Ecole du Louvre

info +


Website of ParcoursSup

 

Date of the exam:
Mid-April

Arcueil, maison des examens
4 new examination centers : Martinique, Guadeloupe, New Caledonia and Reunion Island

 

Practicalities of the exam
(in french)

 

List of programme works
(in french)

Partager Send to friend Printer-friendly version    A- | A+

Undergraduate entrance exam

The probationary entrance exam to the École du Louvre has been given a makeover and is now called the École du Louvre undergraduate entrance exam (Concours d'entrée en premier cycle de l'École du Louvre).

This exam must be passed for admission to the first year of undergraduate studies. It is designed to assess whether candidates have the aptitude and skills required to embark on an undergraduate course at the École du Louvre (three years of study) with the best chances of success. The exam is taken exclusively in French (please note that non-French-speaking candidates are allowed to use a bilingual dictionary during the exam.)

 
The entrance examination takes into account two new factors:  

  • from 2020, the École du Louvre will be included on the Parcoursup platform,
  • the school is looking for candidates who are prepared for its specific pedagogical approach.

 


What is the École du Louvre’s specific pedagogical approach to undergraduate study?

There are two fundamental and innovative components to our approach: our teaching programme and our learning method.

While French universities now encourage multidisciplinarity during the first years of study by bridging the gap between one discipline and another, the École du Louvre has chosen to focus its teaching programme on art history and archaeology, rooted in the material evidence of civilisations.

Based on learning how to look at and relate directly to works of art, understood in their historical context but also in terms of their materiality, the school’s teaching method actively encourages recollection (visual and textual) and reflection (comparative and contextual).

The undergraduate course combines two modules in an original way; the first module provides a comprehensive knowledge base of general art history, and the second one covers a choice of specialisms from the thirty or so offered by the school. The core curriculum visits successively, over a period of three years and in condensed form, all periods and all continents through their artistic output and their civilisations. In addition, we look at creative techniques and the history of collections and iconography, while modern languages and potentially optional modules are also included. In the third year, some modules are taught in foreign languages.

To assimilate this knowledge base, candidates must have:

  • a passion for art, museums, heritage and reading, etc.,
  • a strong work ethic,
  • prior knowledge giving them a good sense of space and time,
  • a firm command of the written word,
  • sufficient independence and maturity.

The assessment is based mainly on the reasoned reproduction of written knowledge. For reasons related to the school’s teaching structure, which is mainly overseen by museum and heritage curators and professionals, the weighting of continuous and oral assessments is limited. Most exams are therefore final exams and consist of written tests in the form of essays or commentaries on works. Essay-writing and commentary techniques are learnt during teaching on artworks or in the classrooms at the school and in tutorial sessions, which are offered on a voluntary basis in the first year.
 


First stage of the exam: pre-selection via Parcoursup

 
The Parcoursup platform is the only way to register for the exam.
Application fee: 65 euros (scholarship holders exempt)

An initial group of candidates will be shortlisted based on their academic record and their training project with reasoning. The pre-selected candidates will be invited between 10 and 15 April to complete the second stage of the exam.
 


Second stage of the exam:
a written test comprising three exercises
 

  • A series of questions to assess candidates’ sense of space (reading maps and designs, etc.) and time (understanding of chronological markers and use of a timeline).

As the first-year undergraduate core curriculum covers ancient periods, civilisations and archaeological sites of Eastern, Egyptian, Greek, Roman, Indian and Chinese antiquities, it is essential that students can base their future knowledge on sound spatio-temporal structures.
Test duration: approximately 20 minutes. The test will be marked out of 20.

  • An exercise in describing a work of art

This test is designed to assess candidates’ ability to observe and pay attention to a work of art (subject to colour reprographics) presented to them, as well as their ability to structure a description, by combining a sharp eye, accurate vocabulary and excellent writing skills.
Test duration: approximately 40 minutes. The test will be marked out of 20.

  • An art history composition

This written composition draws on candidates’ academic background and personal culture, but also reflects the preparation work for the exam undertaken in their current school year. The subject of the composition therefore allows candidates to use some of the works in the annual teaching programme (see below) and to connect them – potentially with other works – in a clear and structured manner. The composition also allows us to assess candidates’ use of language and written expression.
Test duration: approximately 2 hours. The test will be marked out of 40.

A restrictive list of works (between 25 and 40 maximum) is provided to candidates at the beginning of the school year on the École du Louvre website. The works on this list – heritage sites, historical monuments, artefacts and works held in public collections in France and abroad – are part of an annual teaching programme which candidates must have worked on beforehand. The works in the programme are easily accessible on the websites of the institutions responsible for conserving and developing them. Candidates are advised to use the documentary resources available online on these institutional sites as their main source of information. A very brief bibliography, consisting of one or two works of general art history, may be also be available.
See programme works
 


Advice on preparing for the École du Louvre entrance exam

Preparing for the exam requires strong motivation and personal commitment.
Candidates do not need to do a course or group preparation.

  • The first exercise is based on general understanding of a chronological and topographical framework (human history and physical geography). The knowledge acquired during secondary-level education provides this. It is a good idea to do an overview of it, from the great periods of prehistory to the present day (key dates), the physical and historical geography of France to the great global balances.
     
  • The second exercise is a description of a work of art. There is no ready-made method for translating what we see into words. However, three criteria are fundamental: the ability to critically observe, use accurate vocabulary, and produce an appropriately structured text of high quality. This exercise does not require any special knowledge of art history.
     
  • The third exercise is an art history composition, dealing with a fairly general subject over an extended chronological period and covering a wide geographical area. It is based on the candidate’s work drawing on the works in the École du Louvre’s teaching programme.
    It should assess candidates’ fluency in the use of written language, in terms of mastery of form (spelling, grammar, syntax and elegance of style) and well-argued and illustrated reasoning. It is essential that this composition starts with an introduction, presenting the subject and the issues surrounding it, and setting out the chosen strategy. The main arguments of the composition will then be organised into a few interlinked sections, with the key ideas backed up by referenced examples (title [always underlined], date, place of conservation/location). The composition will end with a conclusion summarising the main lines of argument.
    What characterises an art history composition is that it is a demonstration of understanding based on concrete examples referring to precisely named and identified works. Care should be taken not to list endless examples, but to mention a few judiciously in the course of the essay, justifying choices. Candidates will be able to select these examples from the restrictive list of works in the programme, but also to enhance their visual culture.

 

bandeau0bandeau1bandeau2the Ecole du Louvrethe courseslife as a studentinternationalresearchpublicationsdocumentationfundhandicap
 

L’École du Louvre exprime sa solidarité envers l'Ukraine et sa communauté universitaire et muséale : professeurs, conservateurs, professionnels des musées, étudiants et leurs familles.
 

Les élèves ukrainiens, et tous ceux ébranlés par ce conflit, qui étudient actuellement à l’École du Louvre peuvent être assurés de notre aide et de notre soutien.

 

Les cours d'été à l'École du louvre

Mohamed Ibrahim, docteur en archéologie islamique, rattaché à l'Université Ain Shams du Caire est le nouveau chercheur invité du Centre de recherche de l’École du Louvre en tant que lauréat du Prix Marc de Montalembert 2022. Auteur d'une thèse sur « L'art du tir à l'arc, ses techniques et ses instruments à travers les manuscrits mamelouks » (2018) il poursuivra dans ce cadre ses recherches sur la chevalerie mamelouk et les manuscrits militaires.

https://www.fondationmdm.com/

En savoir plus :
Les métiers du marché de l'art

Tête à tête à la bibliothèque

Podcast avec Amélie Simier
à écouter ici

Tête à tête à la bibliothèque
Podcast avec Anna et Flore

à écouter ici

Festival de l'Histoire de l'art
3, 4 et 5 juin 2022

L'École du Louvre est partenaire
du FHA

Vigipirate

Covid-19
En raison du contexte sanitaire,
des consignes et recommandations
seront appliquées dès la rentrée
sur les sites de l'Ecole du Louvre
(Flore et Rohan):

►Respect de la distanciation
physique.
►Respect des sens de circulation.
►Lavage des mains régulier.
►Mise à disposition de gel hydro-
alcoolique (grand halll).
►Nettoyage régulier des zones 
de contacts (poignées, rampes...).
►Surveillance et régulation de la
qualité de l'air.

 

Vigipirate
►Présentation obligatoire des cartes
(élèves, auditeurs, enseignants).
►Interdiction d'introduire des bagages
dans l'établissement, quelle qu'en
soit la taille.
Cette mesure s'applique à l'ensemble
des usagers : élèves, auditeurs, agents
et intervenants pédagogiques.

Merci de votre collaboration et
de faire de preuve de compréhension
quant au ralentissement induit
par les contrôles aux entrées.

 

       

 

Programme du Forum culturel pour l'Ukraine

Dans le cadre du soutien à l’Ukraine, l’École du Louvre participe au Forum culturel pour l’Ukraine, initié par l’INHA et la RMM, qui a notamment proposé tous les mercredis des conférences sur les arts, l’histoire et le patrimoine d’Ukraine. Chaque rendez-vous a fait l’objet d’une captation qui a été mise en ligne et relayée par les différents partenaires, créant ainsi une collection audiovisuelle accessible à tous les publics francophones, rappelant la richesse et la diversité de l’apport culturel de l’Ukraine au patrimoine universel. Retrouvez ces conférences sur :

Revoir les conférences en replay


"Marie Bashkirtseff, de Poltava à Paris : une peintre “citoyenne” ?"
par Sylvie Patry, directrice de la conservation et des collections du musée d'Orsay
jeudi 25 mai, 14h30, musée des Beaux-arts de Rouen
 

"La mémoire d’Odessa : Philippe Hosiasson"
par Germain Viatte, directeur honoraire du Musée national d’art moderne
mercredi 8 juin, 18h30, INHA, salle Vasari
 

La suite de la programmation sera annoncée progressivement

En savoir +

 

La Réunion des Musées Métropolitains Rouen Normandie (RMM) et l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), sont appuyés par le musée du Louvre, le Centre Pompidou, le musée d’Orsay, la Bibliothèque nationale de France (BnF), le musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem), l’ICOM France, l’École du Louvre, le Comité français d'histoire de l’art (CFHA), l’association générale des conservateurs des collections publiques de France (AGCCPF) les associations d’Amis de musées (AMAR, AMMD), la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Normandie, dans l’ouverture d’un forum culturel pour faire vivre la culture et le patrimoine ukrainiens menacés.

 

lire la suite...
Cours d'été...

Inscriptions ouvertes pour les cours d'été de l'École du Louvre. Cette année, 17 thèmes originaux vous sont proposés en amphithéâtre du 20 juin au 29 juillet 2022 ou en ligne et en replay du 4 juillet au 7 août. Destinés au plus large public, ces cycles sont donnés par des spécialistes, conservateurs, universitaires, chercheurs et professionnels du patrimoine. Avec cette année un cours dispensé en anglais par frédéric Dassas, conservateur général au département des objets d'art du musée du Louvre, sur le thème des arts décoratifs au XVIIIe siècle en France.
En savoir plus

lire la suite...
Séminaire d'histoire de l'art vénitien

La vingt-cinquième édition du Séminaire d’histoire de l’art vénitien traitera, du 23 au 29 juin 2022, des pierres de Venise, depuis la quête et l’acheminement des matériaux et l’organisation des métiers lapidaires, jusqu’à la réalisation des façades, ponts, puits, margelles, escaliers.... Destiné aux étudiants en histoire de l'art de deuxième et troisième cycles des institutions françaises et étrangères, organisé à Venise (en fonction des conditions sanitaires), le séminaire intègrera des conférences de spécialistes internationaux et des visites conduites par les responsables scientifiques des collections. Il se déroulera indifféremment en français et en italien.
En savoir plus
 

Télécharger l'affiche

Télécharcher le pré-programme

lire la suite...
SIEM 2022 : Les réserves, enjeux contemporains

Étudiants avancés et jeunes professionnels de nationalité étrangère, réservez dès maintenant vos dates et inscrivez-vous au nouveau séminaire international d'été de muséologie (SIEM). L’édition 2022 se déroulera à Paris, du 31 août au 9 septembre 2022, et sera consacré pour sa dix-neuvième édition à la question des réserves. En savoir plus

Télécharger l'affiche

lire la suite...
Expo-école au musée de céramique de Sèvres

Issu d'un partenariat entre l’École du Louvre et le musée national de céramique de Sèvres, la troisième édition du programme Exposition/École a ouvert ses portes le lundi 14 février. Il s'agit de présenter au plus large public le nouvel accrochage des collections permanentes, totalement repensé par les élèves de l'Ecole du Louvre et les équipes scientifiques du musée, de mettre en valeur les chefs-d’œuvre, les savoir-faire et les artistes invités de la Manufacture.

 

Projet pédagogique expérimental, les expositions/Ecole offrent à des élèves de seconde année de deuxième cycle de l’école, l'opportunité de concevoir et de mettre en œuvre un nouvel accrochage temporaire ou permanent dans les espaces des musées partenaires. Placé sous le signe de la rencontre avec les œuvres, le lieu, les visiteurs et les équipes du musée, ces projets inédits permettent chaque année à dix jeunes historiens de l’art, futurs professionnels des musées et du patrimoine, d’expérimenter toutes les étapes d’un projet culturel.
 

Photo : La Bocca, Bertrand Lavier. Escalier d'honneur du musée 
Photographie : Hélyette Arnault.Sèvres-Manufacture et Musée nationaux

lire la suite...
S'habiller en politique

Le deuxième volume de la collection « L’œil de la mode » vient de paraître: S’habiller en politique. Les vêtements des femmes au pouvoir (1936-2022) de Sophie Lemahieu, historienne de la mode spécialiste du XX et XXIe siècles. Diplômée de l’Ecole du Louvre en « Histoire de la mode et du costume » et en « Anthropologie du patrimoine », régisseuse des costumes à la Comédie-Française, curatrice indépendante et enseignante à l’Ecole.

Éditée par le Musée des Arts Décoratifs (MAD) en partenariat avec l’École du Louvre, la collection « L’oeil de la mode » est dirigée par Denis Bruna. Elle publie d'excellents travaux de recherche d’historiens de la mode diplômés de l’École du Louvre aux sujets originaux, novateurs par leur contenu, par leur approche et leurs sources, afin de les rendre accessibles au grand public.

En savoir plus

 

 

lire la suite...
Les nouveaux espaces de l'Ecole

Vendredi 11 mars 2022, Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, a inauguré les nouveaux espaces de l’École du Louvre. Un ambitieux programme architectural porté par Claire Barbillon, directrice de l’École du Louvre et rendu possible grâce au mécénat de Majid Boustany, président de la Francis Bacon MB Art Foundation. Ce projet architectural de près de 1300m², confié à l’architecte Heleen Hart (agence d’architecture HBAAT-Grand Prix du Jury d’Architecture 2021) répond à des besoins liés à la croissance même de l’École, aux évolutions pédagogiques et aux transformations des pratiques étudiantes.
 

Il reconfigure l’établissement via la réhabilitation et la création de nouveaux espaces, avec :

♦une bibliothèque rénovée avec des pratiques d'étude et de consultation repensées
♦la création d’un centre de recherche pour les doctorants et chercheurs de l’École
♦le réaménagement de la cafétéria et des services documentaire et informatique.

 
Au mécénat exceptionnel qui a permis la réalisation de ce projet, s’ajoute le don de deux sculptures d’Antony Gormley et le chevalet de Francis Bacon qui prendront place au sein de la bibliothèque et de son vestibule.

 

 

Merci au Champagne Ernest Rémy qui a rendu la fête de l'inauguration encore plus belle !

lire la suite...
Prix Marc de Montalembert 2022

Le Prix Marc de Montalembert 2022 est décerné à Monsieur Mohamed Ibrahim, chercheur de l’Université Ain Shams du Caire, sélectionné par un jury composé de personnalités scientifiques des institutions partenaires.
La mise en œuvre du projet du lauréat s'étend sur une durée d’un an. Il séjournera à l’Ecole du Louvre au cours du mois de mai 2022. Tout au long de l'année 2022, il bénéficiera de l’appui du conseil scientifique d'un membre de l'équipe de recherche. Les résultats de sa recherche seront publiés et diffusés avec le concours de l’ École du Louvre.

En savoir plus

 

lire la suite...