Ecole du Louvre

info +

Partager Envoyer à un ami Version imprimable    A- | A+

Mécènes de l'Ecole du Louvre

Crédit Agricole d'Ile-de France Mécénat

Fondation Simone et Cino Del Duca 

Académie des Beaux-Arts

Fondation Léonard Gianadda Mécénat

Fédération française du Lyceum Club International

Fondation Culture & Diversité

Fondation Daniel et Nina Carasso

Francis Bacon MB Art Foundation

Fondation Antoine de Galbert

Fondation Malatier-Jacquet

Monsieur Majid Boustany

Fondation Gandur pour l'Art

Fondation Khôra

Fondation Marc de Montalembert

 


 

Le Crédit Agricole d'Ile-de-France Mécénat

Les 2 missions de Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat sont la préservation du patrimoine francilien et l'accompagnement de jeunes talents d'excellence. Dix ans après sa création, le fonds de dotation a déjà soutenu plus de 110 projets et des centaines de jeunes conservateurs, restaurateurs, artistes, chercheurs, sportifs, en Île-de-France.

En 2022, Crédit Agricole d'Ile-de-France Mécénat devient mécène de l'École du Louvre et proposera chaque année pendant trois ans, 4 bourses à 4 élèves de Master 1 travaillant sur le patrimoine francilien. L’objectif est de permettre à des élèves méritants en ayant le plus besoin de bénéficier d'un soutien financier tout en favorisant la recherche sur le patrimoine de la région ile-de-France et de valoriser cet héritage.

Par nature lié à sa région, le Crédit Agricole d’Ile-de-France accompagne au quotidien plus de 1,6 million de clients : particuliers, professionnels, PME, grandes entreprises, associations et collectivités publiques. Il a toujours pour ambition d’être utile à son territoire, d’une part par son rôle d’acteur économique majeur, et aussi à travers le soutien continu d’actions de proximité de ses 52 Caisses locales et de son fonds de dotation.



La Fondation Simone et Cino Del Duca abritée à l'Institut de France

Créée en 1975 par Simone Del Duca en hommage à son mari, mécène et grand patron de presse, la Fondation Simone et Cino Del Duca, est depuis 2005 abritée à l’Institut de France. Elle a pour but de faire rayonner, en France et à l’étranger, les arts, les lettres et les sciences.

L’École du Louvre a été choisie en 2022 par la Fondation pour soutenir par une bourse, 3 élèves spécialisés dans l’Histoire du cinéma. L’objectif de ces bourses est de permettre à des élèves aux ressources financières limitées de se consacrer à leurs études dans un domaine bien spécifique, en toute sérénité.


 

L'Académie des Beaux-Arts

L'Académie des beaux-arts est l'une des cinq académies qui forment l'Institut de France par ailleurs constitué de l'Académie française, l'Académie des Sciences, l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et l'Académie des Sciences morales et politiques. Elle a pour vocation de « Contribuer à la défense et à l’illustration du patrimoine artistique de la France, ainsi qu’à son développement, dans le respect du pluralisme des expressions ».

Afin de remplir ses missions de soutien à la création, l’Académie des beaux-arts poursuit une action de mécénat sous des formes diversifiées en France et à l’étranger : octroi de nombreux prix à des artistes débutants ou consacrés, organisation de concours, financement de résidences artistiques, attribution d’aides à des projets, manifestations ou associations d’ordre artistique. Elle entretient en outre une politique active de partenariats avec un important réseau d’institutions culturelles et de mécènes.

Sensible aux actions de l’École du Louvre en faveur de l’égalité des chances, comme l’ouverture de la Maison des élèves et la mise en place des bourses de vie, et face à l’expression d’un besoin croissant de soutien financier pour les élèves les plus jeunes et les plus fragiles, l’Académie des beaux-arts a proposé son soutien pour offrir 10 bourses de vie, notamment à des élèves de première année accueillis à la Maison des élèves, pour l'année scolaire 2022-2023.


 

La Fondation Léonard Gianadda Mécénat

La Fondation Léonard Gianadda Mécénat a pour but de poursuivre les engagements et soutiens financiers prodigués par Léonard Gianadda tout au long de sa vie. Dans le prolongement de ses actions caritatives aussi bien sociales qu'en faveur de la culture, le fondateur a souhaité soutenir par 2 bourses, des élèves de l'École du Louvre parmi ceux en ayant le plus besoin, au cours de l'année 2022-2023.


 

La Fédération française du Lyceum Club International

La Fédération Française du Lyceum Club International, créée en 1963, fait partie de l'association internationale des Lyceum Clubs.  Réservés à des femmes qui s’intéressent aux arts, aux lettres, aux sciences, aux questions de société, au progrès et à la promotion du savoir, dans un esprit d’amitié et d’ouverture au monde, les clubs organisent diverses activités et sorties culturelles et de sociabilité. Afin d’honorer sa vocation de promotion de la Culture et du Savoir, le Lyceum Club International (LCI) met régulièrement en place des mécénats ou actions de soutien auprès des institutions concernées.

Cette volonté de soutien coïncide avec les projets de l’École du Louvre en faveur de l’égalité d’accès à son enseignement supérieur et à la recherche en Histoire de l’Art, et à la réussite pour tous.

Ainsi, la Fédération est devenue mécène de l'établissement et proposera chaque année pendant trois ans à un élève de 2e ou de 3e cycle, une bourse en vue de faciliter une recherche liant histoire de l’art, histoire des collections ou muséologie avec la question du féminin au sens large, de 2022-2023 à 2024-2025.



La Fondation Culture & Diversité

Programme « Égalité des chances »

La Fondation Culture & Diversité, présidée par Marc Ladreit de Lacharrière, est partenaire depuis 2006 du programme « Égalité des chances » de l'École du Louvre né de la volonté de démocratiser l'accès aux métiers des musées et du patrimoine.

  •    Sensibilisation des élèves au patrimoine
    et préparation au concours d'entrée à l'École du Louvre

    Des lycéens boursiers ayant choisi l'option « Histoire des arts » sont accompagnés, durant leurs trois années de lycée, pour avoir toutes les chances d'intégrer l'École du Louvre. Ils bénéficient d'informations sur les métiers, de rencontres avec des professionnels, et visitent plusieurs grands lieux du patrimoine guidés par des élèves de l'École. Les lycéens les plus motivés sont ensuite sélectionnés pour participer au Stage « Egalité des Chances », préparation intensive au concours d'entrée à l'École.

     

  • Accompagnement les élèves admis à l'École du Louvre,
    tutorat et aide au logement

    Les élèves du programme admis à l'Ecole sont suivis par tutorat, des ouvrages d'histoire de l'art leur sont prêtés, et les élèves boursiers venant de région bénéficient d'un logement dans des foyers partenaires de la Fondation Culture & Diversité.

Le programme et l'actualité des actions


Logo Fondation Culture & Diversité

 



La Fondation Daniel et Nina Carasso

La Fondation Daniel et Nina Carasso créée en 2009 en mémoire de Daniel Carasso, fondateur de Danone en France, et de sa femme Nina, soutient des projets d'intérêt général dans deux grands domaines-l'alimentation / nutrition d'une part, l'art d'autre part-incluant des actions touchant à la recherche et la formation dans ces deux domaines d'intervention.
Dans cette perspective, elle a apporté son concours à l'Ecole du Louvre en lui accordant un exceptionnel mécénat destiné à développer son troisième cycle de recherche. Il a permis de constituer une équipe de recherche permanente et de lancer ses programmes. Ainsi, l'Ecole s'est-elle engagée dans :

  • le recrutement sur contrats à durée déterminée et sur ressources affectées d'enseignants-chercheurs pour son équipe de recherche (postes à mi-temps) ;
  • le financement de bourses de recherche pour des élèves de troisième cycle ;
  • l'aménagement d'un espace destiné aux enseignants-chercheurs ;
  • l'accueil de chercheurs invités ;
  • la création d'une revue en ligne à partir des articles rédigés par les élèves et/ou les enseignants ;
  • l'organisation de colloques internationaux...

Un élan décisif pour le développement de la recherche à l'Ecole du Louvre qui a réaffirmé ainsi son positionnement dans le paysage de l'enseignement supérieur.

Pour assurer et consolider le développement de l’École, la Fondation Daniel et Nina Carasso a financé, d’une part, un Cabinet de conseil en levées de fonds pour accroître les ressources de mécénat de l’établissement (2019-2021), et, d’autre part un contrat, hors plafond d’emploi, de quatre ans pour une responsable du mécénat et du fundraising. En parallèle, face aux difficultés économiques rencontrées par les étudiants du fait de la pandémie, la Fondation a doté l’École du Louvre d’un exceptionnel soutien afin de créer des aides d’urgences destinées aux élèves français et étrangers. L’équivalent de véritables bourses ou des financements d’appoint ont été distribués au cas par cas à des jeunes inscrits à l’École du Louvre.


Le site de la Fondation Daniel et Nina Carasso

 



Francis Bacon MB Art Foundation

La Francis Bacon MB Art Foundation est une institution à but non lucratif qui consacre ses activités à l'étude de l'oeuvre Francis Bacon. Elle octroie des bourses dans trois catégories différentes :
.la recherche :  académique à court ou long terme sur l’œuvre de Francis Bacon, sa vie et ses méthodes de travail (publications de thèses de doctorat et d’autres travaux de recherche indépendants) ;
.le soutien aux artistes : en apportant un soutien aux artistes émergents travaillant sur divers média en corrélation avec la philosophie de la Fondation ;
.et tout autre type de projet en rapport avec Francis Bacon.

Dans ce cadre, la Francis Bacon MB Art Foundation attribue, tous les quatre ans, une allocation de recherche à un doctorant de troisième cycle de l'Ecole dont les travaux portent sur Francis Bacon ou ayant un lien direct avec l’artiste britannique (étude comparative entre Bacon et un ou plusieurs artiste(s), études thématiques se rapportant à son œuvre ou sa pratique picturale...). Un projet de recherche qui peut être élargi et problématisé autour de questions pluridisciplinaires comme la littérature, les arts décoratifs, le cinéma et la photographie, en rapport avec Francis Bacon.

Bourse 2016
« De la bibliothèque au vécu : une lecture du territoire iconographique de l’œuvre de Francis Bacon »
par Milan Garcin (Ecole du Louvre/Université de Paris Nanterre).

Bourse 2020
« Francis Bacon et les collections parisiennes »
par Cerise Thelwall Doussot (Ecole du Louvre/Université de Neuchatel).


Le site de la Francis Bacon MB Art Foundation

 



La Fondation Antoine de Galbert

La Fondation Antoine de Galbert, après la fermeture de la Maison Rouge, a réorienté ses activités de mécénat dans différents domaines, toujours liés à l’art contemporain, à l’histoire de l’art et ses acteurs. En 2019, elle devient mécène de l’École du Louvre, dans le cadre du développement de son troisième cycle et de ses activités de recherche.

Une première action est mise en place à la rentrée avec l’octroi de bourses de recherche et de mobilité, pour offrir aux étudiants doctorants des conditions propices à la conduite, à l'achèvement et au succès de leurs travaux. Ainsi, à l'issue de l'examen des candidatures, plusieurs élèves ont été retenus chaque année pour l’originalité et la qualité de leurs travaux en histoire de l’art et en muséologie, pour bénéficier de ce soutien exceptionnel.

En parallèle, sensible à la situation des élèves depuis la pandémie, la Fondation finance des bourses de vie pour les élèves de 1ère année depuis l'année scolaire 2020-2021. 
 

Le site de la Fondation Antoine de Galbert

 



La Fondation Malatier-Jacquet abritée à la Fondation de France

Collectionneur, érudit, figure incontournable du monde de l’art, Jacques Malatier (1926-2017) a réuni en trente ans une exceptionnelle collection, dispersée en 2017, au profit de La Fondation de France, qui a créé en son sein une Fondation portant son nom.
Celle-ci a pour vocation la restauration et l’aménagement immobilier ou mobilier du Château de Versailles et du Château de Chambord, l’attribution de bourses à des étudiants français désignés par le Comité exécutif de la Fondation, ainsi que le financement de publications savantes en matière d’art, d’histoire et de sciences, en concours avec le CNRS et le CNL.

La Fondation Malatier-Jacque est mécène de l’École du Louvre depuis 2019, dans le cadre du développement des actions de mobilité internationale et a offert durant trois années, cinq bourses (5000 euros) permettant aux élèves sélectionnés de financer un séjour d’étude et de recherche ou un stage à l’étranger.

Forte de l'utilité avérée de ces bourses, la Fondation a décidé de renouveler son soutien pour trois ans, et de doubler le nombre de bourses, qui seront au nombre de dix à partir de l'année scolaire 2022-2023.
 

Le site de la Fondation Malatier-Jacquet

Logo fondation Malatier-Jacquet

 



M. Majid Boustany

Majid Boustany, fondateur et président de la Francis Bacon MB Art Foundation est le mécène de l'opération ECOLE DU LOUVRE 2021-2022, un ambitieux programme de travaux sur le site de l’aile de Flore du Palais du Louvre, qui concerne :

  • la restructuration et l’extension de la bibliothèque, afin d’apporter aux élèves et enseignants un nouveau lieu d’étude adapté aux problématiques d’aujourd’hui et de demain.
  • La création d’un centre de recherche permettant de renforcer les travaux de recherche scientifique menés au sein de l’établissement d’enseignement supérieur par près de 80 doctorants, et de doter l’école d’une structure dédiée pour l’accueil de chercheurs nationaux et internationaux.
  • Le réaménagement des services documentaire et informatique.

    Près de 1300 mètres carrés ontété rénovés, grace à cet exceptionnel mécénat, afin de participer au développement et au rayonnement de l’École du Louvre.

En savoir plus
 

 



La Fondation Gandur pour l'Art

La Fondation Gandur pour l’Art a été créée en 2010 par Jean-Claude Gandur afin de rendre accessible à un large public ses collections d'envergure internationale. Basée à Genève (Suisse) et reconnue d'utilité publique, la Fondation s'emploie à préserver, documenter, enrichir et exposer ses collections dans des institutions de renom en Suisse et à l'étranger.

La Fondation soutient par ailleurs l’enseignement supérieur et la recherche en histoire de l’art et en muséologie, à travers des bourses pour des Masters ou pour des doctorats destinés à des étudiants talentueux, et dont les thèmes de recherche recoupent les œuvres de la collection.

En 2021, la Fondation Gandur pour l’Art a décidé de soutenir les jeunes chercheurs en histoire de l’art de l’École du Louvre en offrant 4 bourses pour 4 élèves sélectionnés en première année de deuxième cycle (M1), tous parcours confondus.

Ces bourses seront reconduites auprès des mêmes élèves pour leur seconde année de deuxième cycle (M2).

 

Le site de la Fondation Gandur

 



La Fondation Khôra abritée à l'Institut de France

La Fondation Khôra abritée à l'Institut de France a pour mission d'aider chercheurs ou écrivains, ou toute autre personne s’intéressant à l’étude ou à l’histoire culturelle du genre humain, par l’attribution de bourses, aides ou prix.

Sensibilisée à la situation sociale des étudiants en histoire de l'art durant la crise sanitaire, la Fondation Khôra s'est associée à l'École du Louvre dont elle partage les valeurs, pour soutenir par une subvention, un élève par an, et ce, pour chaque année universitaire jusqu'en 2023.
La première Bourse Khôra-Institut de France a été distribuée pour l’année scolaire 2020-2021 et se poursuit en 2022-2023.


Le site de la Fondation Khôra

logo fondation khora
 



La Fondation Marc de Montalembert

La Fondation Marc de Montalembert abritée à la Fondation de France, créée en 2001, promeut le dialogue entre les cultures méditerranéennes : elle soutient la réalisation de projets culturels par les jeunes de la région et elle accueille des rencontres interculturelles à son siège à Rhodes en Grèce.

La Fondation Marc de Montalembert, en collaboration avec l'École du Louvre depuis 2021, a souhaité soutenir l’achèvement d’un travail de recherche qui contribue à une meilleure connaissance des arts et de la culture du monde méditerranéen, par le Prix Marc de Montalembert.

Le lauréat bénéficie d'une aide de 9000 euros et est accueilli un mois au Centre de Recherche de l'École du Louvre.
Il est en outre accompagné pendant un an par le conseil scientifique d'un membre de l'équipe de recherche. Les résultats des recherches sont publiés et diffusés avec le concours de l’École du Louvre.
La Fondation Marc de Montalembert offre également au lauréat la possibilité de séjourner à son siège à Rhodes, en Grèce.

 

Le lauréat du Prix Marc de Montalembert 2022 est Mohamed Ibrahim, chercheur rattaché à l'Université Ain Shams du Caire, dont la recherche porte sur "La chevalerie mamelouke à travers les manuscrits militaires à peintures".


Le site du Fondation Marc de Montalembert

 

bandeau0bandeau1bandeau2Ecole du LouvreEnseignementsVie étudianteInternationalRechercheEditionsDocumentationFonds de dotationhandicap
 

L’École du Louvre exprime sa solidarité envers l'Ukraine et sa communauté universitaire et muséale : professeurs, conservateurs, professionnels des musées, étudiants et leurs familles.
 

Les élèves ukrainiens, et tous ceux ébranlés par ce conflit, qui étudient actuellement à l’École du Louvre peuvent être assurés de notre aide et de notre soutien.

 

Conférence 
Mercredi 23 novembre à 18h30, Amphithéâtre Goya
Marzabotto/Kainua - Nouvelles découvertes de la ville étrusque
par Giuseppe Sassatelli, archéologue ,
et Laurent Haumesser,
conservateur en chef du patrimoine, musée du Louvre,
professeur, Ecole du Louvre

Entrée gratuite et inscription obligatoire :
[email protected]
 

 

Memoria
Voyage au coeur des collections

EXPOSITION-ECOLE
par les élèves de l'Ecole du Louvre
Musée des Beaux-Arts de Chartres
du 29 octobre 2022 au 26 février 2023

 

Rapport d'activité 2021
Le Rapport d'activité de l'Ecole
du Louvre 2021 est en ligne
En savoir plus

Les arts en Europe au XVIIe siècle
de Nicolas Milovanovic.

« Grand siècle » en France, « Siècle d'or » aux pays-Bas et en Espagne, le XVIIe siècle est en Europe un moment d'extraordinaire floraison artistique.
Dans un contexte de controverse religieuse, alors que la guerre est quasi incessante dans un continent qui se reconfigure, l'époque est marquée par un épanouissement des arts sans pareil et des réalisations majeures en architecture, peinture, sculpture et arts décoratifs.

Héritier de la Renaissance, passionné par l'Antiquité et ses vestiges, le XVIIe siècle européen fait alors de la tradition classique sa langue commune. Il façonne de nouveaux vocabulaires stylistiques, explore de nouveaux sujets, il développe le goût pour les œuvres et les collections et dynamise la commande, le marché de l'art et ses nouveaux amateurs.
Ainsi, des grandes métropoles aux petites villes, des cours royales aux intérieurs modestes, des grandes créations aux simples almanachs, l'art est omniprésent et fascine une Europe aux temps troublés, faisant avant tout du « Grand Siècle », le siècle des arts, le siècle des images.

En savoir +

Cahiers 18
À lire et relire sans modération le numéro 18 des Cahiers de l'École du Louvre consacré aux «Parcs et jardins historiques, un patrimoine paysager».
À lire en ligne

Prix Marc de Montalembert 2023

La Fondation Marc de Montalembert et l’École du Louvre se sont associées pour l’attribution du Prix Marc de Montalembert, qui vise à soutenir la recherche et sa diffusion, dans le domaine de la culture et de l’art du monde méditerranéen, de l’Antiquité à nos jours.

 

Peuvent y candidater tous les chercheurs titulaires d’un doctorat ou de niveau équivalent, de moins de 35 ans et originaires d’un pays riverain de la Méditerranée.

 

Le lauréat bénéficie d'une aide de 9000 euros et d'une idemnité forfaitaire pour couvrir ses frais de séjour à Paris. Il est accueilli un mois au Centre de Recherche de l'École du Louvre et accompagné pendant un an par le conseil scientifique d'un membre de l'équipe de recherche.

La Fondation Marc de Montalembert offre également au lauréat la possibilité de séjourner à son siège à Rhodes, en Grèce.

Les candidatures seront recevables du jusqu' au 30 novembre 2022.

En savoir plus

 

lire la suite...
Memoria

« Memoria. Voyage au coeur des collections » est le nouvel opus du programme Exposition-École, organisé cette année en collaboration avec le musée des Beaux-Arts de Chartres.

 

C'est un programme pédagogique original qui offre à des étudiants de Master 2 de l’Ecole du Louvre, de concevoir et de mettre en œuvre un accrochage temporaire à partir des collections d’un musée. Placé sous le signe de la rencontre avec les œuvres, un lieu, une région, une ville, les visiteurs et les équipes du musée, ce projet permet à des jeunes historiens de l’art, futurs professionnels des musées et du patrimoine, d’expérimenter toutes les étapes d’un projet culturel.

 

Cette année, le musée chartrain a relevé le défi de cette collaboration inédite, singulière, et formatrice. Il a accueilli, durant l’année de préparation, dix élèves issus de différents parcours de l’École du Louvre qui ont participé à l’ensemble des travaux constitutifs d’une exposition : de la thématique du projet au choix des oeuvres, de l’accrochage et de la scénographie à la création des dispositifs de médiation et de communication.

 

L'exposition-école est à découvrir du 29 octobre 2022 au 26 février 2023 au musée des Beaux-Arts de Chartres

 

lire la suite...
Louis Lagrenée

Mercredi 7 décembre, 18h30, Amphithéâtre Michel-Ange
Conférence exceptionnelle :
Il était une fois Louis Lagrenée
par Joseph Assemat-Tissandier, docteur en histoire de l'art

 

Peintre d'Histoire, à la belle carrière officielle, Louis Lagrenée (1725-1805) présente plus de 150 tableaux au Salon du Louvre de 1755 à 1789.

 

Soulevant à plusieurs reprises l'enthousiasme de Diderot, sa peinture est appréciée des milieux financiers et aristocratiques, jusqu'à la Cour de Russie. Son succès au Salon de 1763 lui donne accès aux commandes pour les demeures royales. Il participe ensuite au programme d'encouragement de la peinture d'Histoire, organisé par le comte d'Angiviller de 1777 à 1789 (La Mort de la femme de Darius ou Les Deux Veuves d'un officier indien). De ses petits tableaux de cabinet (Vierge à l'Enfant, allégories ou scènes mythologiques) aux grands sujets inspirés de l'histoire ancienne (Annibal ayant trouvé le corps de Marcellus), son style épuré et raffiné au coloris délicat lui vaut le surnom d'« Albane français ». Les découvertes de ces dernières années (carnets de croquis, dessins préparatoires et réapparition d'œuvres perdues), qui ont permis de doubler le corpus connu de Lagrenée l'aîné, ainsi différencié de son frère Jean-Jacques (1739-1821), apportent un nouvel éclairage sur son art, jalon précieux dans l'évolution de la peinture française vers le néoclassicisme naissant.

 

La conférence sera introduite par une présentation de la maison d'édition Arthena :
Il était une fois Arthena
par Christian Volle, secrétaire général d'Arthena
en présence de Pierre Rosenberg, de l'Académie française,
président-directeur honoraire du musée du Louvre, président d'Arthena

 

En savoir +

 

Accès libre et gratuit

 

lire la suite...
Vient de paraître : le trésor d'une femme effacée

Vient de paraître,  Collection « Mémoires de recherche de l’École du Louvre » :
Le trésor d'une femme effacée. Le Psautier Hs. 24 de la bibliothèque universitaire de Fribourg-en-Brisgau
par Marguerite Hennebelle

 

Les psautiers médiévaux assuraient plusieurs fonctions : à la fois livres liturgiques et livres de prières privés dès le ixe siècle, ils servaient également à l’éducation des enfants. Si les laïcs fortunés ont fait réaliser des psautiers pour leurs besoins personnels jusqu’au xive siècle au moins, l’âge d’or du psautier se situe aux xiie et xiiie siècles. À cette période, les commandes de livres de psaumes se multiplient et sont, en particulier, le fait de femmes nobles pour lesquelles ces riches manuscrits sont un attribut qui témoigne de leur noblesse comme de leur foi.

 

Marguerite Hennebelle a porté son attention sur le Psautier Hs. 24 de la bibliothèque universitaire de Fribourg-en-Brisgau, ouvrage qui fait partie d’un ensemble de manuscrits relativement marginaux et peu connus, exemplaire par la place de l’imagerie, la richesse de son iconographie et le luxe employé à son ornementation. L’étude stylistique qu’elle a menée a permis de mieux identifier un lieu et un contexte de production : le milieu monastique du xiiie siècle dans l’Empire germanique ; d’apporter des éclaircissements sur les choix iconographiques à l’œuvre dans le Psautier. L’enquête historique entreprise pour tenter de cerner la personnalité de la commanditaire semble conduire à une femme noble, de culture germanique, proche de l’ordre cistercien. Des hypothèses d’attribution nouvelles reposant sur des conclusions issues de réflexions sur le style et l’iconographie du Psautier ont pu être avancées et ont remis en lumière un document peu étudié et qui semblait avoir disparu jusqu’au xixe siècle.

 

En savoir + et commander 

 

Collection « Mémoires de recherche de l’École du Louvre »

Les travaux de recherche de fin d’études de l’École, « thèses » ou « mémoires de 2e et 3e cycles » couvrent des champs très étendus dans les domaines de l’archéologie, de l’histoire de l’art, de l’ethnographie et de la muséologie. Cette collection a pour but d’accueillir et de diffuser les meilleurs de ces travaux de recherche et témoigne de la vitalité et de l’originalité de la recherche à l’École du Louvre.

lire la suite...
La Maison des élèves

La Maison des élèves de l’École du Louvre accueille cette année 50 nouveaux élèves résidents et résidentes.
Maison de vie, foyer étudiant, lieu d’étude et de convivialité, la Maison accueille des élèves de première année de premier cycle de l’École du Louvre, boursiers, jeunes en situation de fragilité économique, élèves éloignés de leurs familles, dans un lieu dédié au cœur de Paris, à quinze minutes à pied de l’École.

 

Avec plus de 1500 m²,, cinq niveaux de vie, plus de 500 m² d’espaces collectifs et d’échange (salle commune, salle de lecture, salle d’étude, bibliothèque, salle à manger, cuisine…), des chambres individuelles et doubles, à proximité immédiate du Restaurant universitaire Mabillon, la Maison des élèves de l’École du Louvre permet d’offrir à ces jeunes étudiantes et étudiants issus du Baccalauréat, des conditions de logement, de travail et de vie adaptées à une scolarité sereine, à proximité de leur École, des musées, monuments, institutions et sites parisiens, objets et lieux de leur étude et de leur passion.
 

Ce projet de solidarité participe des nombreuses actions menées par l’École pour la vie étudiante a été rendu possible grâce au mécénat engagé de nombreux partenaires.
 

Cette année la société 2TF a pris en charge la rénovation complète du troisième étage. https://www.2tf.fr/
 

La société STO a fourni la peinture de ce chantier et participe au ré-ameublement de la Maison https://www.sto.fr/s/

 

Merci à eux !

lire la suite...
Les Cahiers de l'Ecole du Louvre

Les dix-huitièmes Cahiers de l’École du Louvre sont en ligne et présentent sept articles sur le thème « Parcs et jardins historiques, un patrimoine paysager ». Ils permettent de partager des apports significatifs à l’histoire de l’architecture, concernant notamment les jardins des hôtels particuliers du VIIe arrondissement de Paris, et les dispositifs paysagers des châteaux de plaisance construits à proximité de la Seine aux XVIIe et XVIIIe siècles.

 

Les Cahiers de l'École du Louvre publient des articles sur les domaines d'enseignement et de recherche de l'École, en histoire de l'art, archéologie, muséologie, histoire des sociétés et anthropologie, sur toutes périodes et aires culturelles et géographiques.

 

Consultez le numéro

lire la suite...
Vigipirate

Vigipirate
►Présentation obligatoire des cartes (élèves, auditeurs, enseignants).
►Interdiction d'introduire des bagages dans l'établissement, quelle qu'en soit la taille.
Cette mesure s'applique à l'ensemble des usagers : élèves, auditeurs, agents et intervenants pédagogiques.

Merci de votre collaboration et de faire de preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles aux entrées.
 

        

lire la suite...