Ecole du Louvre
Partager Envoyer à un ami Version imprimable    A- | A+

Rencontres

Des pratiques antiquaires aux humanités numériques
Collecta

Le colloque international qui s’est tenu à l’École du Louvre les 7 et 8 avril 2016 a été l’occasion d’offrir une lecture transdisciplinaire et critique des questions que soulève la rencontre de l’histoire de l’art, du design et de l’informatique dans le champ des humanités numériques. Les enjeux sont historiques, épistémologiques, cognitifs, esthétiques, patrimoniaux, sociaux, culturels et créatifs. Les actes s’articulent autour de quatre sections distinctes : « Voir et comprendre », « Les collections et le pari de la restitution », « De l’aléa et du système », « L’objet et son transfert ». On y trouvera en plus de contributions variées, le détail du projet Collecta et de ses enjeux.

Direction scientifique : Sophie Fétro et Anne Ritz-Guilbert
The Nature of Sculpture, its historiography and Exhibition History, 1640-1880
Idols and Museum pieces

Actes des rencontres, de Neuchâtel et de Paris, cet ouvrage révèle et interroge les débats qui ont porté sur la nature même de la sculpture dès l’époque des Lumières. En effet, longtemps obscurcies par la fortune de l’Histoire de l’art antique de Winckelmann qui définissait l’étude scientifique moderne de la sculpture, nombre de réflexions alternatives sur le statut de la sculpture s’étaient développées à partir des années 1660. Des analyses, initiées par les débats romains et parisiens sur les notions d’appréciation, d’adoration et d’idolâtrie d’œuvres sculptées, relayées et renforcées par l’arrivée de statues « exotiques », longtemps considérées comme des fétiches dépourvus de valeur esthétique, qui inspirèrent et développèrent, dès 1680, une historiographie de la sculpture.

Direction scientifique : : Caroline Van Eck
Rencontres de l'Ecole du Louvre
Le catalogue dans tous ses états

Conformément à la tradition de son enseignement, au plus près des objets et des collections, l’École du Louvre pose, dès sa fondation, la question des outils de la classification, de la connaissance et de la pensée des œuvres conservées dans les musées. Elle étudie la place et les enjeux des méthodes véhiculées par un genre qui se transforma au fil des mutations, qu’elles concernent les pratiques ou des attentes de professionnels ou d’amateurs familiers des collections.

Les quatre sessions de ce colloque ont été l’occasion d’aborder les catalogues comme images et instruments de la pensée, mais aussi d’interroger les objets même du catalogue, de poser la question du catalogue et de ses méthodes ou celle du catalogue et de ses usages.

Direction scientifique : Cecilia Hurley-Griener, Claire Barbillon
Croisements et échanges artistiques
La France et l’Europe autour de 1500

Ce volume rassemble les contributions du colloque international La France et l'Europe autour de 1500. Croisements et échanges artistiques organisé par l'École du Louvre, le musée national du Moyen Âge-Thermes et hôtel de Cluny, le musée national de la Renaissance-Château d'Écouen, en partenariat avec l'Institut national d'histoire de l'art. Un « Forum des Jeunes chercheurs » réunissant sept doctorants et jeunes conservateurs a précédé cette manifestation qui a rassemblé dix-sept spécialistes et a abordé durant trois journées les thématiques de la circulation des œuvres, des artistes et des modèles.

Direction scientifique : Geneviève Bresc-Bautier, Thierry Crépin-Leblond et Élisabeth Taburet-Delahaye
L'oeil, la raison et l'instrument
Connoisseurship

Cet ouvrage témoigne des trois jours de communications et de débats sur la part qui, dans le jugement d'attribution ou d'expertise, mais aussi plus largement dans le discours sur l'œuvre d'art, revient à l'œil. Ou comment l'œil, sa mémoire, ses intuitions, sa culture, prennent-ils place par rapport aux connaissances acquises d'une manière plus académique, par le truchement des disciplines historiques ou scientifiques. 
Le colloque s'était déployé en trois grandes parties : les institutions et pratiques du connoisseurship avec des études de cas et de réseaux, ses méthodes et paradigmes, pour finir sur un éclairage porté par les sciences cognitives contemporaines.

Direction scientifique : Patrick Michel
Bilans et perspectives
Histoire de l'art du XIXe siècle (1848-1914)

Ce volume rassemble les contributions du colloque international qui s’est tenu à l’occasion des vingt ans du musée d’Orsay. Des rencontres qui ont esquissé un bilan, ou du moins brossé un tableau de l’évolution des études dix-neuviémistes durant ces vingt dernières années, en soulignant l’émergence de thématiques, de questions et de méthodes nouvelles. Le lecteur trouvera dans ces actes autant de confirmations que d’interrogations et l’ouverture de nouveaux champs, auxquels le musée d’Orsay a contribué par ses choix d’accrochage, d’expositions et de manifestations.

Direction scientifique : Claire Barbillon, Catherine Chevillot, François-René Martin
Contexte et restitution
La Galerie des Glaces après sa restauration

La galerie des Glaces après sa restauration. Contexte et restitution, nouveau volume de la collection « Rencontres de l'École du Louvre », rassemble les contributions du colloque international organisé par l'École du Louvre, le musée national des châteaux de Versailles et de Trianon et le Centre de recherche et de restauration des musées de France, un an après la fin des travaux de restauration de la Galerie et la publication collective des résultats.

Direction scientifique : Nathalie Volle, Nicolas Milovanovic
Rencontres de l'Ecole du Louvre
La tapisserie, hier et aujourd'hui

Quelle est la place de la tapisserie au sein des autres formes d’art ? Qu’en est-il de sa muséographie, de sa conservation, de sa restauration ? De ses rapports avec la peinture, l’architecture, le décor ?
Les questions et les solutions d’hier ont souvent trouvés des développements aujourd’hui, faits d’héritages et d’innovations, grâce à la permanence des institutions, à la transmission des savoirs, et à l’audace des expérimentations et des créations modernes.

Direction scientifique : Arnaud Brejon de Lavergnée, Jean Vittet
Entre carrière et mythe, la fabrique du personnage
Ingres, un homme à part ?

L'Ecole du Louvre et l'Académie de France à Rome proposent un nouvel examen du peintre et de son oeuvre en 25 communications originales.
Carrière, milieux culturels parisien et romain sont réexaminés, mythe et fabrique du personnage étudiés et reconsidérés à la lumière des apports de l'historiographie, permettant alors de mieux appréhender la perception et l'impact de « Monsieur Ingres » artiste et homme à part.

Direction scientifique : Claire Barbillon, Philippe Durey et Uwe Fleckner
Un réseau européen de l'art au XVIIIe siècle
Johann Georg Wille (1715-1808) et son milieu

L'Ecole du Louvre et l'Ecole Normale supérieure proposent un état de la recherche sur un acteur privilégié de la vie artistique et littéraire franco-allemande de la seconde moitie du XVIIIe siècle : Johann Georg Wille, graveur, collectionneur, pédagogue, ami d'artistes, d'hommes de lettres, importateur de la culture germanique et diffuseur de la culture française
Les études de cet ouvrage explorent les multiples facettes de ce passeur inspiré, contributeur décisif à l’histoire culturelle des Lumières en Europe.

Direction scientifique : Elisabeth Décultot, Michel Espagne et François-René Martin

Actualités +

Participer au développement de l'École, des programmes d'études, développer les actions internationales, abonder des bourses et des allocations de recherche... miser sur l'avenir ! C'est le choix des entreprises qui soutiennent l'École du Louvre via le versement de leur taxe d'apprentissage.
bandeau0bandeau1bandeau2l'Ecole du Louvreles enseignementsla vie étudiantel'internationalla rechercheles publicationsla documentationhandicap
 

L'Ecole du Louvre vue... 
par la Fondation Culture & Diversité

Test probatoire

Les inscriptions au Test probatoire d'entrée en première année de premier cycle à l'École du Louvre, pour l'année universitaire 2018-2019, débutent le 1er décembre 2017. Les dossiers d'inscription sont à remettre avant le 23 février 2018.

L'art de la transmission

A lire : un portrait de Claire Barbillon dans le journal La Croix.

Cycle découverte
Sous le signe de Diane
Inscriptions en cours

Pour se tenir informé de l'actualité de l'Ecole du Louvre, abonnez-vous à la lettre d'information 

Lettres précédentes : Février 2018 Janvier 2018 Novembre.décembre 2017

Nous sommes foot
MuCEM
> 4 février 2018

Vigipirate Plan Vigipirate/Attentat :
La présentation des cartes (élèves, auditeurs, enseignants) est obligatoire. Selon les dispositions renforcées du plan Vigipirate, il est  interdit d'introduire des bagages dans l'établissement, quelle qu'en soit la taille. Cette mesure s'applique à l'ensemble des usagers : élèves, auditeurs, agents et intervenants pédagogiques.
L’Ecole remercie par avance ses publics de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.
 

Plan Vigiprate
Réagir en cas d'attaque

Degas Danse Dessin
Hommage à Degas avec Paul Valéry

Musée d'Orsay
> 25 février 2018

Logo ministère de la Culture 

  

   

César, la rétrospective
Centre Pompidou
> 26 mars 2018

Soutenir l'Ecole avec la taxe d'apprentissage

Participer au développement de l'École, des programmes d'études, développer les actions internationales, abonder des bourses et des allocations de recherche... miser sur l'avenir ! C'est le choix des entreprises qui soutiennent l'École du Louvre via le versement de leur taxe d'apprentissage.

 
Élèves, auditeurs, enseignants, professionnels des musées et du patrimoine, amis de l'Ecole, si vous avez parmi vos connaissances ou vos proches, des personnes occupant des postes dans des sociétés assujetties à cet impôt, pourriez-vous les sensibiliser à la démarche de l’École et les inciter à participer à notre projet pour que leur entreprise verse tout ou partie de cet impôt à notre établissement ? N’hésitez pas à nous faire connaître les éventuelles personnes ressources pour établir un premier contact.

Plus d'informations

lire la suite...
Sous le signe de Diane

Diane de Poitiers, la maîtresse d’Henri II, est devenue aujourd’hui un mythe et le support des fantasmes les plus anachroniques. Toutefois, moins de cinquante ans après sa mort, les avis sur elle étaient partagés : « vieille prostituée » pour les uns ou « si belle encor, six mois avant qu'elle mourût, que [l’on] ne sache cœur de rocher qui ne s'en fut ému », pour les autres.

Pour comprendre la construction de ce mythe, il faut commencer par prendre du champ et analyser l’importance de la figure de Diane, divinité dont la polysémie ne pouvait qu’intéresser les hommes de la Renaissance. Diane de Poitiers, quant à elle sera replacée dans son contexte : celui du règne d’Henri II et d’une structure sociale complexe, la cour de France.
 

Cycle découverte :
Sous le signe de Diane

sous la direction scientifique de Guillaume Fonkenell,
conservateur en chef du patrimoine, musée national de la Renaissance, château d’Écouen

Les lundis 5, 12, 19, 26 mars et 9 avril 2018, de 19h00 à 20h30.
Une viste d'application, samedi 7 avril 2018

Informations et inscriptions

lire la suite...
Égalité des chances : stage de préparation au test

Dans le cadre de son programme « Égalité des chances » mené avec la Fondation Culture & Diversité, l'École du Louvre accueille, du 18 au 24 février 2018, les 35 élèves de Terminale, inscrits en option « Histoire des arts » et boursiers ou issus de lycées d'éducation prioritaire, qui ont été sélectionnés pour le stage de préparation au test d'entrée à l'École. En savoir plus

lire la suite...
Lits historiques... journées d’étude

Deux journées d’études, organisées à la recherche des lits européens du XVe au XVIIIe siècle (usages, formes et décors), réuniront les 20 et 21 février 2018, spécialistes français et européens.

Ces journées d’étude, organisées par le Comité scientifique sur les lits de la Renaissance et du XVIIe siècle, le musée national de la Renaissance, le Centre des Monuments Nationaux, l’École du Louvre et le musée du Louvre ont pour objectif d’éclairer les projets actuels et futurs des institutions culturelles. Elles ambitionnent de faire à la fois le point sur les connaissances de ces meubles et d’explorer les pratiques de conservation.

En savoir plus

lire la suite...
Collecta.fr

Issu du programme « Paris Nouveaux Mondes » d'heSam Université, le projet « Collecta » (archive numérique de la collection de François-Roger de Gaignières, 1642-1715), porté par l'École du Louvre, est désormais en ligne.
Base de données et site Internet, Collecta est la reconstitution virtuelle de la collection de François-Roger de Gaignières construite à partir de l’inventaire complet des 5 569 items (manuscrits, portefeuilles de dessins et d’estampes, imprimés, tableaux et objets) dressé en 1711, du vivant de l’antiquaire et aujourd’hui dispersée entre différents lieux de conservation (départements de la Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque Bodléienne d’Oxford).

En savoir plus

Le site Collecta.fr

lire la suite...
Vient de paraître : Du lieu de culte à la salle de musée

Cet ouvrage, dirigé par Claire Merleau-Ponty, témoigne des études présentées lors du Séminaire international d’été de l’École du Louvre consacré à la muséologie des édifices religieux. Quels sont les problèmes muséographiques que posent la transformation d’un lieu de culte en musée ? Comment conserver et valoriser le patrimoine des édifices religieux en activité ? Quelle est la place de l’art contemporain dans ce type de lieux ? Comment expose-t-on les objets rituels dans les musées ? En savoir plus

lire la suite...
EduMUST pour les musées égyptiens

L’École du Louvre s’engage dans le projet européen Education and Capacity Building in Museum Studies (Edu-MUST) aux côtés de quatre universités égyptiennes (Ain Shams University au Caire, Université d’Alexandrie, Damanhour University, Helwan University), du ministère des Antiquités égyptien, du CNRS (centre d’études alexandrines), de partenaires académiques européens (University of Southampton et Democritus University of Thrace) et du musée royal de Mariémont (Belgique). Ce projet, inscrit dans le plan de développement des musées égyptiens, vise à créer et à mettre en œuvre en Égypte des programmes pédagogiques de niveau Master en Museum Studies pour des publics provenant de champs variés (archéologie, histoire, architecture, ingénierie, tourisme, management...) (1). Destinés aux étudiants et aux professionnels des musées, ces formations proposeront l’acquisition de connaissances théoriques et pratiques, tout en promouvant de nouvelles méthodes pédagogiques par le biais des outils numériques grâce à l’implication de chercheurs en ingénierie et à la mise en place d’une base de données intégrant des objets des collections égyptiennes. En savoir plus

lire la suite...