Ecole du Louvre
Partager Envoyer à un ami Version imprimable    A- | A+

Mémoires de recherche

Le salon littéraire, artistique et musical de Madame de Rayssac
Héros, errants d'une histoire à contretemps

Sous la IIIe République, les salons se multiplient à Paris et s'imposent comme une pratique culturelle essentielle de l'aristocratie et de la bourgeoisie. Au milieu de cette floraison exceptionnelle, Madame de Rayssac tient salon. En véritable muse, elle réunit, de 1870 à 1880, un cénacle où se rencontrent intellectuels et artistes toutes générations confondues, dans un climat d'émulation.

L'auteur : Sarah Hassid
Masques et marionnettes dans le théâtre traditionnel des peuples bamana, malinké et bozo
Un art de la fête au Mali

Cet ouvrage s'attache à cette forme particulière de théâtre de tradition animiste qui a cohabité avec l'islamisation et survécu jusqu'à nos jours. Témoin d'une recherche approfondie, complété par un important corpus photographique original et inédit, ce volume permet de restituer à cet art du théâtre de marionnettes sa dimension d'art total et de témoigner de sa grande richesse symbolique et iconographique.

L'auteur : Amaëlle Favreau
Collections du musée du louvre et du musée d'Archéologie Nationale
Iconographie du décor peint de la Céramique de Suse I

Ce mémoire recense, sous forme de catalogue commenté, trois cent cinquante-huit pièces issues de la grande nécropole de la ville de Suse ; des pièces tirées de collections pour une grande part inédites des musées du Louvre et de Saint-Germain-en-Laye.
Il traite également de l'historique des fouilles et de la découverte de la nécropole, établit une typologie du décor peint des coupes et propose un répertoire des motifs décoratifs.
L'ensemble est complété par de nombreuses et riches annexes.

L'auteur : François Bridey
En chair et en os :
Le cadavre au musée

Valeurs, statuts et enjeux de la conservation des dépouilles humaines patrimonialisées

Mémoire de 2e cycle de l’Ecole du Louvre, cet ouvrage propose un point sur la question sensible de la conservation des restes humains dans les institutions patrimoniales.
Traitant du rapport à la mort, des rites et des usages qui l’entourent, du devenir physique de la dépouille, cette étude aborde sans détours le statut des restes humains patrimonialisés, de la reconnaissance à la mise en exposition, et les implications muséographiques, juridiques et culturelles.

L'auteur : Laure Cadot
peintre d'histoire et décorateur
Joseph Blanc (1846-1904)

Connu pour ses réalisations décoratives (Hôtel de Ville de Paris, Panthéon, Opéra Comique, Grand Palais…) Joseph Blanc s'inscrit dans le riche panorama, souvent oublié, de la peinture d'histoire et de grands décors chers à la Troisième République.
Aujourd'hui, cet oeuvre revisité par une monographie rigoureuse, savante et documentée remet en perspective et analyse le parcours et la carrière de l'élève de Blin et Cabanel, prix de Rome, professeur aux Beaux-Arts, peintre d'histoire et décorateur dans le dernier tiers d'un XIXe siècle en devenir.

L'auteur : Pierre Sérié
Mémoires de recherche
La sculpture de la Renaissance dans le Vexin français

Au XVIe siècle, le Vexin français appartenait au diocèse de Rouen. Ce territoire, situé au Nord-Ouest de Paris, vit éclore une statuaire religieuse empreinte d'italianisme mais encore attachée aux canons artistiques du Moyen-Age.
Sa richesse iconographique, sa variété formelle témoignent d'une forme d'expression originale. Ce mémoire révèle un corpus de plus de six cents sculptures étudié pour la première fois dans son ensemble.

L'auteur : Guilaine Benoit Ecolan

Actualités +

La réévaluation de l’art romain est un acquis essentiel de la recherche actuelle en histoire de l’art. Le XVIIIe siècle était convaincu de la supériorité de l’art grec et le XIXe siècle ne voyait dans les statues romaines que des outils pour retrouver les maîtres grecs. Mais, depuis les années 1980, la démarche des artistes/artisans romains, envisagée en soi, s’avère riche de surprises et de découvertes.  
bandeau0bandeau1bandeau2l'Ecole du Louvreles enseignementsla vie étudiantel'internationalla rechercheles publicationsla documentationhandicap
 

Junior classes d'histoire de l'art
Un programme expérimental
d'éducation artistique et culturelle 
A partir de septembre 2018

 

 

L'Ecole du Louvre vue... 
par la Fondation Culture & Diversité

Arc de triomphe du Carrousel
Tous Mécènes
Jusqu'au 31 janvier 2019

Pour se tenir informé de l'actualité de l'Ecole du Louvre, abonnez-vous à la lettre d'information 
 

Lettres précédentes : Janvier 2019 Décembre 2018 Novembre 2018

Vigipirate Plan Vigipirate/Attentat :
La présentation des cartes (élèves, auditeurs, enseignants) est obligatoire. Selon les dispositions renforcées du plan Vigipirate, il est  interdit d'introduire des bagages dans l'établissement, quelle qu'en soit la taille. Cette mesure s'applique à l'ensemble des usagers : élèves, auditeurs, agents et intervenants pédagogiques.
L’Ecole remercie par avance ses publics de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.
 

             Logo ministère de la Culture   

Magiques Licornes
Musée de Cluny
> 19 février 2019

Junior classes à l'Ecole du Louvre

L’École du Louvre fait une proposition innovante destinée au jeune public : les junior classes d’histoire de l’art. De nouveaux modules d’initiation qui offriront à tous, dès quinze ans, de véritables « boîtes à outils » pour apprendre à voir, décrypter et comprendre de grandes œuvres de l’histoire de l’art qui éclairent notre culture contemporaine. Ce programme expérimental d’éducation artistique et culturelle, propose des cycles de huit séances d’une heure, le jeudi de 18h30 à 19h30, hors des vacances scolaires, accessibles aux lycéens, jeunes étudiants, curieux et néophytes, avec pour cette première session trois grands cycles thématiques :

.La mythologie grecque et romaine
De septembre 2018 à novembre 2018
.Les religions et leurs images
De novembre 2018 à janvier 2019
.Les grandes figures de l’Histoire et du quotidien
De janvier 2019 à avril 2019
 

Informations et inscriptions

lire la suite...
L’art romain, un art à part entière

La réévaluation de l’art romain est un acquis essentiel de la recherche actuelle en histoire de l’art. Le XVIIIe siècle était convaincu de la supériorité de l’art grec et le XIXe siècle ne voyait dans les statues romaines que des outils pour retrouver les maîtres grecs. Mais, depuis les années 1980, la démarche des artistes/artisans romains, envisagée en soi, s’avère riche de surprises et de découvertes.
 

Cycle découverte :
L’art romain, un art à part entière

Avec
Daniel Roger,
conservateur en chef du patrimoine,
département des antiquités grecques, étrusques et romaines, musée du Louvre
Cécile Colonna,
conservatrice du patrimoine, conseillère scientifique pour le domaine histoire de l'art
antique, histoire de l'archéologie, département des études et de la recherche, INHA
Delphine Morana Burlot,
maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Les mardis 15, 22 et 29 janvier, 5 et 12 février 2019, de 19h00 à 20h30.
Une visite d’application le samedi 16 février 2019

Informations et inscriptions

lire la suite...
Scandale ! L'art contemporain face à son public

Depuis les réactions horrifiées du public face à l’Olympia de Manet jusqu’au récent débat autour du Bouquet de tulipes de Koons, l’histoire de l’art du XXe siècle semble faite de scandales. Certains artistes le recherchent, intégrant la réaction du public et des critiques au sens même de leur œuvre. D’autres apparaissent désemparés face à une violence qu’ils n’avaient pas prévue. Les scandales n’en contribuent pas moins à forger une sorte d’identité à « l’art contemporain », comme si la provocation était une de ses raisons d’être.
En nous penchant sur l’histoire de quelques-uns des scandales qui ont émaillé le XXe siècle, nous proposons d’interroger les raisons de ces réactions. Chacune des œuvres choisies s’inscrit dans une décade différente, et nous permettra d’identifier, puis de faire évoluer ce que scandale veut dire. L’historicisation, l’étude du contexte et la mise en parallèle entre les réactions d’alors et d’aujourd’hui seront nos outils pour comprendre les œuvres ainsi que leur réception.

Cycle découverte :
Scandale ! L'art contemporain face à son public

Par Déborah Laks,
docteure en histoire de l’art, chercheuse associée, Centre d’Histoire de Sciences Po,
chargée de cours, École du Louvre

Les vendredis 15, 29 mars et 5 et 12 et 19 avril 2019, de 19h00 à 20h30.
Ce cycle est sans visite d’application.

En savoir plus

lire la suite...
Curieuse nocturne au musée d'Orsay

Renoir, père et fils

En prolongement de l'exposition du musée d’Orsay consacrée à « Renoir, père et fils », les élèves de l’École du Louvre participeront à la première Curieuse Nocturne 2019 au musée d'Orsay, le jeudi 24 janvier, de 18h00 à 21h30.

Durant cette soirée dédiée aux jeunes curieux de 18 à 30 ans, les étudiants-médiateurs  vous inviteront à explorer les collections permanentes du musée autour de thèmes liés à la paternité, la filialité, la famille.

En savoir plus

lire la suite...
Test probatoire

Les inscriptions au Test probatoire d'entrée en première année de premier cycle à l'École du Louvre, pour l'année universitaire 2019-2020, débutent le 1er décembre 2018. Les dossiers d'inscription sont disponibles sur le site de l'École jusqu'au 22 février 2019.

Le test se déroulera le samedi 23 mars 2019. Il ne nécessite pas de connaissances particulières en histoire de l'art.

En savoir plus

lire la suite...
« Exposition-école » au musée Delacroix

Nouveau projet pédagogique, l'« Exposition-école » permettra chaque année à un groupe d'une dizaine d'élèves de seconde année de deuxième cycle suivant les parcours « Histoire de l'art appliquée aux collections », « Documentation et Humanités numériques », « Médiation », « Régie des œuvres et conservation préventive » et « Muséologie », de préparer une exposition sous la direction d'un conservateur du patrimoine dans un musée partenaire de l'École du Louvre.
En savoir plus

lire la suite...