Ecole du Louvre
Partager Envoyer à un ami Version imprimable    A- | A+

Mémoires de recherche

Grandes cornes et hauts atours
Le hennin et la mode au Moyen Âge

Qualifié au XVe siècle de coiffe « oultrageuse », « laide » et « ridicule », perçu comme un symbole de vanité et de vacuité des biens matériels, mais plus encore comme une transgression à l’ordre établi, le hennin est vivement condamné par les pouvoirs religieux et civils. Ces coiffes sont désignées par les moralistes et les prédicateurs comme les stigmates du diable, les attributs des prostituées et des femmes hérétiques et comme des étendards de la bestialité. Les sources écrites du XVe siècle, romans, chroniques, sermons mais aussi peintures, enluminures et sculptures rassemblées par l’auteure, lui ont permis de construire et de mener une démonstration qui place ces « atours à cornes » au cœur des débats religieux et sociaux de la fin du Moyen Âge.

L'auteure : Alix Durantou
Le salon littéraire, artistique et musical de Madame de Rayssac
Héros, errants d'une histoire à contretemps

Sous la IIIe République, les salons se multiplient à Paris et s'imposent comme une pratique culturelle essentielle de l'aristocratie et de la bourgeoisie. Au milieu de cette floraison exceptionnelle, Madame de Rayssac tient salon. En véritable muse, elle réunit, de 1870 à 1880, un cénacle où se rencontrent intellectuels et artistes toutes générations confondues, dans un climat d'émulation.

L'auteure : Sarah Hassid
Masques et marionnettes dans le théâtre traditionnel des peuples bamana, malinké et bozo
Un art de la fête au Mali

Cet ouvrage s'attache à cette forme particulière de théâtre de tradition animiste qui a cohabité avec l'islamisation et survécu jusqu'à nos jours. Témoin d'une recherche approfondie, complété par un important corpus photographique original et inédit, ce volume permet de restituer à cet art du théâtre de marionnettes sa dimension d'art total et de témoigner de sa grande richesse symbolique et iconographique.

L'auteure : Amaëlle Favreau
Collections du musée du louvre et du musée d'Archéologie Nationale
Iconographie du décor peint de la Céramique de Suse I

Ce mémoire recense, sous forme de catalogue commenté, trois cent cinquante-huit pièces issues de la grande nécropole de la ville de Suse ; des pièces tirées de collections pour une grande part inédites des musées du Louvre et de Saint-Germain-en-Laye.
Il traite également de l'historique des fouilles et de la découverte de la nécropole, établit une typologie du décor peint des coupes et propose un répertoire des motifs décoratifs.
L'ensemble est complété par de nombreuses et riches annexes.

L'auteur : François Bridey
En chair et en os :
Le cadavre au musée

Valeurs, statuts et enjeux de la conservation des dépouilles humaines patrimonialisées

Mémoire de 2e cycle de l’Ecole du Louvre, cet ouvrage propose un point sur la question sensible de la conservation des restes humains dans les institutions patrimoniales.
Traitant du rapport à la mort, des rites et des usages qui l’entourent, du devenir physique de la dépouille, cette étude aborde sans détours le statut des restes humains patrimonialisés, de la reconnaissance à la mise en exposition, et les implications muséographiques, juridiques et culturelles.

L'auteure : Laure Cadot
peintre d'histoire et décorateur
Joseph Blanc (1846-1904)

Connu pour ses réalisations décoratives (Hôtel de Ville de Paris, Panthéon, Opéra Comique, Grand Palais…) Joseph Blanc s'inscrit dans le riche panorama, souvent oublié, de la peinture d'histoire et de grands décors chers à la Troisième République.
Aujourd'hui, cet oeuvre revisité par une monographie rigoureuse, savante et documentée remet en perspective et analyse le parcours et la carrière de l'élève de Blin et Cabanel, prix de Rome, professeur aux Beaux-Arts, peintre d'histoire et décorateur dans le dernier tiers d'un XIXe siècle en devenir.

L'auteur : Pierre Sérié
Mémoires de recherche
La sculpture de la Renaissance dans le Vexin français

Au XVIe siècle, le Vexin français appartenait au diocèse de Rouen. Ce territoire, situé au Nord-Ouest de Paris, vit éclore une statuaire religieuse empreinte d'italianisme mais encore attachée aux canons artistiques du Moyen-Age.
Sa richesse iconographique, sa variété formelle témoignent d'une forme d'expression originale. Ce mémoire révèle un corpus de plus de six cents sculptures étudié pour la première fois dans son ensemble.

L'auteure : Guilaine Benoit Ecolan

Actualités +

Du 24 juin au 26 juillet 2019, la bataille du gothique, Ingres érotique, Michel-Ange et le michelangelisme, les Tanagras, la sculpture de cire, Versailles en ses marbres, le futurisme italien, Japon et japonisme, les artistes femmes de la modernité, l’univers du textile à la Renaissance, les bronzes grecs, l’art et le sida, Monet, l’art et les rites en Papousasie, 1848 et l’art en révolution, l’art cinétique et la pyramide du Louvre a 30 ans...
bandeau0bandeau1bandeau2l'Ecole du Louvreles enseignementsla vie étudiantel'internationalla rechercheles publicationsla documentationhandicap
 

Exposition/École
« Delacroix et Eugène » 

Nocturnes du Samedi
Musée du Louvre
avec les élèves de l'Ecole du Louvre

Télégrammes

Grade de master. Le Haut Conseil de l'Evaluation de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur a renouvelé l'habilitation au grade de master du diplôme sanctionnant les formations de deuxième cycle de l'École du Louvre. Le rapport d’évaluation du HCERES a salué la structuration de la formation, l’étendue et la qualité des dispositifs pédagogiques, le réel effort porté à l’amélioration des formations en lien avec l’évolution des métiers (dans le numérique notamment), l’ouverture internationale de l’établissement (enseignement des langues, partenariats) et sa dynamique politique de pré-professionnalisation. Ce renouvellement vaut pour cinq ans jusqu'à la prochaine campagne d'évaluation.

 

Elections. Suite aux élections du vendredi 22 février 2019, sont élus représentants des élèves  aux :
Conseil d'administration, François Alves, titulaire (élève de première année de premier cycle) et  Salomé Legrand, suppléante (élève de première année de premier cycle) ;
Conseil des études et de la recherche, Ulysse Barthel, titulaire (élève de troisième année de premier cycle), Délya Compper, suppléante (élève de deuxième année de premier cycle) et Manon Schneider, titulaire (élève de deuxième année de premier cycle), Emile Germain (élève de troisième année de premier cycle).

 

Bertrand Lorquin, historien de l’art, est décédé le 23 février à l’âge de 66 ans. Après des études de philosophie, il s’inscrit à l’École du Louvre. Diplômé en art contemporain, en muséologie, ce spécialiste de l’art moderne devenu conservateur de la Fondation Maillol, infatigable curieux de toute création, est commissaire de nombreuses expositions, et auteur de nombreux ouvrages sur Toulouse-Lautrec, Pascin, Séraphine de Senlis, Duchamp, Boulatov… l’Allemagne des années noires, George Condo et les photographes Weegee et Bert Stern. Aujourd’hui son École lui rend hommage.

 

L'Ecole du Louvre vue... 
par la Fondation Culture & Diversité

Pour se tenir informé de l'actualité de l'Ecole du Louvre, abonnez-vous à la lettre d'information 
 

Lettres précédentes : Mars 2019 Février 2019 Janvier 2019

Vigipirate Plan Vigipirate/Attentat :
La présentation des cartes (élèves, auditeurs, enseignants) est obligatoire. Selon les dispositions renforcées du plan Vigipirate, il est  interdit d'introduire des bagages dans l'établissement, quelle qu'en soit la taille. Cette mesure s'applique à l'ensemble des usagers : élèves, auditeurs, agents et intervenants pédagogiques.
L’Ecole remercie par avance ses publics de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.
 

             Logo ministère de la Culture   

Vasarely, le partage des formes
Centre Pompidou
6 février-6 mai 2019

Cours d'été

Du 24 juin au 26 juillet 2019, la bataille du gothique, Ingres érotique, Michel-Ange et le michelangelisme, les Tanagras, la sculpture de cire, Versailles en ses marbres, le futurisme italien, Japon et japonisme, les artistes femmes de la modernité, l’univers du textile à la Renaissance, les bronzes grecs, l’art et le sida, Monet, l’art et les rites en Papousasie, 1848 et l’art en révolution, l’art cinétique et la pyramide du Louvre a 30 ans... sont au programme des cours d'été 2019. Une offre renouvelée de dix-huit cycles thématiques originaux (en journée et en soirée) destinés au plus large public.
En savoir plus

lire la suite...
Delacroix et Eugène : médiations

Le mois de mars inaugure les différentes opérations de médiation et d’action culturelles liées à l’Exposition/Ecole Delacroix et Eugène conçue et réalisée par des d'élèves de seconde année de deuxième cycle de l’école. Visites, conférences, théâtre, soirée, visite multi-sensorielle, ateliers créatifs, musique... composent l’arsenal des activités proposés par les jeunes commissaires aux visiteurs...

En savoir plus

lire la suite...
« Exposition-Ecole » au musée Delacroix

L'Exposition/Ecole : Delacroix et Eugène réalisée par des élèves de l'École du Louvre a ouvert le 8 février dernier. Néé d'un partenariat avec le musée national Eugène Delacroix, cet exposition est un projet pédagogique expérimental qui offre à des d'élèves de seconde année de deuxième cycle de l’Ecole, de concevoir et de mettre en œuvre un accrochage temporaire à partir des collections du musée.
Dans le cadre de sa saison de conférences et colloques, le musée du Louvre accueille, le 28 mars à 12h30 à l'auditorium, les élèves-commissaires de Delacroix et Eugène, l’homme derrière l’artiste pour une présentation de l’exposition et du projet pédagogique qui la fait naître.

Exposition
Delacroix et Eugène
L’homme derrière l’artiste

du 8 Février 2019 au 6 Mai 2019
Musée national Eugène Delacroix
28 mars 2019, 12h30
Auditorium du musée du Louvre

En savoir plus

lire la suite...
Danses macabres d'Europe

L’École du Louvre est partenaire du XVIIIe congrès de l’association des « Danses macabres d’Europe », qui abordera, du 19 au 23 mars, l’actualité de la recherche de son domaine autour de huit grandes sessions :
 
◼ Littérature médiévale
◼ Images de la mort, du manuscrit à l’imprimé
◼ La mort figurée du XIXe au XXe siècle
◼ La mort et l’histoire des mentalités
◼ Pratiques funéraires
◼ Danses macabres
◼ Le cadavre et les fins dernières, approches iconographiques
◼ Dialogues et rencontres littéraires

En savoir plus

lire la suite...
Le Cavalier Bleu avec les élèves-médiateurs

Dans le cadre de l’exposition Franz Marc / August Macke. L'aventure du Cavalier bleu le musée de l’ Orangerie organise en collaboration avec l’École du Louvre une nouvelle « soirée 18-30 ans » le jeudi 28 mars 2019 (de 18h30 à 22h00). Un rendez-vous inédit pour le « jeune public » à l’occasion de l’exposition qui présente deux figures majeures de l’expressionnisme allemand et du mouvement Der Blaue Reiter (Le Cavalier bleu) : Franz Marc (1880-1916) et August Macke (1887-1914) .
En savoir plus

lire la suite...
Test probatoire

Les épreuves du test probatoire d’entrée se dérouleront le 23 mars 2019. Pour cette vingt-sixième session, trois centres d’examens accueilleront simultanément les candidats, à Arcueil, Saint-Denis et Basse-Terre.

En savoir plus

lire la suite...
Journée d'étude : appel à communications

Le lundi 13 mai 2019, l’École du Louvre propose une nouvelle journée d’étude intitulée « Violent(e)s : genre et violence dans l’histoire de l’art ». Organisée par deux doctorantes, élèves de troisième cycle de l’École, cette rencontre s’articulera autour des pratiques artistiques, de l’iconographie et de l’historiographie dans la perspective du genre et de la violence, dans une dimension trans-chronologique et interdisciplinaire.

Les propositions de communications (titre et résumé de 500 mots) ainsi qu’un curriculum vitae doivent être adressées au plus tard le 3 mars 2019 à violentes2019[a]outlook.fr

En savoir plus et télécharger l'appel à comunication

lire la suite...