Ecole du Louvre
Partager Envoyer à un ami Version imprimable    A- | A+

Mémoires de recherche

Grandes cornes et hauts atours
Le hennin et la mode au Moyen Âge

Qualifié au XVe siècle de coiffe « oultrageuse », « laide » et « ridicule », perçu comme un symbole de vanité et de vacuité des biens matériels, mais plus encore comme une transgression à l’ordre établi, le hennin est vivement condamné par les pouvoirs religieux et civils. Ces coiffes sont désignées par les moralistes et les prédicateurs comme les stigmates du diable, les attributs des prostituées et des femmes hérétiques et comme des étendards de la bestialité. Les sources écrites du XVe siècle, romans, chroniques, sermons mais aussi peintures, enluminures et sculptures rassemblées par l’auteure, lui ont permis de construire et de mener une démonstration qui place ces « atours à cornes » au cœur des débats religieux et sociaux de la fin du Moyen Âge.

L'auteure : Alix Durantou
Le salon littéraire, artistique et musical de Madame de Rayssac
Héros, errants d'une histoire à contretemps

Sous la IIIe République, les salons se multiplient à Paris et s'imposent comme une pratique culturelle essentielle de l'aristocratie et de la bourgeoisie. Au milieu de cette floraison exceptionnelle, Madame de Rayssac tient salon. En véritable muse, elle réunit, de 1870 à 1880, un cénacle où se rencontrent intellectuels et artistes toutes générations confondues, dans un climat d'émulation.

L'auteure : Sarah Hassid
Masques et marionnettes dans le théâtre traditionnel des peuples bamana, malinké et bozo
Un art de la fête au Mali

Cet ouvrage s'attache à cette forme particulière de théâtre de tradition animiste qui a cohabité avec l'islamisation et survécu jusqu'à nos jours. Témoin d'une recherche approfondie, complété par un important corpus photographique original et inédit, ce volume permet de restituer à cet art du théâtre de marionnettes sa dimension d'art total et de témoigner de sa grande richesse symbolique et iconographique.

L'auteure : Amaëlle Favreau
Collections du musée du louvre et du musée d'Archéologie Nationale
Iconographie du décor peint de la Céramique de Suse I

Ce mémoire recense, sous forme de catalogue commenté, trois cent cinquante-huit pièces issues de la grande nécropole de la ville de Suse ; des pièces tirées de collections pour une grande part inédites des musées du Louvre et de Saint-Germain-en-Laye.
Il traite également de l'historique des fouilles et de la découverte de la nécropole, établit une typologie du décor peint des coupes et propose un répertoire des motifs décoratifs.
L'ensemble est complété par de nombreuses et riches annexes.

L'auteur : François Bridey
En chair et en os :
Le cadavre au musée

Valeurs, statuts et enjeux de la conservation des dépouilles humaines patrimonialisées

Mémoire de 2e cycle de l’Ecole du Louvre, cet ouvrage propose un point sur la question sensible de la conservation des restes humains dans les institutions patrimoniales.
Traitant du rapport à la mort, des rites et des usages qui l’entourent, du devenir physique de la dépouille, cette étude aborde sans détours le statut des restes humains patrimonialisés, de la reconnaissance à la mise en exposition, et les implications muséographiques, juridiques et culturelles.

L'auteure : Laure Cadot
peintre d'histoire et décorateur
Joseph Blanc (1846-1904)

Connu pour ses réalisations décoratives (Hôtel de Ville de Paris, Panthéon, Opéra Comique, Grand Palais…) Joseph Blanc s'inscrit dans le riche panorama, souvent oublié, de la peinture d'histoire et de grands décors chers à la Troisième République.
Aujourd'hui, cet oeuvre revisité par une monographie rigoureuse, savante et documentée remet en perspective et analyse le parcours et la carrière de l'élève de Blin et Cabanel, prix de Rome, professeur aux Beaux-Arts, peintre d'histoire et décorateur dans le dernier tiers d'un XIXe siècle en devenir.

L'auteur : Pierre Sérié
Mémoires de recherche
La sculpture de la Renaissance dans le Vexin français

Au XVIe siècle, le Vexin français appartenait au diocèse de Rouen. Ce territoire, situé au Nord-Ouest de Paris, vit éclore une statuaire religieuse empreinte d'italianisme mais encore attachée aux canons artistiques du Moyen-Age.
Sa richesse iconographique, sa variété formelle témoignent d'une forme d'expression originale. Ce mémoire révèle un corpus de plus de six cents sculptures étudié pour la première fois dans son ensemble.

L'auteure : Guilaine Benoit Ecolan

Actualités +

Du 24 juin au 26 juillet 2019, la bataille du gothique, Ingres érotique, Michel-Ange et le michelangelisme, les Tanagras, la sculpture de cire, Versailles en ses marbres, le futurisme italien, Japon et japonisme, les artistes femmes de la modernité, l’univers du textile à la Renaissance, les bronzes grecs, l’art et le sida, Monet, l’art et les rites en Papousasie, 1848 et l’art en révolution, l’art cinétique et la pyramide du Louvre a 30 ans...
bandeau0bandeau1bandeau2l'Ecole du Louvreles enseignementsla vie étudiantel'internationalla rechercheles publicationsla documentationhandicap
 

Nocturnes du Samedi
Musée du Louvre
avec les élèves de l'Ecole du Louvre

L'Ecole du Louvre vue... 
par la Fondation Culture & Diversité

Pour se tenir informé de l'actualité de l'Ecole du Louvre, abonnez-vous à la lettre d'information 
 

Lettres précédentes :
Juin.Juillet.Août 2019
Mai 2019
Avril 2019

Vigipirate Plan Vigipirate/Attentat :
La présentation des cartes (élèves, auditeurs, enseignants) est obligatoire. Selon les dispositions renforcées du plan Vigipirate, il est  interdit d'introduire des bagages dans l'établissement, quelle qu'en soit la taille. Cette mesure s'applique à l'ensemble des usagers : élèves, auditeurs, agents et intervenants pédagogiques.
L’Ecole remercie par avance ses publics de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.
 

             Logo du ministère de la culture  

Cours d'été...inscriptions en cours

Du 24 juin au 26 juillet 2019, la bataille du gothique, Ingres érotique, Michel-Ange et le michelangelisme, les Tanagras, la sculpture de cire, Versailles en ses marbres, le futurisme italien, Japon et japonisme, les artistes femmes de la modernité, l’univers du textile à la Renaissance, les bronzes grecs, l’art et le sida, Monet, l’art et les rites en Papousasie, 1848 et l’art en révolution, l’art cinétique et la pyramide du Louvre a 30 ans... sont au programme des cours d'été 2019. Une offre renouvelée de dix-huit cycles thématiques originaux (en journée et en soirée) destinés au plus large public.
En savoir plus

lire la suite...
Neil MacGregor à l'Ecole du Louvre

L’École du Louvre accueille Neil MacGregor pour une session exceptionnelle de cours d’été. Historien de l’art, écrivain, homme de télévision, l’ancien directeur de la National Gallery de Londres et du British Museum, proposera une « Summer class » en anglais, consacrée aux Many (sometimes Dangerous) Lives of Museum Objects, une découverte, lecture, redécouverte et relecture des objets et œuvres de musées, comme autant de véritables « biographies » qui tourneront les pages d’une histoire du monde.

Série 4 (en journée), du 1er au 5 juillet 2019

The Many (sometimes Dangerous) Lives of Museum Objects.
Neil MacGregor,
Art historian, writer and broadcaster,
Formerly Director of the National Gallery and the British Museum, London
and Founding Director of the Humboldt Forum, Berlin.

En savoir plus

lire la suite...
Auditeurs : cours d'histoire générale de l'art et des civilisations... 2019.2020

Les inscriptions pour les cours d'histoire de l'art et des civilisations de l'Ecole du Louvre sont ouvertes. Sont ainsi proposés aux auditeurs : 

des cours d'histoire générale de l'art (en journée et en soirée),
des cours d'histoire des civilisations occidentales (en soirée),
des cours de spécialité (31 disciplines),
des cours d'épigraphie (9 domaines),
des cours d'héraldique,
des cours de numismatique,
des cours d'iconographie,
des travaux dirigés devant les œuvres (63 cycles).

En savoir plus

lire la suite...
Summer School in French Museology

Pour la huitième année, l’École du Louvre organise une Summer School in French Museology destinée aux étudiants de trois de ses établissements partenaires : l’Université de Pékin (PKU), l’Université de St Andrews, et l’Université d’Essex. Ainsi l’édition 2017 accueillera, du 24 juin au 10 juillet, trois étudiants de la PKU, neuf étudiants de l’Université de Saint Andrews et quatre de l’Université d’Essex pour un séminaire de trois semaines. Cette formation, dispensée intégralement en anglais, initie les étudiants aux fondamentaux de la muséologie française en s'appuyant sur l'étude de musées et monuments de Paris et sa région pris comme exemples ou cas spécifiques. Les cours théoriques, dispensés par des directeurs, conservateurs ou professionnels de musées français, seront complétés par des visites d'application et des Discussions of reading dirigés et modérés par Cecilia Hurley. Autant de sessions qui permettront aux élèves d'échanger activement sur des questions critiques. En savoir plus

lire la suite...
Muséologie canadienne

Le programme de « muséologie canadienne » s'inscrit dans le cadre de l'entente de coopération existant entre l'École du Louvre et l'Université de Montréal, et a pour objectif d’élargir et d’améliorer l'enseignement de muséologie dans les deux institutions. Ouvert aux élèves de première et seconde années de deuxième cycle de l'École du Louvre, ce séminaire développe un programme d'initiation à la recherche appliquée en muséologie. Se déroulant du 15 juin au 15 septembre 2019, il s'organise autour d'un travail de recherche dans un musée canadien, commanditaire d'un projet, et est complété par un enseignement méthodologique (cours et visites de musées québécois) assuré par Colette Dufresne-Tassé, professeur à l'Université de Montréal.
Le séminaire donne lieu à la rédaction d'un rapport de recherche. En savoir plus

 

lire la suite...
Test probatoire

L'entrée en première année de premier cycle de l'École du Louvre, accessible aux titulaires du baccalauréat français ou d'un diplôme admis en dispense, est conditionnée par la réussite à un test probatoire. Pour la nouvelle session correspondant à la rentrée 2019-2020, 1703 candidats s'étaient inscrits, 1605 se sont présentés aux épreuves et 390 sont lauréats, soit un pourcentage d'admission de 24,30 %.

En savoir plus

lire la suite...