Ecole du Louvre
Partager Envoyer à un ami Version imprimable    A- | A+

Mémoires de recherche

Collectes amérindiennes de la Smithsonian Institution conservées au musée du quai Branly - Jacques Chirac
A la conquête de l'Ouest

À la fin du XIXe siècle, la Smithsonian Institution, qui a entrepris très tôt de constituer un vaste réseau de correspondants scientifiques de par le monde, s’engage dans un processus d’échanges avec le musée d’Ethnographie du Trocadéro et procède à l’envoi régulier de centaines d’objets produits par les cultures autochtones d’Amérique du nord. Parmi ces objets, arrivés entre 1880 et 1890, se trouvent cent quarante-sept pièces provenant de l’Ouest américain, entrées dans les collections de la Smithsonian des années 1860 aux années 1880.
L’ensemble de celles provenant de l’Ouest américain qui figurent dans les registres d’inventaire du musée d’Ethnographie du Trocadéro a été inclus dans ce corpus d’étude, y compris les quinze pièces qui ne figurent plus aujourd’hui à l’inventaire la collection. La documentation qui accompagne ces objets a permis d’élaborer une réflexion élargie sur la collecte de la culture matérielle autochtone aux États-Unis au XIXe siècle. L’immense diversité historique du corpus a conduit l’auteure à s’interroger sur les modes de constitution de la collection au fil des explorations et à éclaircir les intentions qui ont conduit à la sélection et au regroupement des objets qui forment aujourd’hui un ensemble.

L'auteure : Camille Faucourt
Grandes cornes et hauts atours
Le hennin et la mode au Moyen Âge

Qualifié au XVe siècle de coiffe « oultrageuse », « laide » et « ridicule », perçu comme un symbole de vanité et de vacuité des biens matériels, mais plus encore comme une transgression à l’ordre établi, le hennin est vivement condamné par les pouvoirs religieux et civils. Ces coiffes sont désignées par les moralistes et les prédicateurs comme les stigmates du diable, les attributs des prostituées et des femmes hérétiques et comme des étendards de la bestialité. Les sources écrites du XVe siècle, romans, chroniques, sermons mais aussi peintures, enluminures et sculptures rassemblées par l’auteure, lui ont permis de construire et de mener une démonstration qui place ces « atours à cornes » au cœur des débats religieux et sociaux de la fin du Moyen Âge.

L'auteure : Alix Durantou
Le salon littéraire, artistique et musical de Madame de Rayssac
Héros, errants d'une histoire à contretemps

Sous la IIIe République, les salons se multiplient à Paris et s'imposent comme une pratique culturelle essentielle de l'aristocratie et de la bourgeoisie. Au milieu de cette floraison exceptionnelle, Madame de Rayssac tient salon. En véritable muse, elle réunit, de 1870 à 1880, un cénacle où se rencontrent intellectuels et artistes toutes générations confondues, dans un climat d'émulation.

L'auteure : Sarah Hassid
Masques et marionnettes dans le théâtre traditionnel des peuples bamana, malinké et bozo
Un art de la fête au Mali

Cet ouvrage s'attache à cette forme particulière de théâtre de tradition animiste qui a cohabité avec l'islamisation et survécu jusqu'à nos jours. Témoin d'une recherche approfondie, complété par un important corpus photographique original et inédit, ce volume permet de restituer à cet art du théâtre de marionnettes sa dimension d'art total et de témoigner de sa grande richesse symbolique et iconographique.

L'auteure : Amaëlle Favreau
Collections du musée du louvre et du musée d'Archéologie Nationale
Iconographie du décor peint de la Céramique de Suse I

Ce mémoire recense, sous forme de catalogue commenté, trois cent cinquante-huit pièces issues de la grande nécropole de la ville de Suse ; des pièces tirées de collections pour une grande part inédites des musées du Louvre et de Saint-Germain-en-Laye.
Il traite également de l'historique des fouilles et de la découverte de la nécropole, établit une typologie du décor peint des coupes et propose un répertoire des motifs décoratifs.
L'ensemble est complété par de nombreuses et riches annexes.

L'auteur : François Bridey
En chair et en os :
Le cadavre au musée

Valeurs, statuts et enjeux de la conservation des dépouilles humaines patrimonialisées

Mémoire de 2e cycle de l’Ecole du Louvre, cet ouvrage propose un point sur la question sensible de la conservation des restes humains dans les institutions patrimoniales.
Traitant du rapport à la mort, des rites et des usages qui l’entourent, du devenir physique de la dépouille, cette étude aborde sans détours le statut des restes humains patrimonialisés, de la reconnaissance à la mise en exposition, et les implications muséographiques, juridiques et culturelles.

L'auteure : Laure Cadot
peintre d'histoire et décorateur
Joseph Blanc (1846-1904)

Connu pour ses réalisations décoratives (Hôtel de Ville de Paris, Panthéon, Opéra Comique, Grand Palais…) Joseph Blanc s'inscrit dans le riche panorama, souvent oublié, de la peinture d'histoire et de grands décors chers à la Troisième République.
Aujourd'hui, cet oeuvre revisité par une monographie rigoureuse, savante et documentée remet en perspective et analyse le parcours et la carrière de l'élève de Blin et Cabanel, prix de Rome, professeur aux Beaux-Arts, peintre d'histoire et décorateur dans le dernier tiers d'un XIXe siècle en devenir.

L'auteur : Pierre Sérié
Mémoires de recherche
La sculpture de la Renaissance dans le Vexin français

Au XVIe siècle, le Vexin français appartenait au diocèse de Rouen. Ce territoire, situé au Nord-Ouest de Paris, vit éclore une statuaire religieuse empreinte d'italianisme mais encore attachée aux canons artistiques du Moyen-Age.
Sa richesse iconographique, sa variété formelle témoignent d'une forme d'expression originale. Ce mémoire révèle un corpus de plus de six cents sculptures étudié pour la première fois dans son ensemble.

L'auteure : Guilaine Benoit Ecolan

Actualités +

Les dix-septièmes Cahiers de l’École du Louvre sont en ligne et présentent seize articles reprenant des interventions des journées d'étude SATHMA, des 24 et 25 septembre 2020 en collaboration abec le musée du Louvre. Le corpus SATHMA (Sculptures de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge) est conservé au département des sculptures du musée du Louvre à Paris.
bandeau0bandeau1bandeau2Ecole du LouvreEnseignementsVie étudianteInternationalRechercheEditionsDocumentationFonds de dotationhandicap
 

Télégrammes

 

François Lissarague est décédé subitement le 15 décembre 2021 à l’âge de 74 ans. Professeur de Lettres et enseignant en collège et lycée de 1972 à 1980, il avait rédigé sa thèse à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales sous la direction de Pierre Vidal-Naquet et était entré comme chercheur au Centre national de la recherche scientifique (1980-1995). Spécialiste de l'iconographie grecque antique, devenu directeur d’étude à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, il fut nommé directeur émérite en 2016. Chercheur au sein du laboratoire de recherches ANHIMA (Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques), auteur prolifique, savant aimé de tous, il fut également professeur invité dans les universités de Pise, Naples, Lausanne, Lund,… ainsi qu'à la Villa Getty à Los Angeles.

À l’École du Louvre, il a organisé et participé à de nombreux colloques, enseigné à Paris, en régions, pour les élèves et pour les auditeurs. En 2018, il relevait le défi de la première Junior classe destinée aux jeunes à partir de 15 ans en partageant avec enthousiasme sa passion pour la mythologie grecque et romaine.

Aujourd’hui dans la peine, l'École du Louvre lui rend ici hommage. Son intelligence et sa bienveillance nous manquent déjà.

Retrouvons-le lors des Journées européennes du patrimoine (2018) où il livrait son savoir au plus grand nombre autour du thème « L’art du partage » en exposant les formes grecques du partage.

 

https://lnkd.in/g8s9y2Rv

 

 

Junior classes : l'architecture au XXe siècle

Cycle découverte : L'architecture vénitienne

Covid-19
En raison du contexte sanitaire,
des consignes et recommandations
seront appliquées dès la rentrée
sur les sites de l'Ecole du Louvre
(Flore et Rohan):

►Présentation obligatoire par tous
du Passe sanitaire
(élèves exceptés).
►Port du masque obligatoire dans
l'intégralité des espaces intérieurs.
►Respect de la distanciation
physique.
►Respect des sens de circulation.
►Lavage des mains régulier.
►Mise à disposition de gel hydro-
alcoolique (grand halll).
►Nettoyage régulier des zones 
de contacts (poignées, rampes...).
►Surveillance et régulation de la
qualité de l'air.

 

Vigipirate
►Présentation obligatoire des cartes
(élèves, auditeurs, enseignants).
►Interdiction d'introduire des bagages
dans l'établissement, quelle qu'en
soit la taille.
Cette mesure s'applique à l'ensemble
des usagers : élèves, auditeurs, agents
et intervenants pédagogiques.

Merci de votre collaboration et
de faire de preuve de compréhension
quant au ralentissement induit
par les contrôles aux entrées.

 

       

 

voeux 2022
lire la suite...
Nouvelle collection "L'oeil et la mode"

Éditée par le Musée des Arts Décoratifs en partenariat avec l’École du Louvre, la nouvelle collection « L’œil de la mode » est dirigée par Denis Bruna, conservateur en chef au département Mode et textile du Musée des Arts Décoratifs. Elle publie d'excellents travaux de recherche d’historiens de la mode diplômés de l’École du Louvre aux sujets originaux, novateurs par leur contenu, par leur approche et leurs sources, afin de les rendre accessibles au grand public.

Première ouvrage de la collection, « Atours romanesques et modes troubadour. 1804-1848 » est paru en décembre 2021. Son auteur, Bastien Salva, est diplômé de l’École du Louvre en histoire de la mode et du costume et en histoire de la peinture française. Ancien étudiant au Bard Graduate Center de New York, il est chargé de cours en histoire de la mode et du costume à l’École du Louvre. Il poursuit aujourd’hui ses recherches sur l’histoire des apparences et des usages vestimentaires.

Un autre ouvrage « S’habiller en politique. Les vêtements des femmes au pouvoir. 1936-2022 » par Sophie Lemahieu est à paraître en février 2022.

En savoir plus

lire la suite...
Les Cahiers de l'Ecole du Louvre

Les dix-septièmes Cahiers de l’École du Louvre sont en ligne et présentent seize articles reprenant des interventions des journées d'étude SATHMA, des 24 et 25 septembre 2020 en collaboration abec le musée du Louvre. Le corpus SATHMA (Sculptures de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge) est conservé au département des sculptures du musée du Louvre à Paris. Ces archives constituent un fonds patrimonial scientifique exceptionnel valorisé par le programme SATHMA.

Les Cahiers de l'École du Louvre publient des articles sur les domaines d'enseignement et de recherche de l'École, en histoire de l'art, archéologie, muséologie, histoire des sociétés et anthropologie, sur toutes périodes et aires culturelles et géographiques.

Consultez le numéro

lire la suite...
Expositions Arts de l'Islam, un passé pour un présent

L’École du Louvre collabore au projet Arts de l'Islam, un passé pour un présent porté par le ministère de la Culture, le musée du Louvre et la RMN-Grand Palais, qui proposent un ambitieux projet culturel dans 18 villes de France (Angoulême, Blois, Clermont- Ferrand, Dijon, Figeac, Limoges, Mantes-la-Jolie, Marseille, Nancy, Nantes, Narbonne, Rennes, Rillieux-la-Pape, Rouen, Saint-Denis, Saint-Louis à La Réunion, Toulouse, Tourcoing) où se tiendront 18 expositions dont l’objectif commun est d’apporter aux jeunes générations, et bien sûr à un très large public, des clés de lecture sur les cultures, la civilisation et les arts de l’Islam. 
Pour chaque accrochage, 10 oeuvres, à la fois historiques et contemporaines, issues du département des Arts de l’Islam du musée du Louvre ainsi que d’autres collections nationales et régionales, ont été choisies pour leur capacité à pouvoir témoigner de la grande richesse de l’Islam.
L'École du Louvre, partenaire de cette manifestation nationale, coordonne près de 70 conférences  données gratuitement dans les villes partenaires, entre le 22 novembre 2021 et le 27 mars 2022.

Le site Internet

lire la suite...
ECOLE DU LOUVRE 2021-2022

Les importants travaux du projet Ecole du Louvre 2021-2022 sont en cours d'achèvement. Cet ambitieux projet architectural de près de 1300 m² va reconfigurer l’établissement avec une bibliothèque réinventée, la création d’un Centre de recherche, ainsi que le réaménagement de la cafétéria et des services documentaire et informatique.

RDV en janvier pour découvrir les nouveaux espaces !

En savoir plus

lire la suite...
Les arts en Europe au XVIIe siècle

Vient de paraître, un nouveau manuel de l'École du louvreLes arts en Europe au XVIIe siècle par Nicolas Milovanovic, conservateur en chef au département des peintures du musée du Louvre et professeur à l'Ecole du Louvre.

 

« Grand siècle » en France, « Siècle d'or » aux pays-Bas et en Espagne, le XVIIe siècle est en Europe un moment d'extraordinaire floraison artistique.
Dans un contexte de controverse religieuse, alors que la guerre est quasi incessante dans un continent qui se reconfigure, l'époque est marquée par un épanouissement des arts sans pareil et des réalisations majeures en architecture, peinture, sculpture et arts décoratifs.

Héritier de la Renaissance, passionné par l'Antiquité et ses vestiges, le XVIIe siècle européen fait alors de la tradition classique sa langue commune. Il façonne de nouveaux vocabulaires stylistiques, explore de nouveaux sujets, il développe le goût pour les œuvres et les collections et dynamise la commande, le marché de l'art et ses nouveaux amateurs.
Ainsi, des grandes métropoles aux petites villes, des cours royales aux intérieurs modestes, des grandes créations aux simples almanachs, l'art est omniprésent et fascine une Europe aux temps troublés, faisant avant tout du « Grand Siècle », le siècle des arts, le siècle des images.

Commander l'ouvrage

lire la suite...
LinkedIn Ecole du Louvre pour l'emploi

L'École du Louvre publie quodiennement sur sa page LinkedIn des offres d'emploi, bourses de recherche, résidences, appels à candidature... A consulter régulièrement et à partager avec la communauté des anciens élèves de l'Ecole et des jeunes professionnels des musées, du patrimoine et de l'histoire de l'art. Aujourd'hui plus de 56 000 abonnés suivent ces offres pros.
Linkedin

lire la suite...