Ecole du Louvre

info +


conservateur/conservatrice
du patrimoine

Partager Envoyer à un ami Version imprimable    A- | A+

Métiers des musées et du patrimoine

Assistant/attaché territorial qualifié de conservation,
spécialité « Archives, bibliothèque et documentation »

Dans les services d'archives et dans les bibliothèques, il assure le traitement, l'étude, la mise en valeur et la conservation des documents par une gestion scientifique et financière. Il est alors le plus souvent responsable des publics.
Concours accessible aux élèves de l'Ecole du Louvre inscrits en premier cycle ou titulaires du Diplôme de premier cycle.

Informations générales :

 



Assistant/attaché territorial qualifié de conservation,
spécialité « Musées »

Il prend part à la conservation et à la valorisation des collections, et est parfois chargé de l'accueil des publics.
Concours accessible aux élèves de l'Ecole du Louvre inscrits en premier cycle ou titulaires du Diplôme de premier cycle.

Informations générales :

 



Conservateur du patrimoine (Etat et Ville de Paris)

Quelle que soit sa spécialité « Archéologie », « Bibliothèques, Archives et Collections », « Inventaire Général », « Monuments Historiques », « Musées », « Patrimoine scientifique, technique et naturel », il constitue le patrimoine, l'inventorie, l'étudie, le documente, le conserve, le préserve, et participe à sa diffusion.

  • Conservateur du patrimoine « Archéologie »
    Il coordonne le programme scientifique des fouilles programmées et préventives et en garantit le cadre juridique.
    Il valorise les sites en définissant le programme de conservation des vestiges archéologiques et en diffusant les résultats des recherches par des publications ou des expositions. Il est l'acteur indispensable du Service Régional de l'Archéologie (SRA) au sein des DRAC (Directions Régionales des Affaires Culturelles) en participant à l'inventaire et à la carte archéologique.
     
  • Conservateur du patrimoine « Bibliothèques, Archives et Collections »
    Au sein des différents services et centres d'archives publics, il inventorie les archives et les classe par types de documents.
    Il coordonne l'entretien et la restauration de tous les supports d'archives, en organise la mise à disposition pour différents publics dont il organise l'accueil.
     
  • Conservateur du patrimoine « Inventaire Général »
    En partant de recherches documentaires, il recense au sein des DRAC tous les éléments du patrimoine dont il rédige des notices analytiques. Il établit également une cartographie des sites en collaboration avec des chercheurs, des élus des collectivités territoriales, des architectes. Il communique sur la protection de ce patrimoine en organisant des expositions, des conférences, en rédigeant et en diffusant des notices accessibles à un plus large public.
     
  • Conservateur du patrimoine « Monuments Historiques »
    Il établit la liste des monuments, sites et objets à « classer », devant faire l'objet d'études et de campagnes de restauration.
    Il est l'interface entre la COREPHAE (Commission régionale du patrimoine historique, archéologique et ethnologique), les collectivités territoriales et les propriétaires éventuels pour garantir le suivi des travaux entrepris sur les monuments et soutenir l'animation culturelle des sites.
     
  • Conservateur du patrimoine « Musées »
    Il gère l'inventaire des collections, définit le programme de recherche scientifique et de mise en valeur des collections dans l'espace muséal, et en assure la conservation préventive. Il diffuse ces données en organisant expositions et manifestations temporaires. Il administre l'établissement et en définit la politique de communication extérieure.
     
  • Conservateur du patrimoine « Patrimoine scientifique, technique et naturel »
    Il assure les mêmes misions que celles d'un conservateur du patrimoine « musées », en particulier dans les muséums d'histoire naturelle, musées de sciences ou centres de culture et de recherche scientifique et technique. Il est le plus souvent administrateur de ces institutions.

Concours accessible aux élèves titulaires du Diplôme d'études supérieures de l'Ecole du Louvre.


informations générales :

 



Conservateur du patrimoine territorial

Quelle que soit sa spécialité « Archéologie », « Bibliothèques, Archives et Collections », « Inventaire Général », « Monuments Historiques », « Musées », « Patrimoine scientifique, technique et naturel », il constitue le patrimoine, l'inventorie, l'étudie, le documente, le conserve, le préserve, et participe à sa diffusion. Il exerce ces fonctions scientifiques et administratives au sein des collectivités territoriales.
Concours accessible aux élèves de l'Ecole du Louvre titulaires du Diplôme d'études supérieures.

informations générales :

 



Régisseur d'oeuvres d'art

Il organise et gère la circulation de l'objet d'art à l'intérieur et à l'extérieur du musée en collaboration avec les conservateurs, les services administratifs, juridiques, scientifiques et techniques. Il veille au respect des normes de conservation et de transport des objets d'art, en développant une politique de conservation préventive.
Concours accessible aux élèves de l'Ecole du Louvre inscrits en Premier cycle.

Informations générales :

 



Restaurateur

Il réalise un constat de l'état de l'oeuvre d'art détériorée avant de lui rendre son intégrité esthétique et/ou historique. Il intègre cette étude scientifique dans une recherche historique plus large, avant de rédiger un cahier des charges définissant les principes de conservation de l'oeuvre d'art.
Concours accessible aux élèves de l'Ecole du Louvre inscrits en Premier cycle.

Informations générales :

 

Actualités +

Participer au développement de l'École, des programmes d'études, développer les actions internationales, abonder des bourses et des allocations de recherche... miser sur la jeunesse, miser sur l'avenir ! C'est le choix des entreprises qui soutiennent l'École du Louvre via le versement de leur taxe d'apprentissage.
bandeau0bandeau1bandeau2Ecole du LouvreEnseignementsVie étudianteInternationalRechercheEditionsDocumentationFonds de dotationhandicap
 

Cours d'été 2021

Pierre Amiet est décédé le 21 avril à l’âge de 99 ans. Diplômé de la section supérieure de l’École du Louvre, ancien conservateur des musées de Chambéry (1958-1961), il est nommé conservateur au département des antiquités orientales du musée du Louvre en 1962, puis conservateur en chef en 1971 pour devenir chargé du département jusqu’en 1988. Professeur à l’École du Louvre durant près de trente années, ce grand spécialiste de la glyptique mésopotamienne archaïque, succédant à André Parrot, a été en charge du cours d'« Histoire générale de l’art » de première année, consacré à l’archéologie orientale, de 1961 à 1985, et titulaire de la chaire d’« Archéologie orientale » de 1962 à 1988. Auteur prolifique, chercheur insatiable, nommé inspecteur général honoraire des Musées de France, Pierre Amiet était dans sa maison à l’Ecole du Louvre. Il a marqué des générations d’étudiants et d’amateurs, et suscité de nombreuses vocations. Dans la peine, son École, ses personnels, ses collègues, ses élèves, ses anciens élèves et auditeurs lui rendent hommage.

Retrouvons-le dans cet entretien avec Françoise Mardrus et Ariane Thomas.

 

Ancien élève de l’Ecole du Louvre, Jacques Giès nous a quittés à l’âge de 71 ans. Historien de l’art, philosophe, sinologue, ancien président du musée national des arts asiatiques-Guimet (2008-2011) où il était conservateur depuis 1980, puis inspecteur général des Affaires culturelles au ministère de la Culture, il fut un fidèle compagnon de route de l’École du Louvre. Professeur à la Sorbonne (1974-1998) puis à l’École, en charge du cours organique d’ « Histoire des arts de l'Extrême Orient» de 1999 à 2008, ce spécialiste de des arts bouddhiques de la Chine et de l’Asie centrale était aussi artiste : dessinateur, peintre et graveur.
Aujourd’hui son École, ses personnels, ses collègues, ses élèves et ses anciens élèves lui rendent hommage et partagent la peine de ses proches.

 

Avis de Tempêtes
au musée de la vie romantique

L'Ecole du Louvre vue... 
par la Fondation Culture & Diversité

Vigipirate
La présentation des cartes (élèves, auditeurs, enseignants) est obligatoire. Selon les dispositions Vigipirate, il est  interdit d'introduire des bagages dans l'établissement, quelle qu'en soit la taille. Cette mesure s'applique à l'ensemble des usagers : élèves, auditeurs, agents et intervenants pédagogiques.
Merci de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.
Le port du masque est obligatoire dans tout l'établissement.
 

       

Cours d'été...

Inscriptions ouvertes pour les cours d'été de l'Ecole du Louvre. Cette année, 19 thèmes originaux vous sont proposés en ligne du 21 juin au 30 juillet 2021. Destinés au plus large public, ces cycles sont donnés par des spécialistes, conservateurs, universitaires, chercheurs et professionnels du patrimoine. Avec cette année un cours dispensé en anglais par Sophie Mouquin, maître de conférences en histoire de l'art moderne à l'Université de Lille, sur le thème des marbres du Château de Versailles et trois cycles à la découverte de grands musées étrangers : Le Bode Museum de Berlin, le Louvre Abu Dhabi et la Frick Collection de New York.
En savoir plus

lire la suite...
Soutenir l'Ecole avec la taxe d'apprentissage

Participer au développement de l'École, des programmes d'études, développer les actions internationales, abonder des bourses et des allocations de recherche... miser sur la jeunesse, miser sur l'avenir ! C'est le choix des entreprises qui soutiennent l'École du Louvre via le versement de leur taxe d'apprentissage.

 
En vertu de la nouvelle réglementation, vos versements sont collectés par un organisme collecteur (OPCO) pour 87% de la taxe, mais les 13% restants peuvent être versés directement aux établissements de votre choix. Ce versement doit être effectué avant le 31 mai 2021, par chèque ou virement bancaire.
 

Télécharger le bordereau de versement

Plus d’informations sur les nouvelles modalités de versement

lire la suite...
Séminaire d'histoire de l'art vénitien

La vingt-quatrième édition du Séminaire d’histoire de l’art vénitien traitera, du 24 au 30 juin 2021, du commerce et des échanges à Venise au prisme de la production artistique du XIIe au XVIIe siècles. Destiné aux étudiants en histoire de l'art de deuxième et troisième cycles des institutions françaises et étrangères, organisé à Venise (en fonction des conditions sanitaires), le séminaire intègrera des conférences de spécialistes internationaux et des visites conduites par les responsables scientifiques des collections. Il se déroulera indifféremment en français et en italien.
En savoir plus

lire la suite...
SIEM 2021 : Fighting against illicit trafficking of cultural goods

Étudiants avancés et jeunes professionnels de nationalité étrangère, réservez dès maintenant vos dates et inscrivez-vous au nouveau séminaire international d'été de muséologie (SIEM). L’édition 2021 se déroulera à Paris ou en ligne, du 25 août au 3 septmbre 2021, en anglais, et sera consacré pour sa dix-huitième édition, à la question de la lutte contre le trafic illicite des biens culturels et des atteintes au patrimoine archéologique. En savoir plus

Candidature en ligne
Télécharger l'affiche

lire la suite...
Nouveau programme de recherche « Ruines »

Le programme « Ruines », en partenariat avec le musée des Beaux-Arts et le Pôle des musées d’art de Lyon, est le nouveau programme de recherche organisé par l'École du Louvre et l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts. Dirigé par François-René Martin, il associe des chercheurs venant de nombreuses institutions et vient prendre la relève de différents colloques, séminaires ayant porté depuis quelques années sur la thématique des ruines.
 
Un séminaire va ainsi être mis en place dans le courant de l’année 2021, courant sur deux années, coordonné par Alain Schnapp, Sylvie Ramond et François-René Martin, et associant plusieurs institutions (École du Louvre, musée des Beaux-Arts de Lyon, Ecoles normales supérieures de Paris et de Lyon). Il vise à associer les élèves des deuxième et troisième cycles de ces écoles à la synthèse des travaux déjà mentionnés et à nourrir la préparation d’une grande exposition au musée des Beaux-Arts et au musée d’art contemporain de Lyon.
 
Deux colloques internationaux complèteront ce programme de recherche, dont l'un en direction des jeunes chercheurs à la Casa de Velasquez de Madrid du 17 au 21 mai 2021. Il portera sur les « Traces et représentations du passé dans les monuments et le patrimoine, Europe-Amérique ibérique, XIXe-XXIe siècles ».
 
Programme du séminaire :
■ 10 février 2021 : Ruines en temps de guerre (XXe-XXIe siècles)
■ 31 mars 2021 : Ruines, débris, déchets
■ 5 mai 2021 : Ruines et paysages (journée-séminaire à Lyon)

lire la suite...
Vient de paraître : « Worlds in a Museum »

Organisé conjointement par le Louvre Abu Dhabi et l’École du Louvre à l’occasion du premier anniversaire du Louvre Abu Dhabi, le colloque Worlds in a Museum/Des mondes en musées s’est tenu les 10 et 11 novembre 2018. Réunissant des spécialistes de la muséologie contemporaine, cette manifestation a voulu examiner l’ADN du Louvre Abu Dhabi, premier musée universel du monde arabe et explorer le rôle des musées dans un monde globalisé.
Ce volume rassemble la teneur des quatre sessions du colloque. Il est publié en coédition par le Louvre Abu Dhabi et l’École du Louvre.
 

Worlds in a Museum: Exploring Contemporary Museology
EDITORS Louvre Abu Dhabi, École du Louvre
978-94-6270-233-2
408 pages
230 × 170 mm
16 November 2020
$29.50 / €25 (format papier), €20 (format epub)

Commander cet ouvrage

lire la suite...