Ecole du Louvre

info +

conservateur/conservatrice
du patrimoine

Partager Envoyer à un ami Version imprimable    A- | A+

Métiers des musées et du patrimoine

Assistant/attaché territorial qualifié de conservation,
spécialité « Archives, bibliothèque et documentation »

Dans les services d'archives et dans les bibliothèques, il assure le traitement, l'étude, la mise en valeur et la conservation des documents par une gestion scientifique et financière. Il est alors le plus souvent responsable des publics.
Concours accessible aux élèves de l'Ecole du Louvre inscrits en premier cycle ou titulaires du Diplôme de premier cycle.

Informations générales :

 



Assistant/attaché territorial qualifié de conservation,
spécialité « Musées »

Il prend part à la conservation et à la valorisation des collections, et est parfois chargé de l'accueil des publics.
Concours accessible aux élèves de l'Ecole du Louvre inscrits en premier cycle ou titulaires du Diplôme de premier cycle.

Informations générales :

 



Conservateur du patrimoine (Etat et Ville de Paris)

Quelle que soit sa spécialité « Archéologie », « Bibliothèques, Archives et Collections », « Inventaire Général », « Monuments Historiques », « Musées », « Patrimoine scientifique, technique et naturel », il constitue le patrimoine, l'inventorie, l'étudie, le documente, le conserve, le préserve, et participe à sa diffusion.

  • Conservateur du patrimoine « Archéologie »
    Il coordonne le programme scientifique des fouilles programmées et préventives et en garantit le cadre juridique.
    Il valorise les sites en définissant le programme de conservation des vestiges archéologiques et en diffusant les résultats des recherches par des publications ou des expositions. Il est l'acteur indispensable du Service Régional de l'Archéologie (SRA) au sein des DRAC (Directions Régionales des Affaires Culturelles) en participant à l'inventaire et à la carte archéologique.
     
  • Conservateur du patrimoine « Bibliothèques, Archives et Collections »
    Au sein des différents services et centres d'archives publics, il inventorie les archives et les classe par types de documents.
    Il coordonne l'entretien et la restauration de tous les supports d'archives, en organise la mise à disposition pour différents publics dont il organise l'accueil.
     
  • Conservateur du patrimoine « Inventaire Général »
    En partant de recherches documentaires, il recense au sein des DRAC tous les éléments du patrimoine dont il rédige des notices analytiques. Il établit également une cartographie des sites en collaboration avec des chercheurs, des élus des collectivités territoriales, des architectes. Il communique sur la protection de ce patrimoine en organisant des expositions, des conférences, en rédigeant et en diffusant des notices accessibles à un plus large public.
     
  • Conservateur du patrimoine « Monuments Historiques »
    Il établit la liste des monuments, sites et objets à « classer », devant faire l'objet d'études et de campagnes de restauration.
    Il est l'interface entre la COREPHAE (Commission régionale du patrimoine historique, archéologique et ethnologique), les collectivités territoriales et les propriétaires éventuels pour garantir le suivi des travaux entrepris sur les monuments et soutenir l'animation culturelle des sites.
     
  • Conservateur du patrimoine « Musées »
    Il gère l'inventaire des collections, définit le programme de recherche scientifique et de mise en valeur des collections dans l'espace muséal, et en assure la conservation préventive. Il diffuse ces données en organisant expositions et manifestations temporaires. Il administre l'établissement et en définit la politique de communication extérieure.
     
  • Conservateur du patrimoine « Patrimoine scientifique, technique et naturel »
    Il assure les mêmes misions que celles d'un conservateur du patrimoine « musées », en particulier dans les muséums d'histoire naturelle, musées de sciences ou centres de culture et de recherche scientifique et technique. Il est le plus souvent administrateur de ces institutions.

Concours accessible aux élèves titulaires du Diplôme d'études supérieures de l'Ecole du Louvre.


informations générales :

 



Conservateur du patrimoine territorial

Quelle que soit sa spécialité « Archéologie », « Bibliothèques, Archives et Collections », « Inventaire Général », « Monuments Historiques », « Musées », « Patrimoine scientifique, technique et naturel », il constitue le patrimoine, l'inventorie, l'étudie, le documente, le conserve, le préserve, et participe à sa diffusion. Il exerce ces fonctions scientifiques et administratives au sein des collectivités territoriales.
Concours accessible aux élèves de l'Ecole du Louvre titulaires du Diplôme d'études supérieures.

informations générales :

 



Régisseur d'oeuvres d'art

Il organise et gère la circulation de l'objet d'art à l'intérieur et à l'extérieur du musée en collaboration avec les conservateurs, les services administratifs, juridiques, scientifiques et techniques. Il veille au respect des normes de conservation et de transport des objets d'art, en développant une politique de conservation préventive.
Concours accessible aux élèves de l'Ecole du Louvre inscrits en Premier cycle.

Informations générales :

 



Restaurateur

Il réalise un constat de l'état de l'oeuvre d'art détériorée avant de lui rendre son intégrité esthétique et/ou historique. Il intègre cette étude scientifique dans une recherche historique plus large, avant de rédiger un cahier des charges définissant les principes de conservation de l'oeuvre d'art.
Concours accessible aux élèves de l'Ecole du Louvre inscrits en Premier cycle.

Informations générales :

 

bandeau0bandeau1bandeau2l'Ecole du Louvreles enseignementsla vie étudiantel'internationalla rechercheles publicationsla documentationhandicap
 

L'Ecole du Louvre vue... 
par la Fondation Culture & Diversité

Télégrammes

 

Alexandre Asanovic, conservateur d’État des bibliothèques, ancien élève de l’ENSSIB, diplômé d’études approfondies en Archéologie des périodes historiques avec une recherche sur Les formes de l’habitat colonial du littoral septentrional de la mer Noire ; précédemment chef du service Collecte, Traitement et Flux à la Direction des Bibliothèques et de la Documentation du Muséum national d'Histoire (2017-2019), responsable du pôle Collections à la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (2012-2016), est nommé chef des services documentaires de l’École du Louvre à compter de janvier 2020. 
 

Offres d'emploi, de stages, bourses de recherche, résidences, appels à candidature... sur LinkedIn de l'École du Louvre
Linkedin

 

Evelyn Courchinoux est décédée ce mois de janvier à l’âge de 75 ans. Historienne de l’art, elle remplit ses premières missions  au service de l'Action culturelle du ministère de la Culture (1969-1978) puis à l’École du Louvre où elle a travaillé durant près de trente années en tant que chargée d'études documentaires à la photothèque. Responsable du secteur médiéval, de l'iconographie des cours d'architecture et de sculpture ; polyglotte, éblouie par la Grèce, de la culture classique à la Callas, elle a partagé ses passions et servi passionnément. Aujourd’hui dans la peine, son École, ses collègues et ses amis du Louvre et des musées lui rendent ici hommage.

 

Bacon. En toutes lettres
Centre Pompidou
11 septembre 2019-20 janvier 2020

Pour se tenir informé de l'actualité de l'Ecole du Louvre, abonnez-vous à la lettre d'information 
 

Lettres précédentes :
Janvier 2020
Décembre 2019
Novembre 2019

Figure d'artiste
Musée du Louvre
25 septembre 2019-29 juin 2020

Les musées de Marseille

Vigipirate
Plan Vigipirate/Attentat :
La présentation des cartes (élèves, auditeurs, enseignants) est obligatoire. Selon les dispositions renforcées du plan Vigipirate, il est  interdit d'introduire des bagages dans l'établissement, quelle qu'en soit la taille. Cette mesure s'applique à l'ensemble des usagers : élèves, auditeurs, agents et intervenants pédagogiques.
L’Ecole remercie par avance ses publics de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.
 

             Logo du ministère de la culture  

Entrer à l'Ecole du Louvre

Le test probatoire d’entrée à l’École du Louvre fait peau neuve et devient le Concours d’entrée en premier cycle de l’École du Louvre.
Comme l’ancien test probatoire, le Concours d’entrée en premier cycle de l’École du Louvre est l’unique porte d’entrée pour l’accès en première année de premier cycle. Il a toujours comme objectif d’évaluer si les candidats ont les aptitudes et les compétences nécessaires pour entreprendre et poursuivre avec les meilleures chances de succès les études de premier cycle de l’École du Louvre (trois années d’études). Ces études sont mises sous le signe d’une pédagogie unique, qui a fait ses preuves depuis la fondation de l’École, en 1882, même si elle s’est modernisée au fil de son histoire.
 
Le concours d’entrée tient compte de deux nouveaux paramètres :
■ à partir de 2020, l’École du Louvre entre dans le dispositif Parcoursup,
■ l’École souhaite sélectionner des candidats préparés à sa spécificité pédagogique.

En savoir plus

lire la suite...
Les images de la Passion dans l’Occident médiéval et moderne

Au cœur du christianisme se situe le récit de la Passion, qui relate les tout derniers moments de la vie terrestre de Jésus, depuis son arrestation jusqu’à sa mort sur la croix. Dans les Évangiles, la Passion est précédée de l’institution de l’Eucharistie, et suivie par la Résurrection de celui qui est reconnu, par les croyants, comme Dieu incarné.
Le Moyen Age et les Temps modernes ont laissé de très nombreuses représentations des différents moments évoqués par les textes et par la tradition. Les plus grands artistes s’y sont employés, dans une culture occidentale qui considérait les images comme un vecteur fondamental de la transmission de la foi.
Les différentes séances de ce nouveau programme suivront le fil du récit de la Passion pour proposer une étude iconographique et iconologique de chaque épisode du cycle.
 

Cycle découverte :
Les images de la Passion dans l’Occident médiéval et moderne

Par Pauline Duclos-Grenet,
docteure en histoire de l’art médiéval,
ancienne élève de l’Ecole normale supérieure, professeure d’histoire

Les 6, 13, 20, 27 mars et 3 avril 2020, de 18h30 à 20h00.

Informations et inscriptions

lire la suite...
Soutenir l'Ecole avec la taxe d'apprentissage

Participer au développement de l'École, des programmes d'études, développer les actions internationales, abonder des bourses et des allocations de recherche... miser sur l'avenir ! C'est le choix des entreprises qui soutiennent l'École du Louvre via le versement de leur taxe d'apprentissage.

 
Élèves, auditeurs, enseignants, professionnels des musées et du patrimoine, amis de l'Ecole, si vous avez parmi vos connaissances ou vos proches, des personnes occupant des postes dans des sociétés assujetties à cet impôt, pourriez-vous les sensibiliser à la démarche de l’École et les inciter à participer à notre projet pour que leur entreprise verse tout ou partie de cet impôt à notre établissement ? N’hésitez pas à nous faire connaître les éventuelles personnes ressources pour établir un premier contact.

Plus d'informations

lire la suite...
la jeune recherche à l’École du Louvre

L’important nombre de thèses de troisième cycle qui parviennent à soutenance début 2020 montre la vitalité de la jeune recherche à l’École du Louvre. Dans leur grande majorité, les thèses soutenues ont fait l’objet d’un co-encadrement ou d’une co-direction avec des universités françaises ou étrangères. Des partenariats sont aussi bien conclus avec l’École Pratique des Hautes Études, qu’avec plusieurs universités de régions, Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’université de Heidelberg et les jurys sont composés d’éminentes personnalités des musées et des universités d’Europe et des États-Unis. Quatre soutenances ont eu lieu avant décembre 2019, cinq sont prévues au cours du mois de décembre, quatre enfin sont attendues début 2020.

En savoir plus

Calendrier des soutenances

lire la suite...