Ecole du Louvre

info +


16 bases générales
d'images
dont 3 thématiques sur les collections publiques françaises

Partager Envoyer à un ami Version imprimable    A- | A+

Bases d'images générales

La méta-base « collections » du portail culture.fr

Grâce à « collections » et à son moteur de recherche, vous pouvez ainsi consulter gratuitement plus de 1,8 millions de données (dont 1 million d'images parmi lesquelles des photographies, tableaux, mais aussi des visites guidées, des bibliographies...) qui couvrent tous les domaines artistiques : architecture, archéologie, objets mobiliers, peinture, sculpture, gravure, dessin, enluminures, arts du spectacles, ethnologie, plans, cartes, archives, généalogie, photographie, événements...
Parmi les 14 bases documentaires : musée du Louvre, Archives Nationales, sites Lascaux, etc.
Le guichet « collections » va continuer de s'enrichir et ce sont 15 millions de données qui seront disponibles d'ici l'automne 2007.

 


Le guide iconographique de l'INHA

Ce guide iconographique propose une sélection commentée de ressources iconographiques sur Internet, libres d'accès et téléchargeables (chaque site disposant de ses propres droits d'usage, l'utilisateur est invité à les vérifier). Il est conçu pour répondre aux exigences scientifiques et pédagogiques de l'enseignement et de la recherche dans les disciplines de l'histoire de l'art et de l'archéologie. Il ne permet pas la recherche d'une oeuvre spécifique.
Il regroupe 145 bases de données d'images dans 16 pays, ce qui représente un corpus de 6 millions d'images.


La base Joconde

Mise en oeuvre par la direction des musées de France, Joconde recense plus de 138 000 notices et 24 000 images de dessins, estampes, objets, peintures, photographies et sculptures du VIIe siècle à nos jours. Ces notices, souvent illustrées par au moins une image, proviennent de plus de 130 musées différents qui conservent des collections d'archéologie, de beaux-arts, d'arts décoratifs, d'ethnologie, d'histoire ou encore de sciences et techniques.


La base Mémoire

Base iconographique, Mémoire est un catalogue d'images fixes provenant de la médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine ainsi que des services régionaux de l'Inventaire général, des monuments historiques et de l'archéologie.

 


La base Narcisse

Narcisse est une base documentaire sur les peintures de chevalet du Laboratoire de recherche des musées de France.

 


La base Architecture et Patrimoine

La base Architecture et Patrimoine rassemble la base Mérimée et la base Palissy. Mérimée recense le patrimoine monumental français : architecture religieuse, domestique, agricole, scolaire, militaire et industrielle. La base contient environ 160 000 notices, certaines plus développées que d'autres, avec ou sans photos. La base Palissy recense le patrimoine mobilier français dans toute sa diversité : meubles et objets religieux, domestiques, scientifiques et industriels. Elle contient environ 260 000 notices, dont près de 15 000 illustrées, réparties en deux fonds interrogeables séparément ou simultanément.


La base Mémoire-Archéo

Un domaine « Archéologie » a été crée dans la base « Mémoire » afin de mettre en ligne les photos numérisées et conservées dans les différents services régionaux de l'archéologie ainsi que ceux relevant de la sous-direction de l'archéologie.

 


L'Iconothèque de l’Institut national d’archéologie préventive

L'Inrap vous propose des images de ses fouilles et de ses manifestations culturelles et scientifiques.
2736 documents disponibles.

 


Le catalogue des fonds culturels numérisés

Ce catalogue décrit les fonds (textuels, iconographiques, sonores, audiovisuels...) numérisés ou en cours de numérisation, conservés dans les bibliothèques, services d'archives, musées, services patrimoniaux et autres institutions culturelles en France. Il permet d'identifier ces fonds et, le cas échéant, de les consulter en ligne.

 


Videomuseum

Videomuseum est un réseau de musées et d’organismes français gérant des collections d’art moderne et contemporain (musées nationaux, régionaux, départementaux ou municipaux, Fnac, Frac, fondations) qui se sont regroupés pour développer, en commun, des méthodes et des outils utilisant les nouvelles technologies de traitement de l’information afin de mieux recenser et diffuser la connaissance de leur patrimoine muséographique.

Chaque établissement décrit les œuvres de sa collection suivant un thesaurus commun qui comporte les index suivants : Nom d’artiste ; Type d’œuvre ; Domaine, dénomination ; Matériaux, support, technique.

 


L'agence photographique de la Réunion des musées nationaux

Le site créé par l'agence photographique de la Réunion des musées nationaux ouvre à tous, professionnels ou non, l'accès à un catalogue d'images d'art on line. Plus de 200 000 images photographiques des oeuvres d'art conservées dans les musées nationaux et régionaux français, comme le Louvre, Orsay, le Centre Georges Pompidou ou le musée Picasso, sont désormais directement accessibles sur Internet.

 


Gallica, bibliothèque numérique

Gallica propose un accès à 70 000 ouvrages numérisés, à plus de 80 000 images et à plusieurs dizaines d'heures de ressources sonores. Cet ensemble constitue l'une des plus importantes bibliothèques numériques accessibles gratuitement sur Internet.

 


Insecula

Ce site est constitué autour d'une importante base images couvrant aussi bien des monuments, des musées, des sites, des villes... La consultation de chaque image renvoie à des thèmes associés.

 


The Web Gallery of Art

Ce site est à la fois un musée virtuel en ligne et une base d'images sur la peinture et la sculpture européennes (XIIe siècle-XVIIIe siècle) avec un catalogue de plus de 12 400 reproductions.

 


Bn Opaline

Catalogue en ligne des collections spécialisées de la Bnf, ce site base permet de consulter près de 37 494 images dans sept grands domaines (arts du spectacle, cartes et plans, estampes et photographies, manuscrits littéraires français XXe siècle, monnaies, médailles et antiques, musique).

 


Catalogue en ligne La Fayette

L'Art des Etats-Unis dans les collections publiques françaises (1620-1940)
Ce catalogue bilingue regroupe plus de 1 700 oeuvres d'artistes américains, de tous les domaines artistiques (hormis la gravure et la photographie) ayant intégré les collections nationales françaises avant 1940. Chaque oeuvre est étudiée sous la forme de fiche individuelle précisant les : titre, artiste, technique, dimensions, numéro d'inventaire, mode d'acquisition, bibliographie et historique des dépôts ; chaque fois que les droits de reproduction le permettaient, l'oeuvre a été reproduite ; le lieu de conservation est précisé avec un lien vers le site Internet et des photographies de l'institution.
Ce projet a été mené par le musée du Louvre en partenariat avec la Luce fondation, la Terra Foundation for American art et les American friends of the Louvre.

 


Catalogue en ligne d'outre-Manche

L'art britanique dans les collections publiques françaises
Ce catalogue en ligne, proposé par le musée du Louvre, regroupe près de 3000 oeuvres d'artistes britanniques réalisées avant 1940, de tous les domaines (hormis la gravure et la photographie), et appartenant aux collections publiques françaises. Chaque oeuvre est présentée sous la forme d'une fiche individuelle contenant les rubriques suivantes : titre, artiste, technique, dimensions, numéro d'inventaire, mode d'acquisition, bibliographie et historique des dépôts. Chaque fois que les droits de reproduction le permettent, l'oeuvre a été reproduite. Le lieu de conservation est précisé avec un lien vers le site internet du musée détenteur et des photographies de l'institution.

 


Répertoire des tableaux italiens dans les collections publiques françaises (XIIIe-XIXe)

Depuis 2001, l'Institut national d'histoire de l'art établit un répertoire aussi exhaustif que possible des tableaux italiens conservés dans les collections publiques françaises. Cette enquête consiste à localiser, identifier et documenter les quelques 13 000 tableaux recensés, qu'ils appartiennent aux collections d'un musée ou à une institution publique.

 

Actualités +

Si l’âge d’or des Grandes découvertes a légué à l’histoire de grands noms comme ceux de Magellan et Vasco de Gama, l’art portugais à l’époque moderne reste un domaine moins bien connu. Souvent rattaché à l’hégémonie de son voisin ibérique ou limité à son expression décorative (celle de l’azulejos), le florissant développement artistique du Portugal mérite pourtant la plus grande attention.
bandeau0bandeau1bandeau2l'Ecole du Louvreles enseignementsla vie étudiantel'internationalla rechercheles publicationsla documentationhandicap
 

L'Ecole du Louvre vue... 
par la Fondation Culture & Diversité

Pour se tenir informé de l'actualité de l'Ecole du Louvre, abonnez-vous à la lettre d'information 
 

Lettres précédentes :
Novembre 2019
Octobre 2019
Septembre 2019

Bacon. Entoutes lettres
Centre Pompidou
11 septembre 2019-20 janvier 2020

Télégrammes

Sandra Décimo, historienne de l’art, ancienne élève de l’École du Louvre, diplômée de son troisième cycle avec une thèse consacrée à Jean Cassou, critique d’art entre les deux guerres, et de l’Université de Paris Panthéon Sorbonne avec une recherche de DEA sur La IVe République et les Arts ; précédemment responsable du département audiovisuel de l’École internationale de création audiovisuelle et de réalisation (2016-2019), est nommée cheffe du service des publics auditeurs et de la formation continue de l’École du Louvre à compter du 28 octobre 2019. Elle succède à Valentina Hristova qui en a assuré l’intérim, de janvier à juillet 2019, avant d’être nommée pensionnaire en histoire de l’art à la Villa Médicis-Académie de France à Rome.

 

Figure d'artiste
Musée du Louvre
25 septembre 2019-29 juin 2020

Les musées de Marseille

Vigipirate
Plan Vigipirate/Attentat :
La présentation des cartes (élèves, auditeurs, enseignants) est obligatoire. Selon les dispositions renforcées du plan Vigipirate, il est  interdit d'introduire des bagages dans l'établissement, quelle qu'en soit la taille. Cette mesure s'applique à l'ensemble des usagers : élèves, auditeurs, agents et intervenants pédagogiques.
L’Ecole remercie par avance ses publics de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.
 

             Logo du ministère de la culture  

Entrer à l'Ecole du Louvre

Le test probatoire d’entrée à l’École du Louvre fait peau neuve et devient le Concours d’entrée en premier cycle de l’École du Louvre.
Comme l’ancien test probatoire, le Concours d’entrée en premier cycle de l’École du Louvre est l’unique porte d’entrée pour l’accès en première année de premier cycle. Il a toujours comme objectif d’évaluer si les candidats ont les aptitudes et les compétences nécessaires pour entreprendre et poursuivre avec les meilleures chances de succès les études de premier cycle de l’École du Louvre (trois années d’études). Ces études sont mises sous le signe d’une pédagogie unique, qui a fait ses preuves depuis la fondation de l’École, en 1882, même si elle s’est modernisée au fil de son histoire.
 
Le concours d’entrée tient compte de deux nouveaux paramètres :
■ à partir de 2020, l’École du Louvre entre dans le dispositif Parcoursup,
■ l’École souhaite sélectionner des candidats préparés à sa spécificité pédagogique.

En savoir plus

lire la suite...
Les arts portugais

Si l’âge d’or des Grandes découvertes a légué à l’histoire de grands noms comme ceux de Magellan et Vasco de Gama, l’art portugais à l’époque moderne reste un domaine moins bien connu. Souvent rattaché à l’hégémonie de son voisin ibérique ou limité à son expression décorative (celle de l’azulejos), le florissant développement artistique du Portugal mérite pourtant la plus grande attention. La mise en lumière par la recherche du peintre primitif Nuno Gonçalves (c. 1420-1490), ou celle plus récente de Josefa de Obidos (1630-1684), femme artiste spécialisée dans la peinture religieuse et les natures mortes, invitent à redécouvrir ces siècles de fertile production. L’art manuélin et son architecture ornée témoignent à la fin du XVe siècle du creuset prolifique qu’offrait la cour du roi Manuel Ier, alors même que la venue de Jan van Eyck en 1428 était déjà le signe d’influences cosmopolites fortes (flamandes, mauresques, italiennes…). Cette Renaissance portugaise, dotée d’une école de primitifs remarquables, puis d’un astre aussi brillant que le peintre italianisé Francisco de Holanda, se déploie de manière originale jusqu’aux confins de l’Empire dans une production d’objets précieux remarquable : faïences, ivoires et cabinets indo-portuguais à Goa, peintures Namban au Japon… Le développement du baroque y atteindra ensuite une apogée particulière, dans une opulence expressive éblouissante. Ce cycle invite à parcourir les facettes artistiques singulières d’un Empire dont l’extension continentale a fait l’une des toutes premières puissances mondiales.
 

Cycle découverte :
Les arts portugais (XVe-XVIIIe siècles)

Avec
Sylvie Deswartes Rosa, directeur de Recherche émérite au CNRS, Institut d'histoire des représentations et des idées dans les modernités (IHRIM), Ecole Normale Supérieure de Lyon
Philippe Mendes, historien de l'art, galeriste
Yves Pauwels, professeur d'histoire de l'art moderne, membre de l'Institut universitaire de France, Université François-Rabelais-Tours
Romain Thomas, maître de conférences en histoire de l'art moderne , université Paris Nanterre
Céline Ventura Teixeira, docteur en histoire de l'art, maître de conférences en histoire de l'art moderne, université Aix-Marseille

Les mardis 7, 14, 21, 28 janvier et 4 février 2020, de 19h00 à 20h30.

Informations et inscriptions

lire la suite...
la jeune recherche à l’École du Louvre

L’important nombre de thèses de troisième cycle qui parviennent à soutenance fin 2019 montre la vitalité de la jeune recherche à l’École du Louvre. Dans leur grande majorité, les thèses soutenues ont fait l’objet d’un co-encadrement ou d’une co-direction avec des universités françaises ou étrangères. Des partenariats sont aussi bien conclus avec l’École Pratique des Hautes Études, qu’avec plusieurs universités de régions, Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’université de Heidelberg et les jurys sont composés d’éminentes personnalités des musées et des universités d’Europe et des États-Unis. Quatre soutenances ont eu lieu avant décembre 2019, cinq sont prévues au cours du mois de décembre, quatre enfin sont attendues en janvier 2020.

En savoir plus

Calendrier des soutenances

lire la suite...
Le musée en scène : appel à communications

Les jeudi 23 et vendredi 24 avril 2020, l’École du Louvre, en partenariat avec le musée du Louvre (Centre Vivant-Denon), propose un colloque international intitulé « Le musée en scène : regards critiques sur la muséographie 1969-2019 ».  Le but du colloque sera de favoriser le renouvellement du discours critique porté sur le musée, sur son rôle public, sur ses contraintes, devenues souvent prégnantes pour ceux qui le dirigent.

Les propositions de communications (400 mots maximum) en anglais ou en français peuvent être adressées à :
cecilia.hurley-griener[a]ecoledulouvre.fr ou colloques[a]ecoledulouvre.fr
avant le 16 décembre 2019

En savoir plus et télécharger l'appel à comunication

lire la suite...
Junior classes à l'Ecole du Louvre

Deuxième session de junior classes d’histoire de l’art de l'Ecole du Louvre pour cette année scolaire 2019-2020. Ce programme expérimental d’éducation artistique et culturelle, propose des cycles de huit séances d’une heure, le jeudi de 18h30 à 19h30, hors des vacances scolaires, accessibles aux lycéens, jeunes étudiants, curieux et néophytes, avec pour cette nouvelle session trois grands cycles thématiques :
 

.Le paysage (décembre 2019-février 2020)
par Chantal Georgel

Peint, il est présent sur toutes les cimaises de tous les musées, où il triomphe avec l’impressionnisme. Mais sait-on qu’il fut un temps où on ne voyait ni ne percevait le paysage ? Un temps où le peindre relevait d’un genre mineur ? C’était avant qu’il ne suscite l’intérêt et même devienne une mode (par le travail du plein-air), dès le milieu du XIXe siècle, laquelle était portée par un amour croissant de la Nature associé à la découverte et l’invention de nouveaux lieux, réels ou imaginés, bien avant encore que l’on n’en saisisse la fragilité, et l’impérieuse nécessité de le protéger et de le sauvegarder.
 

Prochain cycle :
.Les couleurs et leur histoire
(mars-mai 2020)
par Michel Pastoureau et Claude Coupry
 

Informations et inscriptions

lire la suite...
Portes Ouvertes : samedi 18 janvier

L'École du Louvre organise, le samedi 18 janvier 2020, de 10h00 à 17h00, une nouvelle journée de Portes Ouvertes : l'occasion pour le plus large public, lycéens, étudiants, futurs élèves, parents, professionnels de l’orientation, enseignants, etc., de découvrir l'École, ses enseignements et ses débouchés. Conférences, tables rondes sur les métiers, informations sur les cursus, les équivalences et les partenariats français et internationaux, présentation des activités associatives (Association de l'École, École du Louvre Alumni, bureau des élèves, clubs du Bde, Junior entreprise...), projections de films d'histoire de l'art, témoignages d'anciens élèves devenus des professionnels reconnus... seront au programme de cette journée de découverte et d’échange.

Réservez votre date !

lire la suite...