Ecole du Louvre

info +

Partager Enviar a un amigo Versión para impresora    A- | A+

Universidad de Essex (Reino Unido)

Asociación Erasmus
Escuela del Louvre - Universidad de Essex, Colchester

Cada año, los estudiantes inscritos ya sea en la Escuela du Louvre o en la Universidad de Essex, son elegidos según su dossier con la finalidad de efectuar un año de estudios en la institución asociada:

  • dos alumnos del segundo año del segundo ciclo (M2) de la Escuela del Louvre tienen la posibilidad de seguir las enseñanzas de maestría de la Universidad de Essex (Centre for Curatorial Studies, en el Departamento de Historia y Teoría del Arte) por un año completo. Esta formación será válida según el plan de estudios del establecimiento anfitrión, dando así la obtención de 60 créditos ECTS.Los alumnos presentan su candidatura desde su primer año del segundo ciclo (M1);
     
  • dos estudiantes de la Universidad de Essex tienen la posibilidad de seguir las enseñanzas de graduado universitario o de primer año del segundo ciclo (M1), propuesto por la Escuela del Louvre. Esta formación será válida según el plan de estudios del establecimiento anfitrión, dando así la obtención de 60 créditos ECTS.
     

Los estudiantes de la Escuela del Louvre se inscriben administrativamente y pagan sus cuotas de inscripción en esta misma.

Los estudiantes que benefician de este intercambio, reciben al final del curso, el diploma de su institución de origen.


Información

correo erasmus

+33.1.55.35.18.91 (internacional)

bandeau0bandeau1bandeau2Ecole du Louvreenseñanzavida estudianteinternacionalinvestigaciónpublicacionescolecciones documentaleshandicap
 

L’École du Louvre exprime sa solidarité envers l'Ukraine et sa communauté universitaire et muséale : professeurs, conservateurs, professionnels des musées, étudiants et leurs familles.
 

Les élèves ukrainiens, et tous ceux ébranlés par ce conflit, qui étudient actuellement à l’École du Louvre peuvent être assurés de notre aide et de notre soutien.

 

Les Cahiers de recherche
Les vingtièmes Cahiers de recherche de l’École du Louvre sont en ligne. Conçus en hommage à Marie-Clarté O'Neill, ils traitent bien évidemment de médiation, de modalités de réception des expositions par leurs visiteurs, présentent des exemples d'impacts de la muséographie sur les modalités de visite, et se conclent en exposant l'actualité du Centre de recherche de l'Ecole du Louvre.

 

Les Cahiers de l'École du Louvre publient des articles sur les domaines d'enseignement et de recherche de l'École, en histoire de l'art, archéologie, muséologie, histoire des sociétés et anthropologie, sur toutes périodes et aires culturelles et géographiques.

 

Consultez le numéro

Inscriptions

Troisième cycle
Les inscriptions en troisième cycle sont ouvertes jusqu'au 1er octobre 2023.

 

Grand Siècle...

Les arts en Europe au XVIIe siècle
de Nicolas Milovanovic.

« Grand siècle » en France, « Siècle d'or » aux pays-Bas et en Espagne, le XVIIe siècle est en Europe un moment d'extraordinaire floraison artistique.
Dans un contexte de controverse religieuse, alors que la guerre est quasi incessante dans un continent qui se reconfigure, l'époque est marquée par un épanouissement des arts sans pareil et des réalisations majeures en architecture, peinture, sculpture et arts décoratifs.

Héritier de la Renaissance, passionné par l'Antiquité et ses vestiges, le XVIIe siècle européen fait alors de la tradition classique sa langue commune. Il façonne de nouveaux vocabulaires stylistiques, explore de nouveaux sujets, il développe le goût pour les œuvres et les collections et dynamise la commande, le marché de l'art et ses nouveaux amateurs.
Ainsi, des grandes métropoles aux petites villes, des cours royales aux intérieurs modestes, des grandes créations aux simples almanachs, l'art est omniprésent et fascine une Europe aux temps troublés, faisant avant tout du « Grand Siècle », le siècle des arts, le siècle des images.

En savoir +

A la recherche de Nicolas de Staël

C'est aussi la rentrée pour les Grandes conférences de l'École du Louvre, avec Pierre Wat, professeur d'histoire de l'art (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne), commissaire de l'exposition « Nicolas de Staël » au musée d'art moderne de Paris et compagnon de route de l'École qui inaugure cette nouvelle session « À la recherche de Nicolas de Staël », vendredi 13 octobre 2023.

 

Il reviendra dans cette conférence sur les différentes étapes du projet qui ont abouti à cette rétrospective offrant actuellement au musée d'art moderne de Paris une vision renouvelée de l’artiste et de son travail.

 

Vendredi 13 octobre 2023, 18h30
À LA RECHERCHE DE NICOLAS DE STAËL
par Pierre Wat
Ecole du Louvre. Amphithéâtre Rohan
Carrousel du Louvre. 99, rue de Rivoli. 75001 Paris
ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES
Ouverture de l’amphithéâtre à 18h00

 

Destinées au plus large public, Les Grandes conférences de l'École du Louvre font écho à l'actualité et à la recherche des musées et des mondes de l'art en compagnie de ses acteurs et de ses grands  témoins, conservateurs, universitaires, chercheurs, critiques et artistes…

lire la suite...
Prix Marc de Montalembert 2024

La Fondation Marc de Montalembert et l’École du Louvre se sont associées pour l’attribution du Prix Marc de Montalembert, qui vise à soutenir la recherche et sa diffusion, dans le domaine de la culture et de l’art du monde méditerranéen, de l’Antiquité à nos jours.


Peuvent y candidater tous les chercheurs titulaires d’un doctorat ou de niveau équivalent, de moins de 35 ans et originaires d’un pays riverain de la Méditerranée.


Le lauréat bénéficie d'une aide de 9000 euros et d'une idemnité forfaitaire pour couvrir ses frais de séjour à Paris. Il est accueilli un mois au Centre de Recherche de l'École du Louvre et accompagné pendant un an par le conseil scientifique d'un membre de l'équipe de recherche.

La Fondation Marc de Montalembert offre également au lauréat la possibilité de séjourner à son siège à Rhodes, en Grèce.

Les candidatures seront recevables du jusqu' au 30 novembre 2023.

En savoir plus


Appel à candidatures (fr)
Call for applicants (eng)

lire la suite...
Appel à contributions..

Les Cahiers de l'École du Louvre, n°22. Biographies d’objets.

La question des biographies d’objets concerne depuis des années l’histoire de l’art. Venant des sciences humaines, indissociable des travaux d’Arjun Appadurai et d’Igor Kopytoff, cette approche réclame la reconstitution et l’analyse de la carrière des objets et des œuvres d’art et des différents usages et significations qui s’attachent à chaque moment de cette vie. Elle se distingue des approches en terme de réception dès lors qu’elle insiste sur l’agentivité de ces mêmes objets ou œuvres, autrement dit la manière dont ils s’intègrent dans des univers sociaux spécifiques qui leurs donnent leur sens, mais dans lesquels ils sont également de véritables acteurs.

 

Les Cahiers de l’École du Louvre invitent les chercheuses et les chercheurs à proposer des contributions appartenant à cette problématique. Tous les domaines historiques et culturels permettent de telles approches. Les propositions venant de jeunes chercheuses et chercheurs poursuivant une thèse ou l’ayant soutenue récemment sont particulièrement encouragées. Un résumé de 2 000 signes maximum et une courte présentation biographique devront être envoyés aux deux directeurs scientifiques de ce numéro avant le lundi 16 octobre. Ils seront soumis au comité scientifique des Cahiers à l’automne, en vue d’une publication éventuelle au printemps 2024. S’ils sont retenus, les projets devront être rendus pour décembre 2023, sous la forme d’articles de 35 000 signes et 5 illustrations maximum.

 

Merci d'adresser vos candidatures simultanément aux deux adresses indiquées ci-dessous :

François-René Martin

Coordinateur du Centre de recherche de l’École du Louvre

[email protected]

Hélène Zanin

Post-doctorante au Centre de recherche de l’École du Louvre

[email protected]

 

lire la suite...
S'incrire en Post-Master

Les inscriptions en Post-master sont ouvertes jusqu'au 1er octobre 2023. Cette formation, d’une durée d’une année académique, délivre un Diplôme d’Établissement : le « diplôme de Post-master recherche en histoire de l’art et archéologie, muséologie ». Elle s’adresse aux titulaires d’un Master 2 obtenu à l’École du Louvre (toutes spécialités) ou d’un Master 2 en histoire de l’art, archéologie ou muséologie des universités qui envisagent de poursuivre une thèse, en troisième cycle à l’Ecole du Louvre ou en doctorat en co-encadrement avec une des 22 universités partenaires de l’établissement.

En savoir +

lire la suite...
Archéologie(s) et provenance(s)

Appel à contributions. Journée d'étude, Ecole du Louvre, 28 novembre 2023.

À l’initiative de cinq doctorantes et à l’occasion de l’ouverture du nouveau Master 2 « Biens sensibles, provenances et enjeux internationaux », le Centre de recherche de l’École du Louvre organise une journée d’étude sur le thème : Archéologie(s) et provenance(s) : état de l’art, recherches, et perspectives.

Dédiée aux jeunes chercheurs de disciplines différentes en vue d’établir un dialogue entre historiens de l’art, archéologues, professionnels des musées et juristes, elle s’organisera sous forme de quatre ateliers durant lesquels les intervenants débattront et approfondiront les questions et notions que soulève le thème de la séance au regard de leurs projets de recherche. Pour chaque atelier, des modérateurs, membres de l’équipe organisatrice, seront présents pour conduire la discussion, y compris avec la salle.
 

Thématiques des ateliers

Atelier  1. La notion de provenance sous l’angle juridique            
(différences de pratiques nationales et internationales, quelle(s) obligation(s) dont celle de diligence, la question de la preuve et de la datation, le blanchiment, …)

Atelier 2. Faire de la recherche de provenance et comment accéder à son terrain : en France et à l’international (retours d’expérience, exemples de projets de recherche, …)

Atelier 3. La « Boîte à outils » en recherche de provenance
(étude de modèles existants, création d’une nouvelle fiche, …)

Atelier 4. Communiquer la recherche de provenance au public
(méthodes et moyens, rôle des musées, les autres acteurs et leurs initiatives, …)

 

Candidature

Les points présentés ci-dessus pour chaque atelier ne sont que des pistes de réflexion. Ouverts aux contributions des jeunes chercheurs de toutes les disciplines en lien avec le sujet de la journée d’étude, les candidats sont donc invités à proposer tout développement relatif aux axes de recherches.

Les candidatures devront présenter le thème de participation envisagé, son lien avec un ou plusieurs ateliers dans un texte de 3000 signes (espaces compris). Il leur sera aussi demandé d’envoyer une bio- bibliographie et de signaler la modalité de présentation (en présentiel ou à distance).

Les candidatures devront être envoyées, au plus tard le 7 août 2023, via ce formulaire 

Pour contacter l’équipe d’organisation : [email protected]

 

Calendrier

Lancement de l'appel à contributions : 9 juin 2023.
Date limite de soumission des contributions : 7 août 2023.
Retour du comité scientifique : 20 septembre 2023.
Date limite d’envoi du Powerpoint : 25 novembre 2023.
Journée d’étude : 28 novembre 2023 à l’École du Louvre.
 

En savoir +

lire la suite...
Vient de paraître : le trésor d'une femme effacée

Vient de paraître,  Collection « Mémoires de recherche de l’École du Louvre » :
Le trésor d'une femme effacée. Le Psautier Hs. 24 de la bibliothèque universitaire de Fribourg-en-Brisgau
par Marguerite Hennebelle

 

Les psautiers médiévaux assuraient plusieurs fonctions : à la fois livres liturgiques et livres de prières privés dès le ixe siècle, ils servaient également à l’éducation des enfants. Si les laïcs fortunés ont fait réaliser des psautiers pour leurs besoins personnels jusqu’au xive siècle au moins, l’âge d’or du psautier se situe aux xiie et xiiie siècles. À cette période, les commandes de livres de psaumes se multiplient et sont, en particulier, le fait de femmes nobles pour lesquelles ces riches manuscrits sont un attribut qui témoigne de leur noblesse comme de leur foi.

 

Marguerite Hennebelle a porté son attention sur le Psautier Hs. 24 de la bibliothèque universitaire de Fribourg-en-Brisgau, ouvrage qui fait partie d’un ensemble de manuscrits relativement marginaux et peu connus, exemplaire par la place de l’imagerie, la richesse de son iconographie et le luxe employé à son ornementation. L’étude stylistique qu’elle a menée a permis de mieux identifier un lieu et un contexte de production : le milieu monastique du XVIIIe siècle dans l’Empire germanique ; d’apporter des éclaircissements sur les choix iconographiques à l’œuvre dans le Psautier. L’enquête historique entreprise pour tenter de cerner la personnalité de la commanditaire semble conduire à une femme noble, de culture germanique, proche de l’ordre cistercien. Des hypothèses d’attribution nouvelles reposant sur des conclusions issues de réflexions sur le style et l’iconographie du Psautier ont pu être avancées et ont remis en lumière un document peu étudié et qui semblait avoir disparu jusqu’au xixe siècle.

 

En savoir + et commander 

 

Collection « Mémoires de recherche de l’École du Louvre »

Les travaux de recherche de fin d’études de l’École, « thèses » ou « mémoires de 2e et 3e cycles » couvrent des champs très étendus dans les domaines de l’archéologie, de l’histoire de l’art, de l’ethnographie et de la muséologie. Cette collection a pour but d’accueillir et de diffuser les meilleurs de ces travaux de recherche et témoigne de la vitalité et de l’originalité de la recherche à l’École du Louvre.

lire la suite...
Biens sensibles, provenances et enjeux internationaux

L'École du Louvre ouvre un nouveau parcours de Master 2 à la rentrée de l'année universitaire 2023-2024 : Biens sensibles, provenances et enjeux internationaux. Il est destiné aux élèves diplômés de Master 1 de l’École du Louvre (diplôme de muséologie) et aux étudiants des universités françaises et étrangères titulaires du Master 1 en histoire de l'art ou archéologie (accès par équivalences et sur projet).


Ce parcours a pour objet de répondre aux besoins actuels des musées, des institutions patrimoniales et du monde du marché de l'art au sujet des acquisitions d'œuvres et d'objets, de leur circulation, de la documentation de leurs provenances, des nouvelles questions et enjeux soulevés par le contexte international. Cette formation, au sein de laquelle une expérience de recherche et un stage sont adaptés au projet de chaque élève, précise les cadres juridique, déontologique et scientifique nécessaires pour sécuriser les provenances des biens culturels. Six séminaires sont assurés par les meilleurs spécialistes issus des institutions publiques, muséales, universitaires et administratives impliquées dans les questions de spoliations, restitutions et lutte contre le trafic illicite des biens culturels.
 

La conception et la coordination pédagogique de ce parcours sont confiées à :
Isabelle Anatole-Gabriel, docteure en histoire de l’art, conservatrice en chef du patrimoine, ancienne fonctionnaire internationale à l'Unesco
Anne-Solène Rolland, conservatrice générale du patrimoine, directrice du patrimoine et des collections du musée du quai Branly-Jacques Chirac
et Lise Mesz, docteure en archéologie, directrice adjointe du patrimoine et des collections, conseillère sur l'histoire des collections, musée du quai Branly-Jacques Chirac
 

En savoir +

 

lire la suite...
LinkedIn Ecole du Louvre pour l'emploi

L'École du Louvre publie quodiennement sur sa page LinkedIn des offres d'emploi, bourses de recherche, résidences, appels à candidature... A consulter régulièrement et à partager avec la communauté des anciens élèves de l'Ecole et des jeunes professionnels des musées, du patrimoine et de l'histoire de l'art. Aujourd'hui plus de 76 000 abonnés suivent ces offres pros.
Linkedin

lire la suite...
Vigipirate

Vigipirate
►Présentation obligatoire des cartes (élèves, auditeurs, enseignants).
►Interdiction d'introduire des bagages dans l'établissement, quelle qu'en soit la taille.
Cette mesure s'applique à l'ensemble des usagers : élèves, auditeurs, agents et intervenants pédagogiques.

Merci de votre collaboration et de faire de preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles aux entrées.
 

        

lire la suite...