Ecole du Louvre

info +

Partager Enviar a un amigo Versión para impresora    A- | A+

Fundación Daniel y Nina Carasso

La Fondation Daniel et Nina Carasso créée en 2009 en mémoire de Daniel Carasso, fondateur de Danone en France, et de sa femme Nina, soutient des projets d'intérêt général dans deux grands domaines - l'alimentation / nutrition d'une part, l'art d'autre part - incluant des actions touchant à la recherche et la formation dans ces deux domaines d'intervention.

Dans cette perspective, elle apporte son concours à l'Ecole du Louvre en lui accordant un exceptionnel mécénat destiné à développer son troisième cycle de recherche. Réparti sur trois années (2012, 2013 et 2014), il va permettre de constituer une équipe de recherche permanente et de lancer ses programmes. Ainsi, l'Ecole va-t-elle pouvoir engager :

  • le recrutement sur contrats à durée déterminée et sur ressources affectées d'enseignants-chercheurs pour son équipe de recherche (postes à mi-temps) ;
  • le financement de bourses de recherche pour des élèves de troisième cycle ;
  • l'aménagement d'un espace destiné aux enseignants-chercheurs ;
  • l'accueil de chercheurs invités ;
  • la création d'une revue en ligne à partir des articles rédigés par les élèves et/ou les enseignants ;
  • l'organisation de colloques internationaux...


Un élan décisif pour le développement de la recherche à l'Ecole du Louvre qui réaffirme ainsi son positionnement dans le paysage de l'enseignement supérieur à l'heure de son adhésion au Pres héSam.

 

bandeau0bandeau1bandeau2Ecole du Louvreenseñanzavida estudianteinternacionalinvestigaciónpublicacionescolecciones documentaleshandicap
 

L’École du Louvre exprime sa solidarité envers l'Ukraine et sa communauté universitaire et muséale : professeurs, conservateurs, professionnels des musées, étudiants et leurs familles.
 

Les élèves ukrainiens, et tous ceux ébranlés par ce conflit, qui étudient actuellement à l’École du Louvre peuvent être assurés de notre aide et de notre soutien.

 

Les arts en Europe au XVIIe siècle
de Nicolas Milovanovic.

« Grand siècle » en France, « Siècle d'or » aux pays-Bas et en Espagne, le XVIIe siècle est en Europe un moment d'extraordinaire floraison artistique.
Dans un contexte de controverse religieuse, alors que la guerre est quasi incessante dans un continent qui se reconfigure, l'époque est marquée par un épanouissement des arts sans pareil et des réalisations majeures en architecture, peinture, sculpture et arts décoratifs.

Héritier de la Renaissance, passionné par l'Antiquité et ses vestiges, le XVIIe siècle européen fait alors de la tradition classique sa langue commune. Il façonne de nouveaux vocabulaires stylistiques, explore de nouveaux sujets, il développe le goût pour les œuvres et les collections et dynamise la commande, le marché de l'art et ses nouveaux amateurs.
Ainsi, des grandes métropoles aux petites villes, des cours royales aux intérieurs modestes, des grandes créations aux simples almanachs, l'art est omniprésent et fascine une Europe aux temps troublés, faisant avant tout du « Grand Siècle », le siècle des arts, le siècle des images.

En savoir +

Rapport d'activité 2021
Le Rapport d'activité de l'Ecole
du Louvre 2021 est en ligne
En savoir plus

Cahiers 18
À lire et relire sans modération le numéro 18 des Cahiers de l'École du Louvre consacré aux «Parcs et jardins historiques, un patrimoine paysager».
À lire en ligne

Prix Marc de Montalembert 2023

Nadine Atallah lauréate du Prix Marc de Montalembert 2023

 

Le Prix Marc de Montalembert 2023 a été décerné à Nadine Atallah, docteure franco-égyptienne en Histoire de l’Art de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, chercheuse associée au sein du laboratoire InVisu (CNRS/INHA) et professeure d’histoire et théorie des arts à l’École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne à Rennes.

 

Le prix, attribué par un jury composé de personnalités scientifiques des institutions partenaires, couronne un brillant parcours et permettra à la lauréate d’approfondir sa recherche sur les artistes plasticiennes en Egypte au XXe siècle. Le Prix soutient sa recherche sur « Les allégeances contradictoires d’Inji Efflatoun (1924-1989). Trajectoire d’une artiste militante à travers l’Égypte du XXe siècle ». Elle aura accès au Centre de Recherche de l’École du Louvre tout au long de l’année 2023.

………………………………………………………………………………………

 

La Fondation Marc de Montalembert et l’École du Louvre se sont associées pour l’attribution du Prix Marc de Montalembert, qui vise à soutenir la recherche et sa diffusion, dans le domaine de la culture et de l’art du monde méditerranéen, de l’Antiquité à nos jours.

La Fondation, créée en 2001 et abritée à la Fondation de France, promeut le dialogue entre les cultures de la région méditerranéenne : elle soutient la réalisation de projets culturels par les jeunes de la région et elle accueille des rencontres interculturelles à son siège à Rhodes en Grèce. En collaboration avec l'École du Louvre depuis 2021, elle a souhaité soutenir l’achèvement d’un travail de recherche qui contribue à une meilleure connaissance des arts et de la culture du monde méditerranéen, par le Prix Marc de Montalembert qui bénéficie du soutien des spécialistes de l’Ecole du Louvre. Peuvent y faire candidature tous les chercheurs originaires d’un pays riverain de la Méditerranée et titulaires d’un doctorat ou de niveau équivalent, de moins de 35 ans.

Le montant du Prix est de 9000 euros. Le lauréat est accueilli au Centre de Recherche de l'École du Louvre et il est accompagné pendant un an par le conseil scientifique d'un membre de l'équipe de recherche. La Fondation Marc de Montalembert offre également au lauréat la possibilité de séjourner à son siège à Rhodes, en Grèce.

lire la suite...
Le monde des Egyptiens Anciens

Ouverture des inscriptions à la nouvelle Junior classe de l'Ecole consacrée à l'Egypte antique :
Le monde des Anciens Égyptiens, pouvoir, art et écriture.

Un parcours en quatre séances, plus une visite d’application au musée du Louvre, en compagnie de Bénédicte Lhoyer, docteur en égyptologie et chargée de cours à l'Ecole du Louvre, pour d’aborder les grands domaines de l’égyptologie, où art et écriture se mélangent et où les mythes nous éclairent sur ce passé prestigieux

 

Car deux cents ans après le déchiffrement des hiéroglyphes, notre connaissance de l’Égypte ancienne s’est considérablement affinée. Peu à peu, nous sommes capables de reconstituer l’univers égyptien antique : son paysage, les façons de penser des habitants, leurs symboles et leurs conceptions de l’au-delà. Grâce aux remarquables conditions de conservation dans les sables égyptiens, une foule d’objets issus de temples, de tombes ou de maisons est aujourd’hui conservée dans les musées.

 

Informations

Inscriptions

 

Les junior classes de l'Ecole du Louvre sont éligibles au PASS CULTURE, elles ont pour but de donner des clefs pour « voir, décrypter, comprendre » les productions artistiques et les témoignages matériels des cultures du monde.

 


 

lire la suite...
Le portrait dans tous ses états

Ouverture des inscriptions à la nouvelle Junior classe de l'Ecole consacrée au portrait : L'art du portrait dans tous ses états.

Un panorama brossé en quatre séances avec Pascale Martinez, docteure en histoire de l'art et professeure en classes préparatoires, pour mieux comprendre ces images qui peuplent notre univers visuel et notre quotidien, portraits, visages, autoprtraits...sur les murs des musées, dans nos albums de famille, nos téléphones, sur les affiches publicitaires et les réseaux sociaux...

 

Alors... qu'est-ce qu'un portrait ? Qui se fait « tirer » le portrait et pourquoi ?

Les quatre jours de cette junior classe donneront à chacun des clés de lecture simples pour bien regarder un portrait, pour apprendre à en décrypter les codes et les évolutions de l'antiquité à nos jours.

 

Informations

 

Inscriptions

 

Les junior classes de l'Ecole du Louvre sont éligibles au PASS CULTURE, elles ont pour but de donner des clefs pour « voir, décrypter, comprendre » les productions artistiques et les témoignages matériels des cultures du monde.

lire la suite...
Memoria

« Memoria. Voyage au coeur des collections » est le nouvel opus du programme Exposition-École, organisé cette année en collaboration avec le musée des Beaux-Arts de Chartres.

 

C'est un programme pédagogique original qui offre à des étudiants de Master 2 de l’Ecole du Louvre, de concevoir et de mettre en œuvre un accrochage temporaire à partir des collections d’un musée. Placé sous le signe de la rencontre avec les œuvres, un lieu, une région, une ville, les visiteurs et les équipes du musée, ce projet permet à des jeunes historiens de l’art, futurs professionnels des musées et du patrimoine, d’expérimenter toutes les étapes d’un projet culturel.

 

Cette année, le musée chartrain a relevé le défi de cette collaboration inédite, singulière, et formatrice. Il a accueilli, durant l’année de préparation, dix élèves issus de différents parcours de l’École du Louvre qui ont participé à l’ensemble des travaux constitutifs d’une exposition : de la thématique du projet au choix des oeuvres, de l’accrochage et de la scénographie à la création des dispositifs de médiation et de communication.

 

L'exposition-école est à découvrir du 29 octobre 2022 au 26 février 2023 au musée des Beaux-Arts de Chartres

 

lire la suite...
Vient de paraître : le trésor d'une femme effacée

Vient de paraître,  Collection « Mémoires de recherche de l’École du Louvre » :
Le trésor d'une femme effacée. Le Psautier Hs. 24 de la bibliothèque universitaire de Fribourg-en-Brisgau
par Marguerite Hennebelle

 

Les psautiers médiévaux assuraient plusieurs fonctions : à la fois livres liturgiques et livres de prières privés dès le ixe siècle, ils servaient également à l’éducation des enfants. Si les laïcs fortunés ont fait réaliser des psautiers pour leurs besoins personnels jusqu’au xive siècle au moins, l’âge d’or du psautier se situe aux xiie et xiiie siècles. À cette période, les commandes de livres de psaumes se multiplient et sont, en particulier, le fait de femmes nobles pour lesquelles ces riches manuscrits sont un attribut qui témoigne de leur noblesse comme de leur foi.

 

Marguerite Hennebelle a porté son attention sur le Psautier Hs. 24 de la bibliothèque universitaire de Fribourg-en-Brisgau, ouvrage qui fait partie d’un ensemble de manuscrits relativement marginaux et peu connus, exemplaire par la place de l’imagerie, la richesse de son iconographie et le luxe employé à son ornementation. L’étude stylistique qu’elle a menée a permis de mieux identifier un lieu et un contexte de production : le milieu monastique du XVIIIe siècle dans l’Empire germanique ; d’apporter des éclaircissements sur les choix iconographiques à l’œuvre dans le Psautier. L’enquête historique entreprise pour tenter de cerner la personnalité de la commanditaire semble conduire à une femme noble, de culture germanique, proche de l’ordre cistercien. Des hypothèses d’attribution nouvelles reposant sur des conclusions issues de réflexions sur le style et l’iconographie du Psautier ont pu être avancées et ont remis en lumière un document peu étudié et qui semblait avoir disparu jusqu’au xixe siècle.

 

En savoir + et commander 

 

Collection « Mémoires de recherche de l’École du Louvre »

Les travaux de recherche de fin d’études de l’École, « thèses » ou « mémoires de 2e et 3e cycles » couvrent des champs très étendus dans les domaines de l’archéologie, de l’histoire de l’art, de l’ethnographie et de la muséologie. Cette collection a pour but d’accueillir et de diffuser les meilleurs de ces travaux de recherche et témoigne de la vitalité et de l’originalité de la recherche à l’École du Louvre.

lire la suite...
Les Cahiers de l'Ecole du Louvre

Les dix-huitièmes Cahiers de l’École du Louvre sont en ligne et présentent sept articles sur le thème « Parcs et jardins historiques, un patrimoine paysager ». Ils permettent de partager des apports significatifs à l’histoire de l’architecture, concernant notamment les jardins des hôtels particuliers du VIIe arrondissement de Paris, et les dispositifs paysagers des châteaux de plaisance construits à proximité de la Seine aux XVIIe et XVIIIe siècles.

 

Les Cahiers de l'École du Louvre publient des articles sur les domaines d'enseignement et de recherche de l'École, en histoire de l'art, archéologie, muséologie, histoire des sociétés et anthropologie, sur toutes périodes et aires culturelles et géographiques.

 

Consultez le numéro

lire la suite...
Vigipirate

Vigipirate
►Présentation obligatoire des cartes (élèves, auditeurs, enseignants).
►Interdiction d'introduire des bagages dans l'établissement, quelle qu'en soit la taille.
Cette mesure s'applique à l'ensemble des usagers : élèves, auditeurs, agents et intervenants pédagogiques.

Merci de votre collaboration et de faire de preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles aux entrées.
 

        

lire la suite...