Portes ouvertes 2016

 
L'École du Louvre organise, le samedi 3 décembre 2016, de 10h00 à 17h00, une nouvelle journée de Portes Ouvertes : l'occasion pour le plus large public, lycéens, étudiants, futurs élèves, parents, professionnels de l'orientation, enseignants, futurs auditeurs, de découvrir l'École, ses enseignements et ses débouchés.
 
Conférences, tables rondes sur les métiers, informations sur les cursus, les équivalences et les partenariats, la formation continue et les opérations d'action culturelle (cours du jour, du soir, d'été, cours en régions, cycles de découverte, cours de la ville de Paris...), présentation des activités associatives (Association de l'École, École du Louvre-Alumni, bureau des élèves, clubs du Bde, Junior entreprise...), projections de films d'histoire de l'art, témoignages d'anciens élèves devenus des professionnels reconnus... seront au programme de cette journée.





Être élève à l'École du Louvre

 
Série de conférences d'information sur l'École du Louvre
Amphithéâtre Rohan

99, rue de Rivoli. 75001 Paris (Entrée par le Carrousel du Louvre)
(entrée libre dans la limite des places disponibles)
 
Deux conférences de quarante-cinq minutes, proposées le matin et répétées l'après-midi : pour présenter l'École, ses missions, son enseignement et ses spécificités pédagogiques ; pour mieux connaître son fonctionnement, ses conventions, ses partenariats et les métiers auxquels elle prépare.

11h00 L'École du Louvre, une école au Louvre : enseignement et scolarité
Philippe Durey, conservateur général du patrimoine, directeur de l'École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
12h15 Entrer à l'École du Louvre : le test probatoire, la première année...
Natacha Pernac, maître de conférences des Universités, directrice des études de l'École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
14h00 L'École du Louvre, une école au Louvre : enseignement et scolarité
Philippe Durey, conservateur général du patrimoine, directeur de l'École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
15h15 Entrer à l'École du Louvre : le test probatoire, la première année...
Natacha Pernac, maître de conférences des Universités, directrice des études de l'École du Louvre

 
 
Vidéo : © Fondation Culture & Diversité




Après l'École : les métiers des musées, du patrimoine et du marché de l'art...

 
Série de conférences sur les métiers
Amphithéâtres Michel-Ange, Dürer et Goya (en diffusion simultanée)

(entrée libre dans la limite des places disponibles)
 
Des métiers après l'École du Louvre...
Dix grands secteurs sont présentés par des professionnels des musées, du patrimoine et du marché de l'art. Vingt minutes d'exposé par domaine et onze intervenants, pour autant de témoignages sur des métiers à découvrir ou à mieux connaître.
 
L'ordre des interventions peut être sujet à modifications. N'hésitez pas à consulter ce programme régulièrement en l'actualisant à l'aide de la touche F5 de votre ordinateur

10h30 Archéologue...
par Bénédicte Lhoyer, égyptologue
....................................................................................................................................................................................
11h00 Conférencier...
par Céline Parant, guide-conférencière
....................................................................................................................................................................................
11h30 Attaché de conservation...
par Aurélie Gavoille, attachée de conservation du patrimoine, musée Marmottan-Monet
....................................................................................................................................................................................
12h00 Médiation écrite et supports numériques...
par Delphine Peresan-Roudil, responsable des publications, Artips
....................................................................................................................................................................................
12h30 Restaurateur...
par Véronique Milande, conservatrice du patrimoine, chef du service de la conservation préventive
et de la restauration, Cité de la céramique-Sèvres & Limoges

et Elsa Vigouroux, restauratrice
....................................................................................................................................................................................
13h00 Commissaire-priseur...
par Yonathan Chamla, commissaire-priseur
....................................................................................................................................................................................
PAUSE
....................................................................................................................................................................................
14h00 Documentaliste...
par Franck Genestoux, documentaliste
....................................................................................................................................................................................
14h30 Antiquaire, galeriste et marchand d'art...
par Sylvain Alliod, rédacteur en chef, La Gazette de l'Hôtel Drouot
....................................................................................................................................................................................
15h00 Conservateur...
par Paul Damm, conservateur du patrimoine, Région Ile-de-France
....................................................................................................................................................................................
15h30 Régisseur...
par Marine Martineau, régisseuse des expositions, musée du quai Branly-Jacques Chirac





Les associations de l'École du Louvre

 
Les différentes associations de l'École du Louvre seront présentes tout au long de la journée pour informer sur leurs activités et la vie étudiante.

Le bureau des élèves de l'École du Louvre (Bde)
Hall Jaujard, salle Angkor

Présentation des activités (clubs, journal, ciné-club, conférences, voyages...) et des projets.
la page Facebook
....................................................................................................................................................................................
L'association de l'École du Louvre et École du Louvre Alumni
Hall Jaujard, bureau de l'association

Présentation des activités (club emploi, voyages, annuaire, conférences, prix...)
Présentation d'École du Louvre Alumni, le cercle des anciens élèves diplômés et ses activités.
le site Internet
la page facebook
....................................................................................................................................................................................
La Junior conseil (Junior entreprise)
Bureau de la Junior

Présentation des activités et des projets.
le site Internet
la page Facebook





Les publications de l'École du Louvre

 
Espace cafétéria
Pour ses élèves, les professionnels du patrimoine et le public des musées, l'École du Louvre publie plusieurs collections d'ouvrages spécialisés.
 
La collection « Manuels de l'École du Louvre »
La collection « Petits manuels de l'École du Louvre »

prolongements de l'enseignement, qui proposent des ouvrages de référence, mais aussi d'initiation pour tout lecteur désireux de comprendre ou d'approfondir une civilisation et ses témoignages artistiques.
 
La collection « Rencontres de l'École du Louvre »
qui accueille les actes des journées d'étude et des colloques scientifiques organisés par l'École du Louvre.
 
La collection « Mémoires de recherche de l'École du Louvre »
qui propose les meilleurs travaux de recherche des élèves.
 
Une sélection d'ouvrages sera présentée et consultable tout au long de la journée.
 
Les Annales du test probatoire 2016 seront en vente.





Histoires du Louvre...

 
Programme audiovisuel
Salle Imhotep
(entrée libre dans la limite des places disponibles)
 
Le Louvre dans tous ses états : cinq films sur l'histoire du musée, son fonctionnement, ses chefs-d'œuvre, ses habitants, ses visiteurs et ses héros anonymes.

10h15 Illustre et inconnu, comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre
un film de Pierre Pochart et Jean-Pierre Devillers (60 mn)
Ce film dresse le portrait de Jacques Jaujard, directeur des musées nationaux et du musée du Louvre pendant la seconde guerre mondiale qui organisa l'évacuation et l'exode de plus de 4000 œuvres. Le film raconte ce chapitre essentiel et méconnu de l'histoire, le récit est interprété par Mathieu Amalric, et nourri de témoignages, de séquences d'animation et d'archives originales.
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait
....................................................................................................................................................................................
11h20 La guerre au Louvre
un film de Jean-Claude Bringuier (52 mn)
....................................................................................................................................................................................
12h30 Le Louvre invisible
un film de Stéphane Krausz (82 mn)
....................................................................................................................................................................................
14h00 Louvre Lens : la Galerie du Temps
un film de Michaël Gaumnitz (52 mn)
Composée de plus de deux cents chefs-d'œuvre provenant de tous les départements du Louvre, La Galerie du temps est le coeur du nouveau musée Louvre-Lens jusqu'à fin 2017. C'est le seul endroit au monde où l'on peut voir en un seul espace, un véritable fleuve d'œuvres constituant à la fois un merveilleux livre de connaissance et de découvertes, mais aussi une succession d'émerveillements. Présentées dans un esprit de transversalité et sous forme chronologique, les œuvres racontent l'histoire de l'humanité, du IVe millénaire avant J.-C. au XIXe siècle européen en passant par la Mésopotamie, l'Egypte, la Grèce et Rome, sans oublier le monde islamique.
....................................................................................................................................................................................
15h00 Francofonia. Le Louvre sous l'occupation
un film d'Alexandre Sokourov (84 mn)
Avec Louis-Do de Lencquesaing et Benjamin Utzerath
À travers l'histoire de la collaboration de Jacques Jaujard et du Comte Metternich pour la préservation des trésors du musée du Louvre, Alexandre Sokourov explore les rapports entre l'art et le pouvoir et questionne ce que l'art nous dit de nous-mêmes au cœur même de l'un des conflits les plus meurtriers qu'ait connu le monde.
BANDE ANNONCE voir un extrait

 
Francofonia © DR




Histoires d'expositions en 2016...

 
Programme audiovisuel
Amphithéâtre Cézanne
(entrée libre dans la limite des places disponibles)
Aujourd'hui, près d'un tiers des Français se rend chaque année dans un musée, ce qui en fait la deuxième sortie culturelle après le cinéma. Les expositions temporaires contribuent à cet engouement renouvelé. Ce programme propose un florilège des grandes expositions de 2016.

10h15 Amadeo de Souza-Cardoso. Le dernier secret de l'art moderne
un film de Christophe Fonseca (52 mn)
(France Télévisions Distribution, Réunion des musées nationaux-Grand Palais)
À l'occasion de l'exposition au Grand Palais présentée en 2016. Ce film inédit propose de découvrir l'œuvre fulgurante de ce peintre portugais dont on dit qu'il est « le dernier secret de l'art moderne ». Considéré comme l'un des artistes les plus talentueux de sa génération, intime de Modigliani, Brancusi, du couple Sonia et Robert Delaunay, il côtoie les plus grands de son temps : Braque, Picasso, Duchamp, Matisse, Kandinsky, Léger. Très jeune, il expose dans les grandes villes d'Europe et jusqu'à New York où l'Armory Show le célèbre. Séduisant et fortuné prodige, il connaît de son vivant un grand succès critique mais sa mort précoce le plonge dans l'oubli durant plus de 50 ans.
....................................................................................................................................................................................
11h10 Paul Klee, le silence de l'ange
un film de Michael Gaumnitz (52 mm)
(Arte France, Alegria)
L'œuvre de Paul Klee [1879 - 1940] est immense : 9 000 pièces en marge de tous les courants artistiques de leur temps. Comme Kandinsky et Delaunay, Klee révolutionne la notion classique de composition et l'utilisation de la couleur.
Il interroge les formes, les lignes, les couleurs. Il se met à l'écoute de la nature, des sciences de son époque, de la musique et de la poésie, créant un langage qu'il a constitué tout en signes.
Il dépasse l'opposition abstraction/figuration. Il fonde sa peinture sur le mouvement, le rythme, mais aussi sur des oppositions, des tensions, son œuvre devient polyphonique.
Les écrits de Klee fournissent à Michaël Gaumnitz la trame d'un film essentiel, qui fait sienne l'approche de l'artiste visionnaire. Notre oeil "suit les chemins qui lui ont été ménagés dans l'œuvre" et parcourt les divers chapitres de la vie du peintre-poète.
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait
....................................................................................................................................................................................
12h10 Bernard Buffet, le grand dérangeur
un film de Stéphane Ghez (52 mm)
(Arte France, Anaprod)
Aussi célèbre en son temps que Picasso, le peintre Bernard Buffet a connu une gloire précoce puis le bannissement jusqu'à son suicide en 1999. Jeune prodige de 20 ans, adoubé par Giono et Cocteau, Bernard Buffet fut le peintre vedette de l'après-guerre, celui dont le trait noir a marqué la sensibilité et le regard de la France des Trente Glorieuses. Aujourd'hui encore l'essentiel de sa production monumentale (environ 8000 toiles) reste largement méconnue et il aura fallu plus de 60 ans pour redécouvrir en France l'ensemble de son œuvre grâce à l'exposition que lui consacre le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris.
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait
....................................................................................................................................................................................
13h10 Le jour et la nuit. Magritte
un film de Henri de Gerlache (52 mm)
(Alize Production, Artic Productions)
Depuis le cimetière de Schaerbeek jusqu'au village où Magritte naquit, en 1898, 68 ans de vie se reconstruisent comme un collage mystérieux et très documenté, en hommage à l'artiste. A travers les lieux et les souvenirs de l'artiste, Magritte, le jour et la nuit, parcourt la vie du peintre et de l'homme. Les contradictions et les mystères qui ont construit son œuvre sont mis en scène et en abîme par les pérégrinations d'un acteur qui rêve un jour de pouvoir incarner Magritte.
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait
....................................................................................................................................................................................
14h10 Fragonard, les gammes de l'amour
un film de Jean-Paul Fargier (52 mn)
(Coproduction Mat Productions / Rmn-Grand Palais avec la participation de France Télévisions)
Au siècle des Lumières, le libertinage s'exprime dans les arts avec la recherche du bonheur et des plaisirs charnels ; le Marquis de Sade écrit La nouvelle Justine, Mozart compose Don Giovanni... et Fragonard peint L'Escarpolette. Il traduit ainsi le siècle qui se libère des contraintes religieuses et philosophiques pour défendre la liberté amoureuse et bien sûr sexuelle.
Ce documentaire aborde la complexité des relations du peintre à l'Amour car il n'est pas que le peintre du libertinage. Il raconte aussi sa relation à son entourage et au siècle qui l'a révélé.
Philippe Sollers, Pierre Rosenberg, Marie Anne Dupuy-Vachey, Michel Delon et Guillaume Faroult, le commissaire de l'exposition..., tous autant amoureux de la peinture de Fragonard, racontent l'élégance de ces gestes, la somptuosité sensuelle des étoffes et des tentures comme ailleurs des feuillages et des bosquets, et l'ivresse amoureuse de la vie.
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait
....................................................................................................................................................................................
15h10 Chez Frida Kahlo
un film de Xavier d'Arthuys et Xavier Villetard (80 mm)
(Arte France, Compagnie des Phares et balises)
Dans les années 1930 au Mexique, la Maison Bleue de Frida Kahlo devient le quartier général d'artistes et de révolutionnaires.
Située dans le quartier Coyoacan dans la banlieue de Mexico, la Maison Bleue fut un lieu de naissance et de mort, de plaisirs et de douleurs, de création et de séparation pour la peintre mexicaine Frida Kahlo. Dans les années 1930, pendant que l'Europe se déchire, son époux Diego Rivera et elle y accueillent André Breton, Léon Trotski et son futur assassin Ramon Mercader, ainsi que nombre d'artistes et de révolutionnaires.
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait

 
Frida Kahlo par Guillermo Kahlo




Histoire de musées

 
Programme audiovisuel
salle Nara
(entrée libre dans la limite des places disponibles)
 
10h15 National Gallery
un film de Frederick Wiseman (173 mn)
National Gallery s'immerge dans le musée londonien et propose un voyage au cœur de cette institution peuplée de chefs-d'œuvre de la peinture occidentale du Moyen-âge au XIXe siècle. C'est le portrait d'un lieu, de son fonctionnement, de son rapport au monde, de ses agents, son public, et ses tableaux. Dans un perpétuel et vertigineux jeu de miroirs, le cinéma regarde la peinture, et la peinture regarde le cinéma.
....................................................................................................................................................................................
13h15 MuCEM, naissance d'un musée
un film de Samuel Lajus (52 mn)
Pendant trois ans, Samuel Lajus a assisté à toutes les étapes de création du MuCEM, saisissant les moments d'enthousiasme, les envolées lyriques, mais aussi les instants de doute et les heures d'abattement. Toujours au plus près des protagonistes (architectes, chefs de chantier, conservateurs...), il a construit son film sans aucune interview, privilégiant la captation sur le vif.
....................................................................................................................................................................................
14h15 Le Grand musée, le musée d'histoire de l'art de Vienne
un film de Johannes Holzausen (94 mn)
Le Grand Musée pose un regard curieux et plein d'humour sur les coulisses de l'un des plus grands musées au monde, le musée d'Histoire de l'art de Vienne. A l'occasion de la rénovation d'une aile du musée, le film nous plonge au cœur de cette institution colossale, et nous fait partager l'intimité de ses employés. Directeur général, conservateurs, équipes de nettoyage, manutentionnaires ou historiens d'art, tous passionnés et passionnants nous entraînent dans leur quotidien, au service des œuvres.
....................................................................................................................................................................................
15h55 Un musée pour l'humanité. Quai Branly, naissance d'un musée
un film de Richard Copans (52 mn)
Un bâtiment neuf, à peine sorti de terre, telle une matrice, va accueillir une collection d'œuvres venues de loin. Pendant trois mois, une communauté s'active : ouvriers et restaurateurs, socleurs et scientifiques. Les enjeux sont puissants, les situations fortes, chacun se révèle.

 
National Gallery, Londres




Histoires de peintres...

 
Programme audiovisuel
salle Mondrian
(entrée libre dans la limite des places disponibles)
 
La série « La vie cachée des œuvres » : choisir un grand peintre dans les collections du musée du Louvre, décrocher tous ses tableaux des murs, les sortir de leurs cadres, les poser sur un chevalet à hauteur du regard, les rassembler tous dans une même salle. Faire venir du monde entier des conservateurs, des historiens, des restaurateurs, des scientifiques - les plus grands spécialistes de l'œuvre du peintre et les réunir dans la salle avec les œuvres pendant deux jours. Les laisser étudier et discuter en toute liberté. C'est ainsi que le spectateur, invité à entrer au coeur de ces rencontres, découvre l'actualité de la recherche, en observant scientifiques, historiens de l'art et experts internationaux qui s'interrogent à partir des études techniques les plus récentes menées par le laboratoire des musées de France.

10h15 La vie cachée des œuvres : Rembrandt
un film de Stan Neumann et Juliette Garcias (43 mn)
Rembrandt a-t-il peint Le Boeuf écorché pour répondre à la commande d'une enseigne de boucher ? Tel tableau est-il une « copie » : une reproduction mécanique d'un original du maître fait à son époque, une œuvre de son atelier ou uniquement de sa main ? Telles sont les questions qui animent cet épisode.
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait
....................................................................................................................................................................................
11h15 La vie cachée des œuvres : Watteau
un film de Stan Neumann et Juliette Garcias (43 mn)
Dans cet épisode consacré à Watteau, Juliette Garcias et Stan Neumann nous invitent à partager les questionnements des scientifiques autour de deux œuvres majeures, le Pierrot et L'Embarquement à Cythère, sans oublier de magnifiques petits tableaux comme Les Deux Cousines.
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait
....................................................................................................................................................................................
12h15 La vie cachée des œuvres : Poussin
un film de Stan Neumann et Juliette Garcias (43 mn)
Le musée du Louvre a acquis une nouvelle version de La Fuite en Egypte, de Nicolas Poussin, pour le musée des Beaux Arts de Lyon. Il existe une autre Fuite en Egypte attribuée à l'artiste par les plus éminents spécialistes. La question de l'authenticité de l'un des deux tableaux divise les historiens de l'art. Mais, étonnamment les réponses viennent parfois des bataillons juridiques qui résistent à la désattribution d'une œuvre
....................................................................................................................................................................................
13h15 La vie cachée des œuvres : Raphaël
un film de Stan Neumann et Juliette Garcias (43 mn)
Nous découvrons le fonctionnement complexe de l'atelier du grand maître de la Renaissance à Rome. Nombre de tableaux sont ainsi travaillés à plusieurs mains. Qui en est alors le créateur ? Qui sont ses collaborateurs ? L'étude des dessins préparatoires, issus de la riche collection du Louvre, éclaire la compréhension de ces œuvres.
....................................................................................................................................................................................
14h15 La vie cachée des œuvres : Léonard de Vinci
un film de Stan Neumann et Juliette Garcias (43 mn)
Les œuvres de Léonard de Vinci sont parmi les plus célèbres du musée ; cependant les historiens de l'art doivent encore résoudre bien des questions, par exemple : qui étaient les destinataires de ces œuvres ? Léonard travaillait-il seul ? Qui étaient ses modèles ? La Joconde reste au coeur des discussions. La femme la plus célèbre du monde est une énigme : qui était-elle ?
....................................................................................................................................................................................
15h15 La vie cachée des œuvres : Goya
un film de Stan Neumann (52 mn)
Récemment, plusieurs des œuvres de Goya, dont Le Colosse, conservé au Prado, ont fait l'objet de controverses sur leur attribution. Dès lors, un vent de suspicion souffle sur les œuvres conservées dans les plus grands musées du monde. Quelles étaient les méthodes de Goya ? Sait-on quels pigments il utilisait ? Comment interpréter les traces de signature qui apparaissent aux rayons X ? Autant de questions d'actualité qui rendent encore plus passionnante cette journée d'étude de Goya qui sera suivie de travaux de laboratoire sur des œuvres de petits formats choisies par le musée du Louvre. Une enquête qui nous entraînera également à la suite des experts à Lens et à Lille.

 
L'embarquement pour Cythère, Antoine Watteau, musée du Louvre




Historiens de l'art...

 
Programme audiovisuel
Collection « Entretiens du Louvre »
salle Lascaux
(entrée libre dans la limite des places disponibles)
 
« Ces films se veulent des rencontres, rencontres avec des hommes, rencontres avec des idées, rencontres avec des méthodes... Tout en se servant des moyens du cinéma, de ses capacités d'évoquer le passé et souvent même l'invisible, ces films amènent le spectateur à se trouver face à face, en tête à tête avec l'historien d'art »
Michel Laclotte

10h30 Les métamorphoses de Jurgis Baltrusaitis
un film de Sandre Joxe (42 mn)
....................................................................................................................................................................................
11h30 André Chastel, un sentiment de bonheur
un film de Edgardo Cozarinsky (52 mn)
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait
....................................................................................................................................................................................
12h30 Charles Sterling, un chasseur dans la nuit médiévale
un film de Richard Copans (60 mn)
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait
....................................................................................................................................................................................
13h30 Francis Haskell, questions de goût
un film de Renan Pollès (60 mn)
....................................................................................................................................................................................
14h30 Federico Zeri, l'occhio
un film de Eduardo de Gregorio (60 mn)
....................................................................................................................................................................................
15h30 Hans Belting, le lieu des images
un film de Yves Breuil (60 mn)

 
Federico Zeri, André Chastel




Histoires d'une restauration...

 
Programme audiovisuel
salle Délos
(entrée libre dans la limite des places disponibles)
 
10h15 La Victoire de Samothrace, une icône dévoilée
un film de Juliette Garcias (52 mn)
(Gédéon, Louvre, Arte)
40 000 visiteurs chaque jour. 8 millions chaque année. La Victoire de Samothrace a marqué des générations de visiteurs, elle est une icône. Pourtant, malgré son immense notoriété, on ne sait quasiment rien de son histoire. Le film suit le spectaculaire chantier de sa restauration. Un voyage dans l'histoire méconnue de cette grande mutilée, sans tête ni bras, vieille de plus de 2000 ans, arrivée au Louvre en pièces détachées, après un long périple depuis le nord de la mer Egée.
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait

 
La Victoire de Samothrace, musée du Louvre




Histoires d'Orsay

 
Programme audiovisuel
salle Délos
(entrée libre dans la limite des places disponibles)
 
 
À l'occasion du trentième anniversaire de la création du musée d'Orsay, cinq films pour célébrer le musée, ses collections et ses expositions.

11h15 Orsay
un film de Bruno Ulmer (90 mn)
(Ladybirds Films, Musée d'Orsay, Arte France)
Pour célébrer le musée d'Orsay, ce documentaire propose une traversée très exclusive de sa mémoire, de ses collections et de son architecture. Le cinéaste Bruno Ulmer nous offre une vision intime, charnelle, unique d'Orsay. Fleuron de la modernité dès ses origines, ce lieu culturel majeur a toujours cultivé le lien entre passé et présent, continuité et renouveau. Une jeunesse qui pourtant parcourt trois siècles de vies humaines, croise tous les temps de l'art, de l'architecture, de la politique, les temps de la beauté, de la cruauté aussi, et les temps des révolutions. Un narrateur intemporel, incarné par le comédien Eric Ruf, nous conduit dans ce voyage passionnant, merveilleux dans l'espace et les temps. Orsay comme vous ne l'avez jamais vu.
....................................................................................................................................................................................
12h55 Le Douanier Rousseau ou l'éclosion moderne
un film de Nicolas Autheman (55 mn)
(Arte France, Les Films du Tambour de Soie, Musée d'Orsay)
Henri Rousseau, dit « le Douanier Rousseau » (1844-1910), est un cas unique dans l'histoire de la peinture. Autodidacte sûr de son génie, maîtrisant mal des règles aussi fondamentales que la perspective mais guidé par un désir irrépressible de peindre, ce modeste employé de l'octroi quitte autour de la quarantaine les berges de la Seine où il a officié pour se consacrer corps et âme à l'art. Exposées pour la première fois au Salon des indépendants en 1885, ses toiles suscitent la dérision ou le mépris par leur naïveté. Mais ni les quolibets, ni le dénuement, ni les coups du destin (il perdra ses deux épouses et sept de ses huit enfants) ne découragent le peintre. Parce qu'elles préfigurent l'art moderne de façon saisissante, ses visions naïves d'un monde exotique imaginaire - natif de Bretagne, il n'a jamais quitté Paris -, peuplé de jungles luxuriantes et de belles endormies, sont aujourd'hui connues dans le monde entier. Henri Rousseau fut d'ailleurs soutenu jusqu'à sa mort par Guillaume Apollinaire, Pablo Picasso et Robert Delaunay, qui voyaient dans sa peinture des possibilités d'abstraction encore inconnues.
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait
....................................................................................................................................................................................
14h00 Cocottes et courtisanes dans l'œil des peintres
un film de Sandra Paugam (55 mn)
(Arte France, Cinétévé, Musée d'Orsay)
Cocottes, courtisanes, demi-mondaines, trotteuses... au tournant du XXe siècle à Paris, les prostituées, nouvelles muses, inspirent la peinture et la littérature. De l'Olympia de Manet aux Demoiselles d'Avignon de Picasso, en passant par la Nana de Zola et les scènes de bordels représentées par Degas et Toulouse-Lautrec, ce film explore la rencontre incandescente entre ce monde et celui de l'art, à l'occasion de l'exposition « Splendeurs et misères » présentée en 2015-2016 au musée d'Orsay.
A quoi tient cette prédilection à peindre des corps voués à l'amour vénal ? Pourquoi une telle obsession à pénétrer, réellement ou mentalement, avec sa palette dans les maisons closes ? Est-ce par souci de réalisme, de vérité sociale ou plus secrètement parce que de tels corps, avec leur nudité libre et contrainte à la fois, défie les limites de la peinture ?
En revisitant certaines œuvres et les archives de la police des mœurs où figurent des prostituées - des plus fortunées aux plus misérables - le film révèle la place de ces femmes à l'époque du capitalisme en plein essor.
....................................................................................................................................................................................
15h00 Pierre Bonnard, les couleurs de l'intime
un film de Bruno Ulmer (55 mn)
(Arte France, Nord-Ouest Films, Nord-Ouest Documentaires, Musée d'Orsay)
Pierre Bonnard (1867-1947), peintre de l'intime porté par l'obsession des paysages et des scènes d'intérieur, est l'un des grands maîtres de la peinture du XXe siècle.
Comment Bonnard, homme secret et inquiet, peignant jusqu'à l'obsession sa femme Marthe, est-il devenu ce maître de la couleur, capable de transformer la réalité en un monde unique et incandescent ? Etait-il d'ailleurs seulement ce peintre du bonheur et du quotidien magnifié ? Pas si sûr... Certes, ses tableaux saisissent des instantanés de vie irradiants de couleurs, mais dans lesquels sourd une angoisse masquée. « Celui qui chante n'est pas toujours heureux », disait-il...
A travers ses tableaux, ses multiples croquis, ses lieux de vie et ses clichés photographiques, le film nous plonge dans l'univers de ce maître de la couleur.
....................................................................................................................................................................................
16h00 L'impressionnisme, éloge de la mode
un film de Anne Andreu et Émérance Dubas (52 mn)
(Cinétévé, Arte France, Musée d'Orsay)
De la fin du Second Empire au début de la IIIe République, les impressionnistes s'efforcent de traduire les métamorphoses d'un monde en pleine mutation. Les peintres cherchent à représenter leurs contemporains dans des activités et des attitudes qui reflètent leur époque ainsi qu'à rendre compte de la manière dont ils sont habillés. Au tournant des années 1860, la mode devient un enjeu de la modernité.
L'impressionnisme inscrit le vêtement dans la vie quotidienne, s'approprie les accessoires pour en faire des attributs de séduction, représente la révolution de la mode masculine, témoigne de l'histoire des femmes, révèle les mœurs du moment.
Revisiter l'impressionnisme à l'aune de la mode, telle est l'ambition du film. Historien de l'art, du corps et de la mode, couturier, photographe, modiste, chacun à sa manière s'empare de la peinture pour en livrer une interprétation nouvelle et tisser des liens avec le monde d'aujourd'hui.
VOIR UN EXTRAIT voir un extrait

 
Musée d'Orsay




Histoires de mode : Tenue correcte exigée !

 
Les travaux du Groupe de recherche de master 1 « Histoire de la mode, du vêtement et du textile » dirigé par Denis Bruna (1) trouvent aujourd'hui un prolongement exemplaire avec l'exposition Tenue correcte exigée ! Quand le vêtement fait scandale.
 
Une exposition qui ouvrira le 1er décembre 2016 au musée des arts décoratifs, enrichie d'un catalogue avec dix-huit élèves de l'École du Louvre devenus dix-huit auteurs (rémunérés) aux côtés d'historiens et d'historiens de l'art reconnus.
 
Projet lancé en 2014, l'exposition a été l'objet durant deux années d'étude, en première année de deuxième cycle, de sujets de mémoires spécifiques autour des deux grands thèmes structurants de l'exposition : l'excentricité et le scandale. Préalablement menées au sein du groupe de recherche qui s'est réuni mensuellement, d'octobre à avril, ces études ayant pour vocation d'initier les élèves à la recherche ont, pour les meilleures d'entre elles, été retenues, retravaillées, révisées par leurs auteurs et le commissaire de l'exposition pour devenir autant d'articles et, pour beaucoup, autant de premières publications scientifiques.
 
1. Docteur en histoire (habilité à diriger des recherches), conservateur, chargé des collections Mode et Textiles antérieures au XIXe siècle, musée des Arts décoratifs, Les Arts décoratifs, Paris
2. Du 1er décembre 2016 au 23 avril 2017.
 
Une dizaine d'élèves de premier cycle (cours de spécialité d' « Histoire de la mode et du costume ») et deuxième cycle ont également bénéficié de stages autour du projet d'exposition.
 
Le site de l'exposition
 
....................................................................................................................................................................................
 

 
Adonis Bosso, New York City, 2016 © Jason Rowe




De l'actualité et des télégrammes en continu sur
 
      





Informations pratiques

 
Se rendre à l'École du Louvre
École du Louvre, Palais du Louvre
Aile de Flore, Porte Jaujard, Accès par le jardin du Carrousel,
75001 Paris

Métro : Palais Royal/Musée du Louvre, Tuileries, Pyramides
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 sauf samedi et dimanche
Ouverture exceptionnelle le samedi 6 décembre, de 10h00 à 17h00
Téléphone : 01 55 35 18 00
www.ecoledulouvre.fr




Pour cette journée de Portes ouvertes, nos remerciements aux équipes de l'École du Louvre et à nos partenaires :


 
Crédits photographiques :
photos 1, 2, 3, 4 et 5 : ML/Ecole du Louvre
photo 6 : Francofonia/DR
photo 8 : WIKICOMMONS/Mike Peel