Fiac et École du Louvre : l'art contemporain « hors-les-murs » et « On site »

 
L'École du Louvre est, pour la septième année consécutive, partenaire de la Foire Internationale d'Art Contemporain (FIAC). Pour cette nouvelle édition, elle participe à l'ensemble des projets « Hors les Murs », avec un large programme d'exposition d'œuvres extérieures monumentales conjuguant installations, sculptures, performances et œuvres sonores et s'associe également au nouveau projet « On site » qui présentera des œuvres sculpturales et des installations au Petit Palais.
 
Ainsi, dans le cadre du Jardin des Tuileries, de la place Vendôme, du musée Eugène Delacroix, et cette année du Petit Palais, plus d'une soixantaine de projets seront rassemblés et chaque œuvre sera présentée et commentée quotidiennement par près de cent trente élèves de l'École, du 20 au 23 octobre 2016, de 15h00 à 17h30.
 
Cette opération originale de médiation en lien avec le plus large public rencontre chaque année un réel succès auprès des visiteurs de tous horizons et de toutes nationalités (plus de 500 000 visiteurs pour le « Hors les murs » 2015).
Conçue comme un exercice pédagogique grandeur nature, elle est encadrée par des enseignants spécialistes d'art contemporain (1) et relayée par les équipes pédagogiques de l'École et de la FIAC.
 
Cette année, 120 élèves sont ainsi confrontés aux différentes étapes constitutives d'un projet de médiation (étude, recherche, documentation, préparation de textes, contacts avec les galeries et les artistes, techniques de médiation, médiation, analyse, bilan...) et concluent cette opération par la rédaction d'une notice (bilingue) signée par son (ses) auteur(s) et intégrée dans le catalogue en ligne de la FIAC.
 
Cette manifestation permet également à l'École de réaffirmer son implication permanente dans l'étude et la diffusion de l'art contemporain. En effet, la chaire consacrée à l'art contemporain (2), créée dès les années 1940, est l'une des 31 disciplines de spécialisation proposées aux étudiants de premier cycle de l'École.
 
....................................................................................................................................................................................
 
1. Barbara Musetti (chargée de travaux pratiques, École du Louvre),
Charlotte Wilkins (historienne de l'art, École du Louvre)
 
2. La chaire d'« Art contemporain » est composée d'un cours principal dit organique (enseignante : Guitemie Maldonado, professeur d'histoire générale, XXe et XXIe siècles, École Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris), d'un cours de synthèse (enseignant : Sébastien Gokalp, conservateur du patrimoine, musée d'art moderne de la Ville de Paris), de travaux pratiques (enseignants : Déborah Laks, coordinatrice scientifique, Centre Allemand d'histoire de l'art, chargée de cours, Université Paris Sciences Lettres ; Julie Sissia, chargée de cours, Université catholique de l'Ouest).
 
....................................................................................................................................................................................
 
Hors-les-murs
Jardin des Tuileries 2016. Artistes présentés.
Ignasi Aballí, présenté par Meessen De Clercq, Bruxelles
Ron Arad, présenté par Revolution precrafted
Berdaguer & Péjus, présentés par la Galerie Papillon, Paris
Joe Bradley, présenté par la Galerie Eva Presenhuber, Zürich
Mircea Cantor, présenté par VNH Gallery, Paris
Claude Closky, présenté par Laurent Godin, Paris
Noël Dolla, présenté par Bernard Ceysson, Paris
Gloria Friedmann, présentée par la Galerie Mitterrand, Paris
Jacques Julien, présenté par Semiose, Paris
Thomas Kilpper, présenté par Nagel Draxler, Berlin
Vincent Mauger, présenté par la Galerie Bertrand Grimont, Paris
Jean Nouvel, présenté par Studio Jean Nouvel Design, Paris pour Revolution precrafted
Pezo Von Ellrichshausen, présenté par SOLO GALERIE, Paris
Jean Prouvé, présenté par Patrick Seguin, Paris
Michael Sailstorfer, présenté par König Galerie, Berlin
et Galerie Perrotin, Paris, New-York, Hong-Kong, Séoul
Colin Snapp, présenté par Allen, Paris
Julien Tiberi, présenté par Semiose, Paris
 
Place Vendôme 2016. Artiste présenté.
Ugo Rondinone, présenté par Eva Presenhuber, Zürich; Gladstone Gallery, New York, Brussels; Sadie Coles HQ, Londres; Esther Schipper / Johnen Galerie, Berlin et Kukje Gallery Kukje Gallery / Tina Kim Gallery, Seoul, New York)
 
Musée Eugène Delacroix 2016. Artiste présenté.
Stéphane Thidet, présenté par Aline Vidal
 
On-Site
Petit Palais 2016. Artistes présentés.
Etel Adnan, présenté par la Galerie Lelong, Paris
David Altmejd, présenté par Xavier Hufkens, Bruxelles
Étienne Béothy, présenté par Le Minotaure, Paris
Joe Bradley, présente par la Galerie Eva Presenhuber, Zürich
Stefan Brüggemann, présenté par Parra & Romero, Madrid
Alain Bublex, présenté par Georges-Philippe et Nathalie Vallois, Paris
Abraham Cruzvillegas, présenté par Chantal Crousel, Paris
Noël Dolla, présenté par la Galerie Bernard Ceysson, Paris
Wang Du, présenté par la Galerie Laurent Godin, Paris
Marcel Duchamp, présenté par la Galerie 1900-2000, Paris
Jimmie Durham, présenté par Michel Rein, Paris
Jan Fabre, présenté par la Galerie Daniel Templon, Paris, Brussels
Hans-Peter Feldmann, présenté par la Galerie des Galeries, Paris
Barry Flanagan, présenté par Waddington Custot Galleries, Londres
Brian Griffiths, présenté par Vilma Gold, Londres
Damien Hirst, présenté par White Cube, Londres, Hong Kong
Yu Honglei, présente par Balice Hertling, Paris et Antenna Space, Shanghaï
Jannis Kounellis, présenté par la Galerie Lelong, Paris
Bertrand Lavier, présenté par Almine Rech, Paris
Guillaume Leblon, présenté par Jocelyn Wolff, Paris
Gonzalo Lebrija, présenté par la Galerie Laurent Godin, Paris
Ange Leccia, présenté par Jousse Entreprise, Paris
Benoît Maire, présenté par Thomas Bernard - Cortex Athletico, Paris et Meessen de Clercq, Bruxelles
Caroline Mesquita, présentée par Carlier | Gebauer, Berlin
Yoshimoto Nara, présenté par Blum & Poe, Los Angeles, New-York, Tokyo
Ernesto Neto, présenté par Max Hetzler, Berlin
Not Vital, présenté par Thaddaeus Ropac, Paris, Salzburg
Eduardo Paolozzi, présenté par C L E A R I N G, New York, Bruxelles
Manfred Pernice, présenté par Neu, Berlin
Mandla Reuter, présenté par Francesca Minini, Milan et Neue Alte Brücke, Francfort
Vivien Roubaud, présenté par In Situ - Fabienne Leclerc, Paris
Adrian Schiess, présenté par Galerie nächst St. Stephan Rosemarie Schwarzwälder, Vienne
Do Ho Suh, présenté par Victoria Miro, London et Lehmann Maupin, New-York, Hong Kong
Oscar Tuazon, présenté par Chantal Crousel, Paris
Lee Ufan, présenté par Kamel Mennour, Paris
Jacques Villeglé, présenté par Georges-Philippe & Nathalie Vallois, Paris
Lawrence Weiner, présenté par Marian Goodman, Paris, New-York, Londres et Alfonso Artiaco, Naples
 
....................................................................................................................................................................................
 
 
Le site de la FIAC
Pour les notices 2015, consultez la page de chaque artiste, puis cliquez sur les liens rouges (notices pdf) : http://www.fiac.com/paris/hors-les-murs/jardin-des-tuileries/jardin-des-tuileries-archives/edition-2015





Fondation Culture & Diversité et École du Louvre : 10 ans

 
Le 3 octobre 2016, la Fondation Culture et Diversité fête ses dix années d'existence.
Créée en 2006 par Marc Ladreit de Lacharrière, convaincu que l'un des enjeux majeurs de notre société est de permettre au plus grand nombre un égal accès aux repères culturels, aux formations et aux pratiques artistiques, la Fondation s'est tout de suite attachée à mettre en place des programmes visant à favoriser l'égalité des chances dans l'accès aux études supérieures aux grandes Écoles de la Culture pour les élèves issus de milieux modestes.
C'est en collaboration avec l'École du Louvre que la Fondation développe le premier programme « Égalité des chances ». Les deux partenaires conçoivent, mettent au point et expérimentent une méthodologie d'action qui s'appuie sur des dispositifs originaux et éducatifs, ensuite déclinés avec les autres écoles et institutions d'enseignement, et désormais reconnus par les ministères de l'Éducation nationale et de la Culture et de la Communication.
Aujourd'hui, après dix années de collaboration et de projets, la Fondation et l'École, ce sont : 2135 lycéens directement informés sur les études et les débouchés, 300 heures de visites dans les musées avec 160 élèves de l'École du Louvre tuteurs-conférenciers, 382 lycéens préparés au test probatoire d'entrée, 350 candidats, 89 admis, 25,43 % de réussite chez les élèves du programme « Égalité des Chances » (21,20% d'admission au niveau national), 26 lycées partenaires et la participation à la création et au fonctionnement d'une classe préparatoire intégrée aux concours de conservateurs du patrimoine à l'Institut national du patrimoine...
 
Dix années de collaboration et de réussites qui ont conduit l'École du Louvre et la Fondation Culture & Diversité à renouveler cet été leur partenariat pour cinq ans.
 
En savoir plus
 
....................................................................................................................................................................................
 
 
Le site de la Fondation Culture & Diversité
Le programme « Égalité des chances »
Le programme « Égalité des chances » de l'École du Louvre
Le petit manuel L'École du Louvre et les métiers des musées & du patrimoine :
http://www.fondationcultureetdiversite.org/sites/default/files/fichiers/louvre-web-26sept.pdf





Nouveaux enseignants (deuxième cycle)

 
Chaque année en première et seconde années de deuxième cycle, plus de 160 intervenants, conservateurs, universitaires, chercheurs, professionnels des musées et du patrimoine, participent à l'enseignement de l'École du Louvre. Cette année onze nouveaux intervenants ont rejoint l'équipe enseignante.
 
Première année de deuxième cycle :
 
Principes de conservation-restauration
Le Laboratoire de recherche des monuments historiques.
Aline Magnien,
conservatrice générale du patrimoine, directrice, Laboratoire de recherche des monuments historiques
Conservation préventive.
Philippe Gœrgen,
conservateur en chef du patrimoine, chef du département conservation préventive,
Centre de recherche et de restauration des musées de France
 
....................................................................................................................................................................................
 
Introduction à la médiation et aux publics
Fanny Serain,
responsable de la médiation culturelle, Fondation Louis Vuitton
Nathalie Steffen,
chef du service des ateliers et des visites conférences, musée du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire de l'art, sujet diachronique
Nature, territoire, paysage.
Dominique Massounie,
maître de conférences en histoire de l'art moderne, Université Paris Ouest Nanterre-La Défense
 
....................................................................................................................................................................................
 
Méthodologie de la recherche
Sources de la recherche et archives.
Isabelle Rouge-Ducos,
conservatrice en chef du patrimoine,
responsable de la galerie des sculptures et des archives historiques du musée des Monuments français,
Cité de l'architecture et du patrimoine
 
....................................................................................................................................................................................
 
Vie d'artistes et histoire des œuvres dans les collections du MNAM-CCI
Mica Gherghescu,
docteure en histoire de l'art, chargée du développement des services à la recherche,
Bibliothèque Kandinsky, Centre Georges Pompidou
 
....................................................................................................................................................................................
 
Conservation restauration
Mireille Klein,
conservatrice en chef du patrimoine, chargée de mission, Centre de recherche et de restauration des musées de France
David Bourgarit,
ingénieur de recherche, responsable du groupe Métal, Centre de recherche et de restauration des musées de France
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le nouveau Musée de l'Homme - Réinventer le propos
Emeline Parent,
ingénieure d'études, responsable des publics et de l'accueil du musée de l'Homme,
Muséum national d'Histoire naturelle
 
....................................................................................................................................................................................
 
Versailles : choix muséographiques et culturels pour un grand site patrimonial
Alexandre Maral,
conservateur général du patrimoine, adjoint au directeur, centre de recherche du château de Versailles
 
....................................................................................................................................................................................
 
Monuments historiques
Aline Magnien,
conservatrice générale du patrimoine, directrice, Laboratoire de recherche des monuments historiques

 
Musée de l'Homme




Troisième cycle et recherche

 
La séance du 18 octobre marque la rentrée du troisième cycle de l'École du Louvre. Une formation enrichie qui propose désormais, outre un séminaire mensuel d'histoire de l'art appliquée aux collections et de muséologie, des ateliers conçus pour les différentes étapes du parcours doctoral, des séminaires en partenariat avec d'autres institutions, des journées d'étude et des colloques.
 
Cette année, en écho au projet Collecta qui a connu une étape importante avec le colloque du printemps dernier dont les actes sont en préparation, l'équipe de recherche de l'École du Louvre poursuit plusieurs projets engagés sous le dénominateur commun d'une réflexion sur la notion d'appropriation et ses enjeux en histoire de l'art, muséologie et historiographie.
 
Ainsi le séminaire principal, pivot de la formation, continuera à explorer les différentes facettes de cette large thématique. La polysémie et les enjeux fondamentaux de cette notion permettent en effet de réunir des perspectives muséologiques, historiques, esthétiques et juridiques, en examinant le processus créatif comme celui de la réception des œuvres à travers le prisme de questions comme celles de la citation, de l'emprunt, de la traduction, mais aussi de l'interprétation, des transferts culturels et de la globalisation.
 
Prolongement de cette orientation, l'équipe de recherche s'est également engagée dans un séminaire, co-organisé avec le Centre Vivant-Denon du musée du Louvre, consacré aux différentes modalités de l'appropriation du Louvre (sur le plan architectural, du point de vue des dispositifs de présentation ou des politiques de publics, par exemple) par les musées de régions et de l'étranger. Il réunira une dizaine de doctorants, sélectionnés sur dossier, issus de l'École du Louvre et de différentes universités partenaires.
 
Un séminaire consacré à la muséologie brésilienne, organisé avec l'Ibram-Institut des musées brésiliens, est également programmé en janvier 2017.
 
D'autres projets de recherche en cours conduisent aussi au développement des humanités numériques : celui d'une base de données consacrée à La Monumentalité en cartes postales, conduite en partenariat avec le musée d'Orsay et le Labex « Les passés dans le présent » (1), et celui de la préparation d'un inventaire numérique de la sculpture du Haut Moyen Age, en partenariat avec le département des sculptures du musée du Louvre.
 
Les ateliers proposés aux élèves de troisième cycle reprendront également au second semestre, organisés en fonction de la progression du calendrier personnel des jeunes chercheurs (« Outils numériques de la recherche », « Instrumentarium de l'historien de l'art », « Préparation à la soutenance »).
 
1. avec le soutien du Service des musées de France

 
Musée du Louvre




Nature, territoire, paysage

 
Intégré au socle d'enseignements de tronc commun de première année de deuxième cycle, débutant en octobre, le séminaire d'Histoire de l'art diachronique propose chaque année un sujet en lien avec l'actualité de la recherche et des expositions. Pour 2016-2017, en écho au thème retenu pour le Festival d'histoire de l'art de Fontainebleau (1), le séminaire portera sur les rapports entre arts et nature.
 
Au-delà du paysage peint, de la nature morte ou de l'art des jardins, genres et discipline qui s'imposent d'emblée, un grand nombre d'autres expressions artistiques, architecture, urbanisme, photographie, cinéma, etc., mettent en œuvre les éléments de la nature, dans leur immense variété. Nombreux sont aussi les chercheurs, historiens, historiens de l'art, archéologues, géographes, philosophes, historiens de la littérature, à s'interroger sur les liens entre nature et création. Dirigé et coordonné par Dominique Massounie (2), cet enseignement se fixe comme objectif d'explorer et d'identifier la diversité des œuvres comme des approches, de s'interroger sur la notion de paysage et d'aborder, pour la France, la question de son devenir et de sa protection.
 
1. Du 2 au 4 juin 2017 : « La nature », pays invité : États-Unis d'Amérique.
2. maître de conférences en histoire de l'art des Temps modernes, Université Paris Ouest Nanterre-La Défense

 
Hubert Robert. L’Entrée du Tapis vert lors de l’abattage des arbres. 1777. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon




Cycle découverte : Bouddha-La Légende dorée
Un destin unique marqué au sceau de la spiritualité

 
Ce cycle consacré à Bouddha-La Légende dorée inaugure le programme de cycles « découverte » 2016-2017. Ouverts au plus large public, ces sessions sont proposées ponctuellement pendant l'année autour de sujets thématiques d'archéologie et d'histoire de l'art en rapport avec l'actualité des musées et de la recherche. Chaque cycle de cinq séances (cinq lundis, de 19h00 à 20h30) comprend des cours magistraux et une visite d'application dans un musée ou un monument de Paris.
 
Cycle découverte : Bouddha-La Légende dorée
Un destin unique marqué au sceau de la spiritualité
par Thierry Zéphir,
ingénieur d'études, musée national des arts asiatiques-Guimet
 
Les 3, 10, 17 octobre et 7 et 14 novembre 2016, de 19h00 à 20h30.
Une visite d'application au musée national des arts asiatiques-Guimet
 
Télécharger le programme

Information et tarifs cycles.decouverte[a]ecoledulouvre.fr
01.55.35.18.37
 
....................................................................................................................................................................................
 
À partir d'un socle iconographique originaire de l'Inde, la mise en image de la vie du Bouddha historique (563-483 avant J.-C., selon les dates retenues par la tradition orthodoxe singhalaise) constitue une part essentielle des arts religieux du monde asiatique. L'ultime existence terrestre de celui que l'on désigne indifféremment comme l'Éveillé (Bouddha), le Bienheureux (Bhagavant) ou encore le Sage du clan des Shâkya (Shâkyamuni) a donné lieu à d'innombrables œuvres immédiatement identifiables.
Sans omettre de rappeler les circonstances de l'apparition du bouddhisme en Inde, aux environs du Ve siècle avant J.-C., ni d'évoquer la teneur de la « bonne Loi » et les principales évolutions doctrinales qui ont marqué son développement - bouddhisme ancien (theravâda), bouddhisme du grand Véhicule (mahâyâna) et bouddhisme du Véhicule de diamant (vajrayâna) -, le cycle « Bouddha-La légende dorée » se propose de décrypter la richesse des traditions iconographiques et stylistiques se rapportant à la représentation de la vie exemplaire et édifiante du fondateur de la quatrième religion au monde en nombre de fidèles, derrière le christianisme, l'islam et l'hindouisme.

 
La reine Maya Devi donnant naissance au prince Siddhartha, le futur bouddha Shâkyamuni (détail), Musée national des arts asiatiques - Guimet, Paris




Muséologie française

 
Dans le cadre de sa coopération avec l'Université de Montréal, l'École du Louvre participe à un ensemble de formations conjointes avec le programme de maîtrise en muséologie de cette institution. Ces actions communes prennent la forme de programmes d'enseignement, de projets de recherche appliquée en muséologie, et d'échanges d'enseignants ou d'étudiants.
 
Une vingtaine d'élèves de l'École participent chaque été à un programme d'initiation à la recherche appliquée en muséologie qui se déroule en collaboration avec les principaux musées de Montréal et l'Université de Montréal. A titre de réciprocité, un programme intitulé Muséologie française est proposé à l'automne aux étudiants de la maîtrise en muséologie de l'Université de Montréal et de l'Université du Québec à Montréal.
 
27 étudiants canadiens vont suivre, du 17 au 28 octobre 2016, le « Séminaire de muséologie française » qui propose un aperçu des caractéristiques muséologiques et patrimoniales françaises, selon un programme mêlant conférences, rencontres et débats avec des professionnels des musées et du patrimoine, visites de musées, d'expositions, d'institutions, de sites et de services exemplaires.
A la suite de cette expérience, les étudiants canadiens devront rendre un rapport, individuel, qui sera évalué par l'École du Louvre et validé par leur université comme trois crédits d'étude pour l'obtention de leur maîtrise en muséologie.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Principales visites
Musée du Louvre, musée en Herbe, Grand Palais, musée du quai Branly-Jacques Chirac, Hors-les-murs de la Fiac, musée des Confluences, musée du château de Versailles, Jardins du domaine de Versailles, musée des Arts décoratifs, musée de la chasse et de la nature, musée de l'Histoire de l'immigration, Centre Georges Pompidou, Muséum d'histoire naturelle, musée national du Moyen Age, Thermes et Hôtel de Cluny...
 
....................................................................................................................................................................................
 
Université de Montréal
Université du Québec à Montréal

 
Musée d'Orsay




École du Louvre - Ibram

 
Le programme d'échange d'étudiants participant de l'accord de coopération entre l'École du Louvre et l'Instituto Brasileiro de Museus (IBRAM) a permis à trois élèves de l'École, de niveau Master 2, d'effectuer un stage durant l'été dans des musées du réseau de l'IBRAM (Museu de Belas Artes, Museu Historico Nacional et Museo Imperial de Rio de Janeiro).
Pour cette rentrée, à titre de réciprocité et jusqu'à mi-novembre, trois étudiantes brésiliennes (1) sélectionnées par l'IBRAM et qui avaient participé au Séminaire international d'été de muséologie (SIEM 2016) de l'École du Louvre, effectuent un stage de deux mois dans des musées nationaux (direction de la médiation et de la programmation culturelle du musée du Louvre, département des antiquités égyptiennes du musée du Louvre et musée d'Orsay).
 
1.Deux étudiantes inscrites en Master à l'Université de São Paulo,
une étudiante en doctorat à l'Université fédérale de Rio de Janeiro.
 
....................................................................................................................................................................................
 
En savoir plus

 
Musée impérial de Rio de Janeiro




Francis Bacon MB Art Foundation et École du Louvre

 
Poursuivant sa politique d'ouverture et de développement dans le domaine de la recherche, l'École du Louvre, soucieuse de donner à ses élèves de troisième cycle les conditions les plus propices à la conduite et à l'achèvement de leurs travaux, s'emploie à nouer des partenariats avec d'autres institutions et fondations afin de pouvoir proposer à ses élèves doctorants des bourses de recherche.
 
C'est dans ce cadre que l'École et la Francis Bacon MB Art Foundation ont signé un nouveau partenariat.
 
Une bourse de recherche de 30 000 euros, correspondant à un versement annuel de 10 000 euros pendant trois ans, sera ainsi attribuée à des élèves de troisième cycle de l'École du Louvre dont les travaux portent sur le peintre Francis Bacon ou ayant un lien direct avec l'artiste britannique (étude comparative entre Francis Bacon et un ou plusieurs artiste(s), études thématiques se rapportant à son œuvre ou sa pratique picturale...). Le projet de recherche pourra être élargi et problématisé autour de questions pluridisciplinaires comme la littérature, les arts décoratifs, le cinéma et la photographie, en rapport avec Francis Bacon.
 
La première bourse est attribuée à un élève inscrit en troisième cycle de l'École du Louvre et engagé dans un coencadrement avec l'Université de Paris Ouest Nanterre La Défense. Son étude porte sur « Approches historiques et mise en scène de la pratique artistique : une cartographie de l'œuvre de Francis Bacon ».
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site de la Francis Bacon MB Art Foundation
 

 
Francis Bacon, Three Studies for a Portrait of George Dyer (on light ground), 1964,




Télégrammes

 
De nouveaux cycles de cours en régions débutent au mois d'octobre 2016 :
 
À Dijon, au musée des Beaux-Arts
Vandalismes et patrimoine. Petite histoire d’une mémoire ébréchée
Cycle thématique de 10 séances de 1h30, les lundis, de 18h00 à 19h30,
à partir du 3 octobre 2016.
Musée des Beaux-Arts

À Lens, au Louvre Lens
histoire générale de l’art en Europe, 1re année :
de la Préhistoire au Moyen Âge

Cycle d'histoire de l'art de 12 séances de 1h30, les mercredis de 17h45 à 19h15,
à partir du 19 octobre 2016.
Louvre Lens

À Limoges, à l'ENSIL
Architecture des grandes demeures en France, depuis l’Empire jusqu’aux années 50
Cycle thématique de 8 séances de 1h15, les mardis de 18h15 à 19h30,
à partir du 11 octobre 2016.
Association Adrien Dubouché

À Montpellier, au musée Fabre
De marbre, de bronze... la chair de la sculpture
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les mardis de 18h00 à 19h30,
à partir du 11 octobre 2016.
Musée Fabre

À Nevers, au Palais ducal
Les secrets du corps humain révélés par les arts,
de la Renaissance au XXIe siècle

Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les lundis, de 18h30 à 20h00,
à partir du 3 octobre 2016.
Musée de la faïence de Nevers

À Orléans, au musée des Beaux-Arts
Le Siècle d’or de la peinture napolitaine
Cycle thématique de 6 séances de 1h30, les vendredis de 18h15 à 19h45,
à partir du 7 octobre 2016.
Musée des Beaux-Arts

À Roubaix, au musée d'art et d'industrie - La Piscine
« Sur le front de l’art » : les collections françaises pendant la Seconde Guerre Mondiale
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les vendredis de 18h30 à 20h00,
à partir du 14 octobre 2016.
Musée d'art et d'industrie - La Piscine

À Reims, au conservatoire à rayonnement régional de Reims
L'espace japonais
Cycle thématique de 4 séances d’1h30, les lundis de 18h15 à 19h45,
à partir du 10 octobre 2016.
Musée des Beaux-Arts
 
....................................................................................................................................................................................
 
Balzac, architecte d'intérieurs
En écho à l'exposition, Balzac, architecte d'intérieurs, qui se tient au musée Balzac-Château de Saché (1), l'École du Louvre accueille les 13 et 14 octobre, les deux premières journées du colloque international organisé par le Groupe d'Études balzaciennes et le Mobilier national : Balzac, architecte d'intérieurs.
Beaucoup a été écrit, bien écrit, sur les descriptions chez Balzac, mais, à l'exception de la thèse de Patrick Imbert, aucune étude d'ensemble n'a été menée jusqu'ici sur le statut du mobilier dans l'œuvre balzacienne, intimement lié à la notion d' « intérieur », qui ne laisse pas d'interroger : c'est cette lacune qu'à la croisée de l'histoire des représentations et de l'histoire de la représentation, le présent colloque entend combler.
 
La troisième journée de ces rencontres, qui réuniront Balzaciens, littéraires, historiens, historiens des idées et historiens de l'art, se déroulera au musée Balzac-Château de Saché.
 
1. Jusqu'au 8 janvier 2017
 
Informations : blaguezac[a]wanadoo.fr
 
....................................................................................................................................................................................
 
Cluny-École
Dernière après-midi de médiation de l'opération « Un dimanche avec des étudiants » pour l'année 2016 au musée de Cluny-musée national du Moyen Age. Rendez-vous le 6 novembre 2016, de 13h30 à 17h30, avec les élèves de l'École du Louvre pour découvrir les collections en compagnie d'une quinzaine de jeunes archéologues et historiens de l'art.
 
 
....................................................................................................................................................................................
 
Portes Ouvertes 2016
Réservez dès maintenant le samedi 3 décembre 2016, de 10h00 à 17h00 pour les nouvelles Portes Ouvertes de l'École du Louvre.
Cette opération, rendez-vous annuel le premier samedi de décembre, est, pour un très large public, lycéens, parents, étudiants, futurs élèves, futurs auditeurs, l'occasion de découvrir ou de mieux connaître l'Ecole, ses enseignements, ses formations et ses débouchés.
 
....................................................................................................................................................................................
 

De l'actualité et des télégrammes en continu sur
 
    





Informations pratiques

 
Venir à l'École du Louvre
Métro : Palais Royal, Tuileries, Pyramides
Ouvert tous les jours de 9h30 à 17h30 sauf samedi et dimanche
Téléphone : 01 55 35 18 00
www.ecoledulouvre.fr

 
Crédits photographiques :
photo 1 : DR/FIAC
photos 3, 4, 5 et 8 : ML/Ecole du Louvre
photo 6 : RMNGP/ Christophe Fouin
photo 9 : DR/Ibram
photo 10 : DR/The Estate of Francis Bacon / DACS London 2016