Amphithéâtre Rohan 2014

 
Après un chantier de trois mois, mené durant l'été, le nouvel amphithéâtre Rohan rouvre ses portes le 29 septembre pour la rentrée 2014-2015.
 
Confié à l'agence BE Dufaÿ-architectes (Étienne et Bénédicte Dufaÿ), ce large projet de réaménagement était nécessaire après plus de vingt années d'exploitation intensive. Sans modifier la structure du site et la capacité de 600 places de l'amphithéâtre, le projet devait améliorer les équipements de salle de cours, revoir l'aménagement du grand hall et les conditions d'accueil des publics, optimiser les conditions de travail des élèves, auditeurs, enseignants et personnels de l'École.
 
Dans l'amphithéâtre proprement-dit l'enjeu essentiel du projet était d'offrir aux étudiants et auditeurs de meilleures conditions de travail. En effet, la conception initiale n'avait pas suffisament prise en compte toute les dimensions d'une activité scolaire. L'objectif était donc, dans un cadre structurel imposé, de trouver des solutions techniques et ergonomiques pertinentes. Une recherche spécifique a donc été menée pour la conception du bloc siège-écritoire jusqu'à lors peu opérant. Réalisée avec le concours de Cécile Planchais, designer, cette étude a redéfini : hauteur du plateau, largeur des tablettes, sièges, éclairage individuel ajusté et moins consommateur d'énergie, alimentation électrique, confort... pour une proposition adaptée, originale et esthétique.
 
Le grand hall d'accueil et ses banques d'information ont été également réaménagés, avec une insistance particulière sur le confort acoustique et visuel. Des matériaux isophoniques réduisent considérablement les nuisances sonores et une étude d'éclairagisme a défini les meilleures conditions de luminosité pour cet espace.
 
Des mobiliers d'accueil ont été dessinés spécifiquement pour le site, les pratiques et le confort des publics et du personnel. Ils participent à la gestion des flux importants d'usagers du site, tout comme la nouvelle signalétique mise en place.
 
Parallèlement, l'accessibilité des personnes en situation de handicap a été facilitée par la motorisation d'une porte d'accès dédiée et par la création d'un plus grand nombre de places accessibles. Pour les publics malentendants une boucle magnétique (boucle auditive) est désormais disponible.
 
Simultanément, l'ensemble des équipements de sonorisation a été remplacé.
 
Cette opération conduite par l'École du Louvre, assistée de l'Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture (OPPIC) qui relève du ministère de la Culture et de la Communication, estimée à 1,4 million d'euros (hors rénovation du son,) a été intégralement financée par l'établissement.
 
Ce programme de rénovation complexe (éclairage, électricité, sols, espace scénique, sièges, tablettes, mobilier d'accueil, acoustique, sonorisation, accessibilité, signalétique...) mené dans un calendrier serré quant aux délais de réalisation, a fait appel aux savoir-faire de nombreux corps de métiers, professionnels reconnus : architectes, designer, bureaux d'étude, artisans, techniciens... a mobilisé des entreprises hexagonales, des produits et des matériaux de qualité pour la plupart produits en France qui répondent aux critères de développement durable (performance et traitement) et permettent de maitriser les coûts de maintenance et de consommation.

Amphithéâtre Rohan © ML/EDL




Journée d'accueil des nouveaux élèves et rentrées

 
L’École du Louvre, en collaboration avec les différentes associations et clubs étudiants de l’établissement, organise, le jeudi 18 septembre 2014, sa journée d’accueil des nouveaux élèves de première année de premier cycle. Cinq séquences rythmeront cette journée avec :
 
de 9h00 à 10h00 (amphithéâtres Michel-Ange, Dürer, Cézanne)
.Accueil du directeur de l'École du Louvre et présentation générale de la formation par la directrice des études.
 
de 10h30 à 12h30 (dans les espaces de Flore)
.Forum des cours de spécialité (présentation des différents cours de spécialité par des enseignants et des représentants des élèves).
.Forum des associations (Association de l'École du Louvre, Bureau des élèves Junior entreprise, Aumônerie...)
.Présentation des services de l'École : scolarité, services documentaires, relations internationales...
.Portes ouvertes à la bibliothèque.
 
12h15-14h00 (jardin du Carrousel)
.Pique-nique du Bureau des élèves.
 
14h00-15h00 (amphithéâtres Michel-Ange, Dürer, Cézanne)
.Séance « vie scolaire » pour une plongée dans la vie étudiante et le fonctionnement de la scolarité : les cours, les travaux dirigés devant les oeuvres, les langues, les examens, les bourses, les dispenses d'assiduité, l'Extranet...
 
15h30 (amphithéâtres Michel-Ange, Dürer, Cézanne)
.Parole aux représentants des élèves aux conseils de l'Ecole (conseil d'administration, conseil des études et de la recherche) et aux associations.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Rentrées des élèves de premier cycle
Première année (séance de rentrée) : jeudi 18 septembre 2014, 9h00 (aile de Flore)
et journée d'accueil
Deuxième année (séance de rentrée) : mardi 30 septembre 2014, 9h00 (amphithéâtre Rohan)
Troisième année (séance de rentrée) : mardi 30 septembre 2014, 14h45 (amphithéâtre Rohan)
 
....................................................................................................................................................................................
 
Rentrées des élèves de deuxième cycle
Première année (séance de rentrée) : mardi 16 septembre 2014, 11h00 (amphithéâtre Michel-Ange)
Deuxième année (séance de rentrée) : mardi 16 septembre 2014, 14h30 (amphithéâtre Cézanne)
 
....................................................................................................................................................................................
 
Rentrées des élèves de classe préparatoire
mercredi 10 septembre 2014, 14h30 (amphithéâtre Michel-Ange)
 
....................................................................................................................................................................................
 
Rentrées des auditeurs, cours du jour
Première année, Histoire générale de l'art (rentrée) :
Mardi 30 septembre 2014, 12h45 (amphithéâtre Rohan)
Deuxième année, Histoire générale de l'art (rentrée) :
Vendredi 3 octobre 2014, 9h15 (amphithéâtre Rohan)
Troisième année, Histoire générale de l'art (rentrée) :
Lundi 29 septembre 2014, 10h30 (amphithéâtre Rohan)
Prmième année, Histoire générale de l'art bis (rentrée) :
Lundi 29 septembre 2014, 20h00 (amphithéâtre Rohan)
Cours organiques : voir programme
 
....................................................................................................................................................................................
 
Rentrées des auditeurs, cours du soir
Initiation à l'histoire générale de l'art (rentrées) :
Mardi 30 septembre 2014, 20h15 (amphithéâtre Rohan)
Mercredi 1er octobre 2014, 20h15 (amphithéâtre Rohan)
Jeudi 2 octobre 2014, 18h30 (amphithéâtre Rohan)
Cours thématique Représenter l'humain, représenter le sacré (rentrée) :
Mardi 30 septembre 2014, 18h30 (amphithéâtre Rohan)
Cours thématique Initiation aux techniques de création et principes de restauration des oeuvres (rentrée) :
Lundi 29 septembre 2014, 18h15 (amphithéâtre Rohan)
 
....................................................................................................................................................................................
 
Rentrées des auditeurs, cours en régions
Angers, Auxerre, Avignon, Caen, Céret, Chalon-sur-Saône, Cherbourg-Octeville, Dijon, La Rochelle, Le Havre, Lens, Limoges, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Nevers, Nice, Orléans, Poitiers, Quimper, Reims, Roubaix, Rouen, Troyes, Vitré : voir programmes

École du Louvre © ML/EDL




Nouveaux enseignants

 
Chaque année, plus de 700 intervenants, conservateurs, universitaires, chercheurs, professionnels des musées et du patrimoine, participent à l'enseignement de l'École du Louvre. Certains pour une simple communication, d'autres, enseignants et chargés de cours, pour un programme complet.
Nouveaux enseignants (2014.2015) :
 
Premier cycle (cours de tronc commun 2014-2015) :
 
Méthodologie (première année)
Dissertation, commentaire de clichés, vocabulaire, préparation aux examens.
Florence Heitzmann,
chargée de cours magistraux, Faculté Jean Monnet, Université Paris-Sud
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire générale de l'art (deuxième année)
Art de la Renaissance.
Thomas Bohl,
conservateur du patrimoine, mobilier national
 
Arts de l'Islam.
Gwénaelle Fellinger,
conservatrice du patrimoine, département des arts de l'Islam, musée du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 
Techniques de création (deuxième année)
Techniques de la tapisserie.
Marie-Hélène Massé-Bersani,
directrice du département de la production, manufactures des Gobelins-Beauvais
 
....................................................................................................................................................................................
 
Orientation professionnelle (deuxième année)
Les métiers des monuments historiques et inventaire.
Isabelle Loutrel,
conservatrice des monuments historiques, DRAC Champagne-Ardenne, CRMH



Premier cycle (cours de spécialité 2014-2015) :
 
Archéologie de l'Europe préhistorique
Cours organique :
Approche technique et symbolique du Paléolithique. (1/3).
Catherine Schwab,
conservatrice du département du paléolithique,
musée d’archéologie nationale et domaine national de Saint-Germain-en-Laye
Jacqueline Léopold-Kerymel,
maître de conférences au MNHN, musée de l'homme
Dominique Cliquet,
conservateur du patrimoine au service régional de l'archéologie de Basse-Normandie
 
Cours de synthèse :
Le Paléolitique : cadre chronologique et culturel
Catherine Schwab,
conservatrice du département du paléolithique,
musée d’archéologie nationale et domaine national de Saint-Germain-en-Laye
Jacqueline Léopold-Kerymel,
maître de conférences au MNHN, musée de l'homme
Dominique Cliquet,
conservateur du patrimoine au service régional de l'archéologie de Basse-Normandie
 
....................................................................................................................................................................................
 
Archéologie orientale
Cours organique :
La sculpture monumentale hittite et son héritage :
des origines à la chute de l'empire (1600-1200 av. J.-C.). (1/3)
Vincent Blanchard,
conservateur, département des antiquités orientales, musée du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire de l'art et archéologie du monde grec
Cours organique :
Rhodes : une île grecque aux portes de l'Orient. (3/3)
Anne Coulié,
conservatrice en chef du patrimoine, département des antiquités grecques, étrusques et romaines, musée du Louvre
La Victoire de Samothrace. (3/3)
Ludovic Laugier,
ingénieur d'études, département des antiquités grecques, étrusques et romaines musée du Louvre
 
Cours de synthèse :
De royaumes en cités à l'époque hellénistique : la Macédoine, Alexandrie et Délos.
Cécile Colonna,
conservatrice du patrimoine, département des Monnaies, médailles et antiques, Bibliothèque nationale de France
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire de l'art et archéologie du monde romain
Cours organique :
La sculpture architecturale dans les provinces de l’Empire. (2/3)
Ludovic Laugier,
ingénieur d'études, département des antiquités grecques, étrusques et romaines musée du Louvre
Emmanuelle Rosso,
maître de conférences, Université Paris-Sorbonne, Paris IV
 
....................................................................................................................................................................................
 
Patrimoine et archéologie militaires
Cours de synthèse :
Les uniformes et équipements de la Grande Guerre.
Jordan Gaspin,
chargé d'études documentaires, musée de l'Armée
Les collections d'armes et d'armures en Europe du XVIe au XIXe siècle.
Yves-Marie Rocher,
chercheur, service historique de la Défense, Vincennes
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire des arts de l'Islam
Cours de synthèse :
L'art du monde islamique entre le XVe et le XVIIIe siècle
Gwénaelle Fellinger,
conservatrice du patrimoine, département des arts de l'Islam, musée du Louvre
Annick Leclerc,
chargée de mission, musée du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire des arts de l'Afrique
Cours de synthèse :
Histoire des arts d'Afrique de l'Ouest.
Aurélien Gaborit,
responsable collections « Afrique », responsable scientifique du Pavillon des Sessions, musée du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire de l'architecture occidentale
Cours organique :
Le système des ordres d'architecture : contrainte ou liberté ?
Études de cas autour de l’Italie et de la France.
Guillaume Fonkenell,
conservateur du patrimoine, architecte D.P.L.G. musée national de la Renaissance, Écouen
 
Cours de synthèse :
L'architecture européenne à l'époque moderne.
Nicolas Courtin,
docteur en histoire de l'art, chargé de mission auprès de la Commission du Vieux Paris
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire de la sculpture du Moyen Age,
de la Renaissance et des Temps modernes
Cours organique :
La sculpture en France à la Renaissance :
Gothique ou Renaissance, les styles multiples des années 1500-1520. (1/3).
Geneviève Bresc-Bautier,
conservatrice générale du patrimoine honoraire
 
Cours de synthèse :
La sculpture française XVIe - XVIIe, la sculpture espagole XVIe - XVIIe,
la sculpture des Pays-Bas et des pays germaniques 1520-1700,
la sculpture italienne au XVIIe siècle.
Sophie Jugie,
conservatrice générale du patrimoine, directrice du département des sculptures, musée du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire des arts décoratifs
Cours de synthèse :
Arts décoratifs, XVe et XVIIe siècles.
Agnès Bos,
conservatrice du patrimoine, responsable du service de la documentation,
département des objets d'art, musée du Louvre
Françoise Barbe,
conservatrice du patrimoine, département des objets d'art, musée du Louvre
Philippe Malgouyres,
conservateur du patrimoine, département des objets d'art, musée du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire de la mode et du costume
Cours de synthèse :
Histoire de la mode du XIXe siècle.
Hélène Renaudin,
assistante de conservation, collections Mode et Textile, les Arts décoratifs, Paris
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire de la peinture (écoles étrangères)
Cours de synthèse :
La peinture espagnole de le Renaissance aux Lumières :
développements et inscription dans le contexte européen. (2/3)
Gwenola Firmin,
conservatrice du patrimoine, musée et domaine national de Versailles
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire de l'estampe
Cours organique :
Les origines de l'estampe en Europe entre Moyen Âge et Renaissance. (1/1)
Séverine Lepape,
conservatrice des bibliothèques, département des estampes et de la photographie,
Bibliothèque nationale de France
 
Cours de synthèse :
L'estampe au XIXe siècle.
Valérie Sueur-Hermel,
conservatrice en chef responsable du fonds d'estampes du XIXe siècle,
département des estampes et de la photographie, Bibliothèque nationale de France
L'estampe au XXe siècle.
Céline Chicha-Castex,
conservatrice responsable du fonds d'estampes modernes,
département des estampes et de la photographie, Bibliothèque nationale de France
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire de l'art au XIXe siècle et au début du XXe siècle
Cours organique :
L'Art Nouveau. (1/3)
Philippe Thiébaut,
conservateur général du patrimoine, conseiller scientifique "Arts décoratifs, Design et culture matérielle"
Institut national d'histoire de l'art (INHA)
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire de la photographie
Cours organique :
Les femmes et la photographie. (1/3)
Marie Robert,
conservatrice du patrimoine, chargée de la collection de photographies, musée d'Orsay
 
....................................................................................................................................................................................
 
Histoire du cinéma
Cours organique :
Le cinéma est-il un art ? La période « primitive » : année 1890-années 1920. (1/3)
Dimitri Vezyroglou,
maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne



Deuxième cycle (première année-M1) :
 
Histoire de l'art, sujet diachronique
Le moulage et les tirages
Élisabeth Le Breton,
ingénieur d'études, responsable de la gypsothèque,
département des antiquités grecques, étrusques et romaine, musée du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 
Groupe de recherche
Moyen Âge.
Béatrice de Chancel-Bardelot,
conservatrice en chef du patrimoine, musée national du Moyen âge - Thermes et hôtel de Cluny
Jean-Christophe Ton-That,
chargé d'études documentaires principal, musée national du Moyen âge - Thermes et hôtel de Cluny
 
Vies d'artistes et histoires des oeuvres
dans les collections du Musées national d'art moderne-CCI au XXe siècle.
Camille Morando,
docteur en histoire de l'art, documentation des oeuvres, responsables pour les collections modernes,
musée national d'art moderne, Centre Georges Pompidou
Didier Schulmann,
conservateur général du patrimoine, directeur de la Bibliothèque Kandinsky,
musée national d'art moderne, Centre Georges Pompidou
 
Paris 67-72.
Angeline Scherf,
conservatrice en chef du patrimoine, musée d'art moderne de la Ville de Paris
Sébastien Gökalp,
conservateur du patrimoine, musée d'art moderne de la Ville de Paris
 
....................................................................................................................................................................................
 
Séminaires de muséographie
Le musée du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
Christophe Léribault,
conservateur général du patrimoine, directeur, musée du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
 
....................................................................................................................................................................................
 
Dominante Objets
Sculpture
Alexandra Gérard,
conservatrice du patrimoine, chef de la filière Sculpture, département Restauration,
Centre de recherche et de restauration des musées de France
 
....................................................................................................................................................................................
 
Séminaire complémentaire
Les musées et leur politique d'acquisition.
Vincent Lefèvre,
conservateur en chef du patrimoine, sous-directeur des collections, service des musées de France,
direction générale des patrimoine, ministère de la culture et de la communication



Deuxième cycle (seconde année-M2) :
 
Parcours « recherche » en histoire de l'art appliquée aux collections
Sculpter/écrire : les carnets de Rodin dans leur contexte [titre provisoire].
Claire Barbillon,
professeur d'histoire de l'art contemporain, Université de Poitiers
Véronique Mattiussi,
responsable du fond historique, musée Rodin
 
....................................................................................................................................................................................
 
Parcours « professionnalisant » Métiers du patrimoine
Françoise Dalex,
documentaliste, chargée du portail documentaire, musée d'Orsay





Classe préparatoire aux concours de restaurateurs

 
Le département d'histoire de l'art et d'archéologie de l'Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, l'École du Louvre et le musée Rodin se sont associés pour mettre en oeuvre, dès la rentrée 2014-2015, une troisième année de Licence d'« Histoire de l'art et préparation à la restauration », préparation extensive aux concours d'écoles de restaurateurs (Institut national du patrimoine, École de restaurateurs de Tours...)
 
Cette classe préparatoire originale, répondant à un réel besoin de formation, dispense des cours d'histoire de l'art et de langue vivante mutualisés avec la Licence d'Histoire de l'art de Nanterre mais aussi un ensemble de cours spécifiques, dont une partie est assurée par l'École du Louvre et qui correspondent aux attentes des épreuves écrites et orales des concours : dessin académique ou documentaire ; histoire des techniques ; physique, chimie et mathématiques ; commentaire d'oeuvre (devant les objets) ; habileté manuelle ; copie dans différentes techniques artistiques...
 
Deux stages complètent cette formation, l'un, au début de l'année, sensibilisant aux principes de la restauration (1), l'autre, à la fin du second semestre, permettant de suivre individuellement les activités d'un restaurateur, dans la spécialité choisie par l'étudiant pour les concours (2).
 
Les cours du premier semestre auront lieu à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense et à l'École du Louvre. Les cours du second semestre auront lieu principalement au musée Rodin (Meudon) et dans différents musées parisiens et d'Ile-de-France.
 
Une vingtaine d'étudiants ont été sélectionnés pour cette rentrée 2014-2015 (3).
 
1. Stage organisé en partenariat avec le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France.
2. Quels que soient les concours auxquels les étudiants se présentent et qu'ils en soient ou non lauréats, ils peuvent, sous réserve de la réussite aux examens, être titulaires d'une Licence de l'université de Paris Ouest Nanterre la Défense et poursuivre des études en master d'histoire de l'art.
Les élèves de l'École du Louvre pourront réintégrer l'École en troisième année de premier cycle avec un parcours aménagé et poursuivre des études en deuxième cycle, sous réserve de l'obtention de leurs examens de spécialité (14/20).
3. Le parcours de L3 « Histoire de l'art et préparation à la restauration » est ouvert aux étudiants titulaires d'une L2 d'histoire de l'art ou de la deuxième année d'études à l'École du Louvre, sous réserve d'un test de dessin et d'un entretien avec les responsables pédagogiques du parcours.
 
Coordinateurs de la classe préparatoire aux concours de restaurateur :
pour l'École du Louvre, Claire Barbillon, professeur d'histoire de l'art contemporain, Université de Poitiers ;
pour l'Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, Natacha Pernac, maître de conférences en histoire de l'art moderne, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.





École du Louvre et Sciences Po : double diplôme

 
Le double diplôme Sciences Po (Paris)-École du Louvre se propose d'allier le savoir-faire complémentaire de chacun des deux établissements : la formation en sciences humaines et sociales de Sciences Po et la formation en histoire de l'art et en muséologie de l'École du Louvre.
 
Mis en oeuvre pour la rentrée 2014-2015, il concerne deux parcours dans chacune des deux institutions :
la filière « Culture » du Master affaires publiques de Sciences Po et les « Parcours professionnels » de l'École du Louvre ;
le Master d'histoire de Sciences Po et le « Parcours recherche » de l'École du Louvre.
 
Compte tenu des spécificités de chacune des deux écoles, l'entrée dans ce double cursus de master nécessite la maîtrise de pré-requis (1) pour des étudiants retenus par un jury commun sur des critères d'excellence académique et de projet professionnel.
Les pré-requis validés, les élèves seront alors sélectionnés pour deux nouvelles années d'étude débouchant sur le double diplôme (2). Deux ans de cursus durant lesquels les étudiants s'acquitteront des frais de scolarité dans chacun des deux établissements.
 
Contrairement au double diplôme avec l'Essec, qui prévoit un système d'alternance entre les deux établissements, et permet donc de compléter le cursus en quatre ans, le double diplôme avec Sciences Po a été conçu suivant un système parallèle. La proximité géographique des deux établissements et surtout la complémentarité des maquettes (avec un premier semestre très dense à l'École et plus léger à Sciences Po et un second semestre très dense à Sciences Po et plus léger à l'École), permet en effet d'envisager une double scolarité complète en deux ans.
 
Programme exigeant, proposé à des élèves motivés, ce nouveau double diplôme constitue un parcours d'excellence destiné à un petit nombre d'élèves (cinq de chaque établissement dans un premier temps).
 
Pour la rentrée 2014-2015, l'École du Louvre a enregistrées plus d'une trentaine de candidatures de ses élèves pour cinq candidats retenus.
 
1. Ce parcours de pré-requis s'effectue selon les modalités suivantes :
Pour les étudiants de Sciences Po :
La troisième année de « Collège universitaire » à l'étranger dans un département d'histoire de l'art ;
Une année de césure afin de suivre la troisième année de premier cycle de l'École du Louvre, sanctionnée par l'obtention d'un certificat.
Pour les étudiants de l'École du Louvre :
Deux cours magistraux du Collège universitaire de Sciences Po avec leur conférence de méthode, en droit et en histoire, et les modules d'économie, science politique et sociologie du Programme de sciences sociales de Sciences Po (PSS) lors de leur troisième année de premier cycle. Le PSS est un programme en ligne qui propose des leçons en vidéo et des exercices auto-corrigés. Un tutorat spécifique sera mis en place pour les élèves de l'École du Louvre ainsi qu'une évaluation pour chacun des modules.
Ces pré-requis ne donnent lieu à aucun frais de scolarité dans l'établissement partenaire, mais permettent d'accéder aux ressources documentaires.
 
2. Diplômes obtenus :
Diplôme IEP (grade de Master, filière « Affaires publiques » ou « Recherche en histoire ») ;
Diplôme de deuxième cycle de l'Ecole du Louvre (grade de Master).
 
....................................................................................................................................................................................
 
 
Le site de Sciences Po Paris





Fiac et École du Louvre

 
L'École du Louvre est à nouveau, et pour la cinquième année consécutive, partenaire de la Foire Internationale d'Art Contemporain (FIAC).
Pour cette nouvelle année, elle participe à l'ensemble des projets « Hors les Murs », soit un large programme d'exposition d'oeuvres extérieures monumentales conjuguant installations, sculptures, performances ou oeuvres sonores.
 
Ainsi, dans les cadres du Jardin des Tuileries, du Jardin des Plantes, de la place Vendôme et des berges de la Seine, près d'une cinquantaine de projets seront rassemblés et chaque oeuvre sera présentée et commentée quotidiennement par plus de quatre-vingt élèves de l'École du Louvre, du 23 au 26 octobre 2014, de 15h00 à 17h30.
 
Cette opération originale de médiation en lien avec le plus large public rencontre chaque année un réel succès auprès des visiteurs (près de 500 000 visiteurs pour le « Hors les murs » 2013).
 
Conçue comme un exercice pédagogique grandeur nature, elle est encadrée par des enseignants spécialiste d'art contemporain (1), et relayée par les équipes pédagogiques de l'École et de la Fiac. Les élèves sont donc confrontés aux différentes étapes constitutives d'un projet de médiation (étude, recherche, préparation de textes, contacts avec les galeries et les artistes, techniques de médiation, médiation, analyse, synthèse, bilan...) et concluent cette opération par la rédaction d'une notice signée par son (ses) auteur(s) et intégrée dans la catalogue en ligne de la FIAC.
 
Cette manifestation est également l'opportunité pour l'École de réaffirmer son implication dans l'étude et la diffusion de l'art contemporain. En effet, la chaire consacrée à l'art contemporain (2), créée dés les années 1940, est l'une des 31 disciplines de spécialisation proposées aux étudiants de premier cycle de l'École.
 
1. Barbara Musetti (chargée de travaux pratiques, École du Louvre),
Diane Turquety (assistante d'exposition, Centre Pompidou-Metz)
....................................................................................................................................................................................
 
La chaire d'« Art contemporain » est composée d'un cours principal (1), d'un cours de synthèse (2), de travaux pratiques (3), mais elle donne également la parole aux artistes contemporains (4), designers, commissaires d'exposition, collectionneurs, critiques et conservateurs autour de rencontres traitant de l'art en train de se faire, d'une histoire de l'art au présent.

1. Enseignante : Guitemie Maldonado, professeur d'histoire générale (XXe et XXIe siècles), Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts,
2. Enseignant : Sébastien Gokalp, conservateur du patrimoine, musée d'art moderne de la Ville de Paris
3. Enseignants : Baptiste Brun, docteur en histoire de l'art contemporain, Alice Martel.
4. Enseignante : Caroline Cros, conservatrice du patrimoine, senior curator, Palais de Tokyo
 
....................................................................................................................................................................................
 
 
Le site de la FIAC
Pour les notices 2013, consultez la page de chaque artiste, puis cliquez sur les liens rouges (notices pdf) :
http://www.fiac.com/fr/tuileries2013.html

FIAC 2013 © ML/EDL




« Collecta » : Actualisation numérique
de la collection de François-Roger de Gaignières (1642-1715)

 
Dans le cadre du programme Idex - « Paris Nouveaux Mondes » d'heSam Université (1) le projet Synergie porté par l'École du Louvre : « Collecta » : actualisation numérique de la collection de François-Roger de Gaignières (1642-1715) a fait l'objet d'une convention signée cet été entre les différents partenaires.
 
Financé à hauteur de 150 000 euros pour une durée d'un an et demi (juillet 2014-décembre 2015), ce projet de recherche, sous-tendu par une approche prospective et un souci d'innovation, vise à mobiliser les technologies numériques pour documentariser une partie de la collection de Gaignières. Il a pour objectif de reconstituer numériquement la collection aujourd'hui dispersée de l'antiquaire du XVIIe siècle François-Roger de Gaignières, « donnant à voir » la structure savante pensée à l'origine par ce dernier pour organiser sa collection et convoquant les usages qu'on a fait de la collection depuis sa mort. Il s'agira de présenter, non pas une reconstitution totale de la collection mais un prototype visible sur le web construit à partir des inventaires et d'un choix stratégique de portefeuilles de textes et de dessins.
 
Le prototype, réalisé dans une démarche prospective de dialogue entre l'objet d'étude qu'est cette collection patrimoniale de l'époque moderne et les outils numériques du XXIe siècle, sera l'occasion de naviguer au coeur de la collection, d'en donner un aperçu historiquement fidèle, d'expérimenter les principes de renvoi et les liens imaginés initialement par Gaignières, de donner un accès à ce qui, jusqu'à présent, était sous-jacent ou passait inaperçu comme par exemple les copies de copies, les séries liées au processus de production des copies (brouillon, dessin préparatoire, mise au net...), les séries constituées de vues d'ensemble et de détails d'un même monument, etc. Une attention sera portée sur la dimension géographique et cartographique de la collection afin de géolocaliser les sites réels et historiques mentionnés dans les différents portefeuilles, qu'ils aient été détruits ou qu'ils soient encore existants.
 
Le projet Collecta offrira l'occasion d'opérer des liens entre la logique classificatoire de Gaignières avec les logiques actuelles d'indexation des savoirs et des données. Il permettra également de reconsidérer le rôle des antiquaires dans la construction des savoirs. Dans le cadre de l'axe de recherche n°1 « L'Atelier de l'histoire de l'art. De la collecte aux humanités numériques », il ne manquera pas, par sa mise en oeuvre pratique, de susciter une réflexion sur les enjeux des humanités numériques pour nos disciplines.
 
Un colloque prévu en décembre 2015 rendra compte des différentes pistes de réflexion dégagées à partir de l'« actualisation numérique de la collection de François-Roger de Gaignières ».
 
Partenaires du projet :
École du Louvre (coordinateur) : Anne Ritz-Guilbert
Université Paris 1, Laboratoire Art-Création-Théorie esthétique (ACT) : Sophie Fétro
Fondation Maison des Sciences de l'Homme-Equipe sémiotique Cognitive et nouveaux médias-Archives Audiovisuelles de la recherche (FMSH-ESCoM-AAR) : Peter Stockinger
EHESS, Laboratoire d'anthropologie et d'histoire de l'institution de la culture (LAHIC) : Claudie Voisenat
 
1. heSam Université regroupe aujourd'hui quinze établissements d'enseignement supérieur, dont l'École du Louvre, et quatre partenaires affiliés. Leur objectif : réaliser une alliance inédite entre les sciences humaines et sociales (SHS), les sciences pour l'ingénieur, les sciences de la gouvernance publique et privée, le design, l'art et le patrimoine.
 
....................................................................................................................................................................................
 
 
Le site d'heSam Université
Le site Idex - Programme Paris Nouveaux Mondes
Le projet Collecta





Cycle découverte : Donatello

 
Ce cycle consacré à Donatello inaugure le nouveau programme de cycles « découverte » 2014-2015. Ouverts au plus large public, ces sessions sont proposées ponctuellement durant l'année autour de sujets thématiques d'archéologie et d'histoire de l'art en rapport avec l'actualité des musées et de la recherche. Chaque cycle de cinq séances (cinq lundis, de 19h00 à 20h30) comprend des cours magistraux et une visite d'application dans un musée ou un monument de Paris.
 
Cycle découverte : Donatello
par Neville Rowley,
chercheur associé, Bode-Museum, Berlin
chargé du catalogue raisonné des oeuvres de Donatello appartenant ou ayant appartenu aux musées de Berlin
 
Les 17, 24 novembre, 1er, 8 et 15 décembre 2014, de 19h00 à 20h30.
Une visite d'application au musée du Louvre (département des sculptures)
 
Télécharger le programme
 
Information et tarifs   cycles.decouverte[a]ecoledulouvre.fr
01.55.35.18.37
 
....................................................................................................................................................................................
 
« Donatello (vers1386-1466) est un artiste dont tout le monde connaît le nom sans souvent être capable de citer une seule oeuvre. L'une des raisons de cet « aveuglement » tient dans le fait que le grand sculpteur de la Florence des débuts de la Renaissance n'a cessé de se renouveler, produisant constamment, et pour toute l'Italie, des monuments publics ou des reliefs à destination domestique dans des média les plus variés, du marbre au bronze, du bois à la terre cuite, sans oublier le vitrail. Une telle diversité a de quoi troubler : Donatello ne serait-il qu'un insatiable touche-à-tout, incapable de trouver sa voie ? Ou bien ce changement permanent ne serait-il pas plutôt le signe d'une modernité certaine, comparable à l'attitude d'artistes bien plus proches de nous ?
Etroitement lié aux récentes publications sur le sujet, ce cycle n'a qu'un objectif : rendre visible le génie multiple de cet artiste phare du Quattrocento. » N.R.





Allocations de recherche

 
Dans le cadre du développement de son troisième cycle et avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso, L'École du Louvre, soucieuse de donner à ses élèves les conditions les plus propices à la conduite et à l'achèvement de leurs travaux de recherche de troisième cycle, a mis en place, à compter de la rentrée académique 2012, trois allocations de troisième cycle d'une année académique (septembre à juin) d'un montant de 11 000 euros par allocataire.
 
A l'issue de l'examen des candidatures par la Commission de la validation de la recherche et après approbation du directeur de l'École du Louvre, ont été retenus pour l'année académique 2014-2015 :
 
Hélène Fernandez
 
Projet de recherche
Arsène Alexandre (1859-1937),
critique et écrivain d'art, collectionneur et fonctionnaire des Beaux-Arts.
Thèse de troisième cycle de l'École du Louvre et de doctorat à l'Université Bordeaux Montaigne codirigée par Catherine Chevillot, conservatrice générale du patrimoine, directrice du musée Rodin et par Dominique Jarrassé, professeur d'histoire de l'art contemporain à l'Université Bordeaux Montaigne et à l'École du Louvre.
 
Biographie
Après un premier cycle à l'École du Louvre où elle se spécialise dans le domaine des arts graphiques, Hélène Fernandez réalise en 2011, sous la direction de Catherine Chevillot et Isabelle Julia, un mémoire intitulé Jean-Louis Forain (1852-1931). Dessins du musée d'Orsay, conservés au département des Arts graphiques du musée du Louvre. Elle commence par ce biais à s'intéresser aux écrits du critique Arsène Alexandre auquel elle consacre en 2012, sous la direction de Dominique Jarrassé, son mémoire de recherche de deuxième cycle, Arsène Alexandre (1859-1937), critique d'art au Figaro (1895-1931). Parallèlement, Hélène Fernandez a participé au musée d'Orsay - après un stage au département des peintures du musée du Louvre en 2010 - aux travaux de documentation préparatoires aux expositions Carpeaux (1827-1875), un sculpteur pour l'Empire et Paul Durand-Ruel, le pari de l'Impressionnisme. En 2012-2013, stagiaire puis chargée de mission vacataire au musée Rodin, elle a contribué à divers projets éditoriaux et d'expositions. Hélène Fernandez a également pris part, au printemps 2013, aux opérations de versement des fonds d'archives historiques du musée national des Arts et Traditions populaires aux Archives Nationales.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Renaud Pietri
 
Projet de recherche
La place du char dans la pensée égyptienne.
Thèse de troisième cycle de l'École du Louvre sous la direction de Christophe Barbotin, conservateur en chef du patrimoine au département des antiquités égyptiennes du musée du Louvre. Thèse de doctorat en égyptologie à l'Université Paul Valéry- Montpellier III, CNRS USR 5140 Archéologie des Sociétés Méditerranéennes, Équipe ENIM, sous la direction de Luc Gabolde, directeur de recherches au CNRS.
 
Biographie
Après un premier cycle à l'École du Louvre durant lequel il a suivi les enseignements d'histoire de l'art, d'archéologie et d'épigraphie égyptiennes et une année de muséologie, Renaud Pietri a commencé ses recherches sur le thème de l'armement pharaonique en 2010 à l'occasion de son Master de seconde année de deuxième cycle. Depuis 2011, dans le cadre d'une thèse de troisième cycle, il poursuit ses travaux sur cette thématique et plus particulièrement sur la place du char dans la pensée égyptienne. Il a également été amené ces dernières années à travailler sur le terrain en Egypte, en participant au relevé épigraphique de la chapelle de Philippe Arrhidée à Karnak, au projet de mise en ligne des inscriptions du site de Karnak et au chantier du temple funéraire d'Amenhotep III au Kôm el-Hettân.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Marie-Amélie Bernard
 
Projet de recherche
Francesco Depoletti
Thèse de troisième cycle de l'École du Louvre et de doctorat à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne codirigée par Brigitte Bourgeois, conservatrice en chef du patrimoine (HDR), Centre de recherche et de restauration des musées de France et par Alain Schnapp, professeur d'archéologie, Université Paris 1-Panthéon Sorbonne.
 
Biographie
Après un cursus en classe préparatoire (hypokhâgne et khâgne), à l'université (licence de Lettres classiques) et à l'École du Louvre (premier cycle), Marie-Amélie Bernard a exercé pendant quatre ans la profession de restauratrice de céramiques. Elle a ensuite repris ses études à l'École du Louvre et intégré le deuxième cycle durant lequel elle rédigea deux mémoires consacrés à l'histoire de la restauration : Quatremère de Quincy et la restauration des marbres antiques, et Francesco Depoletti (1779-1854), artiste marchand et restaurateur de vases grecs tous deux dirigés par Brigitte Bourgeois. Après deux années de préparation au concours de conservateur, elle a été recrutée par l'Institut National d'Histoire de l'Art pour participer à l'inventaire du fonds photographique ancien (Projet Getty). En 2010, elle s'est inscrite en thèse à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et à l'École du Louvre sous la direction d'Alain Schnapp et de Brigitte Bourgeois pour poursuivre sa recherche sur Francesco Depoletti. D'octobre 2010 à octobre 2014, elle a été chargée d'études et de recherche à l'Institut National d'Histoire de l'Art où elle a participé aux programmes La fabrique du vase grec. Connaître et restaurer l'antique dans l'Europe des Lumières initié par Brigitte Bourgeois, ainsi que Sources inédites pour l'histoire de l'art antique et Répertoire des ventes d'antiques en France au XIXe siècle dirigés par Martine Denoyelle.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Ce programme de recherche bénéficie du soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso

Musée du Louvre © ML/EDL




Télégrammes

 
Cours du jour
Ouvrir à un large public la connaissance et les multiples approches et significations de l'oeuvre d'art est l'une des deux missions de l'Ecole du Louvre depuis sa création en 1882. C'est dans cet esprit que des auditeurs, dans la limite des places disponibles, peuvent accéder à certains des cours destinés aux élèves et suivre des travaux dirigés devant les oeuvres, organisés à leur intention.
Inscriptions en cours pour les cours du jour
Nature de l'enseignement
Comment s'inscrire
Consultez et télécharger le programme 2014.2015 et la fiche d'inscription
 
....................................................................................................................................................................................
 
Appel à communications
L'École du Louvre lance un appel à communications pour le colloque international Relectures postcoloniales des échanges artistiques et culturels entre Europe et Maghreb (Algérie, France, Italie, Maroc et Tunisie) - XVIIIe siècle-XXIe siècle, qui se déroulera en trois sessions : Paris (12-13 décembre 2014), Rome (9-10 avril 2015) et Tunis (4-6 juin 2015).
 
Les langues du colloque seront l’anglais, l’arabe, le français et l’italien. Les propositions comporteront un titre et un texte d’au maximum 3000 signes, et une biographie de 350 signes maximum ; en cas de proposition en arabe, il conviendra d’y joindre un résumé en français ou en anglais. Les propositions pour les trois sessions du colloque sont à adresser, au plus tard le 15 septembre 2014.
appel à communication en anglais
appel à communication en arabe
appel à communication en français
appel à communication en italien
 
Colloque organisé par l’Académie de France à Rome-Villa Médicis, le Centre F. G. Pariset de l’Université de Bordeaux-Montaigne, l’École française de Rome, l’École du Louvre, Paris, l’Institut National d’Histoire de l’Art (Axe Mondialisation), Paris, l’Institut de Recherches sur le Maghreb Contemporain, Tunis, le Laboratoire d’Archéologie et d’Architecture Maghrébines de l’Université de la Manouba-Tunis et le musée du Louvre (département des antiquités grecques, étrusques et romaines ; département des arts de l’Islam), Paris.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Cours du soir
Inscriptions en cours pour les cours du soir de l'École du Louvre.
Consultez le programme 2014.2015
Télécharger la fiche d'inscription
 
....................................................................................................................................................................................
 
Connoisseurship
Le nouveau volume de la collection « Rencontres de l'École du Louvre » : Connoisseurship. L’oeil, la raison et l’instrument est désormais disponible en librairie. Il rassemble les contributions du colloque international organisé à l’automne 2011 par l'École du Louvre an partenariat avec la Fondation Calouste Gulbenkian.
 
Cet ouvrage témoigne des trois jours de communications et de débats sur la part qui, dans le jugement d'attribution ou d'expertise, mais aussi plus largement dans le discours sur l'oeuvre d'art, revient à l'oeil. Ou comment l'oeil, sa mémoire, ses intuitions, sa culture, prennent-ils place par rapport aux connaissances acquises d'une manière plus académique, par le truchement des disciplines historiques ou scientifiques.
 
Le colloque s'était donné comme objet d'étude cette approche de l'oeuvre assez éloignée des pratiques universitaires et des constructions herméneutiques ; il s'était déployé, comme l'ouvrage s'en fait écho, en trois grandes parties : les institutions et pratiques du connoisseurship avec des études de cas et de réseaux, ses méthodes et paradigmes, pour finir sur un éclairage porté par les sciences cognitives contemporaines.
 
Les Rencontres étaient précédées d'un forum des jeunes chercheurs, organisé en partenariat avec l'Institut national d'histoire de l'art, dont les communications sont intégrées dans le présent volume.
 
Connoisseurship. L'oeil, la raison et l'instrument
Collection « Rencontres de l'École du Louvre »
 
340 pages, illustrations noir et blanc.
ISBN : 978-2-9041-8738-4
Prix : 45 euros
Direction scientifique : Patrick Michel (professeur, Université de Lille 3)
École du Louvre.
Diffusion : dila La documentation Française
 
 
Avec les communications de : Jan Blanc (professeur, Université de Genève), François de Callataÿ (directeur d'étude, École pratique des hautes études, Paris, responsable des collections patrimoniales, Bibliothèque royale, Bruxelles), Cécilie Champy (conservatrice du patrimoine chargée des sculptures, musée du Petit Palais, Paris), Jean-Pierre Changeux (membre de l'institut, professeur honoraire au Collège de France), Raffaella Fontanarossa (historienne de l'art, professeur a contratto de muséologie, Università di Roma 2 Tor Vergata), Pascal Griener (professeur, Université de Neuchâtel), Valentina Hristova (doctorante, Université de Grenoble 2-Pierre-Mendès-France), Christian Huemer (Managing Editor, Project for study of collecting and provenance, the Getty Research Center, Los Angeles), Valérie Kobi (doctorante, Université de Neuchâtel), Mary L. Levkoff, (Curator and department head, Sculpture and Decorative Arts, National Gallery of Art, Washington), Jean-Michel Massing (professeur, Université de Cambridge, department of History of art), Golo Maurer (professeur, Université de Heidelberg), Claudio Paolinelli (professeur, Université d'Urbino), Louis-Antoine Prat (chargé de mission, département des arts graphiques, musée du Louvre), Aude Prigot (doctorante, université de Provence Aix-Marseille 1), Neville Rowley (docteur, Université de Paris 4-Sorbonne), Lorenz Seelig (conservateur en chef honoraire, Bayerisches Nationalmuseum, Munich), Susan Stronge (Senior Curator, Asian Department, Victoria and Albert Museum, Londres), Marie Tchernia-Blanchard (doctorante, Université de Nancy 2 et École du Louvre), Isabelle Tillerot (maître-assistant, Université de Lausanne), Valentine Toutain-Quittelier (doctorante, Université de Paris 4-Sorbonne), James T. Ulak (Senior Curator of Japanese Art, Freer Gallery of Art and the Arthur M. Sackler Gallery, Smithsonian Institution, Washington), Philippe Walter (directeur de recherche, CNRS, Centre de recherche et de restauration des musées de France), Dimitrios Zikos (chercheur, musée du Bargello, Florence).
 
....................................................................................................................................................................................
 

De l'actualité et des télégrammes en continu sur
 
    





Informations pratiques

 
Venir à l'École du Louvre
Métro : Palais Royal, Tuileries, Pyramides
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 sauf samedi et dimanche
Téléphone : 01 55 35 18 00
www.ecoledulouvre.fr