Festival de l’histoire de l’art 2018

 
Organisé par le ministère de la Culture, l’Institut national d’histoire de l’art et le château de Fontainebleau, le Festival de l’histoire de l’art, manifestation unique au monde, propose chaque année, gratuitement, conférences, tables rondes, débats, visites, concerts, expositions, projections, lectures, ateliers, présentations d'ouvrages, expositions, rencontres et animations autour de l’art et son histoire. Carrefour des publics et des savoirs, il réunit au château et dans la ville de Fontainebleau, historiens de l’art, artistes, enseignants, conservateurs, universitaires, cinéastes, comédiens, musiciens, chercheurs, étudiants et tous les amateurs et curieux du monde de l'art et de l'histoire de l'art, toutes générations confondues pour trois jours de partage, d’échange et de confrontations inédites.
 
Cette année, du 1er au 3 juin 2018, des milliers de visiteurs sont attendus à Fontainebleau pour une huitième édition qui réunira à nouveau grand public et professionnels, autour de la Grèce, pays invité et du thème du Rêve dans l'art.
 
Outre les rendez-vous désormais traditionnels que sont le Salon du livre et de la revue d'art (1) et Art & Caméra (2), les festivaliers pourront participer au Forum de l'actualité, qui se place dans la perspective des réflexions proposées par l'Année européenne du patrimoine culturel 2018, avec une vingtaine de tables rondes et conférences qui présenteront l'actualité des expositions, des musées, du patrimoine, de la recherche et de l'enseignement, comme celle de l'édition et du marché de l'art. L'objectif est d'offrir un espace de débat original sur les grands enjeux du patrimoine, tels que le trafic des objets d‘art antiques ou le délicat sujet des restitutions.
 
Le Festival sera également un lieu de formation pour les enseignants et les cadres du système éducatif avec l'Université de Printemps dont le programme, consacré cette année à « l'école du rêve » ; un lieu d’information sur les métiers de l’histoire de l’art avec la Galerie des métiers, lieu d’échange inédit pour les étudiants et les jeunes professionnels.
 
1. Le Salon du livre et de la revue d'art, accueillera à nouveau près de 100 éditeurs et libraires pour présenter un panorama complet de l'édition d'art française et étrangère.
2. Art & Caméra, la section cinéma, avec près de 70 films et documentaires sur l'art, revisitera elle aussi la Grèce et le rêve. Seront à l'honneur les plus grands réalisateurs grecs : Théo Angelopoulos, Costa-Gavras, Filippos Koutsaftis et Eva Stefani.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le programme du Festival de l'histoire de l'art
 
Le Festival de l’Histoire de l’art
Le château de Fontainebleau
L’institut national d’Histoire de l’art

 
 
DAVID LE ROY, LES RUINES DES PLUS BEAUX MONUMENTS DE LA GRÈCE CONSIDERÉES DU CÔTÉ DE L’HISTOIRE ET DE L’ARCHITECTURE, 1770




L'École du Louvre au Festival de l’histoire de l’art

 
Médiations et conférences thématiques
L'École du Louvre propose durant les trois jours de la manifestation, avec le concours de plus d’une trentaine d'élèves de premier, deuxième et troisième cycles, une double opération de médiation sur le site du château, ses jardins et les collections permanentes du musée.
 
Un premier programme de médiation libre permettra au plus large public de découvrir ou de redécouvrir, en compagnie d'élèves, des lieux et œuvres phares du château. La Galerie des Fastes, la Galerie François Ier, le donjon, l'Antichambre de l'Impératrice, la Galerie de Diane, l'Antichambre de l'Empereur, la salle de bal, la chambre de la Duchesse d’Etampes, et la Galerie des peintures seront les étapes principales de ce parcours. Des étudiants de l’Ecole animeront également des visites d’une quinzaine de minutes au sein du Théâtre impérial et du Boudoir turc.
 
Parallèlement, une dizaine d'élèves de deuxième cycle (principalement issus du Master 2 « Recherche »), de troisième cycle et de classe préparatoire aux concours de conservateur, proposeront un programme de conférences thématiques (30 minutes) (1). Ces conférences plus spécialisées sont conçues en écho au château, ses jardins, ses collections et aux recherches menées par les élèves.
 
Ce programme de médiation spécialisée s'intègre dans les actions d'application pratique des enseignements dispensés à l'École. Véritable exercice de terrain, il a été préparé et encadré en amont par les équipes pédagogiques de l'École du Louvre, la conservation et le service des publics du château de Fontainebleau.
Ce programme est mené conjointement avec des étudiants de l'Université Paris-Sorbonne.
 
Ma recherche en 180 secondes
Fort du succès rencontré l'année dernière, la reconduction du concours Ma recherche en histoire de l'art et en archéologie en 180 secondes permet aux étudiants de toute la France de partager les résultats de leurs recherches dans un format dynamique et devant un public diversifié. Ce nouveau concours est l'occasion pour les jeunes chercheurs (Master 2 et doctorat) de diffuser leurs travaux dans le cadre d'une manifestation conviviale favorisant l'émulation et la curiosité. Chaque étudiant dispose de trois minutes pour réaliser un exposé clair et concis de son projet de recherche.
Parmi les 25 candidats sélectionnés, quatre élèves de l’École du Louvre prendront part au concours (2).
 
Les Rencontres internationales étudiantes
Des élèves de l'École participeront également aux Rencontres internationales étudiantes entre jeunes chercheurs français et grecs. Des échanges qui participent activement à création de réseaux de jeunes chercheurs et amènent des étudiants avancés dans les études d'histoire de l'art (Master, Doctorat), de jeunes artistes et de jeunes restaurateurs à rencontrer des professionnels de la culture et de la recherche.
 
La Galerie des métiers
Parce que le Festival de l’Histoire de l’art est également un lieu destiné à favoriser l'insertion professionnelle, l'édition 2018 intègre à sa programmation des rencontres professionnelles sur les métiers de l'histoire de l'art destinées principalement aux étudiants. Conçues et élaborées par l’Inha, l'École du Louvre et les Amis du Festival, elles ont pour ambition de présenter la pluralité des métiers liés à l'histoire de l'art et les missions des professionnels.
Ce rendez-vous inédit (samedi 2 juin, de 14h00 à 17h00) proposera dix entretiens, de 45 minutes chacun, sous forme de tables rondes, organisés avec un ou plusieurs spécialistes acteurs de leur domaine, pour dialoguer, échanger et débattre librement avec le public des métiers de la médiation, de la documentation, de la presse et de l'édition, de l'enseignement et de la recherche, de la conservation et de l'exposition, de la restauration, du marché de l'art, du tourisme, du marketing culturel et du mécénat, du numérique appliqués à l'histoire de l'art.
Un point d’information sur les bourses et allocations à destination des étudiants-chercheurs sera également proposé (3).
 
L'Université de printemps
Pour accompagner le développement de l'enseignement de l'histoire des arts, le Festival propose une formation aux enseignants et aux cadres du système éducatif. Cette 8e Université de printemps d'histoire des arts est organisée dans le cadre du plan national de formation par le ministère de l'Éducation nationale, en partenariat avec l'Institut national d'histoire de l'art, avec la collaboration du château de Fontainebleau et de l'École du Louvre.
 
Le Salon du livre et de la revue d’art
Enfin, comme chaque année, l'École du Louvre présentera au Salon son actualité éditoriale, sa revue de recherche en ligne et les différentes collections qu'elle édite et coédite.
 
 
CHÂTEAU DE FONTAINEBLEAU
 
1. Les conférences thématiques
Un rêve d’Orient.
(Boudoir turc)
par Sarah Bassen-Perez
(École du Louvre, classe préparatoire aux concours de conservateurs du patrimoine)
....................................................................................................................................................................................
 
Reflets et réflexions sur l’Étang aux Carpes.
(Etang aux Carpes)
par Léa Blanchard
(École du Louvre, classe préparatoire aux concours de conservateurs du patrimoine)
....................................................................................................................................................................................
 
Le goût néoclassique dans le mobilier et décors du château de Fontainebleau.
(château de Fontainebleau)
par Erwann Jolly
(École du Louvre, Master 2 Histoire de l’art appliqué aux collections)
....................................................................................................................................................................................
 
Nicandre de Corcyre et Fontainebleau dans le « Voyage d’Occident ».
(château de Fontainebleau)
par Julien Jourand
(École du Louvre, Master 2 Médiation)
....................................................................................................................................................................................
 
La rêverie romantique dans le jardin à l’anglaise.
(Jardin anglais)
par Lucie Revellin
(École du Louvre, Master 2 Médiation)
....................................................................................................................................................................................
 
Le Salon des oiseaux.
(Salon des oiseaux)
par Clara Terreaux
(École du Louvre, classe préparatoire aux concours de conservateurs du patrimoine)
....................................................................................................................................................................................
 
Faire rêver les rois : le cycle de Théagène et Chariclée par Ambroise Dubois.
(Salon Louis XIII)
par Alice Tronche
(École du Louvre, Master 2 Histoire de l’art appliqué aux collections)
....................................................................................................................................................................................
 
Vision d'Afrique : entre fiction et illusion au XVIe siècle.
(château de Fontainebleau)
par Clémence Vallée
(École du Louvre, classe préparatoire aux concours de conservateurs du patrimoine)
 
2. « Ma recherche en 180 secondes »
La diffusion du cinéma français dans les salles art et essai de New-York (1970-1980).
par Clara Bleuzen
(Master 2 recherche en Histoire de l’art appliquée aux collections),
sous la direction de Christophe Gauthier
....................................................................................................................................................................................
 
Covetable Pictures.
John Taylor Johnston (1820-1893), parcours d'un collectionneur new-yorkais.

par Thomas Busciglio
(Master 2 recherche en Histoire de l’art appliquée aux collections),
sous la direction de Patrick Michel
....................................................................................................................................................................................
 
Vibrer avec le cosmos. Les trajectoires écosophiques du studio Tomas Saraceno.
par Marie Siguier
(Master 2 recherche en Histoire de l’art appliquée aux collections),
sous la direction de Marie-Ange Brayer
....................................................................................................................................................................................
 
La préservation et la réhabilitation des musées nationaux de Beyrouth, Kaboul et Bagdad.
par Zoé Vannier
doctorante à l’École du Louvre,
sous la direction d’Ariane Thomas et Michel Al-Maqdissi,
en co-encadrement avec l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne
sous la direction de Pascal Butterlin
 
 
MA RECHERCHE EN 180 SECONDES
 
 
3. La galerie des métiers
 
Samedi 2 juin 2018, Cour de la Fontaine, 14h00-15h00
 
Les métiers de la documentation.
Lena-Maria Perfettini,
documentaliste, Bibliothèque Publique d’Information, Centre Pompidou
Antoine Courtin,
responsable de la cellule d’ingénierie documentaire du département des études
et de la recherche, Institut national d'histoire de l'art
....................................................................................................................................................................................
 
Les métiers de la presse et de l’édition
Armelle Fémelat,
docteure en histoire de l’art, journaliste Beaux-Arts magazine, Grande Galerie...
Gilles Fage,
directeur des Éditions Fage et des Éditions Scala
....................................................................................................................................................................................
 
Les métiers du marketing culturel et du mécénat.
Éric Grebille,
chef du service développement, responsable du mécénat et des partenariats,
musée national du château de Fontainebleau
Jérôme Tréca,
responsable du mécénat et des ressources propres,
musée Carnavalet-Histoire de Paris/Crypte archéologique de l’île de la Cité/Catacombes de Paris
....................................................................................................................................................................................
 
Bourses pour étudiants-chercheurs.
France Nerlich,
directrice du département des études et de la recherche, Institut national de l’histoire de l’art
 
Samedi 2 juin 2018, Cour de la Fontaine, 15h00-16h00
 
Les métiers de l’enseignement et de la recherche.
François-René Martin,
professeur, École nationale supérieure des Beaux-Arts, Paris
Chrystèle Blondeau,
maître de conférences en histoire de l'art médiéval, Université Paris Nanterre
....................................................................................................................................................................................
 
Les métiers de la conservation et de l’exposition.
Grégoire Hallé,
conservateur du patrimoine, directeur du musée des Beaux-Arts de Draguignan
Jocelyn Perillat-Mercerot,
responsable de la régie des œuvres, département des restaurateurs, Institut national du patrimoine
....................................................................................................................................................................................
 
Les métiers de la restauration.
Véronique Milande,
conservatrice du patrimoine, restauratrice,
chargée du Centre du Conservation des œuvres d'Art Religieuses et Civiles, Ville de Paris
Caroline Mottais,
restauratrice d’objets d’art et d’archéologie, Atelier CROA
....................................................................................................................................................................................
 
Bourses pour étudiants-chercheurs.
Thierry Pardé,
délégué à la stratégie et à la recherche, Bibliothèque nationale de France
Vincent Guigueno,
chargé de la recherche, musée du quai Branly-Jacques Chirac
 
Samedi 2 juin 2018, Cour de la Fontaine, 16h00-17h00
 
Les métiers de la médiation.
Sybille Bellamy-Brown
conférencière nationale, fondatrice et directrice de l’agence Araxès
Sophie-Charlotte Gries-Letailleur,
médiatrice culturelle, ateliers pour enfants, Association Tête en l’art
....................................................................................................................................................................................
 
Les métiers du marché de l’art.
Sylvain Alliod,
directeur de la rédaction, Gazette Drouot
Benjamin Peronnet,
marchand et expert en dessins
....................................................................................................................................................................................
 
Les métiers du tourisme.
Jean-Michel Geneteau,
directeur de l’Office du tourisme du Pays de Fontainebleau
Anne-Sophie Godot,
docteure en histoire de l’art,
chargée de cours, Master Tourisme culturel et promotion internationale des territoires,
chercheuse associée, laboratoire AGORA, Université de Cergy-Pontoise
....................................................................................................................................................................................
 
Les métiers du numérique appliqués à l’histoire de l’art.
Delphine Peresan-Roudil,
responsable des publications, Artips
Antoine Roland,
fondateur de Correspondances digitales,
agence de conseil et de formation en communication et en innovation numériques
 
Dernière minute
Dans le cadre des Sessions étudiantes, le comité scientifique du Festival d'Histoire de l'Art 2018 a sélectionné la proposition d’élèves de troisième cycle de l’École du Louvre (1) pour une intervention collective (2) : Matières du rêve : sculpter le rêve au XIXe siècle organisée autour de trois études abordant les rapports entre la sculpture au XIXe siècle et le rêve. Seront ainsi évoquées la puissance onirique des œuvres fragmentaires d’Auguste Préault à Auguste Rodin, une vision sculptée dans l’ivoire du fantasme troubadour, et la réinterprétation iconographique du Cauchemar d’Heinrich Füssli dans la pierre.
 
1. Eva Belgherbi (doctorante, École du Louvre-Université de Poitiers), Manon Lequio (classe préparatoire aux concours de conservateurs du patrimoine, École du Louvre), Zoé Marty (élève de troisième cycle, École du Louvre)
2. Espace des Amis du Festival, Cour de la Fontaine, dimanche 3 juin de 10h00 à 11h00.

 
CHÂTEAU DE FONTAINEBLEAU




Préparer l’été à l’École du Louvre

 
Dragons, sphinx et griffons, peinture britannique, jardins de la Renaissance, Bosch, Renoir et son temps, magie dans le monde islamique médiéval, vêtement, pudeur et société en France, Versailles au XXe siècle, l’Humain, la Bête et le Robot, l’art du jardin en Chine, une petite histoire mondiale de l’architecture, des années 70 à nos jours, images et dévotion au Moyen Âge, à la Renaissance et au XVIIe siècle, les Tudors, Cézanne et entrer dans l’image... autant de thèmes, de personnalités, de lieux et de temps au programme des cours d'été 2018.
Soit, du 25 juin au 27 juillet 2018, dix-sept cycles thématiques originaux (en journée et en soirée) destinés au plus large public, avec des spécialistes, conservateurs, universitaires, chercheurs et professionnels du patrimoine. Des cours magistraux qui peuvent être complétés par des visites d'application dans les musées et les monuments correspondants aux sujets traités. Avec cette année un cours exceptionnel dispensé en anglais et consacré à une histoire du chef-d’œuvre dans les musées, of course.
 
Télécharger le programme complet
 
S'inscrire en ligne
 
....................................................................................................................................................................................
 
Série 1 (en journée), du 25 au 29 juin 2018
Dragons, sphinx et griffons :
les animaux fantastiques, de l’Orient ancien à nos jours.

Hélène Bouillon,
docteur en égyptologie, conservateur du patrimoine
....................................................................................................................................................................................
 
Série 2 (en journée), du 25 au 29 juin 2018
Fifty shades of masterpieces.
A story of masterpiece in the museum.

Dr. Cecilia Hurley, HDR, Research group, Ecole du Louvre,
Head of Special Collections, Neuchâtel University
....................................................................................................................................................................................
 
Série 3 (en soirée), du 25 au 29 juin 2018
La peinture britannique (1735-1900) : une école originale ?
Cecilia Hurley,
docteure en histoire de l’art, HDR, équipe de recherche, École du Louvre
responsable du pôle patrimonial, Université de Neuchâtel
....................................................................................................................................................................................
 
Série 4 (en journée), du 2 juillet au 6 juillet 2018
Jardins de la Renaissance.
Guillaume Fonkenell,
ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de Lettres classiques,
architecte D.P.L.G., conservateur en chef du patrimoine,
musée national de la Renaissance, château d’Écouen
....................................................................................................................................................................................
 
Série 5 (en journée), du 2 juillet au 6 juillet 2018
Jérôme Bosch.
Faux-semblants du monde.

Cécile Bulté,
docteur en histoire de l’art, chargée de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 6 (en soirée), du 2 juillet au 6 juillet 2018
De l’impressionnisme aux sources de la modernité :
la peinture en France au temps de Renoir (1841-1919)

Sybille Bellamy-Brown,
conférencière nationale, chargée de cours, École du Louvre
Anne-Sophie Godot,
docteur en histoire de l’art,
chargée de cours, Université de Cergy-Pontoise, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 7 (en soirée), du 2 juillet au 6 juillet 2018
Introduction à l’histoire de la magie dans le monde islamique médiéval.
Jean-Charles Coulon,
chargé de recherches, Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (IRHT-CNRS)
....................................................................................................................................................................................
 
Série 8 (en journée), du 9 juillet au 13 juillet 2018
Vêtement, pudeur et société en France, de la fin du Moyen Âge au XIXe siècle.
Jean-Pierre Lethuillier,
maître de conférences en Histoire moderne, Université Rennes II
....................................................................................................................................................................................
 
Série 9 (en journée), du 9 juillet au 13 juillet 2018
S’incorporer au divin : images, objets et dévotions au XVIIe siècle.
Frédéric Cousinié,
professeur d’histoire de l’art moderne, Université de Rouen-Normandie
....................................................................................................................................................................................
 
Série 10 (en soirée), du 9 juillet au 13 juillet 2018
Versailles au XXe siècle.
Un palais pour la République.

Fabien Oppermann,
historien, inspecteur général, ministère de l’Éducation nationale
....................................................................................................................................................................................
 
Série 11 (en soirée), du 9 juillet au 13 juillet 2018
L’Humain, la Bête et le Robot : hybridité dans l’art contemporain.
Baptiste Brun,
maitre de conférences, Université de Rennes
....................................................................................................................................................................................
 
Série 12 (en journée), du 16 juillet au 20 juillet 2018
Le monde dans une graine de moutarde ou l’art du jardin en Chine.
Che Bing Chiu,
architecte, enseignant, École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La-Villette,
Visiting Professor, Université de Tianjin (République populaire de Chine)
....................................................................................................................................................................................
 
Série 13 (en soirée), du 16 juillet au 20 juillet 2018
Chaque jour un défi, parfois un scandale :
petite histoire mondiale de l’architecture, des années 70 à nos jours.

Anne-Sophie Godot,
docteur en histoire de l’art,
chargée de cours, Université de Cergy-Pontoise, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 14 (en soirée), du 16 juillet au 20 juillet 2018
Représenter le mystère : images et dévotion au Moyen Âge et à la Renaissance.
Pauline Duclos-Grenet,
ancienne élève de l’École normale supérieure,
doctorante en histoire de l’art
....................................................................................................................................................................................
 
Série 15 (en soirée), du 23 juillet au 27 juillet 2018
Entrer dans l’image.
Guillaume Cassegrain,
professeur d’histoire de l’art, Université Grenoble-Alpes
....................................................................................................................................................................................
 
Série 16 (en journée), du 23 juillet au 27 juillet 2018
Les Tudors.
Pascal Brioist,
professeur d’histoire moderne, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance,
Université François Rabelais, Tours
....................................................................................................................................................................................
 
Série 17 (en soirée), du 23 juillet au 27 juillet 2018
Paul Cézanne : « Rechercher la réalité sans quitter la sensation » (Merleau-Ponty).
Maxime Morel,
docteur en histoire de l’art, chargé de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
La totalité de ces enseignements est accessible au titre de la formation professionnelle continue (DIF compris).
 
Pour tout renseignement concernant une prise en charge au titre la formation continue : courriel formation continue
Pour toute autre précision : courriel cours d'été

 
SANDRO BOTICELLI, , LA NAISSANCE DE VÉNUS (DÉTAIL), GALERIE DES OFFICES, FLORENCE




Cours d’été... in english

 
Dans le cadre de son programme de cours d'été, l'École du Louvre propose, pour la première fois, un cycle entièrement dispensé en anglais. Fifty shades of masterpieces. A story of masterpiece in the museum veut s'adresser au plus large public, locuteurs natifs résidents en France et de passage à Paris, étudiants, amateurs et passionnés anglophones, étudiants, amateurs et passionnés francophones désireux d’améliorer leur niveau en anglais. Autant d’auditeurs qui tous participeront à la découverte d'une histoire du chef-d’œuvre... dans les musées, of course !
 
This year's summer lecture programme at the Ecole du Louvre offers something of a novelty in the form of a whole series of lectures in English. Fifty shades of masterpieces. A story of masterpieces in the museum is aimed at a wide public. Everyone is welcome: English speakers living in France or staying in Paris for a while, students, amateurs or lovers of art, and also French-speaking students, amateurs or lovers of art who want to brush up their English. In short, anybody who wants to discover the history of masterpieces ... in museums, bien sûr!
 
Télécharger le programme complet
 
S'inscrire en ligne

 
LÉONARD DE VINCI, LA JOCONDE (DÉTAIL), MUSÉE DU LOUVRE




SIEM 2018... Les cinq sens au musée : une expérience pour tous

 
Étudiants avancés et jeunes professionnels de nationalité étrangère, réservez dès maintenant vos dates pour le nouveau séminaire international d'été de muséologie (SIEM).
L’édition 2018, toujours conçue comme un complément de formation à un cursus d'histoire de l'art, de muséologie ou de médiation, se déroulera à Paris, du 29 août au 7 septembre 2018 et s’intéressera aux cinq sens au musée.
 
Une quinzième session qui traitera de la question de l’accessibilité dans les musées et montrera comment les outils et les activités développés en faveur des publics en situation de handicap, des visiteurs du champ social et des publics éloignés des musées, bénéficient également, plus largement, au grand public.
L’approche des œuvres grâce aux cinq sens, les dispositifs visuels, olfactifs, tactiles et sonores adaptés, les manipulations, les programmes numériques, l’aménagement de l’espace seront autant de sujets de réflexion proposés dans le cadre de ce séminaire. Ces thèmes seront abordés à travers des enseignements théoriques, des rencontres, des tables rondes et des visites de musées où les participants seront mis en situation.
Le séminaire se déroule en français (possibilité pour les participants de s’exprimer en anglais).
 
Les candidatures devront être soumises en ligne, jusqu’au 1er juin 2018,
via le formulaire disponible sur le site : https://extranet.ecoledulouvre.fr/seminaire/inscription
 
Télécharger l'affiche
 
Avec la participation de :
Claire Barbillon, Natacha Pernac, Claire Merleau-Ponty (École du Louvre), Sandrine Sophys-Veret, Franck Guillaumet (ministère de la Culture), Marion Boistel (Signes de Sens), Catherine Chevalier, Emeline Parent (MNHN), Hélène Baudelet (musée national des arts asiatiques–Guimet), Olivier Quiquempois (musée international de la Parfumerie), Karine Vieille (Châteaux de Sully et Chamerolles), Philippe Moreau (Tactile studio), Pierre Stépanoff (musée Fabre), Isabelle Bissière (musée Rodin), Bénédicte Capelle Perceval (musée de la Musique), Florence Tételain (musée La Piscine-musée d'art et d'industrie André-Diligent), Raffaelle Russo-Ricci (musée d’art et d’histoire du Judaïsme), Cécile Cayol (musée national Jean-Jacques Henner), Marina-Pia Vitali, Cathy Losson, Séverine Muller (musée du Louvre), Cindy Lebat.
 
Programme détaillé du séminaire disponible mi mai.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le séminaire se déroulera principalement en français, toutefois, les étudiants auront la possibilité de s'exprimer en anglais.
 
Le Séminaire international d'été de muséologie sur le site de l'École du Louvre
courriel.international

 
HERMAN VAN ALDEWERELD, ALLÉGORIE DES CINQ SENS, STAATLICHES MUSEUM, SCHWERIN




Bourses de recherche de l'École du Louvre

 
L'École du Louvre lance son septième appel à candidatures pour l'attribution de nouvelles bourses de recherche pour ses élèves de troisième cycle.
 
Créées grâce au mécénat de la Fondation Daniel et Nina Carasso, ces bourses participent au développement du troisième cycle et du programme de recherche muséologie et patrimoine : lieux, objets, méthodes ; qui, en lien avec les ambitions fondatrices de l'École, privilégie l'étude des objets et des collections, mais aussi l'histoire matérielle des œuvres, l'histoire de la réception, de la circulation, l'histoire de l'histoire de l'art...
 
Les bourses de recherche pour les élèves de troisième cycle de l'École du Louvre permettent de donner à ces étudiants les conditions les plus propices à la conduite et à l'achèvement de leurs travaux de recherche. Réparties sur une année académique (septembre à juin), ces bourses s'adressent, en priorité, à des élèves qui ne bénéficient d'aucun autre financement d'aide à la recherche, sont dans la dernière phase de leurs travaux et dont le sujet est en concordance avec le programme de recherche de l'École.
Montant annuel de la bourse : 11 000 euros par boursier.
 
Télécharger le dossier de candidature
Dépôt du dossier jusqu'au 31 mai 2018 inclus.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso
 





Baouît (2008-2018) : panorama et perspectives.
Rencontres de l’archéologie et des textes.

 
Depuis 2003, des fouilles archéologiques sont menées par le musée du Louvre sur le site monastique de Baouît en Moyenne-Égypte. Effectuées en lien organique avec l’étude des collections provenant des fouilles anciennes du site, ces campagnes sont réalisées en partenariat avec l’Institut français d’archéologie orientale du Caire.
Les 7 et 8 juin 2018, un colloque international sera l’occasion de réunir chercheurs et universitaires à l’École du Louvre afin de faire un nouveau point sur l’activité de terrain des dix dernières années, ainsi que sur la foisonnante recherche suscitée par la documentation papyrologique du monastère auprès des scientifiques français et étrangers.
 
Colloque :
Baouît (2008-2018) : panorama et perspectives.
Rencontres de l’archéologie et des textes.
Les 7 et 8 juin 2018
(École du Louvre)
Inscription obligatoire : florence.calament[a]louvre.fr
 
École du Louvre, Palais du Louvre, Aile de Flore, Porte Jaujard. 75001 Paris
Amphithéâtre Michel-Ange
Entrée par le jardin du Carrousel
 
Avec la participation de :
Claire Barbillon (École du Louvre), Florence Calament (département des antiquités égyptiennes, musée du Louvre, mission archéologique Louvre/ Institut Français d'Archéologie Orientale), Gisèle Hadji-Minaglou (Institut Français d'Archéologie Orientale, mission archéologique Louvre/ Institut Français d'Archéologie Orientale), Dominique Benazeth (département des antiquités égyptiennes, musée du Louvre), Eleni Efthymiou (ministère de la Culture grec), Cédric Meurice (département des antiquités égyptiennes, musée du Louvre), Joanna Wegner (Université de Varsovie), Anne Boud’hors (CNRS-IRHT), Ana Poludnikiewicz (Université de Varsovie), Delphine Dixneuf (CEAlex), Isabelle Marthot (Université de Bâle), Hélène Rochard (École pratique des hautes études), Christophe Guilbaud (restaurateur), Bruno Szkotnicki (restaurateur), Victoria Asensi Amorós (experte, micrographie des bois), Alain Delattre (Université de Bruxelles et École pratique des hautes études), Naïm Vanthieghem (CNRS-IRHT), Maria Jesús Albarran Martinez (Université de Barcelone), Esther Garel (Institut Français d'Archéologie Orientale), Sayed Awad Mohamed (Service des Antiquités de l’Égypte), Roberta Cortopassi (Centre de recherche et de restauration des musées de France), Paul Bailet (laboratoire d'anthropologie de Draguignan).

 
BAOUÎT




Classe préparatoire aux concours de restaurateurs du patrimoine

 
Les e-inscriptions sont ouvertes jusqu’au 24 mai 2018 pour la classe préparatoire aux concours de restaurateurs du patrimoine qui associe l’École du Louvre, le département d’histoire de l’art et d’archéologie de l’Université Paris Nanterre et le musée Rodin, avec la participation du Centre de Restauration et de Recherche des Musées de France et des Ateliers du Carrousel.
 
Cette formation (1) offre une préparation extensive aux concours des écoles de restaurateurs (Institut national du patrimoine, École des restaurateurs de Tours, Master Conservation-Restauration des biens culturels de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, École nationale supérieure des arts visuels La Cambre de Bruxelles...) ouverts aux spécialités « arts graphiques et livre », « arts du feu », « arts textiles », « mobilier », « peinture », « photographie », « sculpture ».
 
Qu'ils soient élèves de l'École du Louvre, étudiants de l'Université Paris Nanterre ou étudiants d'une autre université, tous les candidats à la formation doivent :
Suivre impérativement la procédure e-candidat entre le 26 mars au 24 mai 2018 présentée sur le mini-site de la formation qui offre une information exhaustive sur ce parcours.
 
Le site de la classe préparatoire aux concours de restaurateurs du patrimoine
 
1. La formation développée sur deux semestres combine des enseignements en histoire de l’art, techniques de création, un apprentissage scientifique en mathématiques, physique-chimie et des pratiques artistiques (dessin, copie...). Le partenariat avec le Centre de recherche et de restauration des musées de France permet une réelle sensibilisation aux problématiques et enjeux actuels de la restauration lors d’un stage de rentrée. Un autre stage individuel en atelier au printemps vient enrichir l’expérience des candidats dans leur discipline spécifique.
Outre la préparation aux concours, l’année de formation permet l’obtention d’une Licence 3 et ouvre l’accès au Master 1 des Universités et de l’École du Louvre, sous conditions.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Institut national du patrimoine
Le site de l'École des restaurateurs de Tours
Le site du Master Conservation-Restauration des biens culturels de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Le site de l'École nationale supérieure des arts visuels La Cambre

 
ÉLÈVES AU MUSÉE RODIN DE MEUDON




Soutenir l’École du Louvre

 
Si vous êtes assujetti à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), à l’impôt sur le revenu (IR), vous pouvez participer à de nombreux projets de solidarité, notamment en direction des établissements de recherche, d'enseignement supérieur ou d'enseignement artistique, d'intérêt général, et à but non lucratif, et allier ainsi générosité, solidarité et optimisation fiscale.
 
Impôt sur la fortune immobilière IFI
 
Depuis le 1er janvier 2018, l’ISF a été transformé en un impôt sur la fortune immobilière (IFI).
 
Le Code général des impôts permet aux particuliers redevables de l'impôt sur la fortune immobilière (IFI) de bénéficier d'une réduction égale à 75 % de leurs dons annuels en faveur de certains organismes d'intérêt général. Ce versement est fait sans contrepartie directe ou indirecte au profit du donateur.
 
Si vous êtes assujetti à l'IFI, grâce à un don, vous pouvez participer à de nombreux projets de solidarité, notamment en direction des établissements de recherche, d'enseignement supérieur ou d'enseignement artistique publics ou privés, d'intérêt général, et à but non lucratif.
 
L'École du Louvre est habilitée à recevoir ce type de dons et à émettre en conséquence des reçus fiscaux permettant de réduire le montant de votre IFI. En décidant d'apporter votre soutien à ses activités, vous pourrez imputer sur l'IFI que vous devez acquitter 75 % du montant du don réalisé en faveur de l'École du Louvre. Le montant maximum de réduction d'IFI accordée est de 50 000 euros par an.
 
Exemple : si vous faites un don de 1 000 euros en faveur de l'École, votre don ne pèsera réellement que 250 euros après réduction de votre IFI, puisque vous recevrez un reçu fiscal qui permettra de réduire cet IFI de 750 euros.
 
Pour effectuer un don, il convient d’adresser par voie postale en indiquant le cadre de votre don « don 2018 IFI » un chèque libellé à l'ordre de « Agent comptable de l'École du Louvre » à :
École du Louvre
Madame la Secrétaire générale,
Palais du Louvre. Porte Jaujard, Place du Carrousel, 75038 Paris cedex 01
 
Si vous préférez procéder par virement bancaire, vous êtes invité à adresser préalablement un courriel en y indiquant dans l'objet « don 2018 IFI » et en y précisant vos nom, prénom et adresse postale. Les références bancaires vont seront communiquées en retour.
 
Le don doit parvenir à l’École du Louvre avant la date limite de dépôt de la déclaration IFI pour les résidents français. C’est la date de réception par l’École du Louvre de votre don qui sera prise en compte. L'École du Louvre vous adressera ensuite un reçu fiscal dans les meilleurs délais.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Informations et renseignements
dons[a]ecoledulouvre.fr
 
Article 978 du Code général des impôts
 
Impôt sur le revenu (IR)
 
Le Code général des impôts permet aux particuliers redevables de l'impôt sur le revenu (IR) de bénéficier d'une réduction égale à 66 % de leurs dons annuels en numéraire en faveur de certains organismes d'intérêt général. Ce versement est fait sans contrepartie directe ou indirecte à votre profit.
 
Si vous êtes assujetti à l'IR, grâce à un don, vous pouvez participer à de nombreux projets de solidarité, notamment en direction des établissements de recherche, d'enseignement supérieur ou d'enseignement artistique publics ou privés, d'intérêt général, et à but non lucratif.
 
L'École du Louvre est habilitée à recevoir ce type de dons et à émettre en conséquence des reçus fiscaux permettant de réduire le montant de votre IR. En décidant d’apporter votre soutien à ses activités, vous pourrez imputer sur l'IR que vous devez acquitter 66 % du montant du don réalisé à l'École du Louvre. Le montant maximum de réduction d'IR accordée est de 20 % du revenu imposable.
 
Exemple : si vous faites un don de 1 000 euros en faveur de l'École, votre don ne pèsera réellement que 340 euros après réduction de votre IR, puisque vous recevrez un reçu fiscal qui permettra de réduire votre IR de 660 euros.
 
Pour effectuer un don, il convient d’adresser par voie postale en indiquant le cadre de votre don « don 2018 IR » un chèque libellé à l'ordre de « Agent comptable de l'École du Louvre » à :
École du Louvre
Madame la Secrétaire générale,
Palais du Louvre. Porte Jaujard, Place du Carrousel, 75038 Paris cedex 01
 
Si vous préférez procéder par virement bancaire, vous êtes invité à adresser préalablement un courriel en y indiquant dans l’objet « don 2018 IR » et en y précisant vos nom, prénom et adresse postale. Les références bancaires vous seront communiquées en retour.
 
Le don doit parvenir durant l’année 2018 à l’École du Louvre et au plus tard le 31 décembre. C’est la date de réception à l’École du Louvre de votre don qui sera pris en compte. L'École du Louvre vous adressera ensuite un reçu fiscal dans les meilleurs délais.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Informations et renseignements
 





Classe préparatoire aux concours de conservateurs du patrimoine

 
Fondée en 1991, la classe prépare aux concours de conservateurs du patrimoine (État et collectivités territoriales), spécialités « archéologie », « musées », « inventaire et monuments historiques », et « patrimoine scientifique, technique et naturel ».
 
L’enseignement comprend une vingtaine d’heures de cours hebdomadaires et obligatoires, de septembre à fin juin (cours magistraux de préparation à la dissertation, aux commentaires d’œuvres, cours de méthodologie, de langues... et entraînements aux différentes épreuves). Il est confié à une équipe d’une centaine d'intervenants (conservateurs, chercheurs, universitaires, professeurs agrégés et personnels scientifiques des musées et du patrimoine) avec des cours qui visent moins à fournir des connaissances qu'à perfectionner le savoir-faire des étudiants dans les différents types d'épreuves.
 
Le candidat doit satisfaire à l’une des conditions suivantes : être titulaire du « Diplôme de muséologie de l’École du Louvre » ; être titulaire d’un diplôme universitaire (niveau master 1 minimum) ; être diplômé d’une grande école. De solides connaissances en histoire, histoire de l’art et ethnologie sont requises.
 
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2018.
 
Pour candidater :
Elèves de l’École du Louvre
sur votre espace Extranet dans la rubrique « Actualités scolarité »
 
Candidats extérieurs à l’École
sur le site de l’École du Louvre :
http://www.ecoledulouvre.fr/enseignements/etre-eleve/classe-preparatoire/inscrire
 
Dépôt ou envoi du dossier à l’École du Louvre jusqu’au 31 mai 2018 inclus (cachet de la poste faisant foi). Les candidats retenus sur dossier seront convoqués pour un entretien probatoire entre mi-juin et mi-juillet.
 
....................................................................................................................................................................................
 

 
ÉCOLE DU LOUVRE, PORTE JAUJARD




Nuit européenne des musées

 
Samedi 19 mai 2018, c'est la Nuit européenne des musées, et, comme chaque année, les élèves de l’École du Louvre vous donnent rendez-vous au musée Rodin de Meudon pour des visites nocturnes exceptionnelles, de 18h30 à 23h30. Plus d’une dizaine d’étudiants historiens de l’art, médiateurs d’une nuit vous inviteront à découvrir ou redécouvrir la Villa des Brillants, son jardin, son atelier, ses remises, la grande salle des plâtres... où dès 1900 une cinquantaine de personnes, parmi lesquelles de nombreux praticiens, ouvriers et mouleurs, travaillait autour de Rodin, où amis, modèles, commanditaires, personnalités françaises et étrangères se succédèrent en grand nombre et dont Rainer Maria Rilke, secrétaire personnel de Rodin et habitant des lieux, disait « C’est une impression extrêmement forte que cette vaste halle claire où toutes ces sculptures blanches, éblouissantes semblent vous regarder derrière les hautes portes vitrées, comme la faune d'un aquarium. Une grande, une immense impression... ».
Un rendez-vous à ne pas manquer !
 
....................................................................................................................................................................................
 





Les Cahiers de l'École du Louvre (numéro 12)

 
Le douzième numéro de la revue de recherche de l'École du Louvre est disponible en ligne. Il propose une sélection d’articles d’élèves, de post-doctorants et membres de l’équipe de recherche. Un numéro Varia, reflet de la diversité des études et domaines de recherche à l’École du Louvre.
 
Consultez le numéro 12
 
Sommaire du numéro 12
 
Éditorial et direction scientifique
Anne Ritz-Guilbert,
docteure en histoire de l'art, HDR, Équipe de recherche, École du Louvre
chercheuse associée, IRHT-CNRS, membre de l’équipe « Génétique et Histoire de l’art », ITEM (ENS-CNRS)
 
Étude
De Félix Martin-Sabon à Pierre Pradel, une histoire de plaques de verre.
Archives patrimoniales de la photothèque de l’École du Louvre.

Anne-Bénédicte Mérel-Brandenburg,
docteure en histoire de l’art,
membre associée, Équipe de recherche, École du Louvre
 
Articles
Charles Sterling (1901-1991) et la pratique de l’exposition temporaire :
itinéraire d’un catalographe privilégié du musée du Louvre.

Marie Tchernia-Blanchard,
docteure en histoire de l’art,
chargée d’enseignement en histoire et théorie des arts pour le Cycle pluridisciplinaire d’études supérieures,
Université Paris Sciences et Lettres
 
Les regalia akans du président.
Autour des cadeaux diplomatiques ivoiriens de Valéry Giscard d’Estaing.

Alexandre Girard-Muscagorry,
diplômé de Master 2, École du Louvre
diplômé de Master Science of Management, ESSEC Business School
 
Formation des collections archéologiques et ethnographiques :
notes sur des trajectoires d’objets latino-américains.

Vanessa Bernal,
doctorante, École du Louvre
 
Migrations, transferts et réécritures.
Le destin des monuments publics d’Algérie après l’Indépendance.

Claire Garcia,
docteure en histoire de l’art contemporain,
membre associée, Équipe de recherche, École du Louvre
 
L’œuvre graphique et sculpté du Prince Impérial : le talent précoce d’un artiste en devenir.
Aude Nicolas,
docteure en histoire de l’art contemporain,
chargée de cours École du Louvre, Université de Poitiers,
chercheuse associée CRIHAM EA 4270 Poitiers et Équipe de recherche, École du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 

 
CHARLES STERLING (1901-1991)




Fiac : élèves-médiateurs-auteurs

 
De nombreux élèves de l'École participent à des actions de diffusion et de médiation culturelles engagées par les musées nationaux et des institutions patrimoniales publiques et privées. Analyse et présentation des œuvres et du musée, accueil et échanges avec les publics, médiation... sont ainsi au programme d'opérations conçues comme des exercices d'application pratique des enseignements dispensés à l'École.
 
Dans cet esprit, depuis huit ans un partenariat s’est noué avec la FIAC pour un projet de médiation original, durant la semaine de la foire d’art contemporain, autour d’une sélection d’œuvres contemporaines monumentales : « FIAC-Hors les murs » (Jardins des Tuileries, Place Vendôme, musée Eugène Delacroix) et « FIAC PROJECTS » (Petit Palais-musée des Beaux–Arts de la Ville de Paris), présentée et commentée quotidiennement par des élèves de l’École du Louvre.
 
L’édition « Hors les murs »/« FIAC PROJECTS » 2017 de la FIAC, qui a réuni plusieurs dizaines de milliers de visiteurs, trouve aujourd’hui son prolongement éditorial avec la publication en ligne (en français et en anglais) des notices d’œuvres rédigées par les élèves. Soit 62 articles, rédigés et signés par plus de 100 jeunes auteurs élèves de l’École du Louvre, qui, pour la majorité d’entre eux, signent leur première publication.
 

 
OSCAR TUAZON, UNE COLONNE D’EAU, 2017




Télégrammes

 
De nouveaux cycles de cours en régions débutent en mai 2018 :
 
À Avignon, au musée Calvet
Camille Claudel : sculpter l'intime
Cycle thématique de 4 séances de 1h30, les mardis de 18h00 à 19h30,
à partir du 29 mai 2018. Musée Calvet

À Marseille, au MuCEM
Giotto : aux sources d’un humanisme pictural
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les lundis de 12h30 à 14h00,
à partir du 28 mai 2018.
MuCEM

À Nevers, au Palais Ducal
Rubens, Van Dyck et les autres : l’école flamande au XVIIe siècle
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les lundis de 18h30 à 20h00,
à partir du 14 mai 2018.
Musée de la Faïence
 
....................................................................................................................................................................................
 
Programme « Egalité des chances »
Écho de la journée des métiers du programme « Égalité des chances » que l’École mène avec la Fondation Culture & Diversité et qui s’est déroulée le 10 avril dernier : la mise en ligne d'une nouvelle vidéo d’information sur le stage de préparation au test probatoire d’entrée à l’École du Louvre qui présente, en format court, des témoignages de lycéens, d’élèves et d’anciens élèves, d’enseignants, de jeunes professionnels issus du programme « Égalité des chances ».
 
 
CLIQUEZ SUR L'IMAGE
 
....................................................................................................................................................................................
 

De l'actualité et des télégrammes en continu sur
 
          





Informations pratiques

 
Venir à l'École du Louvre
Métro : Palais Royal, Tuileries, Pyramides
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 sauf samedi et dimanche
Téléphone : 01 55 35 18 00
www.ecoledulouvre.fr

 
Crédits photographiques :
photos 1, 2 : INHA
photos 3, 11 et 15 : ML/École du Louvre
photo 4 : Château de Fontainebleau DR
photo 5 : Google Art project WIKICOMMONS
photos 6 et 8 : Musée du Louvre WIKICOMMONS
photo 7 : Staatliches Museum Schwerin
photo 9 : IFAO DR
photo 10 : DR
photo 12 : Pascal Dolémieux/Ecole du Louvre
photo 16 : Culture & Diversité DR