Festival de l'histoire de l'art

 
Conférences, lectures, projections, ateliers, présentations d'ouvrages, expositions, concerts, ciné-concerts, performances, débats, tables rondes, université de printemps, visites, visites-conférences... sont au programme de ce quatrième festival de l'histoire de l'art qui se déroulera au château de Fontainebleau les 30, 31 mai, et 1er juin 2014.
 
Plus de 20 000 visiteurs sont attendus pour cette nouvelle édition qui réunira grand public et professionnels, étudiants, enseignants et tous les amateurs et curieux du monde de l'art. Autour de la Suisse, pays invité et du thème « Collectionner », les festivaliers retrouveront également leurs rendez-vous désormais traditionnels : le Forum de l'actualité de l'histoire de l'art, le Salon du livre et de la revue d'art et Art & Caméra, la section film du Festival...
 
Comme l'an dernier, le Festival sera également un lieu de formation pour les enseignants et les cadres du système éducatif, dans le cadre de l'université de Printemps dont le programme a été élaboré par le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche avec l'INHA, l'École du Louvre et le château de Fontainebleau.
 
L'École du Louvre au Festival
Partenaire du Festival de l'histoire de l'art pour la quatrième année consécutive, l'École du Louvre propose durant les trois jours de la manifestation, avec le concours de plus d'une trentaine d'élèves de premier et de deuxième cycles, une double opération de médiation sur le site du château et dans les collections permanentes du musée.
 
Un premier programme de médiation permettra au plus large public de découvrir, en compagnie d'élèves de premier cycle, des lieux et oeuvres phares du musée. Cette opération proposera une découverte ou une redécouverte de la Galerie des Fastes, la Galerie François Ier, la Salle de bal, le donjon, l'Antichambre de l'impératrice, l'Antichambre de l'Empereur, le Musée Napoléon Ier... Le Musée chinois, comme l'année précédente, sera présenté par des élèves spécialistes des arts de l'Extrême-Orient, et pour la première fois, des étudiants seront également présents dans la Cour d'honneur, la Cour Ovale, la Cour de la Fontaine autour de sujets d'architecture, de sculpture et de décor.
 
Parallèlement, une dizaine d'élèves de deuxième cycle, principalement issus du Master 2 « Recherche », proposeront un programme d'une vingtaine de conférences thématiques (30 minutes) en rapport avec le thème du Festival 2014 : « Collectionner ». Ces conférences plus spécialisées sont conçues en écho aux collections du château et aux recherches menés par les élèves. Ce nouveau programme de médiation spécialisée sera mené conjointement avec des étudiants de la Sorbonne-Paris IV.
 
Cette opération de médiation (1) s'intègre dans les actions d'application pratique des enseignements dispensés à l'École. Véritable exercice de terrain, elle a été préparée et encadrée en amont par les équipés pédagogiques de l'École du Louvre, la conservation et le service des publics du château de Fontainebleau.
 
Outre cette opération, plusieurs élèves de deuxième ou de troisième cycle de l'École participeront aux rencontres internationales étudiantes entre jeunes chercheurs français et suisses, tandis que des enseignants de l'établissement contribueront aux tables rondes et aux différentes sessions des forums.
 
L'École du Louvre sera également présente au Salon du livre et de la revue d'art pour présenter son actualité éditoriale et les différentes collections qu'elle édite et co-édite, notamment les actes du colloque Connoisseurship. L'oeil, la raison et l'instrument qui feront l'objet d'une conférence.
 
1. Cette opération s'inscrit également dans le programme d'éducation artistique et culturelle que l'établissement mène durant l'année avec des institutions du domaine muséal et certains opérateurs privés. Les élèves, préparés et encadrés, participent désormais à de nombreuses opérations de médiation culturelle et de diffusion des savoirs auprès de publics variés, avec notamment de nombreux musées nationaux et territoriaux, la FIAC et les établissements scolaires de zone d'éducation prioritaire associés au programme « Egalité des chances » mené avec la Fondation Culture & Diversité.
 
Réservez dès maintenant vos dates et préparez votre programme
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site du Festival
Le programme
La page Facebook
L'université de Printemps : programme





L'atelier de l'histoire de l'art

 
En conclusion du séminaire de troisième cycle de l'École du Louvre sur le thème « La qualification de l'objet » dirigé par Dominique Jarrassé, une journée d'étude est organisée le 12 mai 2014 à destination des élèves de deuxième et troisième cycles de l'École ainsi qu'aux étudiants des universités de mêmes niveaux.
 
Première partie (9h00-12h00)
Les biographies des cultures : style, matérialité et agency.
Un propos pour une approche interdisciplinaire
Dans leur projet, Caroline van Eck (département d'Histoire de l'Art, Université de Leyde) Pieter ter Keurs (musée National d'Antiquités de Leyde; Faculté d'Anthropologie, Université de Leyde) et Miguel John Versluys (département d'Archéologie, Université de Leyde), tentent de penser la survivance des cultures en partant rigoureusement du rôle de l'artefact. Cette transmission se déroule dans et par les objets, dont ils essayent d'écrire la biographie, en s'appuyant sur des concepts qui touchent à leurs trois disciplines : style, matérialité et agency. Dans leurs interventions ils proposent d'analyser deux cas de constitutiton d'une culture par des artefacts qui reprennent des styles antérieurs et particulièrement riches en connotations : la reprise d'objets égyptiens dans l'époque d'Auguste à Rome, et la reprise du style romain impérial par Napoléon dans le style Empire. Dans les deux cas, ils pensent cette survivance dans des termes de biographie de l'objet, avec ses notions associés d'interprétation et de mémoire culturelle. Aussi ces nouveaux épisodes dans la vie d'un style ne peuvent être compris sans prendre en compte le conflit avec le primitif.
 
Avec la participation de : Caroline van Eck (professeur, département d'Histoire de l'art, Université de Leyde ; chercheur invité , École du Louvre), Pieter ter Keurs (chef du département des collections et de la recherche, musée national d'antiquités, Leyde ; professeur, Institut d'anthropologie culturelle et de sociologie du développement, Faculté des sciences sociales et comportementales, Université de Leyde), Miguel John Vesluys (associate professor, département d'Archéologie méditer-ranéenne, Faculté d'archéologie, Université de Leyde).
 
Deuxième partie (14h00-17h00)
L'objet et sa perspective dans la conception égyptienne ancienne.
Sous la direction de Christophe Barbotin (département des antiquités égyptiennes, musée du Louvre) et Hélène Guichard (département des antiquités égyptiennes, musée du Louvre), la seconde partie de la journée sera consacrée au renversement des perspectives : après la perception des objets égyptiens au prisme de la culture occidentale, ce sera la perception des objets égyptiens par les anciens Egyptiens eux-mêmes. L'enjeu est de taille puisque là réside la clé de la compréhension de cette culture qui est totalement dissemblable de la nôtre. Les quatre interventions des élèves de l'École aborderont le sujet par le versant de l'image, de la lexicographie, de la restauration de l'objet et de la conception des enveloppes funéraires.
 
Avec la participation de : Christophe Barbotin (conservateur en chef du patrimoine, département des antiquités égyptiennes, musée du Louvre ; professeur, École du Louvre), Hélène Guichard (conservatrice en chef du patrimoine, département des antiquités égyptiennes, musée du Louvre ; professeur, École du Louvre), Bénédicte Lhoyer (troisième cycle, École du Louvre ; chargée de cours, École du Louvre, Université Paris Sud, Institut catholique de Paris), Renaud Pietri (troisième cycle, École du Louvre-Université Paul Valéry Montpellier 3 ; chargé de travaux dirigés devant les oeuvres, École du Louvre), Marie-Paule Jung (troisième cycle, École du Louvre), Anne-Hélène Perrot (troisième cycle, École du Louvre-Université du littoral-côte d'opale, allocataire de recherche, École du Louvre), Juliette Tanré (troisième cycle, École du Louvre).
 
....................................................................................................................................................................................
 
Journée d'étude
L'atelier de l'histoire de l'art
12 mai 2014, de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00
Amphithéâtre Dürer
Entrée dans la limite des places disponibles





Connoisseurship

 
Le nouveau volume de la collection « Rencontres de l'École du Louvre » : Connoisseurship. L'oeil, la raison et l'instrument paraît en mai 2014. Il rassemble les contributions du colloque international organisé à l'automne 2011 par l'École du Louvre en partenariat avec la Fondation Calouste Gulbenkian
 
Cet ouvrage témoigne des trois jours de communications et de débats sur la part qui, dans le jugement d'attribution ou d'expertise, mais aussi plus largement dans le discours sur l'oeuvre d'art, revient à l'oeil. Ou comment l'oeil, sa mémoire, ses intuitions, sa culture, prennent-ils place par rapport aux connaissances acquises d'une manière plus académique, par le truchement des disciplines historiques ou scientifiques.
 
Le colloque s'était donné comme objet d'étude cette approche de l'oeuvre assez éloignée des pratiques universitaires et des constructions herméneutiques ; il s'était déployé, comme l'ouvrage s'en fait écho, en trois grandes parties : les institutions et pratiques du connoisseurship avec des études de cas et de réseaux, ses méthodes et paradigmes, pour finir sur un éclairage porté par les sciences cognitives contemporaines.
 
Les Rencontres étaient précédées d'un forum des jeunes chercheurs, organisé en partenariat avec l'Institut national d'histoire de l'art, dont les communications sont intégrées dans le présent volume.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Connoisseurship. L'oeil, la raison et l'instrument
Collection « Rencontres de l'École du Louvre »
 
340 pages, illustrations noir et blanc.
ISBN : 978-2-9041-8738-4
Prix : 45 euros
Direction scientifique : Patrick Michel (professeur, Université de Lille 3)
École du Louvre.
Diffusion : La documentation Française
 
....................................................................................................................................................................................
 
Avec les communications de : Jan Blanc (professeur, Université de Genève), François de Callataÿ (directeur d'étude, École pratique des hautes études, Paris, responsable des collections patrimoniales, Bibliothèque royale, Bruxelles), Cécilie Champy (conservatrice du patrimoine chargée des sculptures, musée du Petit Palais, Paris), Jean-Pierre Changeux (membre de l'institut, professeur honoraire au Collège de France), Raffaella Fontanarossa (historienne de l'art, professeur a contratto de muséologie, Università di Roma 2 Tor Vergata), Pascal Griener (professeur, Université de Neuchâtel), Valentina Hristova (doctorante, Université de Grenoble 2-Pierre-Mendès-France), Christian Huemer (Managing Editor, Project for study of collecting and provenance, the Getty Research Center, Los Angeles), Valérie Kobi (doctorante, Université de Neuchâtel), Mary L. Levkoff, (Curator and department head, Sculpture and Decorative Arts, National Gallery of Art, Washington), Jean-Michel Massing (professeur, Université de Cambridge, department of History of art), Golo Maurer (professeur, Université de Heidelberg), Claudio Paolinelli (professeur, Université d'Urbino), Louis-Antoine Prat (chargé de mission, département des arts graphiques, musée du Louvre), Aude Prigot (doctorante, université de Provence Aix-Marseille 1), Neville Rowley (docteur, Université de Paris 4-Sorbonne), Lorenz Seelig (conservateur en chef honoraire, Bayerisches Nationalmuseum, Munich), Susan Stronge (Senior Curator, Asian Department, Victoria and Albert Museum, Londres), Marie Tchernia-Blanchard (doctorante, Université de Nancy 2 et École du Louvre), Isabelle Tillerot (maître-assistant, Université de Lausanne), Valentine Toutain-Quittelier (doctorante, Université de Paris 4-Sorbonne), James T. Ulak (Senior Curator of Japanese Art, Freer Gallery of Art and the Arthur M. Sackler Gallery, Smithsonian Institution, Washington), Philippe Walter (directeur de recherche, CNRS, Centre de recherche et de restauration des musées de France), Dimitrios Zikos (chercheur, musée du Bargello, Florence).

Bernard Berenson (détail), © David Seymour / Magnum Photos




École du Louvre et Université de Neuchâtel

 
En dépit de la récente interruption du programme liant la Suisse au programme européen Erasmus, le gouvernement helvétique a voté un budget spécial qui permet de subventionner les échanges existants et d'en assurer la continuité. Ainsi, l'École du Louvre et l'Institut d'histoire de l'art et de muséologie de l'Université de Neuchâtel (UNINE) poursuivent leur collaboration, et l'accord renouvelé en 2014 entre les deux institutions permettra aux élèves sélectionnés de suivre les cours ou séminaires de niveau master ou doctorat dans l'établissement partenaire.
Les domaines de coopération sont les suivants :
 
Les échanges semestriels et annuels
Les étudiants des deux établissements peuvent valider un semestre ou une année complète de master dans l'établissement partenaire. Ces échanges ne sont plus soutenus par des allocations européennes, mais le gouvernement financera la mobilité des étudiants entrants et sortants comme il le faisait avant l'entrée de la Suisse dans le système Erasmus. Les élèves français continuent de bénéficier d'un logement offert grâce au soutien de la Fondation Maison Borel.
 
Les séminaires
. L'Université de Neuchâtel offre aux élèves de seconde année de deuxième cycle de l'École du Louvre, parcours « Recherche en muséologie » de suivre, à Neuchâtel, avec des étudiants du master en « Études muséales » de l'UNINE, un séminaire intensif d'une semaine consacré aux « Éléments d'histoire de la muséologie ».
. L'École du Louvre ouvre aux étudiants neuchâtelois du master en « Études muséales », certains de ses séminaires de muséographie de première année de deuxième cycle. Dispensés de manière intensive sur une semaine (fin mars), ces séminaires se déroulent tant en régions, qu'à Paris et en région parisienne.
 
Les conventions de co-encadrement
Les étudiants des deux établissements peuvent bénéficier d'un co-encadrement en troisième cycle-doctorat. La thèse donne lieu à une soutenance unique et à la délivrance de deux diplômes, le doctorat de l'Université de Neuchâtel et le diplôme de troisième cycle de l'École du Louvre.
 
....................................................................................................................................................................................
 
 
Le site de l'Université de Neuchâtel (UNINE)
Le site de l'Institut d'histoire de l'art et de muséologie (UNINE)
Le partenariat École du Louvre-Université de Neuchâtel
Le site de la Fondation Maison Borel

Université de Neuchâtel. Faculté des lettres et sciences humaines.




Colloque : La sculpture (1850-1880), les 26, 27 et 28 mai 2014

 
Le renouveau de l'intérêt pour l'étude de la sculpture du XIXe siècle, suscité notamment par l'ouverture du musée d'Orsay en 1986, a été préparé ou accompagné par des études privilégiant une approche tantôt historique (1), tantôt thématique (2). Par la suite, le développement des travaux a été dominé par des études monographiques ou thématiques, conduites dans les musées ou les universités. Des bilans bibliographiques furent réalisés en parallèle : celui de l'exposition de 1986 a été renouvelé par un numéro de la Revue de l'Art en 1994 puis récemment complété dans les actes du colloque organisé en 2007 par le musée d'Orsay et l'École du Louvre (3).
 
Il en ressort que les travaux consacrés à la période 1850-1880, si riche pour la sculpture, sont relativement moins nombreux et développés que ceux qui s'attachent à la fin du siècle. L'année 2014 sera, de ce point de vue, fructueuse, puisqu'elle constituera, après l'exposition de 2013 consacrée à Aimé-Jules Dalou, un véritable apport aux études sur la sculpture de cette époque. À Gustave Doré (musée d'Orsay / National Gallery of Art, Ottawa) succèderont en effet des expositions consacrées à Jean-Baptiste Carpeaux (musée d'Orsay/ Metropolitan Museum of Art, New York), Albert-Ernest Carrier-Belleuse (palais de Compiègne). La même année 2014 verra également, à l'automne, la réouverture du musée de Nogent-sur-Seine consacré à l'oeuvre de trois sculpteurs, Paul Dubois, Alfred Boucher et Camille Claudel.
 
Le colloque La Sculpture (1850-1880) souhaite favoriser, dans un cadre chronologique, des approches multiples et différenciées du domaine de la sculpture, qu'il s'agisse des sculpteurs et de leurs collaborateurs, de la sculpture décorative et monumentale, des genres, des matériaux et des techniques, des collectionneurs, des expositions et Salons, de la réception des oeuvres... Centre de formation et de rencontres artistiques particulièrement rayonnant pendant la deuxième moitié du siècle, Paris ne saurait éclipser les foyers régionaux : ce sera l'occasion de favoriser les approches comparatistes et l'étude des échanges internationaux.
 
En ouverture de ce colloque qui réunira des chercheurs confirmés spécialistes du domaine et de la période, et selon une formule déjà éprouvée, une dizaine de jeunes chercheurs (doctorants, jeunes conservateurs ou attachés de conservation...) présenteront leurs travaux en cours de façon à faire connaître les axes et les problématiques de recherche actuelles dans le domaine concerné.
 
1. Catalogue De Carpeaux à Matisse, 1982 ; ouvrages 19th Century Sculpture, 1985, et La Sculpture, l'aventure de la sculpture moderne, XIXe-XXe siècles, 1986.
2. Catalogues des expositions fondatrices The Romantics to Rodin, Los Angeles, 1980 et La Sculpture française du XIXe siècle, Paris, 1986.
3. Actes du colloque Histoire de l'art du XIXe siècle (1848-1914). Bilans et perspectives, Rencontres de l'École du Louvre, Paris 2013.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Colloque
La sculpture. 1850-1880
Organisé par l'Institut national d'histoire de l'art (INHA), l'École du Louvre, le musée d'Orsay, le musée Rodin, l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense, le musée national du château de Compiègne et l'Université du Texas-Dallas.
Avec le soutien de la Fondation Singer-Polignac
 
Le 26 mai 2014
 
Section 1. (13h30-18h00)
Forum des jeunes chercheurs

Fondation Singer-Polignac, 43, avenue Georges Mandel, 75016 Paris
 
Le 27 mai 2014
 
Section 2. (9h30-12h30)
Au plus près des sculptures : questions techniques et juridiques

Fondation Singer-Polignac, 43, avenue Georges Mandel, 75016 Paris
 
Section 3. (14h00-18h00)
Transferts culturels et disciplinaires

Fondation Singer-Polignac, 43, avenue Georges Mandel, 75016 Paris
 
Table ronde. (18h30-20h00)
L'actualité des expositions de sculpture (1850-1880)

École du Louvre, amphithéâtre Michel-Ange,
Palais du Louvre, aile de Flore, Porte Jaujard, 75001 Paris
 
Le 28 mai 2014
 
Section 4. (9h30-12h30 et 14h00-15h00)
La monumentalité en question

Fondation Singer-Polignac, 43, avenue Georges Mandel, 75016 Paris
 
Section 5. (15h00-18h00)
Questions de périodisation et de styles

Fondation Singer-Polignac, 43, avenue Georges Mandel, 75016 Paris

Entrée gratuite sur inscription
 
Inscription obligatoire sur : sculpture@singer-polignac.org
 
Télécharger le programme
 
....................................................................................................................................................................................
 
Responsables scientifiques :
Claire Barbillon (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense), Catherine Chevillot (musée Rodin), Philippe Durey (École du Louvre), Antoinette Le Normand-Romain (Institut national d'histoire de l'art), Laure de Margerie (Université du Texas, Dallas), Édouard Papet (musée d'Orsay), Yves Pouliquen (Fondation Singer-Polignac).





École du Louvre et Instituto Brasileiro de Museus (IBRAM)

 
L'accord de coopération signé en 2012 entre l'École du Louvre et l'Instituto Brasileiro de Museus (IBRAM) a mis en place un programme d'échange d'étudiants stagiaires et d'enseignants entre les deux institutions.
 
Après l'accueil de Cicero Antonio Fonseca de Almeida en janvier 2014 à l'École pour un séminaire de muséologie brésilienne, c'est au tour de l'Instituto Brasileiro de Museus (IBRAM) d'accueillir un professeur de l'École du Louvre. Anne Jonchery, responsable des études au département de la politique des publics de la Direction générale des patrimoines, donnera un séminaire intensif de 18 heures à l'Université Fédérale de l'État de Rio de Janeiro (UNIRIO) du 26 au 30 mai 2014, sur la muséologie française et les études des publics.
 
Dans le cadre de cette politique d'échanges, trois élèves de l'École du Louvre de niveau Master 2 ont été sélectionnés pour effectuer un stage dans l'un des musées du réseau de l'IBRAM :
. un élève de master 2 pro « parcours marché de l'art » sera accueilli au Museu de Arte do Rio au département de coordination des relations institutionnelles, du 2 juin au 20 août 2014,
. deux élèves de master pro « parcours médiation » seront également en stage, un au service éducatif du musée Historique National à Rio, du 23 juin au 12 septembre 2014, l'autre au département des installations et des nouveaux médias du Musée des Beaux-Arts de Rio, de fin juillet à mi-octobre 2014.
 
Trois étudiants brésiliens seront sélectionnés pour participer au prochain Séminaire international d'été de muséologie (SIEM) organisé par l'École du Louvre et effectuer un stage de trois mois à l'automne dans une institution culturelle parisienne.
 
....................................................................................................................................................................................
 
En savoir plus

Le site de l'Université Fédérale de l'État de Rio de Janeiro (UNIRIO)
Le site du Museu de Arte do Rio
Le site du musée Historique National
Le site du Musée national des Beaux-Arts de Rio

Palácio Universitário, Universidade Federal do Rio de Janeiro




Les idoles entrent au musée
La sculpture, son historiographie, sa muséographie (1650-1880)

 
Organisé les 10,11 et 12 juin 2014, à l'initiative de Caroline van Eck, le colloque « Les idoles entrent au musée » réunit l'École du Louvre, l'Université de Leyde et la Fondation néerlandaise pour la recherche scientifique (NWO) autour de la sculpture, son historiographie, sa muséographie, de 1650 à 1880.
 
Un projet international et pluridisciplinaire pour trois jours de questions, d'échanges et de débats entre histoire de l'art, ethnographie, muséologie et esthétique, sur le statut de la sculpture.
Quel est le rôle de la sculpture dans les origines de la religion ? Comment est-on passé du fétiche ou de l'idole à l'oeuvre d'art ? Quels sont les rapports entre les pratiques idolâtres et fétichistes des peuples dits primitifs et l'appréciation esthétique de la statuaire en Occident ? Quel statut accordons-nous aux artefacts des cultures qui ne sont pas les nôtres, et pour quelles raisons ? Pourquoi recevons-nous les statues des divinités grecques dans le musée du Louvre tandis que les statues des divinités indiennes, polynésiennes ou africaines sont conservées au musée de l'Homme ou dans un musée d'ethnographie ? Pourquoi réservons-nous un statut spécial, celui d'oeuvre d'art, à la statuaire occidentale, et un autre, celui de fétiche, qualification attribuée à ces objets aux XVIIIe et XIXe siècles, à la statuaire des cultures non-européennes ?
Autant de questions qui, de 1650 à 1880, ont modelé la muséographie et l'historiographie de la sculpture et dont certaines n'ont rien perdu de leur actualité.
 
Avec la participation de : Caroline van Eck (professeur en histoire de l'art et de l'architecture prémodernes, Université de Leyde ; chercheur invité, École du Louvre), Philippe Durey (conservateur général du patrimoine, directeur de l'École du Louvre), Pascal Griener (professeur, Institut d'histoire de l'art et muséologie, Université de Neuchâtel), Frits Scholten (conservateur en chef du département de la sculpture, Rijksmuseum Amsterdam), Erin Downey (doctorante, Temple University ; Kress Fellow, Université de Leyde), Anne Ritz-Guilbert (docteur en histoire de l'art (HDR), équipe de recherche, École du Louvre), Guilhem Scherf (conservateur en chef, département des sculptures, musée du Louvre), Ruurd Halbertsma (conservatrice en chef du département des sculptures grecques, musée national d'Antiquités, Leyde ; professeur en muséologie, Université de Leyde), Claire Mazel (docteur en histoire de l'art, CRHIA, Université de Nantes), Thomas Beaufils (maître de conférences, IRHiS-UMR CNRS 8529, Université de Lille 3), Cecilia Griener Hurley (docteur en histoire de l'art (HDR), équipe de recherche, École du Louvre), Bram van Oostveldt (post-doc, Université de Leyde ; maître de conférences, Université d'Amsterdam), Maarten Delbeke (associate professor, Théorie de l'architecture, Université de Leyde), Stijn Bussels (directeur du programme ERC Elevated Minds. The Sublime in Architecture and the Theatre in 17th-century Paris and Amsterdam, Université de Leyde), Tomas Macsotey (post-doc, département d'histoire de l'art et de musicologie, Université autonome de Barcelone).
 
....................................................................................................................................................................................
 
Colloque
Les idoles entrent au musée
La sculpture, son historiographie, sa muséographie (1650-1880)

Organisé par l'École du Louvre, l'Université de Leyde
Avec le soutien de la Fondation néerlandaise pour la recherche scientifique (NWO)
École du Louvre, amphithéâtre Michel-Ange,
Palais du Louvre, aile de Flore, Porte Jaujard, 75001 Paris

Entrée gratuite sur inscription
Inscription obligatoire, jusqu'au 5 juin 2004 : colloques[a]ecoledulouvre.fr
 
Télécharger le programme
 
....................................................................................................................................................................................
 
Responsables scientifiques :
Caroline van Eck (professeur en histoire de l'art et de l'architecture prémodernes, Université de Leyde ; chercheur invité, École du Louvre), Pascal Griener (professeur, Institut d'histoire de l'art et muséologie, Université de Neuchâtel), Maarten Delbeke (associate professor, Théorie de l'architecture, Université de Leyde).
 
....................................................................................................................................................................................
 
 
Le site de l'Université de Leyde
Le site de la Fondation néerlandaise pour la recherche scientifique (NWO)
 
Avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carrasso





Cours d'été 2014

 
Les cours d'été 2014 proposent, du 24 juin au 26 juillet 2014, onze cycles thématiques originaux (en journée et en soirée) destinés au plus large public.
 
Cycles de cours hebdomadaires, dispensés par les meilleurs spécialistes, conservateurs, universitaires, chercheurs et professionnels du patrimoine, ils comportent des séances magistrales et des visites d'application dans les musées et les monuments correspondants aux sujets traités.
 
Télécharger le programme complet
 
Télécharger la fiche d'inscription
....................................................................................................................................................................................
 
Série 1 (en journée), du 23 au 27 juin 2014
Pompéi
par Jean-Pierre Adam, architecte-archéologue, expert ICOMOS-UNESCO pour le patrimoine mondial
....................................................................................................................................................................................
 
Série 2 (en soirée), du 23 au 27 juin 2014
L'amour au Moyen Âge
Direction scientifique : Danièle Alexandre-Bidon, historienne et archéologue médiéviste, membre
du Groupe d'archéologie médiévale (Centre de recherches historiques, EHESS), ingénieur d'études, commissaire de l'exposition L'Amour au Moyen Âge
....................................................................................................................................................................................
 
Série 3 (en journée), du 30 juin au 4 juillet 2014 (COMPLET)
La perspective en questions
par Sara Longo, doctorante en histoire de l'art, chargée de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 4 (en soirée), du 30 juin au 4 juillet 2014
La chapelle royale de Versailles
par Sébastien Bontemps, docteur en histoire de l'art, chargé de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 5 (en soirée), du 30 juin au 4 juillet 2014 (COMPLET)
Expressionnismes allemands
« Porter en soi un chaos, pour pouvoir mettre au monde une étoile dansante »

par Baptiste Brun, docteur en histoire de l'art, chargé de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 6 (en journée), du 7 au 11 juillet 2014
Cubisme ou la réalité reformulée
par Dominique Dupuis-Labbé, conservatrice en chef du patrimoine, chef du bureau des acquisitions,
de la restauration, de la conservation préventive et de la recherche, sous-direction des collections,
Service des musées de France, Direction générale des patrimoines
....................................................................................................................................................................................
 
Série 7 (en soirée), du 7 au 11 juillet 2014
L'image de la femme dans l'oeuvre de Picasso
par Christine Blanchet, docteur en histoire de l'art, commissaire d'exposition indépendante
....................................................................................................................................................................................
 
Série 8 (en journée), du 15 au 18 juillet 2014
L'architecture des musées au XXe siècle. Un écrin pour une collection
Direction scientifique : Anne-Sophie Godot, docteur en histoire de l'art, chargée de cours,
Université de Cergy-Pontoise, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 9 (en soirée), du 15 au 18 juillet 2014
L'art juif, question débattue
par Dominique Jarrassé, professeur d'histoire de l'art contemporain,
Université Bordeaux Montaigne, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 10 (en journée), du 21 au 25 juillet 2014
Les peintres français du XVIIIe siècle à l'école des Pays-Bas
Promenade en un « paisible jardin fertile »

par Aude Prigot, docteur en histoire de l'art, chargée de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 11 (en soirée), du 21 au 25 juillet 2014
Ecritures
par Hélène Bouillon, conservatrice du patrimoine, chargée des collections historiques,
musée de l'histoire de l'immigration
....................................................................................................................................................................................
 
Série 12 (en soirée), du 21 au 25 juillet 2014 (COMPLET)
Vivre à Paris au temps de Balzac. Urbanisme et habitats (1814-1848)
par Sybille Bellamy-Brown, chargée de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
La totalité de ces enseignements est accessible au titre de la formation professionnelle continue (DIF compris).
 
Pour tout renseignement concernant une prise en charge au titre la formation continue : courriel formation continue
Pour toute autre précision : courriel cours d'été





SIEM 2014 : Muséologie des édifices religieux
Du lieu de culte à la salle de musée

 
Destiné à des étudiants avancés ou à des professionnels débutants de nationalité étrangère, le séminaire international d'été de muséologie (SIEM) propose un complément de formation à un cursus d'histoire de l'art ou de muséologie.
Pour sa onzième édition, il s'intéressera à la question des lieux de culte et du patrimoine. Quels sont les problèmes muséographiques qui se posent lorsqu'on transforme un lieu de culte en musée ? Comment conserver et valoriser le patrimoine des édifices religieux en activité ? Quelle place pour l'art contemporain dans ce type de lieux ? Quelle place pour les objets rituels dans les musées ? Telles sont quelques-unes des questions qui seront abordées à travers des enseignements théoriques, des rencontres et des visites de musée et de lieux de culte.
 
Le séminaire se déroulera à Paris et Angers, du 1er au 12 septembre 2014.
 
Télécharger le programme
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le séminaire se déroulera principalement en français, toutefois, les étudiants auront la possibilité de s'exprimer en anglais.
Formulaire de candidature en ligne
Date limite de candidature : 3 juin 2014.
 
Le Séminaire international d'été de muséologie sur le site de l'École du Louvre
courriel.international





École du Louvre et ISF... soutenir l'École du Louvre

 
Le Code général des impôts permet aux particuliers redevables de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune de bénéficier d'une réduction égale à 75% de leurs dons annuels en numéraire en faveur de certains organismes d'intérêt général.
 
Ainsi, si vous êtes assujetti à l'ISF, vous pouvez participer à de nombreux projets de solidarité, notamment en direction des établissements de recherche, d'enseignement supérieur ou d'enseignement artistique publics ou privés, d'intérêt général, et à but non lucratif.
 
L'École du Louvre est habilitée à recevoir vos dons en numéraire et à émettre des reçus fiscaux vous permettant de réduire le montant de votre ISF. Vous pourrez imputer sur l'ISF que vous avez à payer 75% du montant du don réalisé à l'École du Louvre. Seule limite : le montant maximum de réduction d'ISF accordée est de 50 000 euros par an.
 
Exemple : si vous avez un impôt de 1000 euros à payer et que vous faites un don de 1000 euros à l'École, vous recevrez un reçu fiscal qui vous permettra de réduire votre ISF de 750 euros. Vous n'aurez donc que 250 euros d'ISF à acquitter.
 
Il vous suffit de libeller un chèque à l'ordre de " École du Louvre " et de l'adresser à :
École du Louvre (Service juridique et financier)
Palais du Louvre. Porte Jaujard. Place du Carrousel. 75038 Paris cedex 01
 
Si vous préférez procéder par virement bancaire,
merci de nous adresser préalablement un courriel
 
Le don doit être effectué avant votre date limite de dépôt de la déclaration ISF. Cette date correspond à la date limite de dépôt de la déclaration ISF 2014 pour les résidents français.
 
L'École du Louvre vous adressera votre reçu fiscal.
 
Sachez qu'il est admis que les contribuables qui n'ont pas obtenu les justificatifs dans les délais disposent de trois mois supplémentaires pour transmettre les pièces justificatives à l'administration fiscale pour les résidents français.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Renseignements
dons[a]ecoledulouvre.fr
 
Article 885-0 V bis A du code général des impôts





De l'actualité et des télégrammes en continu sur
 
      





Informations pratiques

 
Venir à l'École du Louvre
Métro : Palais Royal, Tuileries, Pyramides
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 sauf samedi et dimanche
Téléphone : 01 55 35 18 00
www.ecoledulouvre.fr