Séminaires de muséographie

 
Dans le cadre de ses cours de second semestre, le programme de première année de deuxième cycle propose différents Séminaires de muséographie. Après une première session en mars, la seconde vague de cours se déroulera du 9 au 13 avril 2018, avec une offre de sept séminaires pluridisciplinaires, tant à Paris qu’en régions, pour une semaine d’immersion complète et une première expérience d’étude appliquée.
 
Ces enseignements optionnels, choisis lors des entretiens pédagogiques de l’automne, offrent une approche des principales problématiques muséographiques autour de sujets exemplaires, traités en petits groupes, sous la conduite de coordinateurs, directeurs d’institutions, conservateurs, chercheurs et professionnels des musées.
 
Archéologie : de la fouille à l'exposition
Si le musée de Bibracte, ouvert en 1996, a renouvelé son exposition permanente en 2010-2013, plusieurs années après l'achèvement du chantier, cette muséographie mérite d'être interrogée, à la lumière des usages et des nouveaux enjeux qui se dessinent pour Bibracte, dans les domaines de la médiation et de l'intégration à son territoire. L’analyse critique de la muséographie articulée selon plusieurs axes (place des méthodes de l’archéologie, de la culture matérielle, de l’Histoire, mise en espace, choix des supports, médiation...) servira à mettre en évidence les enjeux et les problématiques liés à une exposition permanente qui se doit de suivre l’actualité des recherches sur un site de référence de l’âge du Fer. Elle pourra aussi alimenter des réflexions plus globales sur la place de Bibracte dans le paysage culturel, scientifique et naturel à plusieurs échelles dans lequel l'établissement évolue.
Coordinateurs :
Laïla Ayache, conservatrice du patrimoine, musée de Bibracte
Vincent Guichard, directeur général, Bibracte
Localisation du séminaire : Centre archéologique européen, Bibracte
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le nouveau musée de l'Homme - Réinventer le propos
Le musée de l’Homme a rouvert ses portes au public fin 2015. Après six ans de travaux, la complète refonte de ses espaces et l’invention d’un projet culturel et scientifique inédit, le nouveau musée de l’Homme interroge l’homme sur l’histoire de son évolution, des origines à l’avenir de son espèce, au plus près des recherches actuelles. Comment réinventer le Musée Laboratoire, fondé par Paul Rivet en 1937 ? Les problématiques liées à la création du parcours permanent réactualisé, pour faire de ce musée de sciences et de société un lieu de partage des connaissances et un lieu citoyen en prise avec son époque, seront l’objet de ce séminaire.
Coordinatrice :
Émeline Parent, ingénieure d'études, responsable des publics et de l'accueil,
musée de l'Homme-Muséum national d'histoire naturelle
Localisation du séminaire : musée de l’Homme, Paris
 
....................................................................................................................................................................................
 
Quelle vie pour un espace permanent dans un musée ?
Le Centre national du costume de scène et de la scénographie (musée de France), est un établissement unique, dédié au patrimoine théâtral, costumes et décors de scène. Sa collection de 10 000 costumes, issus de l’Opéra de Paris, de la Comédie-Française et de la Bibliothèque nationale de France, est valorisée grâce à un programme d’expositions temporaires. La Collection Noureev, ouverte depuis octobre 2013, présente de façon permanente, la collection personnelle du danseur étoile.
Coordinatrice :
Delphine Pinasa, directrice générale, Centre national du costume de scène et de la scénographie
 
 
....................................................................................................................................................................................
 
Versailles : choix muséographiques et culturels pour un grand site patrimonial
Haut lieu patrimonial, culturel et touristique, Versailles - avec ses châteaux, son domaine et ses collections - est un lieu de mémoire qui doit être à la fois préservé et mis à la disposition de ses nombreux publics. Comment ces impératifs contradictoires peuvent-ils être conciliés ? Accompagnant la découverte du site et de ses richesses souvent méconnues, les réflexions des responsables des lieux et des collections feront comprendre les contraintes, les moyens, et les enjeux de leur action ; autrement dit, comment s’opèrent les choix en matière de restauration et de restitution des bâtiments et des jardins, d’enrichissement et de mise en valeur des collections, d’accueil des visiteurs et de diffusion culturelle.
Coordinateur :
Benjamin Ringot, adjoint au directeur scientifique, responsable des enseignements et formations,
Centre de recherche du château de Versailles
Localisation du séminaire : Château de Versailles
 
....................................................................................................................................................................................
 
Un enjeu muséographique : la scénographie
L’exposition est une alchimie complexe de concepts scientifiques et esthétiques dont l’objectif est de susciter de l’émotion, source de désir et d’intelligence. Mieux comprendre les enjeux de la scénographie, au croisement des nécessités politique, scientifique, symbolique, historique, urbaine, architecturale, fonctionnelle, technique, financière, physiologique et éthique, permettront une meilleure collaboration entre tous les acteurs de la conception d'une exposition, œuvre de collaboration.
Coordinatrice :
Adeline Rispal, architecte DPLG, scénographe
Localisation du séminaire : École du Louvre et sites extérieurs, Paris
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le musée des Monuments français : de quelles œuvres parlons-nous ?
Le musée des Monuments français a depuis toujours vocation à parler d’architecture, objet par essence non présentable. Il conserve une des plus importantes collections de maquettes de typologies variées, mais dont la fonction première est de donner aux visiteurs les clés de lecture et de compréhension de ce patrimoine bâti. C’est cette relation à l’édifice original que le séminaire abordera, à travers une approche à la fois thématique et technique.
Coordinateur :
Jean-Marc Hofman, attaché de conservation, adjoint au responsable de la galerie des moulages,
musée des Monuments français, Cité de l’architecture et du patrimoine
 
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le MAC/VAL : accompagner, produire et conserver un art en train de se faire
L’art contemporain, par ses pratiques et média les plus divers, pose au musée des questions autrement différentes en matière de muséographie. Accrocher, conserver et expliquer sont en effet les grands enjeux afin de toucher les publics. La production des pièces, la conservation en fonction des divers matériaux utilisés, la patrimonialisation de l’art vivant et l’accessibilité au plus grand nombre, voilà ce que proposera ce séminaire.
Coordinatrice :
Stéphanie Airaud, chargée des publics et de la programmation culturelle,
musée d'art contemporain du Val-de-Marne (MAC/VAL)
....................................................................................................................................................................................
 

 
CENTRE NATIONAL DU COSTUME DE SCÈNE ET DE LA SCÉNOGRAPHIE, MOULINS




Préparer l’été à l’École du Louvre

 
Dragons, sphinx et griffons, peinture britannique, jardins de la Renaissance, Bosch, Renoir et son temps, magie dans le monde islamique médiéval, vêtement, pudeur et société en France, Versailles au XXe siècle, l’Humain, la Bête et le Robot, l’art du jardin en Chine, une petite histoire mondiale de l’architecture, des années 70 à nos jours, images et dévotion au Moyen Âge, à la Renaissance et au XVIIe siècle, les Tudors, Cézanne et entrer dans l’image... autant de thèmes, de personnalités, de lieux et de temps au programme des cours d'été 2018.
Soit, du 25 juin au 27 juillet 2018, dix-sept cycles thématiques originaux (en journée et en soirée) destinés au plus large public, avec des spécialistes, conservateurs, universitaires, chercheurs et professionnels du patrimoine. Des cours magistraux qui peuvent être complétés par des visites d'application dans les musées et les monuments correspondants aux sujets traités. Avec cette année un cours exceptionnel dispensé en anglais et consacré à une histoire du chef-d’œuvre dans les musées, of course.
 
Télécharger le programme complet
 
 
....................................................................................................................................................................................
 
Série 1 (en journée), du 25 au 29 juin 2018
Dragons, sphinx et griffons :
les animaux fantastiques, de l’Orient ancien à nos jours.

Hélène Bouillon,
docteur en égyptologie, conservateur du patrimoine
....................................................................................................................................................................................
 
Série 2 (en journée), du 25 au 29 juin 2018
Fifty shades of masterpieces.
A story of masterpiece in the museum.

Dr. Cecilia Hurley, HDR, Research group, Ecole du Louvre,
Head of Special Collections, Neuchâtel University
....................................................................................................................................................................................
 
Série 3 (en soirée), du 25 au 29 juin 2018
La peinture britannique (1735-1900) : une école originale ?
Cecilia Hurley,
docteure en histoire de l’art, HDR, équipe de recherche, École du Louvre
responsable du pôle patrimonial, Université de Neuchâtel
....................................................................................................................................................................................
 
Série 4 (en journée), du 2 juillet au 6 juillet 2018
Jardins de la Renaissance.
Guillaume Fonkenell,
ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de Lettres classiques,
architecte D.P.L.G., conservateur en chef du patrimoine,
musée national de la Renaissance, château d’Écouen
....................................................................................................................................................................................
 
Série 5 (en journée), du 2 juillet au 6 juillet 2018
Jérôme Bosch.
Faux-semblants du monde.

Cécile Bulté,
docteur en histoire de l’art, chargée de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 6 (en soirée), du 2 juillet au 6 juillet 2018
De l’impressionnisme aux sources de la modernité :
la peinture en France au temps de Renoir (1841-1919)

Sybille Bellamy-Brown,
conférencière nationale, chargée de cours, École du Louvre
Anne-Sophie Godot,
docteur en histoire de l’art,
chargée de cours, Université de Cergy-Pontoise, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 7 (en soirée), du 2 juillet au 6 juillet 2018
Introduction à l’histoire de la magie dans le monde islamique médiéval.
Jean-Charles Coulon,
chargé de recherches, Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (IRHT-CNRS)
....................................................................................................................................................................................
 
Série 8 (en journée), du 9 juillet au 13 juillet 2018
Vêtement, pudeur et société en France, de la fin du Moyen Âge au XIXe siècle.
Jean-Pierre Lethuillier,
maître de conférences en Histoire moderne, Université Rennes II
....................................................................................................................................................................................
 
Série 9 (en journée), du 9 juillet au 13 juillet 2018
S’incorporer au divin : images, objets et dévotions au XVIIe siècle.
Frédéric Cousinié,
professeur d’histoire de l’art moderne, Université de Rouen-Normandie
....................................................................................................................................................................................
 
Série 10 (en soirée), du 9 juillet au 13 juillet 2018
Versailles au XXe siècle.
Un palais pour la République.

Fabien Oppermann,
historien, inspecteur général, ministère de l’Éducation nationale
....................................................................................................................................................................................
 
Série 11 (en soirée), du 9 juillet au 13 juillet 2018
L’Humain, la Bête et le Robot : hybridité dans l’art contemporain.
Baptiste Brun,
maitre de conférences, Université de Rennes
....................................................................................................................................................................................
 
Série 12 (en journée), du 16 juillet au 20 juillet 2018
Le monde dans une graine de moutarde ou l’art du jardin en Chine.
Che Bing Chiu,
architecte, enseignant, École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La-Villette,
Visiting Professor, Université de Tianjin (République populaire de Chine)
....................................................................................................................................................................................
 
Série 13 (en soirée), du 16 juillet au 20 juillet 2018
Chaque jour un défi, parfois un scandale :
petite histoire mondiale de l’architecture, des années 70 à nos jours.

Anne-Sophie Godot,
docteur en histoire de l’art,
chargée de cours, Université de Cergy-Pontoise, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 14 (en soirée), du 16 juillet au 20 juillet 2018
Représenter le mystère : images et dévotion au Moyen Âge et à la Renaissance.
Pauline Duclos-Grenet,
ancienne élève de l’École normale supérieure,
doctorante en histoire de l’art
....................................................................................................................................................................................
 
Série 15 (en soirée), du 23 juillet au 27 juillet 2018
Entrer dans l’image.
Guillaume Cassegrain,
professeur d’histoire de l’art, Université Grenoble-Alpes
....................................................................................................................................................................................
 
Série 16 (en journée), du 23 juillet au 27 juillet 2018
Les Tudors.
Pascal Brioist,
professeur d’histoire moderne, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance,
Université François Rabelais, Tours
....................................................................................................................................................................................
 
Série 17 (en soirée), du 23 juillet au 27 juillet 2018
Paul Cézanne : « Rechercher la réalité sans quitter la sensation » (Merleau-Ponty).
Maxime Morel,
docteur en histoire de l’art, chargé de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
La totalité de ces enseignements est accessible au titre de la formation professionnelle continue (DIF compris).
 
Pour tout renseignement concernant une prise en charge au titre la formation continue : courriel formation continue
Pour toute autre précision : courriel cours d'été

 
SANDRO BOTICELLI, , LA NAISSANCE DE VÉNUS (DÉTAIL), GALERIE DES OFFICES, FLORENCE




Cours d’été... in english

 
Dans le cadre de son programme de cours d'été, l'École du Louvre propose, pour la première fois, un cycle entièrement dispensé en anglais. Fifty shades of masterpieces. A story of masterpiece in the museum veut s'adresser au plus large public, locuteurs natifs résidents en France et de passage à Paris, étudiants, amateurs et passionnés anglophones, étudiants, amateurs et passionnés francophones désireux d’améliorer leur niveau en anglais. Autant d’auditeurs qui tous participeront à la découverte d'une histoire du chef-d’œuvre... dans les musées, of course !
 
This year's summer lecture programme at the Ecole du Louvre offers something of a novelty in the form of a whole series of lectures in English. Fifty shades of masterpieces. A story of masterpieces in the museum is aimed at a wide public. Everyone is welcome: English speakers living in France or staying in Paris for a while, students, amateurs or lovers of art, and also French-speaking students, amateurs or lovers of art who want to brush up their English. In short, anybody who wants to discover the history of masterpieces ... in museums, bien sûr!
 
Télécharger le programme complet
 

 
LÉONARD DE VINCI, LA JOCONDE (DÉTAIL), MUSÉE DU LOUVRE




Classe préparatoire aux concours de restaurateurs du patrimoine

 
Les e-inscriptions sont ouvertes jusqu’au 24 mai 2018 pour la classe préparatoire aux concours de restaurateurs du patrimoine qui associe l’École du Louvre, le département d’histoire de l’art et d’archéologie de l’Université Paris Nanterre et le musée Rodin, avec la participation du Centre de Restauration et de Recherche des Musées de France et des Ateliers du Carrousel.
 
Cette formation (1) offre une préparation extensive aux concours des écoles de restaurateurs (Institut national du patrimoine, École des restaurateurs de Tours, Master Conservation-Restauration des biens culturels de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, École nationale supérieure des arts visuels La Cambre de Bruxelles...) ouverts aux spécialités « arts graphiques et livre », « arts du feu », « arts textiles », « mobilier », « peinture », « photographie », « sculpture ».
 
Qu'ils soient élèves de l'École du Louvre, étudiants de l'Université Paris Nanterre ou étudiants d'une autre université, tous les candidats à la formation doivent :
Suivre impérativement la procédure e-candidat entre le 26 mars au 24 mai 2018 présentée sur le mini-site de la formation qui offre une information exhaustive sur ce parcours.
 
 
1. La formation développée sur deux semestres combine des enseignements en histoire de l’art, techniques de création, un apprentissage scientifique en mathématiques, physique-chimie et des pratiques artistiques (dessin, copie...). Le partenariat avec le Centre de recherche et de restauration des musées de France permet une réelle sensibilisation aux problématiques et enjeux actuels de la restauration lors d’un stage de rentrée. Un autre stage individuel en atelier au printemps vient enrichir l’expérience des candidats dans leur discipline spécifique.
Outre la préparation aux concours, l’année de formation permet l’obtention d’une Licence 3 et ouvre l’accès au Master 1 des Universités et de l’École du Louvre, sous conditions.
 
....................................................................................................................................................................................
 

 
ÉLÈVES AU MUSÉE RODIN DE MEUDON




Classe préparatoire aux concours de conservateurs du patrimoine

 
Fondée en 1991, la classe prépare aux concours de conservateurs du patrimoine (État et collectivités territoriales), spécialités « archéologie », « musées », « inventaire et monuments historiques », et « patrimoine scientifique, technique et naturel ».
 
L’enseignement comprend une vingtaine d’heures de cours hebdomadaires et obligatoires, de septembre à fin juin (cours magistraux de préparation à la dissertation, aux commentaires d’œuvres, cours de méthodologie, de langues... et entraînements aux différentes épreuves). Il est confié à une équipe d’une centaine d'intervenants (conservateurs, chercheurs, universitaires, professeurs agrégés et personnels scientifiques des musées et du patrimoine) avec des cours qui visent moins à fournir des connaissances qu'à perfectionner le savoir-faire des étudiants dans les différents types d'épreuves.
 
Le candidat doit satisfaire à l’une des conditions suivantes : être titulaire du « Diplôme de muséologie de l’École du Louvre » ; être titulaire d’un diplôme universitaire (niveau master 1 minimum) ; être diplômé d’une grande école. De sérieuses connaissances en histoire, histoire de l’art et ethnologie sont requises.
 
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2018.
 
Pour candidater :
Elèves de l’École du Louvre
sur votre espace Extranet dans la rubrique « Actualités scolarité »
 
Candidats extérieurs à l’École
sur le site de l’École du Louvre :
http://www.ecoledulouvre.fr/enseignements/etre-eleve/classe-preparatoire/inscrire
 
Dépôt ou envoi du dossier à l’École du Louvre jusqu’au 31 mai 2018 inclus (cachet de la poste faisant foi). Les candidats retenus sur dossier seront convoqués pour un entretien probatoire entre mi-juin et mi-juillet.
 
....................................................................................................................................................................................
 

 
ÉCOLE DU LOUVRE, PORTE JAUJARD




SIEM 2018... Les cinq sens au musée : une expérience pour tous

 
Étudiants avancés et jeunes professionnels de nationalité étrangère, réservez dès maintenant vos dates pour le nouveau séminaire international d'été de muséologie (SIEM).
L’édition 2018, toujours conçue comme un complément de formation à un cursus d'histoire de l'art, de muséologie ou de médiation, se déroulera à Paris, du 29 août au 7 septembre 2018 et s’intéressera aux cinq sens au musée.
 
Une quinzième session qui traitera de la question de l’accessibilité dans les musées et montrera comment les outils et les activités développés en faveur des publics en situation de handicap, des visiteurs du champ social et des publics éloignés des musées, bénéficient également, plus largement, au grand public.
L’approche des œuvres grâce aux cinq sens, les dispositifs visuels, olfactifs, tactiles et sonores adaptés, les manipulations, les programmes numériques, l’aménagement de l’espace seront autant de sujets de réflexion proposés dans le cadre de ce séminaire.
Ces thèmes seront abordés à travers des enseignements théoriques, des rencontres, des tables rondes et des visites de musées où les participants seront mis en situation.
Le séminaire se déroule en français (possibilité pour les participants de s’exprimer en anglais).
 
Les candidatures devront être soumises en ligne, jusqu’au 1er juin 2018,
via le formulaire disponible sur le site : https://extranet.ecoledulouvre.fr/seminaire/inscription
 
Télécharger l'affiche
 
Programme détaillé du séminaire sera disponible fin avril.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le séminaire se déroulera principalement en français, toutefois, les étudiants auront la possibilité de s'exprimer en anglais.
 

 
HERMAN VAN ALDEWERELD, ALLÉGORIE DES CINQ SENS, STAATLICHES MUSEUM, SCHWERIN




Venise au XXe siècle : du passé glorieux à la modernité polémique

 
Conçue et développée par l’École du Louvre et l’Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti, cette XXIIe session du Séminaire d’histoire de l’art vénitien traitera, du 28 juin au 4 juillet 2018, de Venise au XXe siècle : du passé glorieux à la modernité polémique.
 
Organisé à Venise, destiné aux étudiants en histoire de l'art de deuxième et troisième cycles des institutions françaises et étrangères, le programme intègre des conférences de spécialistes internationaux et des visites conduites par les responsables scientifiques des collections : il combine histoire sociale et économique de l’art, histoire des formes, histoire religieuse, historiographie, histoire matérielle des œuvres...
Il se déroule indifféremment en français et en italien. Une bonne compréhension des deux langues est indispensable. Le droit d'inscription est de 180 euros. Il comprend les frais d'enseignement et les transports au cours du séminaire. Les candidatures devront être soumises en ligne via le formulaire disponible sur le site avant le 12 avril 2018.

Du tourisme balnéaire lancé au Lido en 1905 au grand chantier industriel ouvert en 1917 avec les aménagements portuaires de Marghera, Venise opère au début du XXe siècle une métamorphose urbaine radicale et accélérée qui contraste avec l’idée de cité déclinante que l’historiographie ou le cinéma ont parfois retenus, après les récits de l’âge d’or de la Sérénissime.
Cette course à la modernité, qu’accompagne le développement concomitant de la Biennale, ne s’opère pas sans d’intenses controverses, esthétiques, intellectuelles, partisanes, sur la possibilité d’une renovatio urbis dans une ville à l’identité patrimoniale aussi fascinante qu’écrasante : la reconstruction à l’identique du Campanile de San Marco écroulé en 1902 et l’implantation récente du Pont de Calatrava en témoignent par deux postures contraires.
Le séminaire s’interrogera sur les riches débats patrimoniaux qui ont agité la cité à propos des grands projets portés par d’illustres architectes (Le Corbusier, Frank Lloyd Wright) et des tentatives de régulation. Il s’attèlera à éclairer le phénomène des biennales et des expositions (Galleria Il Cavallino, Fondation Bevilacqua la Masa, etc.), l’encouragement aux arts et l’apport des étrangers à Venise (Giovanni Stucky, Mario Fortuny, Peggy Guggenheim), les expériences des designers sur le traditionnel verre de Murano (Vennini, Martinuzzi, etc.). Il s’agira ainsi d’enquêter sur le dialogue singulier entre passé et création que noue la Venise contemporaine, à l’ère de la mondialisation, et notamment à travers le cas subtil de l’un de ses acteurs prééminents, Carlo Scarpa, dans le champ de la décoration, de l’exposition et de la muséographie.
 
 
....................................................................................................................................................................................
 
Programmation et organisation :
École du Louvre / Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti.
 
Renseignements :
École du Louvre. Palais du Louvre. Porte Jaujard. Place du Carrousel. F-75038 Paris cedex 01
Téléphone : +33(0)1.55.35.18.52. Courriel.international
Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti. Palazzo Loredan. Campo Santo Stefano, 2945. I-30124 Venezia
Telefono : +39.041.240.77.11. E-mail.istituto
 
....................................................................................................................................................................................
 
 

 
PALAZZO DEL CINEMA, LUIGI QUAGLIATA, VENISE




Bourses de recherche de l'École du Louvre

 
L'École du Louvre lance son septième appel à candidatures pour l'attribution de nouvelles bourses de recherche pour ses élèves de troisième cycle.
 
Créées grâce au mécénat de la Fondation Daniel et Nina Carasso, ces bourses participent au développement du troisième cycle et du programme de recherche muséologie et patrimoine : lieux, objets, méthodes ; qui, en lien avec les ambitions fondatrices de l'École, privilégie l'étude des objets et des collections, mais aussi l'histoire matérielle des œuvres, l'histoire de la réception, de la circulation, l'histoire de l'histoire de l'art...
 
Les bourses de recherche pour les élèves de troisième cycle de l'École du Louvre permettent de donner à ces étudiants les conditions les plus propices à la conduite et à l'achèvement de leurs travaux de recherche. Réparties sur une année académique (septembre à juin), ces bourses s'adressent, en priorité, à des élèves qui ne bénéficient d'aucun autre financement d'aide à la recherche, sont dans la dernière phase de leurs travaux et dont le sujet est en concordance avec le programme de recherche de l'École.
Montant annuel de la bourse : 11 000 euros par boursier.
 
Dépôt du dossier jusqu'au 31 mai 2018 inclus.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso
 





Les Cahiers de l'École du Louvre (numéro 12)

 
Le douzième numéro de la revue de recherche de l'École du Louvre, disponible en ligne début mai 2018, propose une sélection d’articles d’élèves, de post-doctorants et membres de l’équipe de recherche. Un numéro Varia, reflet de la diversité des études et domaines de recherche à l’École du Louvre.
 
Sommaire du numéro 12
 
Éditorial et direction scientifique
Anne Ritz-Guilbert,
docteure en histoire de l'art, HDR, Équipe de recherche, École du Louvre
chercheuse associée, IRHT-CNRS, membre de l’équipe « Génétique et Histoire de l’art », ITEM (ENS-CNRS)
 
Articles
Formation des collections archéologiques et ethnographiques :
notes sur des trajectoires d’objets latino-américains.

Vanessa Bernal,
doctorante, École du Louvre
 
L’œuvre graphique et sculpté du Prince Impérial : le talent précoce d’un artiste en devenir.
Aude Nicolas,
docteure en histoire de l’art contemporain,
chargée de cours École du Louvre, Université de Poitiers,
chercheuse associée CRIHAM EA 4270 Poitiers et Équipe de recherche, École du Louvre
 
Les regalia akans du président.
Autour des cadeaux diplomatiques ivoiriens de Valéry Giscard d’Estaing.

Alexandre Girard-Muscagorry,
diplômé de Master 2, École du Louvre
diplômé de Master Science of Management, ESSEC Business School
 
Charles Sterling (1901-1991) et la pratique de l’exposition temporaire :
itinéraire d’un catalographe privilégié du musée du Louvre.

Marie Tchernia-Blanchard,
docteure en histoire de l’art,
chargée d’enseignement en histoire et théorie des arts pour le Cycle pluridisciplinaire d’études supérieures,
Université Paris Sciences et Lettres
 
De Félix Martin-Sabon à Pierre Pradel, une histoire de plaques de verre.
Archives patrimoniales de la photothèque de l’École du Louvre.

Anne-Bénédicte Mérel-Brandenburg,
docteure en histoire de l’art,
membre associée, Équipe de recherche, École du Louvre
 
Migrations, transferts et réécritures.
Le destin des monuments publics d’Algérie après l’Indépendance.

Claire Garcia,
docteure en histoire de l’art contemporain,
membre associée, Équipe de recherche, École du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 

 
CHARLES STERLING (1901-1991)




Télégrammes

 
De nouveaux cycles de cours en régions débutent en avril 2018 :
 
À Nice, au musée d’art moderne et d’art contemporain
« Ils virent l'étoile et furent emplis de joie ». Iconographie des rois mages.
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les jeudis de 18h00 à 19h30,
à partir du 5 avril 2018.
Ville de Nice. Direction de la Culture et du Patrimoine

À Céret, Salle de l'Union
Paul Cézanne :
« Rechercher la réalité sans quitter la sensation » (Merleau-Ponty)

Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les mercredis de 18h30 à 20h00,
à partir du 26 avril 2018.
Musée de Céret

 
....................................................................................................................................................................................
 
Delacroix à l’École du Louvre
Le 4 avril 2018, L’École du Louvre, le musée du Louvre et Gédéon programmes réunissent professionnels des musées, de l’audiovisuel, du patrimoine et de la culture pour la projection en avant-première du film Delacroix (1798-1863), documentaire de Martin Fraudeau réalisé à l’occasion de l’exposition du musée du Louvre.
 
Exposition Delacroix (1798-1863)
Musée du Louvre, jusqu’au 23 juillet 2018
Ce film sera diffusé le 8 avril à 9h25 (France 5) dans le cadre de la Galerie France 5.
Une co-production Gédéon programme et musée du Louvre avec la participation de France Télévisions.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Les jeunes ont la parole
Le 6 avril 2018, une cinquantaine d’élèves de l’École du Louvre (1) participent à la dernière nocturne des « Jeunes ont la parole », cette opération de médiation originale mise en place par le musée du Louvre qui propose au public une découverte ou une redécouverte du musée et de ses collections lors de nocturnes du vendredi.
Ainsi, pour cette dernière soirée (19h00-21h45) les futurs professionnels des musées, étudiants de la deuxième année de premier cycle au master 2 de l’École du Louvre, partagent le regard qu’ils portent sur les œuvres et font découvrir aux visiteurs leur musée du Louvre et les œuvres de leur choix.
Une opération de médiation originale pour découvrir, redécouvrir et échanger.
 
1. Une quinzaine d’élèves de l’École du Louvre interviennent en binôme avec des étudiants en médecine de l’Université Pierre et Marie Curie.

Les jeunes ont la parole
 
....................................................................................................................................................................................
 

De l'actualité et des télégrammes en continu sur
 
          





Informations pratiques

 
Venir à l'École du Louvre
Métro : Palais Royal, Tuileries, Pyramides
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 sauf samedi et dimanche
Téléphone : 01 55 35 18 00
www.ecoledulouvre.fr

 
Crédits photographiques :
photo 1 : Centre national du costume de scène DR
photo 2 : Google Art project WIKICOMMONS
photos 3, 8 et 10 : Musée du Louvre WIKICOMMONS
photo 4 : Institut national du patrimoine DR
photo 5 : Pascal Dolémieux/Ecole du Louvre
photo 6 : Staatliches Museum Schwerin
photos 7 et 11 : ML/Ecole du Louvre
photo 9 : DR
a