Préparer l’été à l’École du Louvre

 
Dragons, sphinx et griffons, peinture britannique, jardins de la Renaissance, Bosch, Renoir et son temps, magie dans le monde islamique médiéval, vêtement, pudeur et société en France, Versailles au XXe siècle, l’Humain, la Bête et le Robot, l’art du jardin en Chine, une petite histoire mondiale de l’architecture, des années 70 à nos jours, images et dévotion au Moyen Âge, à la Renaissance et au XVIIe siècle, les Tudors, Cézanne et entrer dans l’image... autant de thèmes, de personnalités, de lieux et de temps au programme des cours d'été 2018.
Soit, du 25 juin au 27 juillet 2018, dix-sept cycles thématiques originaux (en journée et en soirée) destinés au plus large public, avec des spécialistes, conservateurs, universitaires, chercheurs et professionnels du patrimoine. Des cours magistraux qui peuvent être complétés par des visites d'application dans les musées et les monuments correspondants aux sujets traités. Avec cette année un cours exceptionnel dispensé en anglais et consacré à une histoire du chef-d’œuvre dans les musées, of course.
 
Télécharger le programme complet
 
S'inscrire en ligne
 
....................................................................................................................................................................................
 
Série 1 (en journée), du 25 au 29 juin 2018
Dragons, sphinx et griffons :
les animaux fantastiques, de l’Orient ancien à nos jours.

Hélène Bouillon,
docteur en égyptologie, conservateur du patrimoine
....................................................................................................................................................................................
 
Série 2 (en journée), du 25 au 29 juin 2018
Fifty shades of masterpieces.
A story of masterpiece in the museum.

Dr. Cecilia Hurley, HDR, Research group, Ecole du Louvre,
Head of Special Collections, Neuchâtel University
....................................................................................................................................................................................
 
Série 3 (en soirée), du 25 au 29 juin 2018
La peinture britannique (1735-1900) : une école originale ?
Cecilia Hurley,
docteure en histoire de l’art, HDR, équipe de recherche, École du Louvre
responsable du pôle patrimonial, Université de Neuchâtel
....................................................................................................................................................................................
 
Série 4 (en journée), du 2 juillet au 6 juillet 2018
Jardins de la Renaissance.
Guillaume Fonkenell,
ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de Lettres classiques,
architecte D.P.L.G., conservateur en chef du patrimoine,
musée national de la Renaissance, château d’Écouen
....................................................................................................................................................................................
 
Série 5 (en journée), du 2 juillet au 6 juillet 2018
Jérôme Bosch.
Faux-semblants du monde.

Cécile Bulté,
docteur en histoire de l’art, chargée de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 6 (en soirée), du 2 juillet au 6 juillet 2018
De l’impressionnisme aux sources de la modernité :
la peinture en France au temps de Renoir (1841-1919)

Sybille Bellamy-Brown,
conférencière nationale, chargée de cours, École du Louvre
Anne-Sophie Godot,
docteur en histoire de l’art,
chargée de cours, Université de Cergy-Pontoise, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 7 (en soirée), du 2 juillet au 6 juillet 2018
Introduction à l’histoire de la magie dans le monde islamique médiéval.
Jean-Charles Coulon,
chargé de recherches, Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (IRHT-CNRS)
....................................................................................................................................................................................
 
Série 8 (en journée), du 9 juillet au 13 juillet 2018
Vêtement, pudeur et société en France, de la fin du Moyen Âge au XIXe siècle.
Jean-Pierre Lethuillier,
maître de conférences en Histoire moderne, Université Rennes II
....................................................................................................................................................................................
 
Série 9 (en journée), du 9 juillet au 13 juillet 2018
S’incorporer au divin : images, objets et dévotions au XVIIe siècle.
Frédéric Cousinié,
professeur d’histoire de l’art moderne, Université de Rouen-Normandie
....................................................................................................................................................................................
 
Série 10 (en soirée), du 9 juillet au 13 juillet 2018
Versailles au XXe siècle.
Un palais pour la République.

Fabien Oppermann,
historien, inspecteur général, ministère de l’Éducation nationale
....................................................................................................................................................................................
 
Série 11 (en soirée), du 9 juillet au 13 juillet 2018
L’Humain, la Bête et le Robot : hybridité dans l’art contemporain.
Baptiste Brun,
maitre de conférences, Université de Rennes
....................................................................................................................................................................................
 
Série 12 (en journée), du 16 juillet au 20 juillet 2018
Le monde dans une graine de moutarde ou l’art du jardin en Chine.
Che Bing Chiu,
architecte, enseignant, École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La-Villette,
Visiting Professor, Université de Tianjin (République populaire de Chine)
....................................................................................................................................................................................
 
Série 13 (en soirée), du 16 juillet au 20 juillet 2018
Chaque jour un défi, parfois un scandale :
petite histoire mondiale de l’architecture, des années 70 à nos jours.

Anne-Sophie Godot,
docteur en histoire de l’art,
chargée de cours, Université de Cergy-Pontoise, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 14 (en soirée), du 16 juillet au 20 juillet 2018
Représenter le mystère : images et dévotion au Moyen Âge et à la Renaissance.
Pauline Duclos-Grenet,
ancienne élève de l’École normale supérieure,
doctorante en histoire de l’art
....................................................................................................................................................................................
 
Série 15 (en soirée), du 23 juillet au 27 juillet 2018
Entrer dans l’image.
Guillaume Cassegrain,
professeur d’histoire de l’art, Université Grenoble-Alpes
....................................................................................................................................................................................
 
Série 16 (en journée), du 23 juillet au 27 juillet 2018
Les Tudors.
Pascal Brioist,
professeur d’histoire moderne, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance,
Université François Rabelais, Tours
....................................................................................................................................................................................
 
Série 17 (en soirée), du 23 juillet au 27 juillet 2018
Paul Cézanne : « Rechercher la réalité sans quitter la sensation » (Merleau-Ponty).
Maxime Morel,
docteur en histoire de l’art, chargé de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
La totalité de ces enseignements est accessible au titre de la formation professionnelle continue (DIF compris).
 
Pour tout renseignement concernant une prise en charge au titre la formation continue : courriel formation continue
Pour toute autre précision : courriel cours d'été

 
SANDRO BOTICELLI, , LA NAISSANCE DE VÉNUS (DÉTAIL), GALERIE DES OFFICES, FLORENCE




Bourses de recherche de l'École du Louvre

 
L'École du Louvre lance son septième appel à candidatures pour l'attribution de nouvelles bourses de recherche pour ses élèves de troisième cycle.
 
Créées grâce au mécénat de la Fondation Daniel et Nina Carasso, ces bourses participent au développement du troisième cycle et du programme de recherche muséologie et patrimoine : lieux, objets, méthodes ; qui, en lien avec les ambitions fondatrices de l'École, privilégie l'étude des objets et des collections, mais aussi l'histoire matérielle des œuvres, l'histoire de la réception, de la circulation, l'histoire de l'histoire de l'art...
 
Les bourses de recherche pour les élèves de troisième cycle de l'École du Louvre permettent de donner à ces étudiants les conditions les plus propices à la conduite et à l'achèvement de leurs travaux de recherche. Réparties sur une année académique (septembre à juin), ces bourses s'adressent, en priorité, à des élèves qui ne bénéficient d'aucun autre financement d'aide à la recherche, sont dans la dernière phase de leurs travaux et dont le sujet est en concordance avec le programme de recherche de l'École.
Montant annuel de la bourse : 11 000 euros par boursier.
 
Télécharger le dossier de candidature
Dépôt du dossier jusqu'au 31 mai 2018 inclus.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso
 





Test probatoire

 
Les épreuves du test probatoire d’entrée en première année de premier cycle se dérouleront le samedi 24 mars 2018.
Pour cette vingt-cinquième session, trois centres d’examens accueilleront simultanément les candidats :
la Maison des examens, à Arcueil,
le Centre La Salle-Saint-Charles, à Saint-Pierre, à la Réunion,
le lycée Gerville Réache, à Basse-Terre, en Guadeloupe.
 
Créé en 1994, le test probatoire fait appel à des connaissances générales acquises dans l'enseignement secondaire et permet de vérifier les bases culturelles des candidats, leur qualité d'expression et de raisonnement, leur sens de l'observation, et enfin leur ouverture vers les domaines historique, artistique et littéraire. Il ne nécessite pas de connaissances particulières en histoire de l'art et tout candidat, quels que soient son niveau d’études antérieur (minimum baccalauréat) et sa nationalité, doit réussir ce test pour s’inscrire en première année de premier cycle.
 
Le test comporte trois types d’épreuves présentées sous forme de cahier : un questionnaire de culture générale ; un questionnaire sur deux documents visuels ; un questionnaire sur un texte et conduisant à une rédaction ; le tout réparti sur une durée de trois heures.
 
Sa réalisation est l’occasion de poursuivre la collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale et de l’enseignement supérieur, tant avec les enseignants eux-mêmes lors de la conception des sujets, qu’avec le service inter-académique des examens et des concours, pour l’impression des cahiers du test et le déroulement des épreuves et l’impression des cahiers du test.
 
La liste des admis sera consultable mi-juin 2018, à l’École du Louvre et sur le site internet de l’établissement.
 
....................................................................................................................................................................................
 
En savoir plus :
Le test probatoire
Commander les annales du test probatoire

 
ÉCOLE DU LOUVRE




Venise au XXe siècle : du passé glorieux à la modernité polémique

 
Conçue et développée par l’École du Louvre et l’Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti, cette XXIIe session du Séminaire d’histoire de l’art vénitien traitera, du 28 juin au 4 juillet 2018, de Venise au XXe siècle : du passé glorieux à la modernité polémique.
 
Organisé à Venise, destiné aux étudiants en histoire de l'art de deuxième et troisième cycles des institutions françaises et étrangères, le programme intègre des conférences de spécialistes internationaux et des visites conduites par les responsables scientifiques des collections : il combine histoire sociale et économique de l’art, histoire des formes, histoire religieuse, historiographie, histoire matérielle des œuvres...
Il se déroule indifféremment en français et en italien. Une bonne compréhension des deux langues est indispensable. Le droit d'inscription est de 180 euros. Il comprend les frais d'enseignement et les transports au cours du séminaire. Les candidatures devront être soumises en ligne via le formulaire disponible sur le site avant le 12 avril 2018.

Du tourisme balnéaire lancé au Lido en 1905 au grand chantier industriel ouvert en 1917 avec les aménagements portuaires de Marghera, Venise opère au début du XXe siècle une métamorphose urbaine radicale et accélérée qui contraste avec l’idée de cité déclinante que l’historiographie ou le cinéma ont parfois retenus, après les récits de l’âge d’or de la Sérénissime.
Cette course à la modernité, qu’accompagne le développement concomitant de la Biennale, ne s’opère pas sans d’intenses controverses, esthétiques, intellectuelles, partisanes, sur la possibilité d’une renovatio urbis dans une ville à l’identité patrimoniale aussi fascinante qu’écrasante : la reconstruction à l’identique du Campanile de San Marco écroulé en 1902 et l’implantation récente du Pont de Calatrava en témoignent par deux postures contraires.
Le séminaire s’interrogera sur les riches débats patrimoniaux qui ont agité la cité à propos des grands projets portés par d’illustres architectes (Le Corbusier, Frank Lloyd Wright) et des tentatives de régulation. Il s’attèlera à éclairer le phénomène des biennales et des expositions (Galleria Il Cavallino, Fondation Bevilacqua la Masa, etc.), l’encouragement aux arts et l’apport des étrangers à Venise (Giovanni Stucky, Mario Fortuny, Peggy Guggenheim), les expériences des designers sur le traditionnel verre de Murano (Vennini, Martinuzzi, etc.). Il s’agira ainsi d’enquêter sur le dialogue singulier entre passé et création que noue la Venise contemporaine, à l’ère de la mondialisation, et notamment à travers le cas subtil de l’un de ses acteurs prééminents, Carlo Scarpa, dans le champ de la décoration, de l’exposition et de la muséographie.
 
Formulaire de candidature en ligne
Télécharger l'affiche
 
....................................................................................................................................................................................
 
Programmation et organisation :
École du Louvre / Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti.
 
Renseignements :
École du Louvre. Palais du Louvre. Porte Jaujard. Place du Carrousel. F-75038 Paris cedex 01
Téléphone : +33(0)1.55.35.18.52. Courriel.international
Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti. Palazzo Loredan. Campo Santo Stefano, 2945. I-30124 Venezia
Telefono : +39.041.240.77.11. E-mail.istituto
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Istituto veneto di Scienze, Lettere ed Arti
Le site de l’École du Louvre : séminaire d'histoire de l'art vénitien
 

 
PALAZZO DEL CINEMA, LUIGI QUAGLIATA, VENISE




Conservateurs du patrimoine

 
L'Institut national du patrimoine organise, en partenariat avec l'École du Louvre et l'École nationale des chartes et avec le soutien de la Fondation Culture & Diversité et de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances, une classe préparatoire intégrée aux concours externes de conservateur du patrimoine. Elle a pour objectif d'aider les candidats à préparer les concours externes de conservateur du patrimoine en leur apportant un soutien pédagogique renforcé, un appui financier et la compétence de tuteurs.
 
Elle peut accueillir un effectif d'environ dix étudiants, toutes spécialités confondues.
 
Les candidats souhaitant préparer les concours de conservateur du patrimoine pour les spécialités Archéologie, Monuments historiques et inventaire et Musées bénéficieront d'enseignements spécifiques à l'École du Louvre tandis que ceux souhaitant se présenter aux concours pour la spécialité Archives bénéficieront d'enseignements spécifiques à l'École nationale des chartes.
 
Ce dispositif est réservé à des étudiants sélectionnés sur critères académiques et sociaux.
 
Retrait-téléchargement et dépôt des dossiers de candidature :
du 5 mars au 27 avril 2018 (cachet de la poste faisant foi).
 
Pour en savoir plus
 
..........................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Institut national du patrimoine


Le site de l'Ecole nationale des chartes
Le site de la Fondation Culture & Diversité
Le site de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances

 
LA CLASSE PREPARATOIRE INTEGRÉE




Enseignement supérieur et handicap

 
L’École du Louvre mène depuis de nombreuses années une politique active d’intégration des étudiants en situation de handicap et engage chaque année des moyens conséquents pour permettre à ces élèves de mener leurs études dans les meilleures conditions.
 
La rénovation architecturale de l’École, en 1998, avait déjà permis de mettre l’établissement aux normes en vigueur en matière d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (1). Tous les espaces de l’École étaient dès lors entièrement accessibles (ascenseurs, rampes, accès dédiés…), offrant ainsi une réelle autonomie pour les élèves en situation de handicap. L’installation, en 2009, de boucles magnétiques à l’intention des publics malentendants dans les quatre grands amphithéâtres puis les bornes d’accueil a complété ce dispositif.
 
Cet engagement de l’établissement, sans compter la mobilisation solidaire des élèves, s’est prolongé par la mise en place, en 2010, du relais handicap au sein du service de la scolarité, cellule destinée à résoudre les différentes questions d’intégration, de suivi pédagogique et d’accompagnement professionnel des élèves en situation de handicap ou en difficulté.
 
Riche de cette expérience, c’est naturellement, que l’École du Louvre accueille le mardi 20 mars 2018, le séminaire du ministère de la Culture « Établissements publics nationaux d’enseignement supérieur et handicap ». Cette journée rassemblera l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur sous tutelle Culture. Le programme sera consacré aux différents enjeux liés à l’accueil des étudiants en situation de handicap. Partage de bonnes pratiques, points d’informations sur l’accessibilité et lancement du réseau des référents pédagogiques des relais handicap seront abordés à travers l’intervention de professionnels notamment de l’École du Louvre.
 
1. L'École du Louvre, le cabinet d'architecture Antoine Stinco, l’Association Française contre les Myopathies (AFM) et l'association « Accès libre» s’étaient rapprochés pour mettre en œuvre un projet de véritable autonomie des publics handicapés.
 
....................................................................................................................................................................................
 
L’École du Louvre : une école pour tous
http://www.ecoledulouvre.fr/ecole-pour-tous

 
ÉCOLE DU LOUVRE




Séminaires de muséographie

 
Dans le cadre de ses cours de deuxième semestre, le programme académique de première année de deuxième cycle propose différents « Séminaires de muséographie ». Parmi les dix offres présentées, une première session se tiendra du 26 au 30 mars 2018, avec trois séminaires pluridisciplinaires, tant à Paris qu’en régions, pour une semaine d’immersion complète et une première expérience d’étude appliquée.
 
Ces enseignements optionnels, choisis lors des entretiens pédagogiques de l’automne, offrent une approche des principales problématiques muséographiques autour de sujets exemplaires, traités en petits groupes, sous la conduite de coordinateurs, directeurs d’institutions, conservateurs, chercheurs et professionnels des musées.
 
Le musée Bourdelle, de l’atelier au musée : conserver, présenter, évoquer...
Atelier du sculpteur Antoine Bourdelle et lieu de vie pour lui et ses proches, le 16-18, rue Antoine Bourdelle est peu à peu devenu musée. A partir de cet exemple, et en le comparant à d’autres ateliers-musées, le séminaire s’interrogera sur le thème de la transformation de l'atelier en musée et la muséographie de l’atelier d’artiste.
Coordinatrice :
Amélie Simier, conservatrice générale du patrimoine, directrice du musée Bourdelle
 
....................................................................................................................................................................................
 
Musées de Nancy : vous avez dit collections permanentes ?
À Nancy, les collections municipales et des architectures singulières forment un ensemble patrimonial original. Dans ce cadre particulier et exemplaire, le séminaire s'intéressera aux parcours de visite des musées de la ville et au projet de rénovation du Musée lorrain.
Coordinateur :
Charles Villeneuve de Janti, conservateur en chef du patrimoine, directeur des musées de Nancy
 
....................................................................................................................................................................................
 
Montrer la ville et ses habitants : exposer le thème « Nourrir Marseille »
Les élèves seront confrontés aux questions relatives à la muséographie du patrimoine ethnologique. Le travail en groupe permettra d’aborder un ensemble de méthodes et techniques, de l’enquête de terrain à la mise en exposition du patrimoine immatériel. Ils travailleront cette année t sur l'exposition des cultures urbaines à travers le thème « Nourrir Marseille ».
Coordinateurs :
Claire Calogirou, chercheuse associée, Institut de l’Ethnologie méditerranéenne comparative, CNRS, MuCEM
Denis Chevallier, conservateur général du patrimoine, directeur du département de la recherche, MuCEM
 
....................................................................................................................................................................................
 
Consulter le programme de deuxième cycle

 
LE MUSÉE BOURDELLE, DE L’ATELIER AU MUSÉE




« Détenues »...

 
Encouragée par Robert Badinter, la photographe Bettina Rheims a réalisé entre septembre et novembre 2014 « Détenues », une série de portraits de femmes incarcérées au sein de quatre établissements pénitentiaires français. A partir de février, cinquante photographies de la série seront exposées dans la Sainte-Chapelle du château de Vincennes (9 février-30 avril) et au château de Cadillac (1er juin-4 novembre), où l’installation photographique renoue avec le passé carcéral de ces deux monuments et l’histoire des prisons pour femmes en France (1).
 
Dans la cadre de cette exposition, le Centre des monuments nationaux a proposé une collaboration originale à l’École du Louvre avec une opération de médiation portée par une dizaine d’étudiants, majoritairement élèves en Histoire de la photographie et/ou Art contemporain. Ainsi, le jeudi 8 mars 2018, Journée Internationale des Femmes, de 10h00 à 16h30, ces jeunes historiens de l’art exploreront avec les visiteurs ce projet confrontant les univers de la prison et de la création artistique qui, dans un dialogue complexe, interroge la construction et la représentation de la féminité dans les espaces de privation de liberté et d’enfermement.
 
Après cette première session de médiation, au château de Vincennes, un second volet, avec les mêmes étudiants, sera organisé au château de Cadillac durant la deuxième quinzaine de juin.
 
Exposition : « Détenues »
Proposée par le Centre des monuments nationaux
au château de Vincennes,
du 9 février au 30 avril 2018
et au château de Cadillac,
du 1er juin au 4 novembre 2018
 
(1) Les photographies sont accompagnées de quelques-uns des « fragments », fiction construite par Bettina Rheims à partir de souvenirs de ces rencontres.
 
....................................................................................................................................................................................
 
 
En savoir plus sur l’exposition :
https://www.monuments-nationaux.fr/Actualites/Exposition-Detenues-de-Bettina-Rheims

 
1. « DETENUES », EVE SCHMIT II, NOVEMBRE 2014, ROANNE © BETTINA RHEIMS
2. « DETENUES », RAMY, OCTOBRE 2014, POITIERS VIVONNE © BETTINA RHEIMS
3. « DETENUES », NINIOVITCH II, NOVEMBRE 2014, ROANNE © BETTINA RHEIMS




Les jeunes ont la parole

 
Nouvelle édition pour « Les jeunes ont la parole », cette opération de médiation originale mise en place par le musée du Louvre qui propose au public une découverte ou une redécouverte du musée et de ses collections lors des nocturnes du vendredi.
 
Confiée à des étudiants, notamment aux élèves de l'École du Louvre qui interviendront, pour certains, en binôme avec des étudiants en médecine de l’Université Pierre et Marie Curie, cette expérience de médiation s'inscrit dans le programme des actions d'application pratique des enseignements dispensés en cours. Cette année, après une nouvelle préparation assurée par les équipes de l'École et du musée, une cinquantaine d'élèves participeront à cette opération les 23, 30 mars et 6 avril 2018.
 
Ainsi, trois soirs durant, ces futurs professionnels des musées, étudiants de la deuxième année de premier cycle au master 2 de l’École du Louvre, partageront le regard qu’ils portent sur les œuvres et feront découvrir aux visiteurs leur musée du Louvre et les œuvres de leur choix.
Une opération de médiation originale pour découvrir, redécouvrir et échanger.

 
Les JEUNES ONT LA PAROLE AU MUSÉE DU LOUVRE




Télégrammes

 
De nouveaux cycles de cours en régions débutent en mars 2018 :
 
À Caen, au musée des Beaux-Arts de Caen
« Sur le front de l’art » :
les collections françaises pendant la Seconde Guerre Mondiale

Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les mercredis de 17h45 à 19h15,
à partir du 28 mars 2018.
Musée des Beaux-Arts de Caen

À Lens, au musée du Louvre-Lens
De l’Impressionnisme aux sources de la modernité :
la peinture en France au temps de Renoir (1841-1919)

Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les mercredis de 17h45 à 19h15,
à partir du 21 mars 2018.
Musée du Louvre-Lens

À Limoges, à l'ENSIL
Les secrets du corps humain révélés par les arts, de la Renaissance au XIXe siècle
Cycle thématique de 5 séances de 1h15, les mardis de 18h15 à 19h30,
à partir du 13 mars 2018.
Musée Adrien Dubouché

À Marseille, au MuCEM
Le corps dans l'art médiéval
Cycle thématique de 10 séances de 1h30, les lundis de 14h30 à 16h00,
Vivre à Paris (1880-1914) : une bien Belle Epoque !
Cycle thématique de 10 séances de 1h30, les lundis de 16h30 à 18h00,
à partir du 12 mars 2018.
MuCEM

À Montpellier, à la salle Rabelais
Au temps de Picasso
Cycle thématique de 8 séances de 1h30, les mardis de 18h00 à 19h30,
à partir du 27 mars 2018.
Musée Fabre

À Niort, au musée Bernard d’Agesci
Autour de quelques œuvres phares du XXe siècle
Cycle thématique de 4 séances de 1h30, les jeudis de 18h00 à 19h30,
à partir du 8 mars 2018.
Musée Bernard d’Agesci

À Poitiers, au musée Sainte Croix
Paul Cézanne, « père de l'art moderne »
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les mardis de 18h00 à 19h30,
à partir du 6 mars 2018.
Musée Sainte Croix

À Quimper, au Pôle universitaire Pierre-Jakez-Hélias
L’après-guerre et la victoire de l’Abstraction
Cycle thématique de 4 séances de 1h30, les mercredis, de 18h30 à 20h00,
à partir du 21 mars 2018.
Musée des Beaux-Arts

À Reims, au Conservatoire à Rayonnement Régional
Voir l’espace autrement : la sculpture non-figurative
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les lundis, de 18h15 à 19h45,
à partir du 19 mars 2018.
Musée des Beaux-Arts

À Troyes, à la Maison du patrimoine
Les arts précolombiens, la puissance de la création et la magie des ors
Cycle thématique de 5 séances d’1h30, les mercredis de 18h30 à 20h00,
à partir du 21 mars 2018.
Musées de Troyes

À Vitré, au Centre culturel Jacques Duhamel
Gourmandise, histoire d’un péché capital
Cycle thématique de 5 séances d’1h30, les jeudis de 18h30 à 20h00,
à partir du 15 mars 2018.
Musées de Vitré
 
....................................................................................................................................................................................
 
Collecta.fr
Consultez la base de données et le site Collecta, reconstitution virtuelle de la collection de François-Roger de Gaignières construite à partir de l’inventaire complet des 5 569 items (manuscrits, portefeuilles de dessins et d’estampes, imprimés, tableaux et objets) dressé en 1711, du vivant de l’antiquaire et aujourd’hui dispersée entre différents lieux de conservation (départements de la Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque Bodléienne d’Oxford). Ou comment opérer des liens entre la logique classificatoire moderne et les logiques contemporaines d'indexation des savoirs et des données et reconsidérer le rôle des antiquaires dans la construction des savoirs, ou comment susciter une réflexion sur les enjeux des humanités numériques pour nos disciplines.
Site Collecta https://www.collecta.fr/
 
....................................................................................................................................................................................
 

De l'actualité et des télégrammes en continu sur
 
          





Informations pratiques

 
Venir à l'École du Louvre
Métro : Palais Royal, Tuileries, Pyramides
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 sauf samedi et dimanche
Téléphone : 01 55 35 18 00
www.ecoledulouvre.fr

 
Crédits photographiques :
photo 1 : Google Art project WIKICOMMONS
photo 2 : Musée du Louvre
photos 3 et 9 : ML/Ecole du Louvre
photo 4 : Ecole du Louvre
photo 6 : Pascal Dolémieux/Ecole du Louvre
photo 7 : Musée Bourdelle
photo 8 : Bettina Rheims/DR
a