Bourses de recherche de l'École du Louvre

 
L'École du Louvre lance son sixième appel à candidatures pour l'attribution de nouvelles bourses de recherche pour ses élèves de troisième cycle.
 
Créées grâce au mécénat de la Fondation Daniel et Nina Carasso, ces bourses participent au développement du troisième cycle et du programme de recherche muséologie et patrimoine : lieux, objets, méthodes ; qui, en lien avec les ambitions fondatrices de l'École, privilégie l'étude des objets et des collections, mais aussi l'histoire matérielle des œuvres, l'histoire de la réception, de la circulation, l'histoire de l'histoire de l'art...
 
Les bourses de recherche pour les élèves de troisième cycle de l'École du Louvre permettent de donner à ces étudiants les conditions les plus propices à la conduite et à l'achèvement de leurs travaux de recherche. D'une année académique (septembre à juin), ces bourses s'adressent, en priorité, à des élèves qui ne bénéficient d'aucun autre financement d'aide à la recherche, sont dans la dernière phase de leurs travaux et dont le sujet est en concordance avec le programme de recherche de l'École.
Montant annuel de la bourse : 11 000 euros par boursier.
 
Télécharger le dossier de candidature
Dépôt du dossier avant le 31 mai 2017.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso
 

 
HANS HOLBEIN LE JEUNE, LES AMBASSADEURS (DÉTAIL) NATIONAL GALLERY, LONDRES




La bourse Fra Angelico

 
L'association Fra Angelico a été créée autour de Nicole Lignac, par des élèves et des enseignants de l’École du Louvre, pour venir en aide aux artistes âgés, isolés et démunis.
Aujourd’hui, l’association, dans le prolongement de ses actions initiales, s’attache à soutenir la scolarité et les recherches d’élèves de l’École du Louvre de deuxième et de troisième cycles par l’allocation d’une bourse annuelle, délivrée sur critères académiques et sociaux.
 
Ainsi, la cinquième bourse de l'association, millésime 2017, a-t-elle été décernée à Sina Phan. Le lauréat, diplômé de premier cycle en « Histoire de l’architecture occidentale », est aujourd’hui élève en Master 2. Il a soutenu l’an passé un mémoire de Master 1 : « La pratique de la restauration au sein de la Maison Haro (1825-1925) », sous la direction d’Isabelle Cabillic et Claire Gerin-Pierre, conservatrices du patrimoine au Centre de recherche et de restauration des musées de France.
Il mène actuellement, en seconde année de deuxième cycle, une étude sur « Haro, marchands et collectionneurs (1860-1951) » sous la direction de Claire Barbillon, professeure d’histoire de l’art contemporain à l’Université de Poitiers, tout en étant élève partenaire à l’École Normale Supérieure (Ulm).
 
 
Cette année, compte-tenu de la qualité des candidats, deux bourses d’encouragement ont également été décernées à deux autres postulants :
Gilliane Berardini, diplômée de premier cycle en « Architecture, décor et ameublement des grandes demeures », boursière de la French Heritage Society, qui après un mémoire de Master 1 sur « Henri Grosseuvre, collectionneur versaillais » est actuellement en Master 2, entre l’École du Louvre et l’Université de Saint Andrews, et mène une étude sur « Les influences françaises dans l’œuvre de l’architecte écossais Robert Lorimer (1864-1929) » ;
Ophélie Rodier, diplômée de premier cycle en « Histoire de l’architecture occidentale », qui après un mémoire de Master 1 sur « La réforme Franceschini, une solution à la crise des musées nationaux italiens ? » est actuellement en Master 2, entre l’École du Louvre et l’école Normale supérieure de Pise, et mène un projet de recherche sur Simone Pollaiuolo, sculpteur et architecte florentin (1457-1508).
 
....................................................................................................................................................................................
 
Composition du jury :
 
Amaury Lefébure,
conservateur général du patrimoine, directeur du musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau
Rachel Beaujean-Deschamps,
chargée d'études documentaires-régie des œuvres, musée national du Moyen Age, musée de Cluny
Vincent Bouvet,
historien, historien de l'art, responsable des éditions, École nationale supérieure des arts décoratifs
Philippe Durey,
conservateur général du patrimoine, directeur de l'École du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 
Association Fra Angelico. 142 bis, rue de Grenelle. 75007 Paris

 
« AU GENIE DES ARTS » MAISON HARO. PHOTO PASCAL LABREUCHE




Conservateurs du patrimoine

 
L'Institut national du patrimoine organise, en partenariat avec l'École du Louvre et l'École nationale des chartes et avec le soutien de la Fondation Culture & Diversité et de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances, une classe préparatoire intégrée aux concours externes de conservateur du patrimoine. Elle a pour objectif d'aider les candidats à préparer les concours externes de conservateur du patrimoine en leur apportant un soutien pédagogique renforcé, un appui financier et la compétence de tuteurs.
 
Elle peut accueillir un effectif d'environ dix étudiants, toutes spécialités confondues.
 
Les candidats souhaitant préparer les concours de conservateur du patrimoine pour les spécialités Archéologie, Monuments historiques et inventaire, Musées bénéficieront d'enseignements spécifiques à l'École du Louvre tandis que ceux souhaitant se présenter aux concours pour la spécialité Archives bénéficieront d'enseignements spécifiques à l'École nationale des chartes.
 
Ce dispositif est réservé à des étudiants sélectionnés sur critères académiques et sociaux.
 
Retrait-téléchargement et dépôt des dossiers de candidature :
du 6 mars au 28 avril 2017 (cachet de la poste faisant foi).
 
Pour en savoir plus
 
..........................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Institut national du patrimoine


Le site de l'Ecole nationale des chartes
Le site de la Fondation Culture & Diversité
Le site de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances

 
INSTITUT NATIONAL DU PATRIMOINE, GALERIE COLBERT




Cours d’été

 
Fleurs, architecture hospitalière, corps dans l’art médiéval, nu dans l’art occidental, artistes chiffonniers, Belle Epoque à Paris, décryptages d’œuvres majeures, espace japonais, architecture parisienne, jardin nourricier en Occident, iconographie des rois mages, art miroir des souffrances du corps et de l’âme, Goya, sciences en Europe à la Renaissance, Francis Bacon... sont au programme des cours d'été 2017. Soit, du 19 juin au 28 juillet 2017, quinze cycles thématiques originaux (en journée et en soirée) destinés au plus large public et dispensés par des spécialistes, conservateurs, universitaires, chercheurs et professionnels du patrimoine. Des cours magistraux qui seront complétés par des visites d'application dans les musées et les monuments correspondants aux sujets traités.
 
Télécharger le programme complet
 
Télécharger la fiche d'inscription
....................................................................................................................................................................................
 
Série 1 (en soirée), du 19 au 23 juin 2017
Histoire et représentation des fleurs dans la peinture, de la Renaissance au XIXe siècle
par Aude Gobet, docteur en histoire de l’art, chef du service d’étude et de documentation,
département des peintures, musée du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 2 (en soirée), du 19 au 23 juin 2017
L’architecture hospitalière en Europe, de la fin du XVIIIe siècle aux années 80 :
entre avancées scientifiques et évolution sociétale

par Pierre-Louis Laget, docteur en médecine, chercheur en histoire de l’architecture,
service du patrimoine culturel, Conseil régional des Hauts-de-France, Lille
....................................................................................................................................................................................
 
Série 3 (en journée), du 26 au 30 juin 2017
Le corps dans l’art médiéval. Regards rapprochés
par Cécile Bulté, docteur en histoire de l’art
....................................................................................................................................................................................
 
Série 4 (en soirée), du 26 au 30 juin 2017
Variations sur le nu dans l’art occidental (1863-1939)
par Nicholas-Henri Zmelty, maître de conférences en histoire de l’art contemporain,
Université de Picardie Jules Verne
....................................................................................................................................................................................
 
Série 5 (en soirée), du 26 juin au 30 juin 2017
Artistes chiffonniers : création artistique et matériaux de récupération
par Déborah Laks, docteur en histoire de l’art, chercheur associé, Centre d’Histoire de Sciences Po, Paris
....................................................................................................................................................................................
 
Série 6 (en journée), du 3 juillet au 7 juillet 2017
Vivre à Paris (1880-1914) : une bien Belle époque !
par Aurélie Erlich, conférencière nationale, chargée de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 7 (en soirée), du 3 juillet au 7 juillet 2017
Décryptages
par Cédric Michon, professeur d'histoire moderne, directeur des Presses Universitaires de Rennes
....................................................................................................................................................................................
 
Série 8 (en soirée), du 3 juillet au 7 juillet 2017
L’espace japonais
par Maël Bellec, conservateur du patrimoine, musée Cernuschi
....................................................................................................................................................................................
 
Série 9 (en journée), du 17 juillet au 21 juillet 2017
Paris, l’architecture complexe et contradictoire d’une ville
par Michaël Darin, ancien professeur d’histoire de l’architecture et de la ville,
écoles supérieures d’architecture de Nantes, Strasbourg et Versailles
....................................................................................................................................................................................
 
Série 10 (en journée), du 17 juillet au 21 juillet 2017
Une histoire du jardin nourricier en Occident
par Florent Quellier, maître de conférences en histoire moderne (H.D.R.),
Université de Tours, titulaire de la chaire CNRS « Histoire de l’alimentation des mondes modernes »
....................................................................................................................................................................................
 
Série 11 (en soirée), du 17 juillet au 21 juillet 2017
« Ils virent l’étoile et furent emplis de joie ». Iconographie des rois mages
par Pauline Duclos-Grenet, ancienne élève de l’École Normale Supérieure,
doctorante en histoire de l’art, enseignante
....................................................................................................................................................................................
 
Série 12 (en soirée), du 17 juillet au 21 juillet 2017
Fragilités humaines, ou l’art, miroir des souffrances du corps et de l’âme
par Benjamin Salama, doctorant en histoire de l’art, chargé de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
Série 13 (en journée), du 24 juillet au 28 juillet 2017
Francisco de Goya y Lucientes : des Jeux d’enfants aux Désastres de la guerre
par José de Los Llanos, conservateur en chef du patrimoine, responsable du cabinet d’arts graphiques
et du département des maquettes, musée Carnavalet-Histoire de Paris
....................................................................................................................................................................................
 
Série 14 (en journée), du 24 juillet au 28 juillet 2017
Les sciences en Europe à la Renaissance
par Pascal Brioist, professeur d’histoire moderne,
Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance, Université François Rabelais, Tours
....................................................................................................................................................................................
 
Série 15 (en soirée), du 24 juillet au 28 juillet 2017
La peinture de Francis Bacon : « Aussi vivante que la vie même » (Michel Leiris)
par Maxime Morel, doctorant en histoire de l’art, chargé de cours, École du Louvre
....................................................................................................................................................................................
 
La totalité de ces enseignements est accessible au titre de la formation professionnelle continue (DIF compris).
 
Pour tout renseignement concernant une prise en charge au titre la formation continue : courriel formation continue
Pour toute autre précision : courriel cours d'été

 
HANS HOLBEIN LE JEUNE, LES AMBASSADEURS (DÉTAIL) NATIONAL GALLERY, LONDRES




Les formes de l'habitat du premier Âge du Fer en Europe de l'Ouest

 
Prolongement de l'enseignement du cours d’ « Archéologie de l’Europe préhistorique », cette journée d'étude, organisée par l'Inrap et l'École du Louvre, est ouverte aux élèves, étudiants, archéologues, conservateurs, universitaires, et se propose de dresser un panorama de l'actualité de la recherche sur l’habitat courant du premier Âge du Fer.
 
En effet, cette période, de près de quatre siècles, ne bénéficie pas encore, à l'inverse de l'Âge du Bronze et du deuxième Âge du Fer, d’études actualisées et approfondies des systèmes d'habitat et des modalités économiques qui les contraignent. Ainsi l’objectif de cette session, au regard des découvertes inédites sur le système d’habitat entre le VIIIe siècle et le Ve siècle avant notre ère, des nouveaux sites exhumés lors d’opérations préventives et des nouvelles études, est de rassembler chercheurs et sites autour des problématiques de l'habitat du premier Âge du Fer, pour offrir à la communauté scientifique un état de la recherche aussi actualisé que possible.
 
Journée d'étude :
Les formes de l'habitat du premier Âge du Fer en Europe de l'Ouest

Le 31 mars 2017, École du Louvre, amphithéâtre Cézanne.
Entrée gratuite dans limite des places disponibles
Inscription obligatoire sur : colloques[a]ecoledulouvre.fr

Télécharger le programme
 
Direction scientifique :
Cyril Marcigny, Inrap Normandie, UMR 6566 (Universités de Rennes, Nantes, CNRS, MCC), chargé de cours, École du Louvre
Christophe Maitay, Inrap Poitou-Charentes
Vincent Riquier, Inrap Champagne, UMR 8215 Trajectoires (Université Paris 1, CNRS)

Avec la participation de : Vincent Riquier (Inrap), Sidonie Bündgen (Reims métropole, Inrap), Markus Schußmann (Freie Universität Berlin), Jean-Charles Brenon (Inrap), Franck Thiériot (Inrap), Fréderic Gransar (Inrap), Éric Néré ( Inrap), Pierre Broutin (Inrap), Florent Mercey (Inrap-Université Toulouse-le-Mirail), Éric Frénée (Inrap,-Université Toulouse-le-Mirail),Pierre-Yves Milcent (Inrap,-Université Toulouse-le-Mirail), Emmanuelle Leroy-Langelin (Conseil départemental du Pas-de-Calais, Inrap), Yann Lorin (Conseil départemental du Pas-de-Calais, Inrap), Pierre Giraud (Conseil départemental du Calvados), Joseph Le Gall (Inrap), Christophe Maitay (Inrap).
 
....................................................................................................................................................................................
 
VUE AERIENNE DE L'HABITAT DE BEZAN EN COURS DE FOUILLE ©INRAP




Les jeunes ont la parole

 
Nouvelle édition pour « Les jeunes ont la parole », cette opération de médiation originale mise en place par le musée du Louvre qui propose au public une découverte ou une redécouverte du musée et de ses collections lors des nocturnes du vendredi.
 
Confiée à des étudiants, notamment aux élèves de l'École du Louvre, cette expérience de médiation s'inscrit dans le programme des actions d'application pratique des enseignements dispensés à l'École.
Cette année, après une nouvelle préparation assurée par les équipes du musée et de l'École, une cinquantaine d'élèves (1) participeront à cette opération les 17, 24 et 31 mars 2017. Ainsi, trois soirs durant, ils partageront le regard qu’ils portent sur les œuvres et feront découvrir aux visiteurs leur musée du Louvre et les œuvres de leur choix. Une opération de médiation originale pour découvrir, redécouvrir et débattre.
 
1.Une quinzaine d’élèves de l’École du Louvre interviendront en binôme avec des étudiants en médecine de l’Université Pierre et Marie Curie.

 
LES JOP AU MUSÉE DU LOUVRE




Rodin : l'onde de choc

 
Parallèlement à Rodin, l'exposition du centenaire, le musée Rodin, associé à la RMN-Grand Palais, l'École du Louvre et la Société des amis du musée Rodin, organise un colloque qui se propose d'examiner le rayonnement de Rodin jusqu'à nos jours et dans tous les champs de la création, des domaines des beaux-arts les plus attendus aux territoires les moins explorés.
 
Rodin, comme Monet ou Picasso, a connu et connait toujours une célébrité mondiale incontestée. Ce phénomène s'est poursuivi sans discontinuer et ne laisse pas d'étonner ; des musées Rodin se sont constitués au XXe siècle aux États-Unis, au Mexique, au Japon, en Corée. A chaque génération, le public et les artistes se sont positionnés par rapport à lui, quelquefois pour en prendre le contrepied, souvent pour s'en inspirer ou renchérir sur une invention, un aspect, une forme. A chaque période, un Rodin différent est mis en exergue, découvert, mis en lumière. Ces mutations du regard contemporain, loin d'épuiser l'œuvre de l'artiste, ont permis, permettent et permettront un enrichissement sans cesse renouvelé de sa compréhension.
 
Colloque :
Rodin, l'onde de choc

Les 22 et 23 mars 2017, Grand Palais, auditorium. Avenue du Général Eisenhower. 75008 Paris
Entrée par le square Jean Perrin
Entrée gratuite sur présentation d'une invitation
à télécharger prochainement sur www.grandpalais.fr

Télécharger le programme
Informations
 
Direction scientifique :
Présidence : Catherine Chevillot, directrice du musée Rodin
Claire Barbillon, professeur d'histoire de l'art, Université de Poitiers, École du Louvre
Sophie Biass-Fabiani, conservatrice du patrimoine, musée Rodin
François Blanchetière, conservateur du patrimoine, musée Rodin
Thierry Dufrêne, professeur d'histoire de l'art, Université Paris Ouest Nanterre-La Défense
Alexia Fabre, directrice du MAC-VAL
Christine Lancestremère, conservatrice du patrimoine, chef du service des collections, musée Rodin
Brigitte Léal, directrice adjointe du MNAM-Centre Pompidou
Hélène Marraud, attachée de conservation en charge des collections de sculptures, musée Rodin
Véronique Mattiussi, responsable du fonds historique, musée Rodin
Hélène Pinet, chef du service de la recherche, musée Rodin
Paul-Louis Rinuy, professeur d'histoire de l'art, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
Antoinette Le Normand-Romain, conservatrice générale honoraire du patrimoine
Hélène Zanin, chargée des colloques, musée Rodin

Avec la participation de : Werner Schnell (Université de Göttingen), Bruno Fornari (MSK-Mmusée des Beaux-Arts de Gand), Olivier Szerwiniack (Université de Picardie Jules Verne, Amiens), Tobias Kaempf (Université de la Ruhr, Bochum), Dominik Brabant (Université catholique d'Eichstätt-Ingolstadt), Leo Lecci (Université de Gênes), Tomoko Ando (Université Hosei), Anna Filatova (École nationale des chartes, Paris), Linda Hinners (musée national des beaux-arts de Stockholm), Adriana Sotropa (Université Bordeaux-Montaigne), Barbara Vujanovi (musées Ivan Mestrovi-Atelier Mestrovi, Zagreb), Clarisse Fava-Piz (Université de Pittsburgh), Liisa Lindgren (Parlement de Finlande et Université d'Helsinki), Marion Bornscheuer (musée Lehmbruck, Duisbourg), Malgorzata Dabrowska, Jonathan Vernon (Institut Courtauld, Londres), Francesco Guzzetti (École Normale Supérieure, Pise), Sylvie Coëllier (Université Aix-Marseille), Claire Garcia (École du Louvre, Université Paris Ouest Nanterre-La Défense), Claude Rutault et Juliette Laffon.
 
....................................................................................................................................................................................
 
 

 
RODIN, L'ONDE DE CHOC




Télégrammes

 
De nouveaux cycles de cours en régions débutent en mars et début avril 2017 :
 
À Cherbourg-en-Cotentin, au musée d'art Thomas Henry
Les secrets du corps humain révélés par les arts,
de la Renaissance au XXIe siècle

Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les jeudis de 18h30 à 20h00,
à partir du 6 avril 2017.
Musée d'art Thomas Henry

À Lens, au musée du Louvre-Lens
Ecritures
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les jeudis de 17h45 à 19h30,
à partir du 15 mars 2017.
Musée du Louvre-Lens

À Nevers, au Palais ducal
Autour de quelques œuvres phares du XXe siècle
Cycle thématique de 4 séances de 1h30, les lundis de 18h30 à 20h00,
à partir du 6 mars 2017.
Musée de la Faience

À Niort, au musée Bernard d’Agesci
Camille Claudel : sculpter l’intime
Cycle thématique de 4 séances de 1h30, les jeudis de 18h00 à 19h30,
à partir du 9 mars 2017.
Musée Bernard d’Agesci

À Poitiers, au musée Sainte Croix
Henri Matisse : « simplifier la peinture »
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les jeudis de 18h00 à 19h30,
à partir du 13 mars 2017.
Musée Sainte Croix

À Quimper, au Pôle universitaire Pierre-Jakez-Hélias
Demeures et décors d’exception. Commanditaires, architectes
et artisans à Paris à la fin du XVIIIe siècle

Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les mercredis, de 18h30 à 20h00,
à partir du 8 mars 2017.
Musée des Beaux-Arts

À Roubaix, au musée d'art et d'industrie - La Piscine
Les secrets du corps humain révélés par les arts,
de la Renaissance au XXIe siècle

Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les vendredis de 18h30 à 20h00,
à partir du 3 mars 2017.
Musée d'art et d'industrie - La Piscine

À Rouen, à l’Hôtel de Région
Velázquez, génie du siècle d’or espagnol
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les mardis de 18h00 à 19h30,
à partir du 14 mars 2017.
Région Normandie

À Troyes, à la Maison du patrimoine
Les Primitifs flamands : le regard mis en scène
Cycle thématique de 5 séances d’1h30, les mercredis de 18h30 à 20h00,
à partir du 8 mars 2017.
Musées de Troyes

À Vitré, au Centre culturel Jacques Duhamel
Décryptages
Cycle thématique de 5 séances d’1h30, les jeudis de 18h30 à 20h00,
à partir du 2 mars 2017.
Musées de Vitré
 
....................................................................................................................................................................................
 

De l'actualité et des télégrammes en continu sur
 
        





Informations pratiques

 
Venir à l'École du Louvre
Métro : Palais Royal, Tuileries, Pyramides
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 sauf samedi et dimanche
Téléphone : 01 55 35 18 00
www.ecoledulouvre.fr

 
Crédits photographiques :
photos 1 et 4 : National Gallery, Londres
photo 2 : Pascal labreuche
photo 3 : David Pendery
photo 6 : ML/Ecole du Louvre
photo 5 : INRAP
photo 7 : Musée Rodin