Bourses de recherche de l'École du Louvre

 
L'École du Louvre lance son cinquième appel à candidatures pour l'attribution de nouvelles bourses de recherche pour ses élèves de troisième cycle.
 
Créées grâce au mécénat de la Fondation Daniel et Nina Carasso, ces bourses participent au développement du troisième cycle et du programme de recherche muséologie et patrimoine : lieux, objets, méthodes ; qui, en lien avec les ambitions fondatrices de l'École, privilégie l'étude des objets et des collections, mais aussi l'histoire matérielle des œuvres, l'histoire de la réception, de la circulation, l'histoire de l'histoire de l'art...
 
Les bourses de recherche pour les élèves de troisième cycle de l'École du Louvre permettent de donner à ces étudiants les conditions les plus propices à la conduite et à l'achèvement de leurs travaux de recherche. D'une année académique (septembre à juin), ces bourses s'adressent, en priorité, à des élèves qui ne bénéficient d'aucun autre financement d'aide à la recherche, sont dans la dernière phase de leurs travaux et dont le sujet est en concordance avec le programme de recherche de l'École.
Montant annuel de la bourse : 11 000 euros par boursier.
 
Télécharger le dossier de candidature
Dépôt du dossier avant le 30 mai 2016.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso
 





Venise Baroque, École du Louvre et Istituto Veneto

 
Pour sa XXe édition, le séminaire d'histoire de l'art vénitien, conçu et développé par l'École du Louvre et l'Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti, traitera, du 30 juin au 6 juillet 2016, de la Venise baroque, à travers l'architecture, la peinture et la sculpture.
 
Organisé à Venise, destiné aux étudiants en histoire de l'art de deuxième et troisième cycles des institutions françaises et étrangères, il propose des conférences de spécialistes internationaux et des visites conduites par les responsables scientifiques des collections, certaines inédites et dans des sites habituellement fermés au public.
Le séminaire se déroule indifféremment en français et en italien. Une bonne compréhension des deux langues est indispensable. Le droit d'inscription est de 180 euros. Il comprend les frais d'enseignement et les transports au cours du séminaire. Les candidatures devront parvenir à chacune des deux institutions avant le 9 mai 2016 (le programme détaillé du séminaire sera disponible en avril).
 
Formulaire de candidature en ligne
Télécharger l'affiche
 
....................................................................................................................................................................................
 
L'engagement financier assumé par les deux partenaires pour l'organisation de la semaine d'étude permet de maintenir à un niveau très peu élevé le droit d'inscription des étudiants sélectionnés pour le séminaire. Celui-ci accueille chaque année une trentaine d'élèves de deuxième cycle de l'École du Louvre et des universités françaises, italiennes et plus généralement européennes.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Programmation et organisation :
École du Louvre : Vincent Delieuvin, Stefania Tullio Cataldo
Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti : Sandro G. Franchini.
 
Renseignements :
École du Louvre. Palais du Louvre. Porte Jaujard. Place du Carrousel. F-75038 Paris cedex 01
Téléphone : +33(0)1.55.35.19.12. Courriel
Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti. Palazzo Loredan. Campo Santo Stefano, 2945. I-30124 Venezia
Telefono : +39.041.240.77.11. E-mail
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Istituto veneto di Scienze, Lettere ed Arti
Séminaire d'histoire de l'art vénitien
 

 
Eglise de La Salute, © Robert Körner




Colloque : Collecta, des pratiques antiquaires aux humanités numériques

 
Collecta est un projet de recherche qui, dans une approche prospective, mobilise les nouvelles technologies et les ressources du design numérique pour reconstituer et interroger la collection dispersée de François-Roger de Gaignières (1642-1715). Pendant presque un demi-siècle, ce savant parcourut la France accompagné d'un copiste et d'un dessinateur, dépouillant les chartriers des châteaux, des abbayes et des chapitres, copiant et relevant des centaines de milliers d'actes, de titres et de monuments : sceaux, épitaphes, tombeaux, vitraux, tapisseries, églises, abbayes, villes, etc.
 
Aujourd'hui, la base de données consacrée à Gaignières a pour ambition de donner à voir la structure savante de la collection, comme les multiples copies et usages auxquels elle donna lieu. Le colloque, point d'étape et de restitution, présentera un prototype visible sur le web construit à partir des inventaires et d'un choix stratégique de portefeuilles de textes et de dessins. Il proposera d'identifier la diversité des modes de classification, de saisir les catégories intellectuelles, les processus et les dispositifs formels développés au cours des siècles au sein des collections documentaires, propres à assurer leur consultation et leur développement.
 
Cette manifestation pluridisciplinaire examinera également les pratiques savantes et numériques pour inclure les unes et les autres dans la même approche critique et identifier leurs convergences et leurs différences.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Colloque international
Les 7 et 8 avril 2016 (École du Louvre)

Organisé par héSam Université, l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l'École du Louvre
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles
Inscription obligatoire : colloques[a]ecoledulouvre.fr
Ecole du Louvre, Palais du Louvre, Aile de Flore, Porte Jaujard. 75001 Paris
Amphithéâtre Michel-Ange
Entrée par le jardin du Carrousel
 
Avec la participation de : Jean-Luc Delpeuch (héSam Université), Philipe Durey (École du Louvre) Caroline Moricot (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Dominique Jarrassé (Université de Bordeaux-Montaigne), Anne Ritz-Guilbert (École du Louvre), Sophie Fétro (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Christophe Leclercq (Sciens Po-Paris, École du Louvre), Anthony Masure (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Claudie Voisenat (Ecole des hautes études en sciences sociales), Pierre-Damien Huyghe (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Toby Burrows (King's College, Londres), Yann Sordet (Bibliothèque Mazarine), Matthieu Bonicel (Bibliothèque nationale de France), Corinne Le Bitouzé (Bibliothèque nationale de France), Jude Talbot (Bibliothèque nationale de France), Claudia Rabel (Institut de recherche et d'histoire des textes-Centre national de la recherche scientifique, Paris), Marianne Freyssinet (Université Paul Valéry, Montpellier), Élise Pavy-Guilbert (Université Bordeaux-Montaigne), Adeline Levivier (Université de Lyon-Centre national de la recherche scientifique), Rémi Jimenes (Centre d'Études Supérieures de la Renaissance, Université de Tours), Thomas Huot-Marchant (Atelier National de Recherche Typographique, Nancy), Michel Pastoureau (École pratique des hautes études), Pascal Schandel (École du Louvre).
 
Télécharger le programme
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le projet Collecta a obtenu de juin 2014 à juin 2016 un financement dans le cadre de l'appel à projet Synergies de la Comue héSam. Il est développé par l'École du Louvre et l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
 
Responsables scientifiques :
Anne Ritz-Guilbert (historienne de l'art, École du Louvre), Sophie Fétro (designer, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).
 
....................................................................................................................................................................................
 





Conservateurs du patrimoine

 
L'Institut national du patrimoine organise, en partenariat avec l'École du Louvre et l'École nationale des chartes et avec le soutien de la Fondation Culture & Diversité et de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances, une classe préparatoire intégrée aux concours externes de conservateur du patrimoine. Elle a pour objectif d'aider les candidats à préparer les concours externes de conservateur du patrimoine en leur apportant un soutien pédagogique renforcé, un appui financier et la compétence de tuteurs.
 
Elle peut accueillir un effectif d'environ dix étudiants, toutes spécialités confondues.
 
Les candidats souhaitant préparer les concours de conservateur du patrimoine pour les spécialités Archéologie, Monuments historiques et inventaire, Musées bénéficieront d'enseignements spécifiques à l'École du Louvre tandis que ceux souhaitant se présenter aux concours pour la spécialité Archives bénéficieront d'enseignements spécifiques à l'École nationale des chartes.
 
Ce dispositif est réservé à des étudiants sélectionnés sur critères académiques et sociaux.
 
Retrait-téléchargement et dépôt des dossiers de candidature :
du 7 mars au 29 avril 2016 (cachet de la poste faisant foi).
 
Pour en savoir plus
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Institut national du patrimoine


Le site de l'Ecole nationale des chartes
Le site de la Fondation Culture & Diversité
Le site de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances

 
Galerie Colbert




SIEM 2016... le commissariat d'exposition

 
Etudiants avancés et jeunes professionnels de nationalité étrangère, réservez dès maintenant vos dates pour le nouveau séminaire international d'été de muséologie (SIEM) consacré au commissariat d'exposition.
 
Le séminaire 2016, complément de formation à un cursus d'histoire de l'art ou de muséologie, se déroulera à Paris, du 29 août au 9 septembre et s'intéressera aux missions du commissaire d'exposition.
Quels objectifs poursuit-il à travers son exposition ? Sous quel angle aborde-t-il son sujet - artistique, scientifique, théâtral ? Quelles relations entretient-il avec son équipe - scénographe, régisseur, médiateur... ? Dans quelle mesure tient-il compte des publics ? Quels rapports a-t-il aux objets ? Comment organise-t-il les partenariats internationaux ? Son approche est-elle différente selon la nature de l'exposition - Beaux-Arts, sciences et techniques, archéologie, ethnographie ? Tels sont les axes de réflexion qui seront abordés à travers des enseignements théoriques, des rencontres, des tables rondes et des visites d'expositions.
Date limite de candidature : 3 juin 2016 (le programme détaillé du séminaire sera disponible en avril).
 
Formulaire de candidature en ligne
Téléchargez l'affiche
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le séminaire se déroulera principalement en français, toutefois, les étudiants auront la possibilité de s'exprimer en anglais.
 
Le Séminaire international d'été de muséologie sur le site de l'École du Louvre
courriel.international





Un enjeu muséographique : la scénographie

 
Du 21 au 25 mars 2016, dans le cadre de ses cours de deuxième semestre de Master 1, le programme académique de première année de deuxième cycle propose différents « Séminaires de muséographie » (1). Dans ce cadre, l'École inaugure cette année, un nouvel enseignement « Un enjeu muséographique : la scénographie ».
 
Coordonné par Adeline Rispal (2), ce séminaire vise à sensibiliser les étudiants aux enjeux de la scénographie, à mieux les comprendre - au croisement des nécessités politique, scientifique, symbolique, historique, urbaine, architecturale, fonctionnelle, technique, financière, physiologique et éthique - et permettre ainsi à ces futurs professionnels de mieux collaborer avec tous les acteurs de la conception et de la réalisation d'une exposition, véritable projet et excercice collectifs.
 
1. Le choix de ces enseignements s'effectue lors des entretiens pédagogiques menés au mois de novembre.
1. Architecte DPLG, scénographe.

 
MucEM. Studio Adeline Rispal © Luc Boegly




Montrer la ville et ses habitants

 
Dans le cadre des « Séminaires de muséographie » de deuxième semestre de Master 1, le séminaire « Montrer la ville et ses habitants : l'exposition, entre objets et idées » dirigé et coordonné par les équipes scientifiques du MucEM (1), propose un nouveau sujet consacré à la muséographie des activités qui participent à l'économie des déchets et du recyclage dans la cité.
Abordés par les étudiants dans une optique muséographique les thèmes d'enquête vont de l'organisation de la collecte des ordures en ville aux activités de recyclage et de réemplois en passant par les systèmes techniques choisis pour le traitement des déchets. Autant d'activités qui participent non seulement de l'image de la ville mais aussi, d'une certaine façon, de son dynamisme puisque les déchets mobilisent un ensemble d'initiatives à portées écologiques et sociales.
Pendant la durée du séminaire qui se déroule à Marseille, les étudiants travailleront en groupe et seront guidés dans leur travail de documentation et de terrain par des ethnologues et les commissaires de l'exposition « Vies d'ordures » qui sera présentée au MucEM en mars 2017.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Les objectifs généraux du séminaire sont : la familiarisation avec la recherche de documents, la familiarisation avec les techniques d'enquête ethnographiques (entretien oral et observation), l'expérimentation du processus de production d'une exposition à partir de l'exploitation des données ethnographiques (photographies, enregistrements sonores, objets matériels...) et des éléments des collections.
L'évaluation portera sur l'élaboration d'un projet d'exposition faisant appel aux différentes sources repérées au cours du séminaire.
Le séminaire se déroule au MuCEM, à l'Institut Méditerranéen des Métiers du Patrimoine (I2MP), Fort Saint-Jean, Marseille.
 
....................................................................................................................................................................................
 
1. Responsables du séminaire :
Denis Chevallier, conservateur général du patrimoine, responsable du département « recherche et enseignement », musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MucEM) ; Claire Calogirou, ethnologue, chercheuse associée, Institut de l'Ethnologie méditerranéenne et européenne comparative, CNRS-MucEM ; Yann-Philippe Tastevin, chercheur associé, MucEM-EHESS
Coordination : Margaux Frasca, assistante d'exposition, musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MucEM)





Les jeunes ont la parole

 
Nouvelle édition pour « Les jeunes ont la parole », cette opération de médiation originale mise en place par le musée du Louvre qui propose au public une découverte ou une redécouverte du musée et de ses collections lors des nocturnes du vendredi.
 
Confiée à des étudiants, notamment aux élèves de l'École du Louvre, cette expérience de médiation s'inscrit dans le programme des actions d'application pratique des enseignements dispensés à l'École.
Cette année, après une nouvelle préparation assurée par les équipes du musée et de l'École, plus de 60 élèves participeront à cette opération les 1er, 8 et 15 avril 2016. Ainsi, trois soirs durant, c'est autour de la thématique « Que vois-tu ? » que les élèves interrogeront le regard qu'ils portent sur les œuvres et feront découvrir aux visiteurs, leur musée du Louvre et les œuvres de leur choix. Un dizaine d'élève présentera une œuvre en binôme avec un étudiant en médecine afin de croiser les regards et les disciplines. Enfin, un élève malentendant de l'École proposera une découverte en LSF des sculptures françaises du XVIIIe siècle.





Cycle découverte : Passer de l'autre côté du miroir...

 
Consacré aux nouvelles modalités d'interaction entre le public et l'œuvre qui se font jour ans les années 1960, ce « cycle découverte » proposera, en cinq séances, d'étudier cette inédite répartition des rôles entre l'œuvre et son spectateur.
Ouverts au plus large public, ces cycles sont proposés ponctuellement durant l'année autour de sujets thématiques d'archéologie et d'histoire de l'art en rapport avec l'actualité des musées et de la recherche. Chaque session de cinq séances (cinq lundis, de 19h00 à 20h30) comprend des cours magistraux et une visite d'application dans un musée ou un monument.
 
Cycle découverte : Passer de l'autre côté du miroir...
ou comment le spectateur est entré dans l'œuvre

par Déborah Laks,
docteur en histoire de l'art, chargée de cours, École du Louvre,
chercheur associé, Centre d'histoire de Sciences Po
 
Les 9, 23, 30 mai et 6, 13 juin 2016, de 19h00 à 20h30.
Une visite de la Closerie Falbala de Jean Dubuffet à Périgny-sur-Yerres
 
Télécharger le programme et la fiche d'inscription
 
Informations : cycles.decouverte[a]ecoledulouvre.fr
01.55.35.18.37
 
....................................................................................................................................................................................
 
Alors que la peinture et la sculpture maintiennent classiquement le spectateur en respect, au XXe siècle, de nombreux artistes remettent en question la séparation classique des mondes entre celui de l'œuvre d'art et celui, « profane », de l'amateur. L'art entre alors dans l'espace de la banalité, il vient provoquer le spectateur sur son propre terrain, l'obligeant à réagir ou s'invitant à sa table. Et les années 1960 apparaissent comme le moment privilégié de cette nouvelle répartition des rôles : activisme et pensée politique constituent un terreau fécond pour ces questionnements.
Ce cours sera donc l'occasion d'étudier quelques-unes de ces nouvelles modalités d'interaction entre le spectateur et l'œuvre.

 
Jean Dubuffet, Closerie Falbala. Fondation Dubuffet, Périgny-sur-Yerres © Fondation Dubuffet, Paris.




Télégrammes

 
De nouveaux cycles de cours en régions débutent au mois de mars 2016 :

À Avignon, au musée Calvet
Les arts décoratifs et la vie élégante au XIXe siècle
Cycle thématique de 6 séances de 1h30, les mardis, de 18h00 à 19h30,
à partir du 1er mars 2016.
Musée Calvet

À Marseille, au musée MucEM
Velázquez, génie du Siècle d'or espagnol
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les lundis, de 12h30 à 14h00,
à partir du 21 mars 2016.
MucEM

À Montpellier, au musée Fabre
Du Réalisme à l'Impressionnisme (1848-1874) :
la peinture en France au temps de Bazille (1841-1870)

Cycle thématique de 9 séances de 1h30, les mardis de 18h00 à 19h30,
à partir du 1er mars 2016.
Musée Fabre

À Poitiers, au musée Sainte-Croix
Créer en France après la Seconde guerre mondiale
Cycle thématique de 4 séances de 1h30, les lundis de 18h00 à 19h30,
à partir du 29 février 2016.
Musée Sainte-Croix

À Quimper, au musée des Beaux-Arts
La vie artistique à Montparnasse dans les années 20.
Autour de quelques montparnos

Cycle thématique de 4 séances d'1h30, les mercredis de 18h30 à 20h00,
à partir du 9 mars 2016.
Musée des Beaux-Arts de Quimper

À Vitré, au Centre culturel Jacques Duhamel
Un luxe à la française : mode et art de vivre à l'entre-deux-guerres
Cycle thématique de 5 séances de 1h30, les jeudis de 18h30 à 20h00,
à partir du 3 mars 2016.
Ville de Vitré
 
....................................................................................................................................................................................
 
Du 28 mars au 3 avril 2016, l'École du Louvre participe à la troisième édition de la MuseumWeek (semaine des musées) sur le réseau Twitter.
Par le biais de mots-clefs (hashtags) thématiques journaliers (architecture, secrets, héritage, zoom...), les institutions participantes posteront chaque jour des contenus inédits, tout en encourageant leurs publics à réagir, à participer et à partager.
La MuseumWeek a été impulsée en 2014 par une douzaine d'animateurs des communautés de musées et d'institutions culturelles français en collaboration avec les équipes de Twitter. L'édition 2015 a rassemblé 2825 institutions de 77 pays, soit quatre fois plus que l'année précédente, et permis l'échange de plus de 600.000 tweets (260.000 en 2014).
 
 
 
....................................................................................................................................................................................
 
Toujours disponible : le sixième volume de la collection des « Mémoires de recherche de l'École du Louvre », « prix de l'association de l'École du Louvre » :
Héros, errants d'une histoire à contretemps.
Le salon littéraire, artistique et musical de Madame de Rayssac

par Sarah Hassid
Collection « Mémoires de recherche de l'École du Louvre »
ISBN 978-2-9041-8741-4
Prix : 50 €
École du Louvre
Diffusion : Réunion des musées nationaux-Grand Palais
 
Pour en savoir plus : site de l'École du Louvre
 
....................................................................................................................................................................................
 
Crédits photos : ML/EDL ; Vatican/wikimedia commons ; RMNGP ; DR
 

De l'actualité et des télégrammes en continu sur
 
    





Informations pratiques

 
Venir à l'École du Louvre
Métro : Palais Royal, Tuileries, Pyramides
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 sauf samedi et dimanche
Téléphone : 01 55 35 18 00
www.ecoledulouvre.fr