Erasmus

 
Les élèves de l'École du Louvre en première année de second cycle (M1) souhaitant participer aux programmes Erasmus (2016-2017) ont jusqu'au 21 janvier 2016 pour déposer leurs candidatures en ligne. Ces programmes permettent aux élèves de seconde année de deuxième cycle et, dans certains cas, de troisième cycle de passer un semestre ou une année complète dans une université partenaire en bénéficiant d'une aide financière à la mobilité.
 
C'est en 2010 que l'École du Louvre a signé la charte d'adhésion Erasmus permettant de mettre en place des accords de coopération avec d'autres établissements d'enseignement supérieur de la zone Europe. Un large programme de mobilité aux objectifs affichés :
la confrontation de la pratique d'une discipline d'un pays à l'autre,
l'enrichissement culturel,
le cumul de crédits ECTS permettant l'obtention du diplôme de l'École du Louvre,
le perfectionnement d'une langue déjà bien maîtrisée avant la mobilité.
 
Depuis 2010, l'École a développé des partenariats Erasmus avec treize universités européennes :
 
l'Université d'Essex
En savoir plus     Le site de l'Université
 
....................................................................................................................................................................................
 
l'Université de Glasgow
En savoir plus     Le site de l'Université
 
....................................................................................................................................................................................
 
l'Université de Leyde
En savoir plus     Le site de l'Université
 
....................................................................................................................................................................................
 
l'Université de Madrid
En savoir plus     Le site de l'Université
 
....................................................................................................................................................................................
 
l'Université de Pise
En savoir plus     Le site de l'Université
 
....................................................................................................................................................................................
 
l'Université de Rome
En savoir plus     Le site de l'Université
 
....................................................................................................................................................................................
 
l'Université de St Andrews
En savoir plus     Le site de l'Université
 
....................................................................................................................................................................................
 
l'Université de Vienne
En savoir plus     Le site de l'Université
 
....................................................................................................................................................................................
 
l'Université de Neuchâtel (partenariat de type Erasmus)
En savoir plus     Le site de l'Université
 
Avec, en 2016, quatre nouveaux partenaires :
 
l'Université de Bologne
avec en Master en Arts Visuels : histoire de l'art médiéval et moderne (XVe-XVIIe siècles), méthodologie de la recherche en histoire de l'art, étruscologie et archéologie (grecque, romaine, byzantine et médiévale)...
En savoir plus     Le site de l'Université
 
....................................................................................................................................................................................
 
l'Université de Gênes
avec en Master d'Histoire de l'art et valorisation du patrimoine artistique : histoire de l'art italien (médiéval, moderne et contemporain), théorie et critique d'art, iconologie et iconographie, archéologie et histoire de l'art du monde ancien...
En savoir plus     Le site de l'Université
 
....................................................................................................................................................................................
 
l'Université de Padoue
avec en Master d'Histoire de l'art : histoire de l'art de la Vénétie (Moyen Âge-Renaissance), archéologie chrétienne, histoire de l'art byzantin, histoire de l'enluminure, histoire des arts appliquées à l'orfèvrerie, histoire et la technique de la restauration, histoire de l'art flamand et hollandais, histoire de l'art moderne, histoire de la critique d'art, histoire du dessin et les arts graphiques...
En savoir plus     Le site de l'Université
 
....................................................................................................................................................................................
 
l'Université de Porto
avec des enseignements de : muséologie et histoire des musées ; musée, identités, et représentations ; étude et gestion des collections ; projets, espace et communication dans les musées, conservation préventive ; politique et pratique de la communication dans un musée ; gestion muséale ; médiation ; muséologie de l'art contemporain...
En savoir plus     Le site de l'Université
 
....................................................................................................................................................................................
 
À titre de réciprocité, l'École du Louvre accueille des étudiants des universités partenaires, pour un semestre ou une année complète, en première et seconde années de deuxième cycle.
 
Pour tous ces programmes, dépôt du dossier complet au service des relations internationales
avant le 21 janvier 2016, 17h00, via le formulaire en ligne sur extranet :
https://extranet.ecoledulouvre.fr/seminaire/inscription

Plus d'infos : http://www.ecoledulouvre.fr/international/erasmus
Contact : erasmus[a]ecoledulouvre.fr

 
Université de Bologne © DR




Taxe d'apprentissage

 
L'École du Louvre mène, comme chaque année, une nouvelle campagne d'information sur la taxe d'apprentissage auprès des entreprises de son secteur et des sociétés liées aux domaines artistiques, para-artistiques, culturels et patrimoniaux.
 
Cette taxe, versé par toutes les entreprises, permet de financer le développement de l'enseignement et des formations professionnelles et et chaque société contributrice est libre de choisir l'établissement d'enseignement bénéficiaire. Il s'agit donc pour l'École du Louvre, qui compte parmi les établissements habilités à percevoir cet impôt, de sensibiliser les entreprises à lui verser leurs contributions. Autant de ressources qui permettent de financer de nombreuses actions dans les domaines :
de l'enseignement,
des fonds d'aide aux élèves,
des programmes et échanges internationaux,
des équipements pédagogiques et techniques,
de la documentation et de la recherche...
 
Ainsi, élèves, anciens élèves, auditeurs, enseignants, professionnels des musées et du patrimoine, lecteurs de cette lettre d'information, si vous avez parmi vos connaissances ou vos proches, des personnes occupant des postes dans des sociétés assujetties à cet impôt, pourriez-vous les sensibiliser à la démarche de l'École et les inciter à participer à notre projet pour que leur entreprise verse tout ou partie de cet impôt à notre établissement ? N'hésitez pas à nous faire connaître les éventuelles personnes ressources pour établir un premier contact (soutenirlecole[a]ecoledulouvre.fr.)
 
Entreprises, si vous souhaitez participer au développement de l'École du Louvre en versant tout ou partie de votre taxe d'apprentissage à l'établissement :
 
votre versement doit être obligatoirement effectué par l'intermédiaire d'un organisme collecteur (OCTA) avant le 1er mars 2016, (se renseigner auprès de votre service comptable ou de votre service des ressources humaines)
 
l'École est habilitée à percevoir la taxe pour la catégorie B. Indiquez sur le bordereau de versements la catégorie d'habilitation et les coordonnées exactes de l'École.
 
Pour en savoir plus :
Le site impots.gouv.fr
La taxe d'apprentissage à l'École du Louvre
Votre contact à l'École du Louvre : soutenirlecole[a]ecoledulouvre.fr
Les entreprises qui soutiennent l'École du Louvre avec la taxe d'apprentissage

 
Raphaël, L'École d'Athènes, Vatican © Vatican/wikimedia commons




Quand la photographie fait société(s)

 
Prolongement du groupe de recherche et du séminaire d'« Histoire de la photographie » (1), cette troisième journée d'étude, ouverte aux élèves, étudiants, chercheurs, professionnels, collectionneurs et amateurs, s'interroge, en écho au célèbre essai de Gisèle Freund, Photographie et société, sur l'histoire sociale et politique de la photographie.
 
Si en 1974, la photographe et historienne affirmait la nécessité d'une telle histoire, qu'en est-il aujourd'hui ?
Comment l'historiographie contemporaine prend-elle actuellement en compte cette dimension de la photographie ? Comment les pratiques et les usages de la photographie engagent-ils des débats de société ?
Tant dans les sujets abordés que dans son statut toujours discuté, la photographie est un moyen d'interroger l'identité et les valeurs des acteurs sociaux et de leurs actions.
 
Au travers d'études de cas, les récents travaux des élèves de master (M2-Séminaire de recherche « Histoire de la photographie ») nous montrent que lorsqu'il s'agit de l'image de la femme, de la représentation de l'autre et de l'ailleurs ou bien encore de la place de la photographie dans la vie culturelle et artistique, les débats sont toujours au rendez-vous.

Journée d'étude
Quand la photographie fait société(s)
Avec le soutien de la Fondation d'entreprise Neuflize Vie
Le 14 janvier 2016, École du Louvre, amphithéâtre Michel-Ange.
Entrée gratuite dans limite des places disponibles
Inscription obligatoire sur : colloques[a]ecoledulouvre.fr

Télécharger le programme
 
Direction scientifique :
Dominique de Font-Réaulx,
conservatrice générale du patrimoine, musée du Louvre, directrice du musée national Eugène Delacroix,
et Michel Poivert,
professeur d'histoire de l'art contemporain et d'histoire de la photographie, Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne
 
Avec la participation de : Dominique de Font-Réaulx (musée du Louvre, musée national Eugène Delacroix), Michel Poivert (Université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne), Victoire Lalouette (École du Louvre), Élise Duchemin (École du Louvre), Maud Allera (École du Louvre), Maureen Huault (École du Louvre), Marine Benoit-Blain (École du Louvre), Assia Quesnel (École du Louvre), Marie Jeuffrain (École du Louvre), et Sylvain Maresca (Université de Nantes).
 
....................................................................................................................................................................................
 
(1) Le groupe de recherche de Master 1 et le séminaire de Master 2 consacrés à l'« Histoire de la photographie » s'organisent au contact de professionnels responsables de collections de photographies. Il explore les contours d'un champ d'étude qui relie les métiers de la conservation et la recherche en sciences humaines et sociales, en abordant les questions méthodologiques, historiques et esthétiques. Autour de la thématique de la collection, ils abordent l'ensemble de ses enjeux liés à sa constitution, à sa conservation, à son développement et à sa valorisation, dans les institutions publiques comme au sein des fondations privées.
 
Coordinateurs du groupe de recherche et du séminaire :
Dominique de Font-Réaulx,
conservatrice générale du patrimoine, musée du Louvre, directrice du musée national Eugène Delacroix,
et Michel Poivert,
professeur d'histoire de l'art contemporain et d'histoire de la photographie, Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne.
 
....................................................................................................................................................................................
 
La chaire d'« Histoire de la photographie » (premier cycle),
le groupe de recherche et le séminaire d'« Histoire de la photographie » (deuxième cycle)
La bourse d'« Histoire de la photographie » (troisième cycle)
bénéficient du soutien de la Fondation d'entreprise Neuflize Vie
 

 
1932, Painlevé, Tardieu interviewés par les journalistes, © Gallica




Médiation et accessibilité

 
Les institutions culturelles s'ouvrent depuis plusieurs années aux questions d'accessibilité : lois nationales, engagements européens, volonté sociale... l'accessibilité est désormais au cœur des politiques publiques.
Fort de ce constat et prenant en compte les évolutions théoriques et pratiques, allant d'une catégorisation des publics vers des questions de conception universelle, l'École du Louvre met en place, dans le cadre de sa dominante « Médiation » de première année de deuxième cycle, un nouveau séminaire, Médiation et accessibilité, consacré à ces problématiques.
 
Dirigé par Maria-Pia Vitali (1), cet enseignement débute en janvier 2016 (2). Il abordera et analysera les obligations régissant les établissements culturels accueillant du public, proposera la réalisation d'une politique des publics accessible à tous à travers la recherche d'exemples, d'exercices concrets et de découverte de lieux et de programmes significatifs.
 
1. Sous-directrice de la médiation dans les salles,
Direction de la médiation et de la programmation culturelle, musée du Louvre
2. Six séances de trois heures, de janvier à avril 2016.

 
Musée des Augustins, Toulouse




Conservateurs du patrimoine

 
Le 4 janvier 2016, l'Institut national du patrimoine a accueilli parmi sa nouvelle promotion d'élèves-conservateurs du patrimoine : 21 élèves-conservateurs d'État (14 hors spécialité « archives ») et 9 élèves-conservateurs territoriaux issus des concours externes et internes.
 
Sur les 11 lauréats (concours État (externe), hors spécialité « archives »), 9 ont été élèves de l'École du Louvre, soit 82% des lauréats. Parmi ces lauréats, 8 étaient inscrits en classe préparatoire l'année dernière, soit 73%.
 
Sur les 5 lauréats (concours territorial (externe), hors spécialité « archives »), 4 ont été élèves de l'École du Louvre soit 80% des lauréats. Parmi ces lauréats, 2 étaient inscrits en classe préparatoire l'année dernière, soit 40% (et 1 a bénéficié des entraînements). Parmi les 4 lauréats (concours territorial (interne), 1 élève était inscrite en classe préparatoire l'année dernière, soit 25%.
 
Les spécialités « archéologie » et « archives » n'ont pas l'objet d'une ouverture de postes aux concours externe et interne en 2015 pour le recrutement dans le cadre d'emplois des conservateurs territoriaux du patrimoine.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site de l'Institut national du patrimoine

 
Institut national du patrimoine




Muséologie brésilienne

 
L'accord de coopération signé il y a trois ans entre l'École du Louvre et l'Instituto Brasileiro de Museus (IBRAM) a mis en place un programme d'échange d'étudiants stagiaires et également d'enseignants entre les deux institutions. Dans ce cadre, l'École du Louvre propose, du 18 au 22 janvier 2016, un nouveau séminaire de muséologie brésilienne.
 
Conçu et dispensé par Rose Moreira de Miranda (1), coordinatrice générale des systèmes d'information des musées de l'IBRAM, ce séminaire est ouvert aux élèves de seconde année de deuxième cycle et de troisième cycle de l'École. Il abordera les politiques publiques des musées du réseau brésilien, notamment les impacts du projet d'information sur le suivi et l'évaluation de la politique publique des musées développée au Brésil. D'autres programmes gouvernementaux seront présentés : iMuseus (iMusées), Acervo em Rede (collections en réseau), ainsi que les projets Cadastro Nacional de Museus et Registro de Museus, des études de publics et des expositions brésiliennes.
 
À titre de réciprocité, l'IBRAM avait accueilli au mois d'octobre 2015 au musée des Beaux-Arts de Salvador de Bahia, Cecilia Hurley Griener (2) pour un séminaire sur la muséologie et les collections.
 
1. Rose Moreira de Miranda est diplômée en muséologie à l'Université fédérale de Rio de Janeiro (UNIRIO) et titulaire d'un master en sciences de l'information de l'Institut brésilien d'information en sciences et techniques (IBICT). Elle a travaillé au département des musées de Sao Paulo et dans plusieurs musées cariocas (Niteroi Contemporary Art Museum and Aerospace Museum). Elle a été consultante pour des expositions temporaires au Brésil et à l'étranger. En 2006, et a lancé le projet de Registre national des musées, outil principal d'évaluation des politiques publiques des musées brésiliens. Depuis 2009, elle est la coordinatrice générale des systèmes d'information des musées pour l'Institut brésilien des musées.
2. Cecilia Hurley Griener est chargée de cours (HDR) à l'Université de Neuchâtel et à l'École du Louvre et membre de son équipe recherche.
 
....................................................................................................................................................................................
 
 
En savoir plus : www.museus.gov.br/

 
Musée Oscar Niemeyer, Curitiba, Brésil © Halley Pacheco de Oliveira/Wikimedia Commons




Les Ateliers de la recherche

 
Dans le cadre des formations en troisième cycle, l'École propose dès janvier 2016, outre ses séminaires, journées d'étude et colloques, trois nouveaux ateliers pour la recherche.
 
Il s'agit de procurer aux jeunes doctorants, lors d'ateliers en petits groupes, les outils techniques, les usages pratiques, les références fondamentales, les problématiques et les perspectives de la recherche.
 
Atelier 1. Outils numériques de la recherche
Quatre séances de trois heures, animées par Johanna Daniel (École du Louvre)
À partir du 18 janvier 2016.
Formation à l'utilisation de logiciel de gestion bibliographique, les enjeux de l'identité numériques des jeunes chercheurs, gestion des images numériques, initiation à la création de bases de données, gestion et mise en ligne de catalogue raisonné, initiation à la production de cartographies et de frises chronologiques interactives...
 
....................................................................................................................................................................................
 
Atelier 2. L'instrumentarium de la recherche en histoire de l'art et muséologie
Six séances de deux heures, animées par Claire Barbillon (École du Louvre, Université de Poitiers), Cecilia Hurley (École du Louvre, Université de Neuchâtel), Anne Ritz-Guilbert (École du Louvre).
À partir du 25 janvier 2016.
L'atelier a pour objectif de mettre en évidence et de partager des références intellectuelles fondamentales, en présentant et commentant quelques textes qui, dans ou hors du champ disciplinaire de nos recherches, ont tenu un rôle de premier plan dans la définition de nos problématiques et dans l'évolution de nos perspectives de recherche. Il s'adresse aux doctorants dès la deuxième année de la thèse ou en cours de parcours.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Atelier 3. Préparation à la soutenance et à la valorisation de la thèse
Deux séances de trois heures, animées par Claire Barbillon (École du Louvre, Université de Poitiers), Sophie Mouquin (École du Louvre, Université de Lille 3).
À partir du 15 mars 2016.
L'atelier s'adresse aux élèves de troisième cycle qui s'apprêtent à soutenir leur thèse. Il propose une séance consacrée à la soutenance et une seconde envisageant diverses modalités de valorisation de la thèse.

 
Henri Girauld de Nolhac, Pierre de Nolhac (détail), © RMNGP - DR




Programme « Égalité des chances » : journée des métiers

 
Le mardi 26 janvier 2016, l'École du Louvre accueille 144 lycéens (1), issus de l'éducation prioritaire ayant choisi les enseignements de détermination « Histoire des arts » et « Patrimoine », pour la désormais traditionnelle Journée des métiers organisée dans le cadre du programme « Égalité des Chances » mené avec la Fondation Culture & Diversité. Pour la première fois, cette journée est également proposée aux élèves du lycée Condorcet de Lens.
 
Il s'agit, pour cette première rencontre, de sensibiliser et d'informer les lycéens de Seconde, accompagnés de leurs professeurs, sur les différents métiers des musées et du patrimoine, avec :
 
une matinée consacrée à la présentation, en amphithéâtre, des principaux métiers et secteurs d'activité, complétée et enrichie par des rencontres, en petits groupes, avec des professionnels de la médiation, de la conservation, de la restauration et du marché de l'art.
 
une après-midi consacrée à la découverte des métiers, in situ, dans différents musées parisiens et de proche banlieue.
 
1. Les lycées partenaires : Le lycée Van Gogh d'Aubergenville, le lycée Jules Uhry de Creil, le lycée Jean Vilar à Meaux, le lycée Robert Doisneau de Corbeil-Essonne, le lycée Evariste Galois de Noisy-le-Grand et le Lycée Condorcet de Lens.
 
....................................................................................................................................................................................
 
Le site de la Fondation Culture & Diversité
Le programme « Égalité des chances »

 
Elèves de l'opération Egalité des chances au musée Carnavalet, 2015 © ML/EDL




Cycle découverte : L'animal dans l'art

 
Les inscriptions sont ouvertes pour cette nouvelle session consacrée à L'animal dans l'art qui inaugure le programme de cycles « découverte » 2016. Ouverts au plus large public, ces sessions sont proposées ponctuellement durant l'année autour de sujets thématiques d'archéologie et d'histoire de l'art en rapport avec l'actualité des musées et de la recherche. Chaque cycle de cinq séances (cinq lundis, de 19h00 à 20h30) comprend des cours magistraux et une visite d'application dans un musée ou un monument de Paris.
 
Cycle découverte : L'animal dans l'art
par Benjamin Couilleaux,
conservateur du patrimoine, musée Cognacq-Jay,
commissaire de l'exposition Jean-Baptiste Huet ou la plaisir de la nature
 
Les 7, 14, 21 mars et 4, 11 avril 2016, de 19h00 à 20h30.
Une visite d'application : Jean-Baptiste Huet ou la plaisir de la nature (musée Cognacq-Jay)
 
Télécharger le programme et la fiche d'inscription
 
Informations : cycles.decouverte[a]ecoledulouvre.fr
01.55.35.18.37
 
....................................................................................................................................................................................
 
Avec la nouvelle sensibilité de la Renaissance au réel, l'animal devient un motif incontournable de l'esthétique. La représentation animalière deviendra même un genre fort recherché dans l'art néerlandais du XVIIe siècle puis la France du XVIIIe siècle, entre motif décoratif et réflexion sociale. Cette interrogation sur les rapports entre l'homme et la bête se prolonge tout au long du XIXe siècle, alors que les artistes passionnés se projettent dans leurs représentations de fauves, et plus encore au XXe siècle entre l'absurde et l'horreur. De Dürer à Beuys en passant par Rembrandt, Pompon ou encore Oudry, ce cycle entend revenir sur plus de cinq siècles d'art animalier occidental

 
Lièvre (détail), Albrechr Dürer © Juliette Levy




Télégrammes

 
Le 19 janvier 2016, l'École accueille la journée d'étude en hommage à François Villard, ancien membre de l'École française de Rome (1947-1949).
Auteur d'un ouvrage fondateur sur la colonisation grecque en Méditerranée, La céramique grecque de Marseille (VIe-IVe siècle, essai d'histoire économique (1960), François Villard explora dès 1949, Mégara Hyblaea, en Sicile, où le rejoindra Georges Vallet, site fondamental pour la connaissance des premières installations grecques en Occident. François Villard qui plaça l'étude de la céramique et celle de la peinture au centre de ses travaux, est aussi l'auteur, avec Jean Charbonneaux et Roland Martin des volumes sur l'art grec dans la collection l'Univers des Formes - dont l'inspirateur fut André Malraux- qui réalisent un équilibre parfait entre le savoir et la beauté des œuvres.
 
Cette rencontre est organisée par les différentes institutions d'enseignement et de recherche où il exerça ses fonctions, le CNRS, le département des antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre, qu'il dirigea de 1976 à 1983, l'École du Louvre où il fut chargé de la chaire de « Peinture et céramique antiques » (1977-1996) , la Faculté des Lettres d'Alger, l'Université de Rennes 2 et l'Université de de Paris X Nanterre où il fut professeur d'histoire grecque (1967-1994).
 
Télécharger le programme
 
....................................................................................................................................................................................
 
Aujourd'hui, le compte Twitter de l'École du Louvre est suivi par plus de 25 000 abonnés, parmi lesquels de nombreux élèves, anciens élèves, auditeurs, professionnels de la culture et du patrimoine, galeries, centres d'art, musées français et étrangers... L'École est également répertoriée dans plus de 800 listes de diffusion Twitter.
 
Service de micro-messagerie sur Internet, Twitter permet de mettre en ligne de courts messages (140 caractères maximum, soit une ou deux phrases), s'apparentant aux brèves journalistiques.
 
 
 
....................................................................................................................................................................................
 
Plus d'une vingtaine d'élèves de l'École du Louvre participent à une nouvelle journée de médiation au musée du Cluny-musée national du Moyen Age. Rendez-vous le 7 février 2016, de 13h30 à 17h30, dans le cadre de l'opération Un dimanche avec des étudiants qui invite les visiteurs à découvrir les collections et les thermes antiques en compagnie de jeunes archéologues et historiens de l'art.
 
 
....................................................................................................................................................................................
 
L'École du Louvre sera présente, sur le stand du ministère de la Culture et de la Communication, au Salon des formations artistiques 2016, les 30 et 31 janvier 2016 de 10h00 à 18h00 (Porte de Versailles-Pavillon 8, 75015 Paris).
 
....................................................................................................................................................................................
 

De l'actualité et des télégrammes en continu sur
 
    





Informations pratiques

 
Venir à l'École du Louvre
Métro : Palais Royal, Tuileries, Pyramides
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 sauf samedi et dimanche
Téléphone : 01 55 35 18 00
www.ecoledulouvre.fr