Ecole du Louvre

info +

 

Histoire de prêts
28-29 septembre 2017
programme
 

l'équipe de recherche
 

les publications
de l'École du Louvre

 
infos pratiques

Partager Enviar a un amigo Versión para impresora    A- | A+

Colloques et journées d'étude

L'Ecole organise régulièrement des colloques internationaux et des journées d'études en partenariat avec d'autres institutions. Ces manifestations réunissent chercheurs, universitaires et conservateurs autour d'un thème original, qui peut être lié à l'actualité muséographique ou/et à la recherche. Les actes de ces colloques font l'objet de publications.

Chaque année, les élèves de troisième cycle de l'Ecole proposent une journée d'étude en conclusion de leur séminaire.
 


Colloque

  • Histoire de prêts
    Mémoires et enjeux des prêts dans les musées

    Les 28 et 29 septembre 2017, École du Louvre


 
Télécharger le programme

 
Direction scientifique :

François-René Martin (ENSBA et École du Louvre)
Michela Passini (CNRS (IHMC-ENS) et École du Louvre)
Neville Rowley (Staatliche Museen zu Berlin)
 
Comité scientifique :
Claire Barbillon (Université de Poitiers et École du Louvre), Françoise Blanc (École du Louvre), Cecilia Hurley Griener (École du Louvre et Université de Neuchâtel), Violaine Jeammet (musée du Louvre et École du Louvre), François-René Martin (ENSBA et École du Louvre), Sophie Mouquin (Université Charles-de-Gaulle, Lille), Michela Passini (CNRS (IHMC-ENS) et École du Louvre) Natacha Pernac (École du Louvre et Université de Paris-Nanterre), Neville Rowley (Staatliche Museen zu Berlin).
 

Depuis la fin du XIXe siècle, la diffusion des expositions temporaires détermine l’émergence d’un système international des musées fondé sur la circulation d’œuvres et d’objets. Pour un musée, envoyer les œuvres de ses collections dans des expositions devient crucial afin de s’assurer, à son tour, les prêts qui lui permettront d’organiser ses propres expositions. Prêter des œuvres à de grands établissements, notamment étrangers, signifie également, pour un conservateur, garantir à ses collections une visibilité accrue. Où expose-t-on, qu’expose-t-on et avec quelle fréquence, quelles pièces arrive-t-on à obtenir et de quels partenaires : tels deviennent désormais les critères fondamentaux de positionnement des musées dans une hiérarchie internationale du prestige patrimonial.
Mais la pratique du prêt ne pèse pas seulement sur les représentations attachées aux établissements muséaux : elle agit directement sur la qualification des objets. Le prêt d’une œuvre – ou son refus – est le résultat de transactions complexes, formulées ou non, au sein desquelles se négocie et se révise sa valeur. Il exprime également l’importance et le rang des institutions, parfois même des villes ou des nations.
 
Ce colloque entend interroger la pratique du prêt d’œuvres, à la fois sous l’angle de la mobilité des œuvres et des objets de musées et des reconfigurations de leur statut, et propose d’explorer les façons dont, historiquement, la pratique du prêt s’est définie, jusqu’à constituer un enjeu crucial pour les musées (1). Il réunira des conservateurs et des chercheurs de nombreux pays, qui aborderont la question des prêts sous différents angles, historique, muséologique, juridique, politique.
Participeront notamment (sous réserves) : Vincent Lefebvre (Service des musées de France), Philippe Peltier (musée du quai Branly-Jacques Chirac), Sylvie Ramond (musée des Beaux-Arts de Lyon), Bénédicte Savoy (Collège de France), Alain Schnapp (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne)...


1. S’il est souvent difficile d’opérer une distinction entre les deux notions, le colloque sera centré sur la question du prêt et laissera de côté celle des dépôts, qui a fait l’objet ces dernières années de travaux spécifiques. Le domaine de ces rencontres concerne également la pré-histoire du prêt (translation de reliques au Moyen Âge...) jusqu’au très contemporain qui constitue l’autre borne temporelle du colloque, abordé dans une optique historienne ou dans les termes d’une anthropologie des pratiques savantes.

 

bandeau0bandeau1bandeau2Ecole du Louvreenseñanzavida estudianteinternacionalinvestigaciónpublicacionescolecciones documentaleshandicap
 

L'Ecole du Louvre vue... 
par la Fondation Culture & Diversité

Télégrammes

Élèves de deuxième cycle : rentrées
■ Première année (séance de rentrée) : lundi 18 septembre, 10h00 (amphithéâtre Michel-Ange)
■ Deuxième année (séance de rentrée) : jeudi 21 septembre, 10h00 (amphithéâtre Cézanne)

Informations

Pour se tenir informé de l'actualité de l'Ecole du Louvre, abonnez-vous à la lettre d'information 

Lettres précédentes : Septembre 2017 Juin.Juillet.Août 2017 Mai 2017

Dioramas
Palais de Tokyo
> 10 septembre 2017

Portraits de Cézanne
Musée d'Orsay
13 juin > 24 septembre 2017

Vigipirate

Vigipirate Plan Vigipirate/Attentat :
 La présentation des cartes (élèves, auditeurs, enseignants) est obligatoire. Selon les dispositions renforcées du plan Vigipirate, il est  interdit d'introduire des bagages dans l'établissement, quelle qu'en soit la taille. Cette mesure s'applique à l'ensemble des usagers : élèves, auditeurs, agents et intervenants pédagogiques.
L’Ecole remercie par avance ses publics de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.
 

Plan Vigiprate
Réagir en cas d'attaque

Logo ministère de la Culture 

  

   

David Hockney
Centre Pompidou
> 23 octobre 2017

Pierre le Grand, un tsar en France. 1717
Musée national du château de Versailles
> 24 septembre 2017

Histoires de prêts...

Réservez les dates....L'École du Louvre organise les 28 et 29 septembre 2017 un colloque international sur le thème "Histoires de prêts. Mémoires et enjeux des prêts dans les musées". Des rencontres qui interrogeront la pratique du prêt d’œuvres, à la fois sous l’angle de la mobilité des œuvres et des objets de musées et des reconfigurations de leur statut, et proposeront d’explorer les façons dont, historiquement, la pratique du prêt s’est définie, jusqu’à constituer un enjeu crucial pour les musées. Ce colloque réunira des conservateurs et des chercheurs de nombreux pays, qui aborderont la question des prêts sous différents angles, historique, muséologique, juridique, politique. Participeront notamment (sous réserves) : Vincent Lefebvre (Service des musées de France), Philippe Peltier (musée du quai Branly-Jacques Chirac), Sylvie Ramond (musée des Beaux-Arts de Lyon), Bénédicte Savoy (Collège de France), Alain Schnapp (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne)... En savoir plus

 

lire la suite...
Cours à Montpellier

Les inscriptions au cours de l’École du Louvre au musée Fabre de Montpellier sont ouvertes. En lien avec l’exposition Picasso-Donner à voir qui se tiendra au Musée Fabre en 2018, ce cycle propose de pointer certains temps forts de la création artistique de ce XXe siècle que Picasso a traversé et marqué profondément. Les cours débuteront le mardi 27 mars 2018.

Informations et inscriptions

lire la suite...
Corpus numérique de la sculpture

La rentrée universitaire est marquée par la signature de la convention qui unit l’École du Louvre, le musée du Louvre, l’UMR 5138 (Archéologie et Archéométrie Maison de l'Orient et de la Méditerranée-Jean Pouilloux) et l’UMR 6298 (ARTEHIS, Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés) pour la mise en œuvre d’un nouveau programme de recherche sur la sculpture de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge en France (IVe siècle-Xe siècle).
 
Initié par l’équipe de recherche de l’École du Louvre, ce projet de corpus numérique est mené en partenariat avec le département des sculptures du musée du Louvre et le CNRS et s’inscrit dans l’axe de recherche développé par l’équipe de recherche de l’établissement : « L’atelier de l’histoire de l’art : de la collecte aux humanités numériques ».

En savoir plus

lire la suite...
Nouvelles bourses de recherche

La Commission de la validation de la recherche de l'Ecole a retenu deux élèves et leurs projets pour les deux bourses de troisième cycle proposées pour l'année académique 2017-2018 :

Giancarla Cilmi
La peinture italienne en France au XIXe siècle :
la collection Jacquemart-André.

■ Yves di Domenico
Etienne Parrocel, dit le Romain (Avignon, 1696-Rome, 1775).
Un peintre français à Rome au XVIIIe siècle).

En savoir plus

 

lire la suite...
Edu-MUST pour les musées égyptiens

L’École du Louvre s’engage dans le projet européen Education and Capacity Building in Museum Studies (Edu-MUST) aux côtés de quatre universités égyptiennes (Ain Shams University au Caire, Université d’Alexandrie, Damanhour University, Helwan University), du ministère des Antiquités égyptien, du CNRS (centre d’études alexandrines), de partenaires académiques européens (University of Southampton et Democritus University of Thrace) et du musée royal de Mariémont (Belgique). Ce projet, inscrit dans le plan de développement des musées égyptiens, vise à créer et à mettre en œuvre en Égypte des programmes pédagogiques de niveau Master en Museum Studies pour des publics provenant de champs variés (archéologie, histoire, architecture, ingénierie, tourisme, management...) (1). Destinés aux étudiants et aux professionnels des musées, ces formations proposeront l’acquisition de connaissances théoriques et pratiques, tout en promouvant de nouvelles méthodes pédagogiques par le biais des outils numériques grâce à l’implication de chercheurs en ingénierie et à la mise en place d’une base de données intégrant des objets des collections égyptiennes. En savoir plus

lire la suite...