Ecole du Louvre
Partager Send to friend Printer-friendly version    A- | A+

Board of governors

  • Sophie-Justine Lieber
    Chairwoman of the Board of Governors
     
  • Clément Andrieux
    Student, Ecole du Louvre
  • Hervé Barbaret
    General secretary, Ministry of Culture
  • Bénédicte Brandenburg
    Ecole du Louvre
  • Wanda Diebolt
    Civil Administrator
  • Chantal Diot
    Auditor, Ecole du Louvre
  • Antoine de Galbert
    President of the Maison Rouge
  • Marie-Christine Labourdette
    Director, in charge of the musées de France, direction générale des patrimoines
    Ministry of Culture
  • Christophe Leribault
    Conservateur général du patrimoine,
    Director of the musée du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
  • Marie-Stéphane Maradeix
    General Delegate of the Daniel et Nina Carasso Foundation
  • Jean-Luc Martinez
    Conservateur général du patrimoine,
    Chairman of the public establishment of the Louvre museum
  • Patrick Michel
    Professor (history of Art), Université de Lille III
  • Ludovic Raffalli
    Ecole du Louvre
  • Pierre Wat
    University Professor (contemporary history of art)
    Université Paris-I–Panthéon Sorbonne

Actualités +

Participer au développement de l'École, des programmes d'études, développer les actions internationales, abonder des bourses et des allocations de recherche... miser sur l'avenir ! C'est le choix des entreprises qui soutiennent l'École du Louvre via le versement de leur taxe d'apprentissage.
bandeau0bandeau1bandeau2the Ecole du Louvrethe courseslife as a studentinternationalresearchpublicationsdocument collectionshandicap
 

L'Ecole du Louvre vue... 
par la Fondation Culture & Diversité

Test probatoire

Les inscriptions au Test probatoire d'entrée en première année de premier cycle à l'École du Louvre, pour l'année universitaire 2018-2019, débutent le 1er décembre 2017. Les dossiers d'inscription sont à remettre avant le 23 février 2018.

L'art de la transmission

A lire : un portrait de Claire Barbillon dans le journal La Croix.

Cycle découverte
Sous le signe de Diane
Inscriptions en cours

Pour se tenir informé de l'actualité de l'Ecole du Louvre, abonnez-vous à la lettre d'information 

Lettres précédentes : Février 2018 Janvier 2018 Novembre.décembre 2017

Nous sommes foot
MuCEM
> 4 février 2018

Vigipirate Plan Vigipirate/Attentat :
La présentation des cartes (élèves, auditeurs, enseignants) est obligatoire. Selon les dispositions renforcées du plan Vigipirate, il est  interdit d'introduire des bagages dans l'établissement, quelle qu'en soit la taille. Cette mesure s'applique à l'ensemble des usagers : élèves, auditeurs, agents et intervenants pédagogiques.
L’Ecole remercie par avance ses publics de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.
 

Plan Vigiprate
Réagir en cas d'attaque

Degas Danse Dessin
Hommage à Degas avec Paul Valéry

Musée d'Orsay
> 25 février 2018

Logo ministère de la Culture 

  

   

César, la rétrospective
Centre Pompidou
> 26 mars 2018

Soutenir l'Ecole avec la taxe d'apprentissage

Participer au développement de l'École, des programmes d'études, développer les actions internationales, abonder des bourses et des allocations de recherche... miser sur l'avenir ! C'est le choix des entreprises qui soutiennent l'École du Louvre via le versement de leur taxe d'apprentissage.

 
Élèves, auditeurs, enseignants, professionnels des musées et du patrimoine, amis de l'Ecole, si vous avez parmi vos connaissances ou vos proches, des personnes occupant des postes dans des sociétés assujetties à cet impôt, pourriez-vous les sensibiliser à la démarche de l’École et les inciter à participer à notre projet pour que leur entreprise verse tout ou partie de cet impôt à notre établissement ? N’hésitez pas à nous faire connaître les éventuelles personnes ressources pour établir un premier contact.

Plus d'informations

lire la suite...
Sous le signe de Diane

Diane de Poitiers, la maîtresse d’Henri II, est devenue aujourd’hui un mythe et le support des fantasmes les plus anachroniques. Toutefois, moins de cinquante ans après sa mort, les avis sur elle étaient partagés : « vieille prostituée » pour les uns ou « si belle encor, six mois avant qu'elle mourût, que [l’on] ne sache cœur de rocher qui ne s'en fut ému », pour les autres.

Pour comprendre la construction de ce mythe, il faut commencer par prendre du champ et analyser l’importance de la figure de Diane, divinité dont la polysémie ne pouvait qu’intéresser les hommes de la Renaissance. Diane de Poitiers, quant à elle sera replacée dans son contexte : celui du règne d’Henri II et d’une structure sociale complexe, la cour de France.
 

Cycle découverte :
Sous le signe de Diane

sous la direction scientifique de Guillaume Fonkenell,
conservateur en chef du patrimoine, musée national de la Renaissance, château d’Écouen

Les lundis 5, 12, 19, 26 mars et 9 avril 2018, de 19h00 à 20h30.
Une viste d'application, samedi 7 avril 2018

Informations et inscriptions

lire la suite...
Égalité des chances : stage de préparation au test

Dans le cadre de son programme « Égalité des chances » mené avec la Fondation Culture & Diversité, l'École du Louvre accueille, du 18 au 24 février 2018, les 35 élèves de Terminale, inscrits en option « Histoire des arts » et boursiers ou issus de lycées d'éducation prioritaire, qui ont été sélectionnés pour le stage de préparation au test d'entrée à l'École. En savoir plus

lire la suite...
Lits historiques... journées d’étude

Deux journées d’études, organisées à la recherche des lits européens du XVe au XVIIIe siècle (usages, formes et décors), réuniront les 20 et 21 février 2018, spécialistes français et européens.

Ces journées d’étude, organisées par le Comité scientifique sur les lits de la Renaissance et du XVIIe siècle, le musée national de la Renaissance, le Centre des Monuments Nationaux, l’École du Louvre et le musée du Louvre ont pour objectif d’éclairer les projets actuels et futurs des institutions culturelles. Elles ambitionnent de faire à la fois le point sur les connaissances de ces meubles et d’explorer les pratiques de conservation.

En savoir plus

lire la suite...
Collecta.fr

Issu du programme « Paris Nouveaux Mondes » d'heSam Université, le projet « Collecta » (archive numérique de la collection de François-Roger de Gaignières, 1642-1715), porté par l'École du Louvre, est désormais en ligne.
Base de données et site Internet, Collecta est la reconstitution virtuelle de la collection de François-Roger de Gaignières construite à partir de l’inventaire complet des 5 569 items (manuscrits, portefeuilles de dessins et d’estampes, imprimés, tableaux et objets) dressé en 1711, du vivant de l’antiquaire et aujourd’hui dispersée entre différents lieux de conservation (départements de la Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque Bodléienne d’Oxford).

En savoir plus

Le site Collecta.fr

lire la suite...
Vient de paraître : Du lieu de culte à la salle de musée

Cet ouvrage, dirigé par Claire Merleau-Ponty, témoigne des études présentées lors du Séminaire international d’été de l’École du Louvre consacré à la muséologie des édifices religieux. Quels sont les problèmes muséographiques que posent la transformation d’un lieu de culte en musée ? Comment conserver et valoriser le patrimoine des édifices religieux en activité ? Quelle est la place de l’art contemporain dans ce type de lieux ? Comment expose-t-on les objets rituels dans les musées ? En savoir plus

lire la suite...
EduMUST pour les musées égyptiens

L’École du Louvre s’engage dans le projet européen Education and Capacity Building in Museum Studies (Edu-MUST) aux côtés de quatre universités égyptiennes (Ain Shams University au Caire, Université d’Alexandrie, Damanhour University, Helwan University), du ministère des Antiquités égyptien, du CNRS (centre d’études alexandrines), de partenaires académiques européens (University of Southampton et Democritus University of Thrace) et du musée royal de Mariémont (Belgique). Ce projet, inscrit dans le plan de développement des musées égyptiens, vise à créer et à mettre en œuvre en Égypte des programmes pédagogiques de niveau Master en Museum Studies pour des publics provenant de champs variés (archéologie, histoire, architecture, ingénierie, tourisme, management...) (1). Destinés aux étudiants et aux professionnels des musées, ces formations proposeront l’acquisition de connaissances théoriques et pratiques, tout en promouvant de nouvelles méthodes pédagogiques par le biais des outils numériques grâce à l’implication de chercheurs en ingénierie et à la mise en place d’une base de données intégrant des objets des collections égyptiennes. En savoir plus

lire la suite...